Jeux de plateau

🔐Unlock! 4 Exotic Adventures. Un feu d’artifice d’effet Wahou disruptif, créatif, mais peu immersif

Temps de lecture: 5 minutes

Article 100% SPOIL-FREE!

Des effets Wahou chaque trois minutes qui surprennent et déboussolent, avec une appli beaucoup trop présente qui prend rapidement le pas sur la narration. Unlock 4 Exotic Adventures est le plus bluffant, mais pas le plus passionnant

  • Date de sortie : 27 juillet 2018 pour la VF
  • Auteurs : Cyril Demaegd pour le concept. Trois (ou un·e seul·e, ou deux?) auteur·e·s au pseudonyme anonyme pour chaque scénario
  • Illustrateurs : Amélie Guinet (pour Croquemitaines), Martin Mottet (pour Shéhérazade), Florian de Gésincourt (pour Challenger)
  • Editeurs : Space Cowboys / Asmodée
  • Nombre de joueurs : 1-6 (optimum 2-3)
  • Age conseillé : dès 10 ans (voire moins)
  • Durée : 60′ par scénario. Il y en a trois
  • Thème : Cauchemars pour le premier scénar, Mille et Une Nuits pour le deuxième, expédition et dinosaures pour le troisième
  • Mécaniques principales : énigmes, coopératif, appli

Unlock 4, Exotic Adventures, de quoi ça parle?

Comme les trois précédentes boîtes, Unlock 4, Exotic Adventures compte trois scénarios aux thèmes complètement différents

La nuit des croquemitaines. Une histoire de cauchmars et de monstres à éradiquer pour aider un petit garçon à dormir. Très Burton-like. Et très Peluches-like, un autre jeu du même éditeur, d’ailleurs

Le dernier conte de Shéhérazade. Tout est dans le titre. Ambiance moyen-orientale avec un plongeon dans les Mille et Une Nuit

Expédition : Challenger. Une réécriture du Monde Perdu d’Arthur Conan Doyle. Oui, le papa de Sherlock. Petit clin d’œil au Sherlock Holmes Détective Conseil du même éditeur??? Du Search and Rescue d’une expédition dans une vallée perdue peuplée de dino. Même la carte originale du bouquin est reprise dans le jeu, et d’ailleurs, l’auteur du scénario, Arthur Malone, porte le nom de la contraction entre le personnage principal, Edward Malone, et celui de son auteur, Arthur Conan Doyle… Des petits comiques ces Space Cowboys

Des thèmes radicalement différents, et tous plus ou moins bien exploités. Nous y reviendrons plus bas

Et comment on joue?

C’est du pur Unlock slash Escape Game « de salon ». Un deck de cartes, des énigmes à résoudre, une appli qui valider les codes, mais pas que. Et tout ça, en moins de 60 minutes par scénario. Dans l’idéal

Coopératif, les joueurs et joueuses devront communiquer et se triturer les méninges pour venir à bout de chaque scénario

On combine des cartes, on résout des machines, on explore un deck de cartes. Des règles expliquées en 5 secondes

Et comment on gagne?

Quand on a réussi à finir le scénar

On peut dépasser les 60 minutes, mais le mieux est de réussir en un moins de temps possible. Pour se la péter ensuite sur les réseaux sociaux en faisant une capture d’écran et l’envoyer à tous ses amis. Et ça, ça vaut son pesant d’or

Les trois scénarios vont en difficulté croissante. L’Expédition : Challenger, c’est dans le titre, est vraiment un… challenge. Pas facile d’y venir à bout

En ce qui concerne les deux autres scénarios, pour les aficionados d’Unlock (que vous êtes, que nous sommes), rien d’impossible

Interaction?

Unlock est un pur jeu coop, donc oui, l’interaction est très forte

D’autant que comme dans toute Escape Room, et ces 5 conseils, une bonne communication est l’une des compétences de base (comme dans la vraie vie, quoi)

A quand un Unlock en compét et/ou avec un agent infiltré / espion / félon à la Sherlock Holmes Détective Conseil Moriarty?

A combien y jouer?

En solo, pourquoi pas, mais résoudre les énigmes tout·e seul·e est difficile

A 2 ou 3 pour s’entraider, c’est le must

Il est indiqué jusqu’à 6 sur la boîte, mais faut pas pousser grand-mère dans la bouche du T-Rex. Plus on est et moins on s’entend jouer

Alors, Unlock Exotic Adventures, c’est bien? Critique

C’est surtout extrêmement disruptif. Les Space Cowboys l’ont compris, pour continuer à buzzer et intéresser, il faut innover

C’est clairement le cas avec cette quatrième boîte avec des mécanismes hallucinants

Une véritable prouesse! On se prend des effets Wahou dans les gencives chaque trois minutes. On est loin d’un Exit qui ne fait que la même chose depuis 9 boîtes, avec 2-3 différences par-ci par-là

Un jeu qui marquera les esprits, c’est indubitable. Une véritable expérience!

Mais

Unlock 4, c’est surtout une véritable prouesse technologique. Les Space ont réussi à repousser les limites de l’appli dans ses retranchements les plus improbables

L’appli propose des fonctionnalités aussi incroyables que surprenantes et créatives. Mais qui font un peu « poudre aux yeux », car l’essentiel, la narration, est dilué. On a l’impression d’être une (mauvaise) Escape Room, dans laquelle uniquement les énigmes comptent, au détriment du narratif

Alors certes, les énigmes essaient d’être cohérentes avec l’histoire, mais l’appli est tellement présente dans Unlock 4 qu’elle en devient gênante. Et parfois même incapacitante avec des contraintes ou besoins techniques majeurs, voire ci-dessous les avertissements / conseils

Exotic Adventures est du crossover entre jeu de société et jeu vidéo. On aime ou on n’aime pas cette intrusion prégnante du numérique, mais l’immersion en pâtit

⚠️Quelques avertissements pour mieux jouer à Unlock 4 Exotic Adventures

Voici quatre conseils / avertissements pour jouer à cette quatrième boîte au mieux

Avant de jouer, pensez à photocopier en couleur la feuille donnée avec. La noire. Elle vous sera utile pour l’un des scénars. Pour la revente, ça va être compliqué. Comme dans les Exit de chez IELLO, sans trop spoiler, il va falloir manipuler et transformer un élément du jeu. Ce qui risque de quelque peu spoiler les parties suivantes

Pensez à jouer avec une phablet, ou mieux encore, une tablette. Si vous utilisez votre portable à l’écran petit/moyen, un 4 ou 4,7 pouces, vous perdriez en visibilité, immersion et plaisir

Pensez à jouer dans un endroit calme et sans bruit, une condition cruciale pour cette boîte. Sans déc

Enfin, pensez à accepter que l’appli ait accès à votre microphone. Au moment de la MàJ pour cette quatrième boîte, en tout cas sur iOS, l’appli vous demande d’avoir accès au microphone de votre portable. Si pour des questions de protection de la vie privée vous refusez, vous ne pourrez tout simplement pas y jouer!

Score:

Anticipation: 5/5: Encore un Unlock? Encore un énième Escape Game « de salon »? Les trois précédents Unlock étaient déjà tellement forts, notamment le précédent, le meilleur, que l’anticipation était grande, très grande

Pendant la partie: 4/5. Des effets Wahou saisissants. Une utilisation hallucinante et complètement surprenante de l’appli. Mais une appli qui se fait très, trop présente, au détriment de la narration. Cet exotic Adventures est presque plus un jeu vidéo numérique assisté par des cartes, et plus le contraire

Après la partie: 4/5. C’est un jeu-kleenex. Une fois joué, c’est fini, on peut le jeter/ranger/revendre/offrir. Sauf peut-être Expedition : Challenger, qui fait presque Time Stories, car on aura presque envie de re-rejouer pour speedrunner le scénario et le réussir, mieux

Score: 4/5. Serait-on arrivé·e·s à une fatigue Unlock? C’est déjà la quatrième boîte, avec toujours le même concept. Mais les Space Cowboys ont réussi ici à innover, encore et toujours. C’était déjà le cas dans la 3e boîte, c’est encore plus flagrant ici

Sauf que, à force de vouloir innover à tout prix avec l’appli et des mécaniques parfois touffues, ils s’éloignent ici avec Exotic Adventures d’un élément central et crucial, l’aventure, l’immersion, la narration. Si le troisième scénario est le plus abouti, la présence de l’appli est bien trop importante pour transcender. On passe le nez sur son écran, et c’est bien dommage. Sans parler des quelques contraintes techniques nécessaires (micro, calme, taille de l’écran ci-dessus)

Des scénarios et énigmes riches et originaux, mais des quatre boîtes, Exotic Adventures n’est pas la meilleure. Pas parce que les scénarios sont miteux, oh non, ils sont tous trois réussis, surtout Challenger, mais l’appli est ici vraiment relou

Des reco?

