Les jeux les plus pétillants et ébouriffants de la Gen Con 2019

Temps de lecture: 6 minutes

Chaque année à Indianapolis en plein milieu de l’été les afficionados de jeux de société, de rôle, de cartes se réunissent pour célébrer la plus grosse convention, réunion, salon de jeux en Amérique du Nord

Cette année, du 1 au 4 août 2019, la Gen Con a accueilli 70’000 visiteurs et visiteuses, avec 630 jeux présentés, un record historique qui marque bien l’effervescence, enthousiasme et succès que les jeux physiques (mais pas, plus que) ont sur le public

Lors de ce méga-salon, en plus de nombreux tournois et parties, ce furent quelques centaines de nouveautés qui furent annoncées et présentées. Certains jeux profitaient du salon pour sortir sur le marché, d’autres pour être annoncés / buzzés pour une sortie prochaine

Voici une petite liste non-exhaustive, NOTRE liste, des jeux les plus pétillants exposés à la Gen Con, de quoi les garder en tête quand ils sortiront en Europe, à Essen, pour Noël ou en 2020, en VO ou VF

Marvel Champions 

ça, ce fut certainement le titre le plus buzzé de la Gen Con, difficile de ne pas en parler

FFG, Marvel, un jeu de cartes évolutif et coopératif

Dans Marvel Champions vous incarnez des personnages tels que Black Panther et Spider-Man qui luttent contre des vilains pas très gentils comme Rhino ou Ultron

Chacun des héros et héroïnes joue avec une carte recto-verso, avec son alter ego d’un côté et sa forme de super-héros de l’autre. En tant que She-Hulk, par exemple, vous devez également jouer avec Jennifer Walters, en gérant une main de cartes qui varie au cours de la partie selon les situations

Le jeu est annoncé pour la fin de l’année en VO, et on peut parier sur FFG France / EDGE / Asmodée pour coller la VF en même temps pour une sortie 1d6 semaines avant Noël

À suivre, donc, mais le jeu risque bien de tout déchirer à sa sortie, comme déjà Keyforge annoncé à la Gen Con de l’année passée


Cyberpunk 2077 : Afterlife 

Cyberpunk 2077 est sans aucun doute l’un des jeux vidéo les plus attendus. Et surfant sur ce buzz, une réédition du vieux JDR vient tout juste de sortir, ainsi que l’annonce d’un jeu de cartes créé par… Eric M. Lang. Bim ! Prévu pour 2020 chez CMON

Afterlife est un deckbuilding qui se déroule dans le monde de Night City. Les joueurs et joueuses deviennent des fixers qui recrutent des cyberpunks, les équipent, puis les envoient en mission. Chaque mission réussie crée du Street Cred (=de la crédibilité de rue, mais en frouze ça l’fait moins déjà), les points de victoire du jeu. Les cyberpunks qui survivent à leur mission deviennent des vétérans capables de transmettre leurs connaissances et leur expérience aux nouvelles recrues. Et pour acheter de nouvelles cartes / recrues, il faudra sacrifier des cartes de son deck pour générer des fonds

Sortie prévue en même temps que le jeu (vidéo) et le jeu (de rôle), soit avril 2020 (si tout va bien). On va en manger du Cyperpunk


Sleeping Gods

La démo du jeu était dispo à la Gen Con, puisque le KS est justement en cours depuis quelques jours

Sleeping Gods est un jeu d’aventure narratif pour 1 à 4 se déroulant dans un monde immense et ouvert. On incarne des explorateurs dans un navire à vapeur des années 20 perdus et bloqués dans un étrange archipel. Le but : retrouver des totems pour pouvoir s’arracher de ce coin paumé

Sleeping Gods est unique pour plusieurs raisons. Au lieu d’utiliser un grand plateau, Sleeping Gods propose un atlas de 26 pages contenant des dizaines de cartes interconnectées. Chaque bord de page contient un numéro de page annoté, permettant aux joueurs et joueuses d’explorer dans n’importe quelle direction. Et comme la carte est immense, il est pratiquement impossible d’explorer le tout en un seul jeu, qui prend entre 10 et 20 heures. L’exploration de différents emplacements déclenchera également un scénario annexe qui ajoute de nouveaux dangers et conséquences (sinon ça serait pas drôle) pendant le jeu. Sleeping Gods contient des centaines de quêtes différentes

Soulignons également que le jeu est créé par Ryan Laukat, l’un des auteurs spécialiste des jeux narratifs

Un jeu d’aventure et d’explo, narratif, en campagne, sur des îles perdues, et qui dure des plombes. Ça vous rappelle quelque chose ?


