Jeux de plateau

Gen Con 2021, notre sélection des 7 jeux à ne pas rater

La Gen Con 2021, c’est pour bientôt. Voici notre sélection des 7 jeux à surveiller.


Gen Con

La Gen Con s’approche à grands pas. Le plus gros salon de jeux aux US ouvre ses portes dans quelques jours, du 16 au 19 septembre, toujours à Indianapolis dans l’État de l’Indiana. Et ceci malgré la pandémie qui continue à faire rage aux quatre coins du monde.

La Gen Con est le plus gros salon de jeu des États-Unis : jeux de plateau, de cartes, de rôle, et ceci chaque année depuis 1968, après une pause online en 2020, créé par Gary Gigax lui-même, le co-créateur de Donjons et Dragons, la Gen Con, pour « Geneva Convention ». Aucun rapport avec notre ville. C’est juste que la toute première édition de la manifestation a eu lieu à Lake Geneva, dans l’État américain du Wisconsin.

Cette année, avec la pandémie, la Gen Con exige que tous les visiteurs portent un masque facial. Le pass sanitaire ne sera pas demandé, au contraire d’Essen 2021.

N’empêche, et comme pour Essen, c’est un peu la débandade. Plusieurs éditeurs ont déjà annoncé ne pas faire le déplacement, la crise sanitaire représentant un risque trop élevé pour leurs équipes. C’est le cas de Game Brewer ou Blue Orange, qui ne participeront pas à la Gen Con.

Notre sélection des 7 jeux à ne pas rater à la Gen Con

Le jeu de société a encore de beaux jours devant lui. C’est en tout cas ce que l’on peut se dire en voyant les remarquables sorties que cette rentrée ludique nous offre. Petit tour d’horizon de sept d’entre eux.

Chaque année, tradition française et désormais mondiale oblige, la rentrée ludique vient étoffer les rayons de nos boutiques de jeux. Et des nôtres, ensuite, par ruissèlement. Après une année 2020 qui a connu un petit recul, l’année 2021 pourrait bien voir une explosion de titres, de sorties aussi flamboyantes et tentantes les unes que les autres. Pour l’instant, BGG en dénombre plus de 180 ! Avec ce déluge de sorties, il est parfois difficile de se retrouver.

Mais parmi elles, des titres s’imposent comme des jeux particulièrement attendus, ou tout simplement à ne pas manquer. En voici une sélection, non exhaustive, bien entendu !

Vivid Memories

L’éditeur de Sagrada, le jeu de dés chatoyants, lance Vivid Memories, un jeu de société qui consiste à reconstituer les moments d’enfance d’une personne à l’aide d’un jeu de belles cartes. Oui, on dirait un peu le pitch de Au Creux de ta Main.

Le concept du jeu est aussi intrigant que passionnant. Vous essayez de construire une série de souvenirs en utilisant des fragments dans le temps.

Au fil de la partie, vous allez devoir choisir si vous vous arrêter pour vous souvenir du passé et marquer des points à cet endroit-là, ou poursuivre dans votre « périple mémoriel ».

En plus de proposer un thème original, et innovant, on est loin des civilisations à développer ou des cités médiévales à ériger, les illustrations, très Dixit-like, donnent furieusement envie d’y goûter. À relever enfin que c’est le fameux duo d’auteurs Dunstan & Gilbert qui signent le jeu. Et comme pour Sagrada, c’est Matagot qui a signé la localisation. Miam !

The Hunger

Des vampires, du deck-building, du Richard Garfield, le papa de Magic The Gathering. Que demande le peuple ?

Chaque annonce de nouveaux jeux de Richard Garfield fait l’effet d’une petite bombe dans le milieu. Le bougre, auteur de jeux depuis plus de 20 ans, a sorti des titres forts et percutants : Magic, bien sûr, mais également Keyforge, ou King of Tokyo.

Deck-building, The Hunger sort pour la Gen Con. Dans The Hunger, la faim, de sang, vous incarnez un vampire, à la chasse de vos proies humaines.

Vous passez à la nuit à chasser, et devez retourner à la « casa del cercueil » avant le jour. Et comme tout deck-building, au fur et à mesure que vous progressez dans la partie, dans votre chasse, vous ajoutez plus de cartes à votre deck, tout en récupérant des alliés et de nouveaux pouvoirs pour renforcer vos quêtes sanguinaires et sanguinolentes.

Mais à mesure que vous vous déplacez sur le plateau, chasser les humains vous ralentira également. Devenez trop lent et vous n’atteindrez pas vos pénates à temps, avant l’aube. Argh.

👉 Les règles, en anglais, sont déjà dispo ici.

👉 Le jeu est déjà en préco chez Philibert ici.

Galaxy Trucker, nouvelle édition

Sorti il y a près de 15 ans en 2007, Galaxy Trucker fut l’un des premiers jeux du célèbre auteur tchèque de Codenames Vlaada Chvátil.

Dans Galaxy Trucker, vous commencez avec un plateau personnel, vide, avec des emplacements en filigrane. Le sablier est tourné, et la partie commence, frénétique. Votre but : vous saisir le plus rapidement possible des tuiles, face cachée, au milieu de la table, en même temps que les autres. Prenez des tuiles, mais pas n’importe lesquelles ! Vous allez en effet poser ces tuiles sur votre plateau pour peu à peu dessiner, construire votre vaisseau. À vous de bien choisir quelle tuile vous choisissez, et vous les placez sur votre plateau.

Une fois cette partie en simultané terminée, c’est maintenant que les choses sérieuses commencent ! La mission démarre. On va retourner les unes après les autres des cartes d’un paquet de cartes événement. Et selon l’événement, la situation rencontrée, vous allez devoir vérifier si votre vaisseau « tient la route l’espace ».

Disposez-vous d’assez d’énergie pour avancer, d’équipage pour piloter votre vaisseau, de missiles pour dégommer les attaques alien, de marchandises à livrer ? Oui parce que tout est dans le titre, vous incarnez un trucker, i.e. un livreur, spatial. C’est Thomas Pesquet, mais en version Deliveroo, délire et déjantée !

Sorti il y a certain temps, donc, l’éditeur tchèque vient tout juste d’annoncer la réédition, revisitée, améliorée, revampée, pour la Gen Con.

Est-ce que Iello fera la localisation de cette nouvelle édition de Galaxy Trucker ? Il y a de fortes chances.

Et parce qu’aujourd’hui, comme au cinéma, il faut sortir un trailer des jeux de société, l’éditeur tchèque s’est fendu d’une annonce sur YouTube.

Echoes

Retenez bien ce nom. C’est, sans doute, LE jeu que pourrait faire le plus de buzz ces prochains mois. Il s’agit d’un jeu narratif qui inclut de l’audio, avec une bande-son à écouter pour découvrir des indices, signé par Matthew Dunstan du Vivid Memories ci-dessus, et Dave Neal, auteur émérite des enquêtes Sherlock chez Space Cowboys.

Trois boîtes sont déjà annoncées pour la Gen Con, et on peut s’attendre à en voir d’autres fleurir par la suite.

Dans la gamme de jeux d’enquête Echoes, les scénarios mêlent analogique, des tuiles, des cartes, au numérique et une app. Vous utilisez votre portable pour interagir avec les cartes pour déclencher sons et images. Et les sons peuvent révéler des indices.

Bien qu’il ne s’agisse pas explicitement de s’échapper d’une seule pièce comme dans un Escape Game dit de salon, Echoes parvient à cristalliser de nombreux éléments fondamentaux de ces jeux. Chaque aventure de la série est un casse-tête coopératif, mystérieux et en boîte qui se joue en 60 minutes, avec un thème distinct qui infuse dans tout le récit et l’expérience.

