Jeux de plateau

23 jeux de société à surveiller en 2023

Notre sélection de quelques jeux à ne pas rater en 2023 que nous nous réjouissons d’essayer. 23 nouveaux jeux qui s’annoncent palpitants


Les jeux de 2023

Et voilà, nous sommes rentrés dans 2023.

Après une année 2022 mouvementée, mais une année 2022 riche en nombreuses et belles sorties, qu’est-ce qui nous attend pour 2023 ?

On ne peut évidemment pas prédire ce que nous réserve l’année 2023, mais une chose est sûre, c’est que chez Gus&Co, on est résolu à tout faire pour vous la rendre plus douce et plus ludique.

Une nouvelle année, c’est l’occasion parfaite de découvrir de nouveaux jeux. Que vous souhaitiez vous lancer dans les jeux narratifs ou coopératifs, voici de notre sélection de jeux que nous attendons et que nous nous réjouissons d’essayer.

On vous en a sélectionné 23, à la fois palpitants, divertissants et potentiellement originaux. Potentiellement. Et en 2023, comme en 2022, il y en a beaucoup à surveiller. Et vous verrez, certains jeux étaient déjà dans la liste des jeux à surveiller en 2022. Comme ils ont connu un certain retard, nous nous sommes permis de les replacer ici aujourd’hui.

N’hésitez pas à nous lâcher un petit commentaire à la suite de l’article pour partager avec nous les jeux que vous attendez avec impatience en 2023.

Nous vous souhaitons une excellente année 2023, pleine de jeux et de joie !

Frosthaven

C’est certainement la sortie la plus attendue de 2023. Annoncé pour fin 2021, le jeu a été repoussé avec la crise maritime de 2021-2022. Frosthaven a fait péter tous les compteurs et records historiques sur Kickstarter en février 2020.

Frosthaven est la suite de Gloomhaven, et comme son « petit » frère, le jeu promet une autre campagne narrative avec quelques mécaniques innovantes, dont celle de la saisonnalité.

En quelques années, Gloomhaven est devenu l’un des jeux de société les plus connus du marché. Un jeu d’aventure coopératif, narratif et évolutif. Il n’est pas surprenant que sa suite, Frosthaven, fasse partie des jeux les plus attendus de 2022.

Comme son titre l’indique, Frosthaven se déroule dans un univers froid et glacé. Donc au nord de la région de Gloomhaven. Ce second épisode transfère l’histoire vers un nouveau groupe d’aventuriers qui répondent à l’appel de détresse d’un avant-poste situé dans cet environnement polaire. Terrorisé par les créatures dangereuses qui peuplent la région, cet endroit inhospitalier a besoin de sérieuses réparations et d’une bande de braves mercenaires prêts à les protéger contre les monstres qui les menacent.

Alors que Gloomhaven était purement motivé par vos quêtes, Frosthaven vous offre cette fois la possibilité de développer l’avant-poste en utilisant les matières premières récupérées lors des aventures. 

Frosthaven introduit une toute nouvelle mécanique, les saisons. Deux saisons, pour être précis. Le jeu commence en été, puis selon vos pérégrinations, le nombre de fois que vous vous rendez en ville, le jeu passe en hiver. Et là, c’est le drame ! La ville, la région, les événements, tout devient beaucoup plus compliqué et… dangereux. Si vous survivez à l’hiver, hop, le jeu repasse en été, et là, vous respirez.

Le but de cette mécanique de saisons est évidemment de pimenter l’aventure. Vous devez préparer la ville et vous préparer pour l’hiver qui va débarquer. Une fois en hiver, il va falloir gérer, minimiser les dégâts, protéger et réparer votre ville pour l’été suivant.

Et qui dit saisons, dit scénarios disponibles uniquement selon la saison en cours. Ces scénarios sont donc « à durée limitée ». Pour y accéder, il faut donc garder un œil sur le temps, sur la saison actuelle pour savoir si ça vaut la peine de s’y engager, maintenant ou plus tard.

Frosthaven propose de donner plus d’importance à d’autres ressources : le bois, le métal et la peau. Donc un nouveau deck « trésor ». Contenant ces quelques ressources, ainsi que de pièces de monnaie, des… herbes et même un objet aléatoire rare. Parce que.

Et comme ce deck « trésor » est personnalisable, selon le scénario, la région, l’environnement dans lequel il se déroule, le jeu vous indique comment préparer le deck en amont. Quel nombre de cartes insérer dans ce deck. Votre scénario vous plonge dans une forêt ? C’est logique que vous alliez y trouver plus de bois…

En plus de toutes ces nouveautés, Frosthaven propose 16 nouveaux personnages, 25 nouveaux ennemis, plus de 100 nouveaux objets à récolter, et environ 100 nouveaux scénarios.

On salive d’avance. Et on réserve son rein gauche pour se payer le jeu. La VO est annoncée ces prochaines semaines. Et la VF ?