Mezo

Mezo était en démo à la Gen Con avant son lancement officiel dans 1d6 semaines (lancé sur KS l’année passée et également avec un poil de retard)Les joueurs et joueuses contrôlent les dieux méso-américains avec de la baston pour du contrôle de territoire

Comme dans Root, et bien d’autres titres, le jeu propose des pouvoirs asymétriques pour chacun des différents dieux, avec des figs de ouf. Un nouveau Rising Sun ? Yeeeeeah


Parks

Il n’y a pas que la schlag dans les jeux de société, il y a aussi de belles balades dans les parcs naturels et nationaux américains

Dans Parks, on incarne des randonneurs parcourant les sentiers et visitant des parcs emblématiques à travers les US, gagnant des points pour un tourisme durable (parce que 2019) et leur exploration (exploration, pas exploitation, pour une fois) de la nature. Un petit côté zen et méditatif à la Tokaido ?

Financé sur KS pour 420K l’année passée, la sortie est imminente

Superbes illustrations
Un matos tout cute

Pathfinder: 2e Édition

Petit rappel des faits: la version 3.5 de DnD était relou. Au point de motiver l’éditeur américain Paizo à lancer sa propre gamme de JDR méd-fan pour remplacer le grand Ancien. Gros succès pour Pathfinder

Et là, c’est le drame

Quelques années plus tard, après une 4e édition complètement loupée, Wizards / Hasbro lance la 5e édition de Donjons et Dragons qui déchire tout, littéralement. Au point de re-dépasser et totalement ringardiser Pathfinder, devenu indigeste avec le temps

Mais là, rebelote et vengeance !!!

Pathfinder était de retour sur la Gen pour lancer leur V2, en ayant retiendu la leçon de DnD 5 pour proposer des règles plus courtes, plus fluides, plus noobs, en un mot : plus mieux bien (ha ben non ça fait trois). On se réjouit de découvrir la nouvelle mouture pour voir ce qu’elle apporte de différent de DnD et voir si Pathfinder parviendra à re-re-re-dépasser DnD et remporter la guéguerre que les deux semblent se livrer depuis quelques années. Round 3, fight !


Arkham Horror : Final Hour

Que serait FFG sans Arkham ? Après les 617 jeux de plateau et jeux de cartes, voici un tout nouveau (à ce stade, on se demande bien si ça vaut encore la peine de dire « nouveau »…) jeu de plateau dans l’univers de Lovecraft

Dans ce Final Hour, on reprend les mêmes et on recommence. C’est Horreur à Arkham, mais en beaucoup plus light. Parce qui a encore le temps aujourd’hui en 2019 de passer 3h sur un jeu

Final Hour, du coop baston allégé, de quoi plier une partie (et des Grands Anciens) en moins de 60′


Horrified

Un jeu de plateau coopératif qui se déroule dans l’univers des films d’horreur des années 30-40 de l’Universal, Dracula, la Momie, l’Homme Invisible… Créé par Prospero Hall, le collectif derrière Kero, Jaws et Villainous, surtout

Du Familial++ au thème fort. Je signe où ?