Les trois premiers jeux de la série Echoes sont intitulés The Cocktail, qui vous fait découvrir l’identité d’un cerveau criminel à New York; The Dancer, qui vous envoie à la chasse aux fantômes pour découvrir le secret de la mort d’une jeune fille dans un manoir écossais ;

Les trois scénarios de lancement sont « Echoes: The Dancer », où vous tentez de résoudre le mystère d’un manoir hanté, écossais, forcément, et « Echoes: The Cocktail », où vous devez coopérer pour découvrir, et résoudre, un mystère de gangsters dans un bar clandestin de New York. Et enfin, The Microchip, dans lequel vous explorerez la source de la chute de la civilisation dans un futur lointain.

Si vous kiffez les podcast, et les podcast d’enquête, vous allez apprécier !

Crimes & Capers

Et pour rester dans l’ambiance « meurtre et mystère », voici Crimes & Capers, un autre jeu d’enquête narratif, coopératif, également, comme Echoes, avec déjà deux boîtes annoncées.

Pour l’instant, la série compte deux titres, High School Hijinks et Lady Leona’s Last Wishes, la première se déroulant dans un lycée ambiance 90s, et l’autre dans un manoir du début du XXe, parce que oui, forcément, les manoirs attirent toujours les jeux narratifs, à moins que cela soit le contraire. À noter que les deux titres utilisent la même mécanique de jeu.

Du narratif coopératif aux thèmes (plus ou moins) originaux (surtout pour le lycée en mode grunge). Je signe où ?

Ces deux premières boîtes sont attendues, en anglais, pour la Gen. Espérons que la VF ne se fasse pas trop attendre.

Khôra: L’Apogée d’un Empire

Attention, c’est du lourd ! Khôra: L’Apogée d’un Empire est le tout prochain jeu chez Iello destiné à un public Gamer. Dans Khôra : L’Apogée d’un Empire, vous dirigez une ville, resplendissante, de la Grèce antique.

À vous de la développer plus vite et plus mieux bien que vos adversaires. Vous pouvez opérer de nombreux choix politiques à chaque tour, et la philosophie, la législation, la culture, le commerce et l’armée façonneront l’avenir de votre ville.

Des lancers de dés, des impôts à collecter, des armées à envoyer pour coloniser des terres étrangères, parce que, et débloquez des objectifs pour faire briller votre ville brillera dans toute la Grèce et au-delà.

Un gros, bon jeu, du solide. Vous avez apprécié les Ruines de Narak, le précédent gros jeu chez Iello, il y a de fortes chances que vous appréciez celui-ci.

Khôra : L’Apogée d’un Empire est déjà en préco en VF ici.

Origins: First Builders

De l’auteur du mastodonte Nemesis, ce gros jeu bourré de fig dans l’espace, largement inspiré d’Alien, Origins: First Builders est un jeu de civilisation qui vous permet, enfin, d’incarner des êtres galactiques super puissants qui tentent de guider l’humanité vers un âge meilleur.

Origins propose moult choix et voies stratégiques pour jouer, pour gagner. Comme Khôra, Origins est plutôt destiné à un public de gamers.

Vous possédez votre propre ville à développer tout au long du jeu, avec de nouvelles tuiles à rajouter au fil du jeu, qui vous fourniront des capacités spéciales et enclencheront un mécanisme d’Engine-Building.

Origins ravira un public friand de développement de civilisation (moi, donc).

👉 Origins est déjà en préco en français chez Philibert ici.


Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

One Comment

  • Boubou 95

    Je suis assez impatient de votre retour sur la gencon 2021 avec peut être d’autres surprises. Sinon dans cette liste, Vivid (ça à l’air beau, ça semble raconter quelquechose, même si c’est très mécanique aussi, et mécaniquement ça parait intéressant) et la réédition de Galaxy Trucker (je suis assez curieux de découvrir enfin ce jeu) m’intéressent pas mal . Curieux aussi de voir ce que donne Echoes et comment il peut se démarquer du riche marché des jeux d’enquête.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :