• Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Mais au fond, c’est quoi un bon titre de jeu?

    Il y a quelques semaines j’ai eu une longue discussion avec un ami éditeur qui cherchait un titre pour son tout prochain jeu. Il me racontait qu’il était en pleine réflexion. Et à quel point il était difficile aujourd’hui de trouver un titre qui soit percutant. Captivant. Original. Évocateur. Et international, surtout. Il en avait déjà pensé à une vingtaine, sans être convaincu par un seul. Il allait continuer d’y réfléchir. Il finirait bien par trouver. A coup de créativité et de persévérance. Beau défi. Si l’esthétique d’un jeu est extrêmement important pour son succès, qu’en est-il de son titre? Avec les 2’000 jeux qui sortent chaque année, il n’est…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    13 mauvaises raisons pour acheter ce jeu de société

    Acariâtre nous revient avec un article fort intéressant qui se penche sur notre fièvre acheteuse ludique. Pourquoi, comment? Très bon article tiré de son blog. Merci Acariâtre! Nous nous sommes permis de rajouter 2-3 liens et autres trucs chatoyants (entre parenthèses): Un autre billet de « tonton la morale » après celui consacré au phénomène de surmédiatisation des Kickstarter dans le jeu de société. Ne me remerciez pas et ouvrez grand les oreilles, vous avez beaucoup encore à apprendre. Comme toute passion dévorante, le jeu de société s’avère vite dispendieux (sans parler problème de place, les boîtes de jeux occupant un volume certain). Abreuvé d’information sur les nouvelles sorties, à la recherche du jeu…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Et si les vendeurs de jeux appliquaient les mêmes techniques que les vendeurs de voitures?

    Ok j’avoue, mais j’ai honte. Je possède une voiture. Si je préfère de loin bouger à vélo partout à Genève, rien de tel qu’une voiture pour transporter toute la famille de temps en temps. Tout ça pour dire que je suis en train de changer de voiture. Et que pas plus tard qu’hier, je suis allé voir un concessionnaire pour m’en acheter une nouvelle, plus grande, pour accueillir Jr2. Et là pouf, le vendeur m’a sorti le grand jeu. Ca a bien duré 60 minutes. 60 délicieuses minutes pendant lesquelles je me suis demandé pourquoi diantre les vendeurs de jeux n’appliquaient pas les mêmes techniques dans leur propre boutique (à moins…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Blogueurs, tous manipulés? 6 propositions pour ne pas être un simple « homme-sandwich »

    L’Arbre qui Tombe Dans deux jours c’est l’ouverture des portes du festival international des jeux de Cannes. Depuis quelques semaines, les éditeurs sont au taquet: envois de communiqués de presse à foison, invitations pour assister à des démo en avant-premières, propositions de rendez-vous pro, invites pour des apéros VIP. C’est hyper sympa et touchant. Mais comme on dit, « there’s no such thing as a free lunch », autrement dit, rien n’est gratuit. Quand je surfe sur le web d’information ludique, JdJ, LX, TT, BGG, je me demande souvent si j’ai affaire à des sites d’information, intègres, objectifs, neutres, à valeur journalistique, ou plutôt à des vitrines commerciales qui assurent la promo d’un nouvel article.…

  • Analyses & psychologie du jeu

    Ca vous dirait d’en savoir un peu plus sur le business des jeux?

    Nous vous avons souvent parlé de l’excellentissime jeu sur iOS et Android Monument Valley (MV), certainement le meilleur de 2014. Les développeurs viennent de publier une riche infographie pour présenter tout l’aspect business, chiffre d’affaire, coûts, investissements, etc. MV a été téléchargé 10 millions de fois. 10 millions. Quand même. Pour 2 millions et demi de ventes réalisées. Donc un chiffre d’affaire de près de 6 millions de dollars. En terme de coût, MV aura nécessité 55 semaines de travail, i.e. un peu plus d’une année complète, avec 8 employés, pour un investissement annoncé de 852’000 USD. Donc MV aura rapporté environ 5 millions de bénéfice. Joli. Pour satisfaire la curiosité…

  • Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

    Faut-il aussi placer un embargo sur les critiques de jeux de société?

    Cette semaine le 4e volet du jeu vidéo Assassin’s Creed est sorti, Unity. Comme ça se fait dans le milieu, Ubisoft avait envoyé quelques jours avant des exemplaires à la presse pour critique, en leur demandant expressément de ne RIEN publier avant la sortie officielle, mardi à midi. Oui, ça s’appelle un embargo. Pourquoi? Certainement pour éviter de voir leur jeu « flingué » par la critique juste à sa sortie, pour lui laisser sa chance, pour que le public se jette dessus pour avoir le jeu juste à sa sortie sans attendre les critiques. Et qu’en est-il des jeux de société? La plupart des rédactions des informateurs ludiques reçoivent parfois eux aussi des…

  • Jeux de plateau

    Trop de buzz tue le buzz?

    Je me souviens comme si c’était hier de la sortie du tout premier Batman de Tim Burton en Europe en septembre 1989. Plusieurs mois avant la sortie du film, le logo, très stylisé, déjà très nineties, était partout, télé, affiches, pub, etc. et impossible d’allumer la radio sans entendre la fameuse chanson de Prince, la Batdance (oui ils se sont sacrément foulés pour le titre). Et encore, HEUREUSEMENT que les réseaux sociaux n’existaient pas en 1989, on aurait eu droit à tout le matraquage sur FB ou Twitter. N’empêche, tout ce foin était tellement considérable et invraisemblable que j’étais très refroidi à l’idée d’aller au ciné le voir. Pourquoi? Parce que j’avais été…

  • Jeux de plateau

    Plus de 2’000 jeux par année?

    Pour un peu clore le débat qui fait rage sur Gus&Co et faire écho à notre précédent article qui se posait la question de savoir s’il y avait trop de jeux, voici encore quelques chiffres. En tapant dans la base de données de TT, nous avions obtenu ce graphique-là, soit une moyenne de 873 sorties annuelles: Depuis la publication de l’article il y a quelques jours, nous sommes enfin parvenus à utiliser la base de données de BGG pour en tirer des chiffres annuels plus exhaustifs. Attention, ces chiffres n’incluent PAS les extensions ni autres goodies, ni les jeux de rôle, mais uniquement les jeux de société. Que constate-t-on? 1. Que…

  • Jeux de plateau

    Asmodée applique un tout nouveau système économique au monde du jeu. Avantages et désavantages.

    Cela fait quelques semaines que cette rumeur courait en backstage, la voici confirmée et officialisée dans l’édito d’Hélène dans le numéro 68 de Plato. Asmodée, plus grand éditeur et distributeur de jeux en France, applique depuis peu le système économique similaire au marché du livre, à savoir, ils vendent leurs jeux aux boutiques et s’engagent à reprendre les invendus dans un certain délai. Enfin, quand je dis « leurs jeux », je veux surtout parler de deux jeux, deux nouveautés 2014, à savoir Splendor et Minivilles. Pourquoi uniquement ces deux? Parce qu’Asmodée a eu le nez creux en estimant que ces deux titres allaient être de gros cartons au box-office ludique et qu’ils ne…

  • Jeux de plateau

    Pour être vendu il faut être vu. Les 10 recettes pour ne pas rater son buzz ludique 2.0

    Cet article m’a été inspiré par la critique toute récente du jeu Camel Up qui vient de recevoir le prestigieux prix ludique du Spiel des Jahres 2014, le meilleur jeu de l’année, jeu qui pourtant ne connaît pas un succès phénoménal dans les pays francophones. Et pour cause, sorti en 2014 en mars en allemand et anglais et en mai en français, il n’a pas su « se vendre », certainement par manque de visibilité. Avec l’émergence des réseaux sociaux, le mot « buzz » est sur toutes les lèvres. Un buzz, le bruit de l’abeille qui vole, c’est le fait que « tout le monde » en parle, en tout cas c’est l’impression qu’on en a.…

  • Jeux de plateau

    Gamifions le chocolat

    Fallait y penser. Fallait oser. Fallait le faire. Milka, la marque de chocolat, vient de lancer une nouvelle campagne fun. Dans chaque tablette vendue il manque un carré. Un. Au lieu de 24 il y en a donc 23. La honte. En fait ce carré manquant peut être tout simplement récupéré. Pour ce faire, l’acheteur peut aller sur internet où il aura le choix entre se faire expédier le carré manquant à son domicile et le faire envoyer à une personne de son choix avec un petit message personnalisé. Et hop, le carré arrivera à bon port. Pour éviter toutefois d’arnaquer le consommateur, la plaque « amputée » continue de peser 100g,…

  • Jeux de plateau

    Jeu, arnaque et Kickstarter: 122 mille dollars partis en fumée, ou presque

    Il fallait bien que ça arrive un jour ou l’autre, et voilà, c’est enfin tombé: le premier gros clash sur Kickstarter. En mai 2012, The Doom That Came To Atlantic City! un projet de jeu de plateau lovecraftien (et très Monopoly-like) a été lancé sur la plateforme de financement participatif Kickstarter. En un mois il a récolté la coquette somme de 122’000 USD pour un montant minimum nécessaire de 35’000. Tout récemment, le 23 juillet 2013, la maison d’édition qui a lancé le projet a officiellement annoncé que le projet était tout simplement annulé! Pourquoi? Apparemment pour des questions de soucis de production, mais ce n’est pas très clair… 1’246…

  • Jeux de plateau

    Le Crowdfunding, menace ou opportunité pour le monde du jeu?

    Les projets de jeux de société sur Kickstarter, entre autres, fleurissent pratiquement quotidiennement. Pas une semaine ne passe sans que les sites d’informations ludiques (JdJ, TT…) n’en relaient l’information. Depuis 2010, le crowdsourcing, ou crowdfunding, le financement participatif, est définitivement devenu une tendance lourde du marché du jeu de société. Si vous avez quitté la planète pendant plusieurs années, voici comment ça marche: les auteurs, ou plutôt les éditeurs, proposent un jeu à financer. Si le montant minimum est atteint, le jeu part à la production et est ensuite livré aux souscripteurs. De grands éditeurs se sont lancés dans l’aventure, tel que Queen Games par exemple, et des success-stories se…

  • Jeux de plateau

    Un peu de marketing : comment mieux vendre (un jeu), la règle des 16%

    Sur Gus&Co nous nous intéressons au monde du jeu pour y jeter un regard analytique, nous apprécions jeter un œil aux coulisses et pas seulement aux sorties (à lire par exemple: éditeurs de jeux, tous des amateurs, ou encore auteur de jeux, un métier? ou aussi TricTrac, le journalisme crowdfundé, tendance) Le 6 décembre 2011 nous avions proposé 8 conseils en stratégie marketing pour booster les ventes de jeux. Revenons aujourd’hui sur cet aspect de stratégie marketing pour affiner notre analyse de l’époque et proposer quelques éléments de réflexion. Comment expliquer qu’un jeu se vende à plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d’exemplaires? Est-ce uniquement dû à sa qualité intrinsèque,…

  • Jeux de plateau

    8 conseils en stratégie marketing du jeu

    Cet article est plutôt orienté « pro », destiné aux auteurs & éditeurs qui évoluent dans le marché ludique, mais tout joueur pourra être intéressé par ces stratégies marketing. N’hésitez pas à proposer vos propres suggestions de stratégies marketing en commentaire. Avec la suproduction ludique actuelle, cf article, 1’400 titres en 2011, comment faire pour que son jeu marche bien, comprenez par-là, se vende bien ? Voici quelques réflexions et suggestion en marketing d’un joueur, gérant d’un lieu associatif de jeu, le Bar à Jeux de Genève, et webmaster du site ludique Gus&Co. 1.      Moment propice Aujourd’hui, il ne suffit malheureusement pas de créer et publier un bon jeu. Il faut encore le…