Frostpunk

Non, ce n’est pas Frosthaven. Oui, les deux titres commencent de la même manière et se déroulent dans un environnement glacial. Également annoncé pour 2021 et repoussé à 2022 2023. On l’espère.

Frostpunk est l’adaptation du jeu fameux jeu vidéo sorti en 2018.

Frostpunk est encore un autre excellent jeu où vous tentez de survivre le plus longtemps possible dans les circonstances les plus sombres et difficiles possibles. Tout comme This War of Mine, le jeu vidéo et aussi jeu de plateau, le succès de Frostpunk le jeu vidéo a ouvert la voie à Frostpunk le jeu de société.

Tout comme le jeu vidéo, la version jeu de plateau de Frostpunk inclut une variété de scénarios, chacun offrant un objectif et un niveau de difficulté différents. Là où Frostpunk diverge vraiment du jeu vidéo, ce sont les aspects multi-joueurs du jeu de société. Chaque personne assumera la seule responsabilité des différentes facettes de l’opération de colonisation. Une personne sera responsable des opérations de chauffage / générateur, une autre s’occupera des conseillers du contremaître et la dernière sera responsable des aspects sociaux de la colonie. 

Ensemble, tout le monde devra se coordonner de manière efficace pour maintenir leurs citoyens en vie. Eh oui, on peut aussi jouer à Frostpunk en solo, en assumant alors tous les rôles en même temps. La seule vraie différence entre jouer seul ou avec d’autres personnes est le processus de prise de décision dynamique qui apparaîtra comme une conséquence naturelle d’avoir des opinions divergentes. Le tir à la corde, la Tragédie des Biens Communs, tout ça !

De la survie, de la gestion, de la négociation. Frostpunk donne déjà très envie ! Le jeu est annoncé chez Asyncron en février.


Endless Winter

Hahaha. Vous croyez qu’on en avait fini avec les jeux qui se déroulaient en hiver et dans la neige. Eh bien non !

Dans Endless Winter, peuplez de nouvelles terres, faites croître votre population et construisez des mégalithes dans un hiver… sans fin.

OK, je triche un peu. Endless Winter vient tout juste de sortir en VF chez Matagot en 2022. À la toute fin 2022. Nous n’avons pas encore eu le temps d’y jouer. Nous nous réjouissons donc par conséquent de le découvrir en 2023 ces prochains jours, semaines.

Endless Winter se déroule en Amérique du Nord, vers 10 000 avant notre ère. Vous gérez le développement de votre tribu sur plusieurs générations, des chasseurs-cueilleurs nomades aux sociétés tribales prospères. Au cours du jeu, les tribus migrent et s’installent sur de nouvelles terres, établissent des traditions culturelles, chassent la mégafaune paléolithique et construisent des structures mégalithiques éternelles.

Le jeu semble proposer un nouveau mélange de systèmes et de mécanismes entrelacés, tels que de la gestion de cartes, le contrôle de territoires, le placement de tuiles et de la gestion de ressources. Le jeu donne, déjà, comme tous les autres sur cette liste me direz-vous, envie.


Oath: Chronicles of Empire and Exile, la VF

S’il y a un jeu qui a buzzé sur la toile en 2020 et 2021, c’est bien Oath. Le nouveau jeu de Cole Wehrle, l’auteur et éditeur de Root, l’un des gros cartons de 2018 et sa sortie VF en 2019.

Oath, de son petit nom Oath: Chronicles of Empire and Exile est un tout gros jeu narratif qui évolue, constamment. Surprenant ! Il s’agit d’un jeu d’exploration, de gestion et de narration qui évolue parties après parties selon les décisions, les résultats des précédentes sessions.

Dans Oath, une à cinq personnes créent à plusieurs le cours de l’histoire dans un pays ancien. On pourra décider d’incarner le rôle de super gentils pour protéger le royaume, ou au contraire de super méchants pour tout saboter. Les choix, les conséquences d’une partie se répercuteront alors sur celles qui suivent, modifiant les ressources et les actions dispo. Pareil pour les conditions de victoire qui vont eux aussi changer !

Si une personne prend par exemple le contrôle du jeu en se la jouant méfiante, dans les prochaines parties, on devra ensuite faire face à une terre envahie par des voleurs et des seigneurs de guerre. Paf !

Un jeu en format Legacy, mais pas vraiment non plus, puisque on ne modifie pas le matos de jeu de manière irrémédiable. Et tout peut se « réinitialiser » à n’importe quel moment.

Et autre truc foufou, c’est qu’on n’a pas besoin de jouer toutes les parties avec la même équipe. Les personnes peuvent changer et tout de même poursuivre la partie en cours. Et pas de scénarios linéaires dispo non plus. Tout dépend des choix narratifs effectués par les équipes. Le jeu se « souvient » de la façon dont il s’est terminé et adapte alors les conditions de victoire de la prochaine partie. Sans oublier le style artistique de ouf de Kyle Ferrin, déjà aux palettes dans Root.

Non, pour faire le pied de nez à la tendance actuelle, Oath ne nécessite pas d’appli qui gère des trucs, des bidules. Oui, il y a une version solo, de quoi incarner les différentes protagonistes sur différentes générations.

Bref, un jeu impressionnant, passionnant ! Le jeu a tout déchiré en 2021. En anglais. On attend la VF chez Matagot avec impatience pour janvier (?) 2023.


Time Stories : Le Manoir Cavendish

Quel gâchis. Après un excellent premier cycle, avec de très bons scénarios telle que Madame ou Estrella Drive, Time Stories a entamé son deuxième cycle en 2019, le Cycle Bleu. Avec des mécaniques de jeu épurés, plus fluides, plus narratifs, moins hasardeux. Le tout premier scénario de ce nouveau cycle était juste excellent. Le Projet Hadal, une histoire de laboratoire sous-marin et de créature fantastique.

Et là, patatras ! C’est en octobre 2020 qu’est sorti le deuxième scénario, Une nuit d’Été, une adaptation de la pièce de Shakespeare Le Songe d’une nuit d’été dans l’univers de Time Stories. Ce scénario était plus que décevant. Et depuis, plus rien. Quel gâchis. Commencé sur les chapeaux de roue, ce nouveau cycle s’est pris les pieds dans le tapis mur. Et nos attentes, nos espoirs, nos envies, nos réjouissances avec. Depuis plus de deux ans, on attend. La boîte Expérience qui accompagne le Cycle Bleu tombe un peu à plat.

Le Manoir Cavendish était pourtant annoncé pour la fin de l’année 2020. Sa sortie a été repoussée pour le printemps 2022 2023. Le pitch : « Des enfants bien imprudents entrent dans un vieux manoir de Nouvelle-Angleterre, à la recherche de leur camarade Damien, qui a disparu depuis plusieurs jours…« 

Damien. Ce nom vous dit certainement quelque chose. Le Manoir Cavendish est en réalité la suite du scénario démo du Cycle Bleu qui nous propulsait dans une petite bourgade américaine en 1958.

Après un précédent scénario, raté, on croise les doigts pour que ce Manoir Cavendish nous rabiboche avec la saga. Il faut espérer que les deux ans et demi de retard auront permis au projet d’aboutir, d’être fignolé.


Le Secret de mon Père

Le Secret de mon père est un jeu narratif de placement d’ouvriers. Incarnez des membres d’une fratrie dont le père, tout juste décédé, vous a légué son laboratoire rempli d’inventions inachevées.

Le pitch :

« Les murs étaient recouverts d’étagères métalliques exposant une multitude de bocaux en verre. Ces derniers contenaient des formes étranges et grotesques qui baignaient dans le formol. Des ustensiles en laiton en parfait état, et des métaux d’une qualité sans pareille étaient entreposés sur de solides plaques de bois et sur des blocs de pierre, que l’usure avait fini par rendre tranchants. Bien vite, mon regard s’arrêta sur un secrétaire à la fabrication robuste, fait d’acajou incrusté de cuivre, sur lequel se trouvait un livre dont la couverture en cuir avait subi les affres du temps. Le journal de mon père, héritage de longues années d’apprentissage et d’innombrables expérimentations. Et à l’intérieur de l’ouvrage usé, tout en haut des pages jaunies par l’oxydation, les notes d’un savant fou obnubilé par un projet ô combien ambitieux, qu’il ne pût jamais mener à terme de son vivant son chef d’œuvre !

Comme mues par une volonté propre, mes mains tremblèrent alors que je serrais le journal contre moi. La lecture de ses travaux scientifiques, frénétiquement consignés sur des bouts de papier, m’emplit à la fois d’anxiété et de fierté, car ces derniers m’appartenaient désormais. J’en fis alors une véritable obsession. Je me devais de redonner à ce laboratoire son prestige d’antan et de consacrer ma vie au secret de mon père !»

Un jeu qui mélange stratégie et gestion avec de la narration. Et qui se joue avec une app. Décidément, c’est tendance ! Cela mériterait un prochain article… Lancé en printemps 2021 sur Kickstarter, ayant presque levé la somme de 1 millions de dollars, il faut le reconnaître, Le Secret de mon père titille notre curiosité.

Comme Endless Winter ci-dessus, le jeu vient tout, tout juste de sortir fin décembre. Avec un gros, gros couac. L’app en VF n’était pas dispo à sa sortie en boutique. Il aura fallu cinq jours pour voir la VF de l’app enfin publiée. Avec une comm de l’éditeur calamiteuse.

Bref. Le jeu est enfin sorti. Le jeu est enfin jouable. On se réjouit de le découvrir en 2023 ces prochains jours, semaines. Certainement l’un des gros blockbusters de l’année.