Les autres boîtes Unlock bien sûr. La meilleure selon moi? La troisième, Secret Adventures, dans laquelle les trois scénarios sont réussis et immersifs

Dans le même thème que le tout premier scénario dans les rêves / cauchemars, Histoire de Peluches, un Dungeon-Crawler coopératif dans le même univers. Et du même éditeur, Asmodée

Et encore une toute dernière chose

Vous voulez comparer Unlock à tous les autres Escape Game « de salon »? De toutes ces itérations, laquelle est la plus passionnante? Consultez notre comparatif complet

Vous cherchez quelques conseils pour monter votre propre Escape Game / Escape Room? En voici quelques-uns

Vous pouvez trouver Unlock Exotic Adventures chez Philibert ici

Chez Jeu du Bazar

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop

11 Comments

  • BDPhilou

    Très déçu par le 1er scénario qui est clairement en dessous de ce que l’on a l’habitude de jouer avec Unlock. Le 2ème et le 3ème sont sympas mais, effectivement, on a un peu galéré avec l’appli omniprésente. Ma boite préférée reste la 2ème malgrè le scénario sur le Nautilus pas terrible.

    • Gus

      Merci pour ton retour Philippe, fort apprécié

      Oui, ce 4e opus a cherché le disruptif coûte que coûte. C’est plus un exercice de style technologique qu’une immersion ludique et passionnante. L’appli prend effectivement trop de place. Même mon collègue et non moins Belge Ludigaume semble penser la même chose que toi et moi

      Sans spoiler, il y a des utilisations de l’appli qui sont certes surprenantes et wahou, mais de l’ordre du gadget. En y jouant, j’ai eu un peu l’impression d’un enfumage constant: on a travaillé et poussé l’appli à donf, mais l’écriture des scénarios est passée en second plan. Ca se ressent et c’est bien dommage

      Vivement la 5e boîte 😉

      Merci pour ta fidélité Philippe

  • Kozoh

    Pour ma part, j’ai autant apprécié les scenarii d’Unlock 4 que les précédents. L’appli, si elle est certes plus présente -et propose des surprises par rapport aux premières énigmes- ne nous a pas paru si envahissante. En revanche, les fins nous ont déçus… On a l’impression que « Bon, c’est la dernière carte et l’heure d’aller manger, chef : qu’est-ce qu’on fait ? – Pondez-moi un petit texte rapide, Applefish : il y a des frites à la cantoche aujourd’hui. » Seul bémol amha.

  • aure212003

    Bonjour,

    Lorsque nous avons joué à Unlock 4, nous n’avons pas pensé à photocopier la feuille noire qui sert ensuite dans le 1er scénario (je suis arrivée sur votre article trop tard…). Comme on voudrait revendre le jeu pour en acheter un autre, ça risque d’être gênant… Savez-vous si on peut la récupérer quelque part sur le net pour la réimprimer ? Merci

  • Steeve

    J’ai fait les deux premiers scénarios la semaine dernière et le troisième aujourd’hui.

    Je trouve aussi l’appli trop présente. Ça ne me dérangerait pas tant que ça si elle était à la hauteur des cartes. Le système d’Unlock!, avec les cartes rouges et bleues qui se combinent, les fausses pistes, les pénalités si on combine mal, les machines avec lesquelles on ne sait pas du tout quoi faire si on n’a pas tous les indices, tout ce système, est excellent et fonctionne très bien. Mais l’appli aurait besoin d’une petite refonte d’interface pour une meilleure expérience, et surtout ne proposer des interactions que si les cartes seules ne peuvent déjà le faire.

    Dans cette nouvelle boite, les nouvelles interactions avec l’application ne sont pas toujours nécessaire. On a parfois l’impression d’avoir des mini-jeux de qualité médiocre (comparés à des jeux récents et simples sur smartphone).

    Aussi, souvent, on a juste l’impression de faire des choses dans l’appli pour nous faire perdre du temps bêtement. La fin du premier scénario, aurait très bien pu se faire sur des cartes plutôt que sur l’appli (ce qu’on fait avec la feuille à plier aussi d’ailleurs, qui n’apporte donc rien). Je préfère quand le temps est perdu via des fausses pistes, des pénalités pour mauvaises décisions ou une surcharge de (faux) indices (donc de cartes révélées).

    Le premier scénario a tout de même introduit des systèmes que j’ai trouvé intéressants et qui nous ralentissaient de manière logique par rapport au thème (joueurs terrorisés par les croquemitaines (mais je n’en dis pas plus)).

    • Gus

      Salut Steeve, merci pour ton retour de partie!

      « On a parfois l’impression d’avoir des mini-jeux de qualité médiocre » Très juste, je te rejoins à 100%

      Les Space Cowboys ont voulu « frimer » en poussant l’appli dans ses retranchements. Une perf technologique, mais au final, c’est plutôt pâlot et même gênant (le mini-jeu crétin du 2e scénar…). Avec des scénarios bâclés qui auraient mérité plus

      En fait, cette quatrième boîte fait un peu « pshiiit ». Tu passes un bon moment, mais pas un moment mémorable

      Et tu as raison, le premier scénar avec les monstres était au final le plus original. Très Elixir-like. Pas besoin de beaucoup, finalement

      A très vite sur Gus&Co Steeve

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :