• Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Pourquoi jouer aux jeux de société nous rend plus aimables

    Et si on avait tout faux? Les chiffres ne cessent de tournicoter autour de nos têtes: les gens passent de plus en plus de temps sur leur portable. Sur les réseaux sociaux. Les jeux vidéos ne se sont jamais aussi bien vendus Et pourtant Et si on avait tout faux? Les chiffres sont là pour nous rappeler que la technologie est devenue omniprésente. Avez-vous passé ces derniers jours rien qu’une journée sans votre portable, déconnecté.e.s? Combien de fois par jour, par heure regardez vous votre portable pour vérifier vos mails, vos Tweets, vos Snaps? Une cure de digital detox, ça vous tente? Faut être fou, non? Le digital est devenu un…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Ce n’est pas de ma faute. Ou comment le syndrome de la cour de récré nous empêche de donner le meilleur de nous-mêmes

    Je m’en veux. J’ai fait une erreur. Et depuis, je m’en veux En mai dernier, lors notre dernier Sherlock Holmes Live qui a accueilli plus de 1’400 joueurs, lors de la distribution des docs de départ, par inadvertance quelques enveloppes du samedi ont été données aux équipes du dimanche. Rien de grave, puisqu’il s’agissait de la même aventure, des mêmes docs Ou presque A un détail près La fin, le rendez-vous de samedi soir n’était pas le même que celui du dimanche après-midi Cette erreur n’a affecté qu’une poignée d’équipes, puisque l’erreur de distribution n’était pas généralisée. Quelques équipes malchanceuses Heureusement, les joueurs disposaient d’un numéro de téléphone, d’une helpline…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    La disruption, ce formidable processus qui rend les jeux de société exaltants

    Beaucoup de joueuses et de joueurs se souviendront de leur fin de printemps 2014. Quand l’éditeur français Bombyx annonça sortir trois couvertures différentes pour Abyss, leur prochain jeu à paraître quelques mois plus tard. La toile s’est alors enflammée. Laquelle était la plus belle, la plus convoitée ? Fallait-il acheter les trois ? Comment et où obtenir celle-ci plus que celle-là ? Bombyx avait réussi un coup de maître. Ils ont su générer un buzz fracassant pour un jeu autrement que pour ses mécaniques ou son intérêt. Comment ? En disruptant le marché Aujourd’hui, de plus en plus d’éditeurs tentent l’expérience, faire parler d’eux en proposant un produit différent, innovant, disruptif Disruption ? La disruption…

  • Analyses & psychologie du jeu

    Pour que la Suisse (ludique) s’unisse

    Le marché du jeu de société en Suisse Romande est particulier, pour ne pas dire difficile. 1,5 millions d’habitants, voisine de la France et de ses boutiques online (souvent moins chères), une poignée de magasins spécialisés, et des relations entre les acteurs professionnels parfois tendues et concurrentes. Pyf, l’éditeur d’Helvétia Games (Sabbat Magica) et l’un des plus gros distributeurs suisses a voulu réagir à cette situation. Voici sa tribune. Un cri du cœur, de ralliement, pour le jeu se porte bien en Suisse. La Suisse ludique doit s’unir ! Bonjour à tous, J’ai eu la chance d’être dans un pays voisin ce mois-ci, et j’ai pris le temps de discuter avec…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Gus&Co. Un blog ordinaire

    A la suite du post paru vendredi passé 24 février sur notre remise en question de l’As d’Or, et de sa crédibilité, nous avons reçu beaucoup, beaucoup de commentaires. Sur notre site et sur les réseaux sociaux. Et de réactions virulentes, parfois haineuses, agressives et insultantes. Maintenant que la tempête s’est calmée, nous désirons revenir sur ce qui s’est passé. Et en profiter pour mettre les points sur les j sur l’ADN de notre blog. Pour que les choses soient plus claires et que ce genre de réactions ne se reproduisent plus. Un blog ordinaire Gus&Co est juste un blog. Un blog ordinaire. Qui n’a aucune, aucune ambition de concurrencer…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Edito: pourquoi l’As d’Or est nécessaire. Et en même temps complètement absurde

    Ca y est, les résultats sont tombés hier soir. Le fameux prix a été décerné au meilleur jeu de société de 2016 (enfin, on va y revenir plus tard…), dans la catégorie grand public, joueurs experts et enfants. Depuis 1988 ans, le festival du jeu organisé à Cannes en février-mars annonce quelques semaines au préalable les nominations des meilleurs jeux par catégorie, puis le palmarès final tombe le soir avant l’ouverture du festival. Hier, donc. Pourquoi l’As d’Or est-il nécessaire? Pour trois raisons. Parce que ça fait du bien à l’industrie L’As d’Or est un prix franco-français qui félicite un jeu sorti en VF en France dans l’année (en principe…).…

  • Jeux de plateau

    Dossier spécial Emotions. Pourquoi jouer nous rend heureux 💓

    Voici donc le tout dernier chapitre des dossiers Émotion et jeux de société. Après: L’Emerveillement La Peur La Frustration Et sur quelle émotion finir pour clore en beauté ce dossier spécial jeux et émotions? Le bonheur bien sûr. Le bonheur et les jeux de société. Mais au fond, c’est quoi le bonheur? Certainement la question la plus épineuse de l’univers. S’il y avait une recette facile et universelle, tout le monde pourrait l’appliquer. Le tout petit souci avec le bonheur, c’est qu’il est personnel. Ce qui rendra quelqu’un heureux ne fonctionnera pas pour quelqu’un d’autres. Et que souvent, on atteint, ressent cette émotion s’en même s’en rendre compte. Et qu’on…

  • Analyses & psychologie du jeu

    Mais au fond, est-ce que nos habitudes d’achat de jeux ont changé? Plus online? Plus en boutique?

    Dans quelques jours, c’est Noël. Pour les magasins, c’est la période avec le plus gros chiffre d’affaires de l’année. Comment achetons-nous la majorité de nos cadeaux? Nos jeux? Nous rendons-nous encore dans les boutiques? Ou est-ce que nous ne procédons qu’à des achats en ligne? Sur notre ordinateur ou via notre smartphone? Et est-ce que cela vous est déjà arrivé de sortir votre smartphone dans un magasin pour comparer les prix entre des produits IRL et online? Une pratique de plus en plus habituelle. Et décriée par les vendeurs. Le futur c’est has-been Nos habitudes de consommation ont changé. Depuis Internet et les années 90, plus besoin de se déplacer IRL dans les…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Mais au fond, pour rester objectifs, est-ce que les médias ne devraient pas éviter les freebies?

    Vous rentrez dans un magasin. On vous offre un échantillon. Pour goûter un fruit ou découvrir un nouveau produit. Vous vous sentez bien accueillis, considérés. Importants, même. Résultat? Les études le prouvent, les clients auront tendance à consommer plus. C’est ce qu’on appelle l’effet d’appréciation, l’effet de réciprocité, même. On vous offre un cadeau, vous vous sentez alors redevables. C’est la bouteille de vin ou la boîte de chocolat qu’on offre aux hôtes quand on est invité à manger. Pour remercier. Pour équilibrer. Les médias, presse, sites, blogs, podcasts, chaînes vidéo, ont parfois accès à des exemplaires-presses. Un service-presse. Des jeux offerts dans l’espoir d’une chronique en retour. Est-il alors facile pour…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Time Stories. Les Space Cowboys seraient-ils en train de tuer la poule aux œufs d’or?

    C’était en 2012 quand nous avons entendu parler pour la toute première fois de Time Stories. Un jeu ébouriffant qui allait sortir chez l’éditeur suisse Gameworks. Un jeu de decksploring, de voyage dans le temps, narratif, immersif, innovant. Toute la toile s’est alors enflammée! Il aura encore fallu attendre trois ans pour que le jeu sorte enfin en septembre 2015, passé en main des Space Cowboys / Asmodée. A sa sortie, le jeu n’a pas déçu. Un gros, gros succès, malgré le format étrange de ce jeu à usage unique. Puisqu’une fois le scénario fini, on est obligé d’en acheter un autre. Un jeu à obsolescence programmée et assumée. Une véritable aventure…

  • Jeux de plateau

    Peut-on vraiment adapter les jeux de société en réalité virtuelle?

    La réalité virtuelle, ou VR en anglais, tout le monde en parle. Ça sera l’énorme révolution technologique de 2016 qui va désormais changer notre façon de jouer, de consommer, de rencontrer, de voyager, de faire l’amour, même. Et on en est au tout tout début. La preuve, à part 2-3 marques avec ou sans carton (!), les mastodontes ne sont pas encore sortis. Les Sony, HTC Vive et Oculus sont pour ces prochains mois, les préco ont déjà été lancées. Il ne fallait pas attendre longtemps pour que des développeurs annoncent le premier portage d’un jeu de société en VR. Et ça sera… roulement de tambour… oui, les Loups-Garous de Thiercelieux. Enfin,…

  • Jeux de plateau

    Oui, l’obsolescence programmée touche aussi les jeux de société 

    Dans la peau de Mettez-vous juste deux minutes dans la peau d’un jeune entrepreneur. Vous avez rencontré un ami qui vous a présenté une idée pour un jeu frais, solide. Vous vous dites que son idée est excellente. Vous voulez lancer son jeu. Vous investissez alors une pièce de votre appartement pour en faire votre bureau. C’est de là que vous gérerez tout. Graphismes. Tests. Développement. Com. Contact avec la production. Quelques mois plus tard, le jeu sort. C’est un beau succès. L’accueil est plutôt positif. Le jeu se vend bien. Vous parvenez même à engranger quelques maigres bénéfices. L’aventure vous a plu. Vous avez envie de continuer. Un autre auteur vous contacte. Il…

  • Jeux de plateau

    A quoi ressemblera le jeu de société en 2020? 5 futuribles

    Le monde du jeu de société est une pleine effervescence. Les ventes ne cessent d’augmenter et les médias dits traditionnels s’y intéressent de plus en plus. Penchons-nous sur quelques futuribles sur l’évolution du jeu de société en 2020. Un futurible, c’est un futur possible basé sur un contexte actuel, c’est ce qu’on appelle la prospective, opposé à la divination pour se donner un semblant de sérieux. Un exercice intéressant et acrobatique. 2020. 5 ans, ça paraît peu, et pourtant, quand on regarde dans le rétroviseur on constate quelques tendances et innovations qui ont fortement marqué le marché ces 5 dernières années, on peut donc facilement imaginer des évolutions certaines dans cet…

  • Jeux de plateau

    Comment prolonger la durée de vie d’un jeu, 5 recettes efficaces

    Avec plus de 2’000 jeux de société qui sortent sur le marché chaque année, les nouveautés en chassent d’autres, continuellement. Comment faire alors pour maintenir un jeu « en vie » le plus longtemps possible, pour qu’il ne disparaisse pas des tables, remplacé par d’autres? Et quels sont les avantages de prolonger la vie d’un jeu? Vider ses stocks, éviter de relancer la machine pour un nouveau jeu, avec tous les risques que cela signifie, et enfin maintenir des ventes, voire même les renforcer puisque le jeu à durée de vie rallongée jouit d’une aura augmentée. Les éditeurs l’ont bien compris, maintenir un jeu « en vie » représente une opération commerciale intéressante. Voici 5 propositions…

  • Jeux de plateau

    Y a-t-il vraiment trop de jeux?

    Cette semaine, c’est la rentrée littéraire. 607 nouveaux romans publiés, dont 404 français. 607 livres d’un coup, ça en fait un paquet. Qu’en est-il des jeux de société? 2 chiffres: Essen 2013 : 863 nouveaux jeux présentés GenCon 2014 : 296 nouveaux jeux présentés Deux records historiques jamais atteints! Déjà en 2011 nous relevions le fait qu’il y avait énormément de jeux produits. En 2011. Qu’en en est-il aujourd’hui, trois ans après? Peut-on véritablement dire qu’il y a trop de jeux publiés? Pour savoir s’il y a véritablement surproduction ludique, le mieux est de commencer avec quelques chiffres pour 1. se la péter matheux 2. avoir une base solide de travail…

  • Jeux de plateau

    Pour être vendu il faut être vu. Les 10 recettes pour ne pas rater son buzz ludique 2.0

    Cet article m’a été inspiré par la critique toute récente du jeu Camel Up qui vient de recevoir le prestigieux prix ludique du Spiel des Jahres 2014, le meilleur jeu de l’année, jeu qui pourtant ne connaît pas un succès phénoménal dans les pays francophones. Et pour cause, sorti en 2014 en mars en allemand et anglais et en mai en français, il n’a pas su « se vendre », certainement par manque de visibilité. Avec l’émergence des réseaux sociaux, le mot « buzz » est sur toutes les lèvres. Un buzz, le bruit de l’abeille qui vole, c’est le fait que « tout le monde » en parle, en tout cas c’est l’impression qu’on en a.…

  • Jeux de plateau

    Jeux de société et société de consommation : achetez Bruno Cathala

    Pourquoi consommons-nous? Continuons ici notre cycle de discussion sur les jeux de société et la société de consommation en nous attardant cette fois sur les égéries et icônes. Icônes qui vont au final nous pousser à consommer. Si dans les années 80-2000 la publicité se servait beaucoup d’égéries pour vendre du rêve et des produits, acteurs ou top-models étaient alors étroitement associés à une marque, certaines égéries sont devenues marques à part entière, véritables icônes. On ne consomme plus le produit représenté par une célébrité, on consomme la célébrité qui créé et devient sa marque, tel que le designer Philippe Starck et ses meubles / ustensiles par exemple. Dans le monde…

  • Jeux de plateau

    Faut-il publier des critiques négatives de jeux?

    Après avoir écouté le podcast #7 de Geeklette, qui disait désormais vouloir uniquement parler des jeux qu’elle appréciait et éviter d’émettre des avis négatifs, notamment pour ne pas froisser les éditeurs, posons-nous la question: faut-il poster des avis négatifs de jeux sur le net? N’est-il pas mieux de ne parler que des « bons » jeux, pour éviter de dégoûter les joueurs et se mettre les éditeurs et auteurs à dos? Ou au contraire, vaut-il mieux parler de tous les jeux, tout simplement, des bons comme des moins bons sans poser de filtre? Est-ce la « responsabilité » des blogueurs / podcasteurs d’analyser les jeux, et d’en exposer tous les attributs, positifs ou négatifs? Au risque…

  • Jeux de plateau

    Jeux de société : la troisième voie

    Le jeu de société moderne est actuellement tiraillé entre deux catégories : d’un côté nous avons les blockbusters, des valeurs « sûres » indémontables / indémodables vendues à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, tel que le Monopoly, les Aventuriers du Rail, Les Colons de Catane, Risk, Citadelles, Dixit, Carcassonne, Dobble, les Loups-Garous de Thiercelieux, 7 Wonders, Jungle Speed, Times’Up et quelques autres. De l’autre, les jeux plus « indie » à tirages et chiffres de vente plus restreints. La liste est ici bien évidemment beaucoup, beaucoup plus longue. Si les blockbusters veulent maintenir leur position tout en la renforçant, en proposant par exemple régulièrement quantité d’extensions plus ou moins farfelues / originales / nécessaires,…