👉 Vous pouvez déjà consulter les règles du jeu ici.


Soul Raiders

Du créateur de Splendor, Soul Raiders, annoncé pour 2021, il devait sortir en 2022, mais comme de nombreux autres projets financés sur KS, il a connu du retard. Il est à présent prévu pour 2023.

Il s’agit d’un jeu narratif ambitieux avec plus de 1 000 cartes pour une aventure épique immersive avec un fort accent mis sur la narration.

Soul Raiders propose donc plus de 1 000 cartes que vous pouvez utiliser pour interagir avec le jeu. Chaque chapitre du jeu dure d’une à deux heures qui compose toute la campagne du jeu. Et comme tout jeu narratif, vous avez la possibilité de choisir la suite de l’aventure.

Soul Raiders introduit également une nouvelle mécanique : la possibilité pour le groupe de se séparer pour mener différentes quêtes, se rendre dans différents lieux en même temps. Avec la menace de trop s’éloigner.

Du coopératif narratif sur cartes. On se réjouit de découvrir ça !


Return to Dark Tower

On l’attendait en 2020, puis en 2021, il est à présent sorti fin 2022 uniquement pour les backers de la préco participative. On l’attend en boutique pour 2023.

L’éditeur américain Restoration Games s’est spécialisé dans la réédition et la modernisation de « vieux » jeux de plateau bien connus des années 70 et 80. Ce sont eux qui ont « commis » le reboot de Fireball Island et Unmatched.

Restoration Games a sorti la réédition de Dark Tower paru en 1981. Ce jeu proposait un système électronique innovant pour l’époque avec une tour sombre, d’où le titre, en plastique qui trônait au milieu du plateau. En la tournant, elle indiquait alors ce qui arrivait sur un territoire spécifique : baston, loot, etc.

Un jeu (presque) narratif dans un univers méd-fan avec des événements épiques qui affectaient le plateau et l’équipe d’aventuriers. Un crossover entre JDR, livre dont vous êtes le héros et jeu de plateau.

Le but du jeu : récupérer trois clés puis venir à bout d’une bande de bandits. Un jeu disruptif pour 1981.

Et ce n’est pas n’importe qui qui signe ce jeu, puisque ce sont deux auteurs parmi les plus bankables de la planète : Rob Daviau, le papa des Legacy, et Isaac Childres, l’auteur de Gloomhaven / Frosthaven.


Demain Tu m’as Tué

En 2021, Demain Tu m’as Tué, ou That Time You Killed Me en VO a fait un beau buzz. Il s’agit d’un jeu de société abstrait de voyage dans le temps et… d’assassinat.

Créé par Peter C. Hayward avec des illustrations, somptueuses, surprenantes, de Jor Ros, That Time You Killed Me propose une expérience entre jeu narratif et abstrait. Le pitch : deux voyageurs temporels sont rivaux. Et chacun prétend être le véritable inventeur du voyage dans le temps.

Pour revendiquer le titre de premier voyageur dans le temps, vous allez devoir traverser le temps pour débusquer votre adversaire et l’assassiner dans la joie et la bonne humeur, donc… avant que votre adversaire ne fasse de même, bien sûr. Et le paradoxe du grand-père, dans tout ça ?

Demain Tu m’as Tué se déroule sur quatre chapitres, chacun ajoutant plus de chapitres et, évidemment, plus de règles.

Les chapitres individuels de Demain Tu m’as Tué se déroulent sur trois plateaux 4×4, chacun représentant une époque différente. Lors de votre tour, vous déplacez vos pions entre le passé, le présent et le futur, essayant de piéger votre adversaire sur le bord d’un plateau.

Oui, mais.

Vous ne disposez que d’un nombre limité de « copies » de vous-mêmes que vous pouvez déployer, déplacer pour éviter de vous retrouver assassiné. Si vous êtes à court de copies de vous-mêmes, c’est le drame. Vous ne pouvez plus voyager dans votre passé. La condition de victoire ? Pousser l’autre à n’avoir plus que ses pions sur un seul plateau pour remporter la manche. Expliqué comme ça, ça paraît capillotracté, mais il faut essayer pour mieux s’en rendre compte.

Le jeu nous fait de l’œil parce qu’il associe jeu narratif à la mode Legacy avec des éléments rangés et cachés dans des boîtes et des règles qui sont ajoutées de manière progressive avec une stratégie semblable aux échecs ou au jeu de dames. Un mélange détonant. Le jeu est sorti en 2022 en VO. La VF est annoncée cette année chez Iello.


Doggerland

Doggerland est une création originale de l’éditeur parisien Super Meeple. Un jeu de gestion de clans dans la préhistoire où il faut survivre, chasser, cueillir, se développer, créer de l’artisanat, lever des menhirs, peindre une fresque, des objectifs, le tout sur un terrain modulaire qui apporte des ressources et qui se découvre au fil des manches. Qui change à chaque partie.

Le Doggerland est un ancien territoire situé dans la mer du Nord, qui a été englouti par les eaux il y a environ 8 000 ans. Autrefois relié à la Grande-Bretagne, le Doggerland s’étendait de la mer Baltique à la mer du Nord et occupait une surface de près de 160 000 km2. À l’époque, il abritait une variété de faune et de flore et était habité par des populations humaines. Des fouilles archéologiques ont révélé des artefacts et des restes humains datant des périodes glaciaires, ce qui a permis aux chercheurs de mieux comprendre la vie des anciennes communautés qui y vivaient.

Un gros jeu de gestion et de programmation. Miam !


Mindbug 

Mindbug est le tout nouveau, tout prochain jeu de cartes de Richard Garfield, le « papa » de Magic, co-auteur ici avec trois autres auteurs.

Dans Mindbug, vous invoquez des créatures hybrides et les envoyez au combat contre votre adversaire – mais lorsque vous invoquez une créature, l’adversaire peut utiliser l’un de ses Mindbugs pour en prendre le contrôle. Déjouez votre adversaire dans un duel tactique fascinant dans lequel le fait d’avoir les meilleures cartes mais de les jouer au mauvais moment peut être… mortel pour vous-même.

Les cartes de Mindbug représentent des créatures étranges dotées de capacités uniques et puissantes. Chaque joueureuse commence la partie avec dix cartes de créature (cinq en main et cinq dans une pioche) et essaie de les utiliser pour réduire à zéro le total de points de vie de l’adversaire. De plus, chaque personne reçoit deux cartes Mindbug qui peuvent être utilisées pour contrôler mentalement une créature adverse lorsqu’elle est jouée. 

Ce mécanisme innovant de Mindbug est au cœur du jeu et conduit à un processus de prise de décision qui fournit des sensations différentes d’autres jeux de cartes.

Dans Mindbug, jouer une carte ne nécessite aucune ressource  En conséquence, le jeu n’a pas de phase de montée en puissance (comme la collecte de ressources) et ne nécessite pas de cartes faibles. Comme il n’y a pas non plus de construction de deck, vous pouvez commencer à jouer immédiatement à partir d’un seul deck. 

Il n’y a pas non plus d’avantage… injust,e car les joueureuses tirent des cartes du même jeu et ont toujours la possibilité de « contrôler » les cartes adverses les plus fortes. En fin de compte, tout dépend de vos propres décisions, ce qui rend le jeu extrêmement équitable et compétitif à la fois.

Un jeu de cartes de Garfield, fluide et dynamique ? Je dis oui !


Colorado

Colorado est un Call and Write annoncé pour dans quelques jours. Nous avons joué à la version en avant-première ramenée d’Essen, et je peux vous assurer que le jeu est excellent !

Un Roll & Write, mais pas vraiment, puisqu’on ne lance pas de dés pour cocher des trucs, des bidules sur sa fiche, mais des cartes qu’on « appelle », d’où le « call & write », dans la main des autres, à la manière d’un jeu des Sept Familles.

Très, très bon à 3-4. Vivement la sortie officielle dans quelques jours.


Arcs

Arcs est annoncé pour la toute fin de l’année, décembre 2023. La préco participative a eu lieu en mai-juin, et elle a levé plus de 1,5 millions de dollars.

Arcs est le tout nouveau gros jeu Leder. Leder Games, ce sont eux qui ont fait Roots, et Oath, cité plus haut. Avec Arcs, l’auteur Cole Werhle nous emmène cette fois dans l’espace.

Dans sa prochaine création, le concepteur s’aventure à nouveau dans un jeu narratif et disruptif. Dans un long thread Twitter, l’auteur décrit Arcs comme un « jeu de campagne courte » avec deux à quatre sessions, conçu pour trois ou quatre personnes. Et contrairement à Oath, il faudra la même équipe pour terminer une campagne, pour une durée totale ne dépassant pas cinq heures, ce qui est tout à fait faisable. Arcs proposera une expérience moins en mode bac à sable que Oath, avec des arcs narratifs plus définis, avec un début, un milieu et une fin dans chaque campagne. Et selon son auteur, le jeu continuera de nous proposer une expérience libre, immersive et épique.

Et bonne nouvelle, l’artiste Kyle Ferrin, qui suit Cole Wehrle depuis ses débuts, continue sur sa lancée. L’illustrateur a une ligne, une patte visuelle très bédé et raffinée.

Avec Arcs, on se réjouit dorénavant de faire du tourisme spatial, ludique.

👉 Vous pouvez déjà jouer à Arcs ici sur Tabletop Simulator.

👉 Les règles du jeu sont disponibles en anglais ici

Est-ce que Matagot va faire la VF courant 2024 ?


Trio

Après son carton Super Mega Lucky Box sorti en toute fin d’année, Cocktail Games revient cette année avec plusieurs titres, donc un, très attendu, Trio. Il s’agit en réalité de nana, un jeu japonais sorti en 2021.

Dans Trio, soyez le ou la plus rusée pour déduire quels numéros sont dans les mains adverses et sur la table. Trouverez-vous les trios de cartes identiques ? Un jeu de cartes de déduction. Sortie annoncée en avril.


Voidfall

S’il y a bien un gros, gros, gros jeu de gestion et de science-fiction qui est attendu cette année, c’est Voidfall. La VO est en approche, la VF chez Super Meeple également.

Voidfall est un énorme jeu de société de science-fiction épique co-créé par l’auteur du déjà très copieux Anachrony, sorti également chez Super Meeple en VF.

Voidfall est un jeu de plateau de civilisation pour une à quatre personne de 2h (au moins) situé dans un univers peuplé de plusieurs factions qui contrôlent chacune leurs propres sections d’espace. La plus grande et la plus puissante des grandes maisons, les Novarchs, a établi un empire couvrant la majorité de la galaxie. Cet empire – ou Domineum – est attaché à une religion qui vénère un être appelé le Voidborn, ou « Né du Vide » (?), dont l’arrivée est censée apporter le véritable point culminant de la montée au pouvoir des Novarques.

Cependant, lorsque le Voidborn fait son apparition, c’est pour assouvir sa… faim apparemment en propageant une infection la Covid-19 sur plusieurs planètes de la galaxie. Les factions doivent alors coopérer pour lutter contre la menace.

On peut choisir de jouer à Voidfall en mode coopératif ou compétitif. Le jeu se déroule sur trois cycles, ou tours, les joueureuses construisant et améliorant progressivement leurs niveaux d’infrastructure, de population et de production afin d’affronter les voidborn, et les autres factions si on joue en compét.

Le KS de Voidfall lancée en septembre 2021 a levé près d’un million et demi de dollars, quand même ! Et la sortie VO est annoncée pour février. Commencez déjà à économiser un ou deux reins pour payer le jeu qui risque bien de coûter un bras rein.


Eila et l’éclat de la montagne

Quittons (pour un instant) les gros jeux bourrés de figurines et ce monde de brutes pour un jeu tout cute. Eila and Something Shiny peut se jouer de 1 à 3, mais est top en solo. Nous en parlions déjà des jeux à surveiller en 2021. Deux ans plus tard, il sort, enfin, cette année en VF chez Iello.

Au fond de la forêt, un lapin innocent, Eila, est attiré par quelque chose de brillant sur la colline. Avec courage et passion, elle entreprend un voyage à la recherche de la lumière mystérieuse. Vous incarnez Eila. Faites de bons choix dans cette aventure, chaque pas effectué aura une influence sur votre périple.

Eila and Something Shiny, ou Eila et l’éclat de la montagne en VF, est un jeu solo unique se déroulant dans un monde mystique, avec un arc narratif et interactif joué en 5 chapitres. Pendant votre tour, vous devrez prendre des décisions, gérer des ressources, résoudre des énigmes. Et selon vos décisions, la fin sera différente. Encore un autre jeu narratif, tout cute et à vivre en solo. Présenté à Essen 2019 Eila and Something Shiny est un peu passé sous les radars, parce que indépendant. Vivement 2023 !


My island

Vous y avez joué, vous, à My City ? Ce jeu de polyomino en mode Legacy créé par Reiner Knizia ? Ce fut notre gros coup de cœur de 2020. Le jeu a même été nommé pour le Spiel cette année-là. Il n’a finalement pas remporté le prix. Deux ans plus tard, My City revient, avec une suite inattendue, insulaire, My Island.

My Island est un jeu Legacy compétitif dans lequel vous développez votre propre île unique à partir de polyominos d’hexagones cette fois connectés. Au cours de 24 parties, vous vivrez l’histoire de votre île et découvrirez ses secrets. Chaque partie comprendra de nouvelles règles et du matériel de jeu qui vous permettront de modifier votre île de façon permanente.

Si My Island est tout autant réussi que My City, ça promet ! Sortie annoncée en VF chez Iello en 2023.


Enquête Express

Enquêtes Express est un jeu d’Antonin Boccara à sortir chez Blam !

La mécanique de jeu est très simple et se résume en 2 phases : Lors d’une enquête, chaque joueuse et joueur n’est autorisé à consulter qu’une partie des indices. Puis ils prennent ensemble le temps nécessaire pour répondre à une série de questions autour de l’intrigue. C’est donc uniquement en partageant et en recoupant leurs infos que les joueurs peuvent ensemble démêler l’intrigue. Plus ils accumulent les bonnes réponses, plus ils accèdent à un rang d’enquêteur élevé !

La (première) boîte comporte 3 enquêtes, dans des univers totalement différents : le cirque, la mythologie et les contes de fée.

Nous avons joué au proto, et nous avons beaucoup, beaucoup apprécié. Narration, coopération, mémoire et rapidité. Le jeu va faire un gros carton à sa sortie en 2023 !


Daybreak

Daybreak. Le nouveau jeu de l’auteur de Pandemic. Ou comment sauver la planète du changement climatique en moins de deux heures. Dans ce jeu, vous allez coopérer pour limiter, pour lutter contre le changement climatique.

Après près de trois ans de développement, le jeu de plateau Daybreak est censé débouler au printemps prochain dans les boutiques. L’auteur du cultissime Pandemic, qui vous demande de lutter contre des épidémies, s’intéresse cette fois aux changements climatiques. Et comme Pandemic, dans Daybreak, il sera difficile de gagner. Le seul moyen pour s’en sortir ? Coopérer et élaborer des solutions, ensemble. Comme dans la vraie vie, somme toute.

Daybreak se fonde sur le concept de la théorie des jeux. La théorie des jeux en mathématiques étudie les décisions qui sont prises par des joueurs lorsqu’ils sont en situation de conflit ou d’interaction. Elle se concentre sur l’examen des stratégies des différents joueurs et sur l’évaluation des conséquences des décisions prises.

Comment faire face à des situations, des problèmes, complexes, quand vous ne disposez que d’informations limitées ? Quelles seront alors vos décisions ? Et quelles en seront leurs conséquences ?

L’aspect ludique du jeu repose sur la possibilité de discuter, de jouer, ensemble, et de trouver des solutions, ensemble. De quoi, peut-être, donner envie de s’engager davantage une fois la partie finie.

Daybreak est attendu pour le printemps 2023 chez l’éditeur américain CMYK. On verra ensuite pour la VF.

L’un des co-auteurs, Matt Leacock, nous parle de son jeu ici :

Après Pandemic, est-ce que Daybreak sera le prochain best-seller de l’auteur ?


Mon P’tit Everdell

Il y a eu My Little Scythe, une excellente adaptation du gros et passionnant Scythe. Il y aura en 2023 Mon P’tit Everdell, l’adaptation pour enfants dès 6 d’Everdell, ce gros carton et magnifique jeu de placement sylvestre tout cute sorti en VO en 2018 puis en 2019 en VF.

Comme le dit l’éditeur (Matagot) : Mon P’tit Everdell ça pourrait être « mon premier jeu de placement d’ouvriers », « mon premier jeu de gestions de ressources » et « mon premier jeu de tableau de cartes » réunis dans l’univers onirique d’Everdell afin de rassembler petits (à partir de 6 ans) et grands autour de la table.

Cela pourrait être aussi une belle porte d’entrée pour des joueureuses cherchant un jeu de 30-45 minutes simple à prendre en main, mais assez malin pour offrir une belle profondeur de jeu.

Retrouvez tout le matériel, les illustrations et la mécanique d’Everdell dans une version allégée et dynamique qui fera le plaisir de nombreux joueurs et leur famille !

Une porte d’entrée captivante et attachante pour des jeux plus robustes. On se réjouit de voir ce que ça donne. Annoncé pour mars.


Revive

Revive était sans conteste l’un des gros cartons d’Essen en octobre. Un gros, gros jeu, intense, passionnant. La VF est annoncée chez Matagot en avril.

Revive est un jeu de civilisation de la même équipe qui a sorti le jeu de gestion de cirque fantastique The Magnificent.

Dans Revive, faites… revivre la civilisation, 5 000 ans après que tout a été détruit. Dirigez votre tribu et explorez la terre gelée. Exploitez ses ressources. Recrutez des survivants de la surface pour votre cause. Construisez des usines avec des machines puissantes. Et peuplez des sites antiques pour réapprendre les technologies oubliées de votre tribu. Tout un programme.

Revive est un jeu pour 1 à 4 avec des pouvoirs asymétriques, une configuration très variable et sans combat ni conflit direct.

À relever que Revive se déploie à travers une campagne en 5 parties, avec du contenu à débloquer. Une fois la campagne terminée, on peut néanmoins re-re-rejouer au jeu.

Un jeu qui buzze. Il faut préciser que le quatuor d’auteurs y travaille depuis plusieurs années. Vivement avril 2023 pour voir la VF.


After Us

Le prochain gros jeu, le prochain carton des Lyonnais de Catch Up Games. 2083. L’humanité s’est éteinte il y a des décennies, laissant derrière elle de simples vestiges de son passage sur Terre. Au fil du temps, la nature a récupéré des terres partout. Dans ce monde renaissant, les singes n’ont cessé d’évoluer. Ils se sont rassemblés en tribus, ont grandi, maîtrisé des objets humains et ont progressé dans leur quête de connaissances. En tant que chef d’une telle tribu, vous devez la guider vers l’intelligence collective.