Cloudspire 

Cloudspire, un MOBA (baston en arène) et Tower-Defense qui s’inspire largement des jeux vidéo, pour proposer un jeu de stratégie (et de baston, donc) sur différentes tuiles, différents terrains qui donnent différentes ressources avec différentes factions

Le jeu a été lancé sur KS (500K levés quand même), et on attend toujours la sortie (avec un poil de retard…). Avec un mode solo et coop également pour varier les plaisirs


Ishtar: Gardens of Babylon

L’un des jeux qui a super buzzé sur le salon. Et pour cause : Bruno Cathala, IELLO, Biboun

Ce magnifique jeu de placement de tuiles et de contrôle de territoire raconte l’histoire d’un jardinier qui tente de redonner vie au désert et de créer les légendaires jardins suspendus de Babylone

Il va falloir créer le paysage le plus incroyable, le plus verdoyant pour se la péter devant la reine, avec une interaction importante taquine à la Cathala puisqu’il faut également ralentir / bloquer les autres dans leur développement. Un jeu à surveiller de très près. D’autant que Bruno Cathala n’a pas sorti de « gros » jeu depuis un petit moment


Dune

Nous vous en avons déjà parlé à plusieurs reprises. La réédition de ce vieux jeu sorti il y a exactement 40 ans en 1979. Avec la sortie prévue en 2020 (et repoussée d’un mois) du film, Dune va revenir sur le devant de la scène pop-culturelle

Dans ce Dune, les joueurs et joueuses incarnent les différentes factions du bouquin pour contrôler l’Épice sur Arrakis / Dune. Contrôle de territoire et manigouilles. On se réjouit


Abomination: l’héritier de Frankenstein

Il est enfin sorti. Nous vous en avons déjà parlé, ce jeu qui vous permet de créer une créature dans le Paris du 19e vingt ans après le bouquin de Mary Shelley s’annonce des plus alléchants

Et comme il s’agit de récupérer des bouts de cadavre en ville, bon appétit, ces ressources se dégradent / pourrissent avec le temps. Il n’y avait pas beaucoup de frigo en 1820…

En attendant la sortie officielle, vous pouvez déjà consulter les règles en anglais ici

Une VF chez Plaid Hat / EDGE / Asmodée (dans tout ce joyeux foutoir de noms corporate, on ne sait plus trop qui est qui, qui fait quoi…)


Obscurio

Les jeux de société de la convention 2019 qui doivent figurer sur votre radar

Le nouveau Libellud, dont nous avons également déjà parlé ici avec One Key. C’est du Dixit / Mysterium / One Key / Shadows : Amsterdam, le but est de trouver / déduire des cartes, mais avec un twist, il y a un méchant pas très gentil à la table, il va falloir le trouver et éviter ses indices. Oui, on dirait Moriarty pour Sherlock Holmes Détective Conseil


Watergate

Les jeux de société de la convention 2019 qui doivent figurer sur votre radar

En pleines discussions d’Empeachment de Trump par les Démocrates, ce Watergate tombe à pic. Même si Nixon a démissionné avant d’être dégagé, ça sentait méchamment le roussi pour lui en 1974. Comme pour… Trump? Non pas tellement

Petit rappel des faits : en pleine guerre du Vietnam, Nixon, Républicain, a espionné le QG des Démocrates dans l’hôtel éponyme, et des journalistes du Washington Post ont levé le lièvre pour aboutir à la démission (en disgrâce) de Dick

Dans ce jeu de plateau uniquement à deux, l’un contrôle l’administration Nixon pour tenter de rester au pouvoir, et l’autre le Washington Post pour prouver les liens avec le Watergate

Et Watergate est créé par Matthias Cramer, pas un ricain du tout, mais bien connu pour Glen More, Helvetia, Lancaster…

Et vous, quels sont les jeux qui vont ont tapé dans l’œil à la Gen Con ?

3 responses to Les jeux les plus pétillants et ébouriffants de la Gen Con 2019

  1. Julien says:

    Obscurio me tente beaucoup ! Le matériel a l’air dingue comme pour Mysterium (cartes, plateau, grimoire aimanté…) et le concept de coopération avec un traître autour de la table donne un peu plus de piment et de suspicion tout comme Detective Club qui est vraiment excellent aussi comme jeu d’ambiance donc Obscurio sera mien xD
    Merci Gus pour l’article car je n’étais pas au jus pour ce jeu ^^

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.