After Us, entre La Planète des Singes et Je suis une Légende, dont le 2e film est également annoncé avec Will Smith cette année, quinze ans après le premier.

After Us est un deck-building reposant sur des lignes d’activation à créer en agençant les cartes de sa main à chaque tour. Tout le sel du jeu consiste donc à réaliser son assemblage judicieusement, en fonction de ce qu’on souhaite obtenir des cartes que l’on a piochées. Une fois cette phase d’activation résolue, on peut ajouter un nouveau singe à sa tribu : chimpanzé, gorille, mandrill ou orang-outan. Ce choix dépend autant de leurs capacités spécifiques que des ressources à disposition.

Les mécaniques ont l’air vraiment, vraiment subtiles. Le jeu est annoncé pour le 17 mars 2023. On se réjouit !


Fog of Love

ENFIN !!!

Fog of Love, on vous en parle depuis 2018. Et quatre ans plus, c’est enfin en janvier 2023 que sort la VF. ENFIN ! Juste à temps pour la Saint Valentin.

Fog of Love est un jeu à deux dans lequel vous allez devoir gérer votre… couple. Quelle décision prendre pour gérer vos émotions, vos réactions ? Évidemment, tout est romancé. On ne joue pas en vrai avec son couple. Narration, coopération, négociation. Puissant !

Fog of Love, c’est un peu le romcom du jeu de plateau, que l’on place dans chaque sélection des jeux à sortir à la Saint-Valentin. Avec la possibilité d’y jouer un couple hétéro ou LGBTQIA+


Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in.

Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez.

Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, entre 5 et 8% du prix d’achat. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

Vous pouvez également nous aider à soutenir notre blog directement en faisant un don sur la plateforme française uTip ❤️️


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne à l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.


Et vous, quels jeux attendez-vous pour 2023 ? On se réjouit de découvrir vos recommandations.

Votre réaction sur l'article ?
+1
85
+1
68
+1
5
+1
0
+1
3
+1
0

14 Comments

  • Judaus

    Très bonne sélection avec effectivement des jeux que j’attends aussi. Pour moi, il y aussi celui que j’attends le plus pour 2023 qui est Planet Unknown 🙂

  • Yves GILIBERT

    Pour faire le lien avec le précédent sujet, résolution 2023, alors pour moi c’est de limiter le nombre de jeux car j’ai une bonne pile de la honte, 13 jeux qui attendent d’être joués. Alors l’année 2023 est consacrée à un seul projet/jeu/ livre/ aventure La Terre des Huit d’Etrigane projet un peu fou mais tellement prometteur. Passer de Youtubeur à auteur de jeu c’est tellement un beau projet/ parcourt!

  • Martin

    Hello Gus !

    Je lis votre blog depuis quelques années et il m’a fait replonger dans ce monde fascinant et innovant du jeu de société, que j’avais laissé de côté il y a une dizaine d’années. Incroyabe que de découvrir ces nouvelles mécaniques de cartes numérotées, jeux narratifs et coopératifs, escape room portables et autres idées qui rythment ce médium, toujours plus passionnant !
    De mon côté, je suis en manque cruel de place, donc j’essaie de ne pas prendre trop de jeux.
    L’année 2022 était peine de belles propositions, mais peu m’ont personnellement enchantées, si ce n’est les cartaventura que j’ai trouvé très innovants et faciles à sortir.
    Mais là Wow ! 2023 s’annonce superbe ! Un peu triste par rapport à la traduction de Oath qui prend près d’un an de retard… Me laissant pessimiste pour celle de Arcs, si elle arrive un jour…

    En tout cas, avec ces beaux jeux, cette année s’annonce pleine de beaux articles, alors je vous remercie d’avance à vous et votre équipe et bonne année !

  • ludodingo

    malheureusement je ne crois pas du tout à la sortie de Time Stories : Le Manoir Cavendish , j’adore la franchise, j’adore le nouveau cycle et je me sent complètement laisé. J’ai animé Damien à un groupe d’adolescent, ils ne demandent qu’une chose la suite.

  • VOKIO

    Pour ma part j’attends avec impatience once upon a line dont le kick starter débute bientôt.
    Un jeu narratif dans un univers post apocalyptique infesté d’insectes géants.

  • declochez

    Bonjour, merci pour votre article très intéressant comme beaucoup d’autres. Mais je ne vois pas Hybris dans votre liste. Pour autant il a l’air tout aussi intéressant ce jeu.

  • Philippe D

    Bonjour, très belle liste de jeux , j’en salive déjà, 2 que j’attends avec impatience :
    – frostpunk afin de voir si il sera capable de me procurer autant d’émotions que This war of mine.
    – Oath , créateurs de roots , rien a dire de plus 🙂

    Je ne vois pas Hybris dans votre sélection,il m’as l’air de sentir bon aussi celui la ,qu’en pensez vous quel est votre avis ou ressenti sur ce jeu ?

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :