Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Kombio et Kwatro, deux petits en-kas ludikes

Kombio et Kwatro sont deux mini-nano-jeux de société au format surprenant. Très petits, mais très costauds.


Kombio

Kombio est la réédition 2022 d’un jeu auto-édité par son auteur en 2019.

Kombio est un jeu de cartes, 70 pour être exact. Numérotées entre -1 et 14. Chaque personne en reçoit 4, qu’elle va poser face cachée en carré devant elle. Elle est alors autorisée à regarder les deux cartes les plus proches.

À son tour, chaque personne peut : prendre une carte sur la pioche centrale ou prendre la carte supérieure de la défausse.

Si elle prend une carte de la pioche, elle peut alors l’échanger contre une des cartes posées devant elle, la rejeter sur la défausse, ou, si la valeur de la carte est supérieure à 7, activer son pouvoir :

  • 7 et 8 permettent de voir une de ses cartes
  • 9 et 10 permettent de voir une carte d’un adversaire
  • 11 et 12 permettent d’échanger deux cartes sans les regarder
  • 13 permet de voir une carte sur la table (une des siennes ou d’un adversaire) et de l’échanger contre une autre, optionnellement
  • 14 permet de voir deux cartes sur la table et de les échanger, optionnellement

À tout moment, une personne peut taper sur la défausse si elle pense qu’une des cartes présentes sur la table est de même valeur que la carte au-dessus de la pile. On retourne alors la carte visée, qu’elle soit devant soi ou devant un adversaire. Si on a raison, on jette alors la carte retournée. Si c’était celle d’un adversaire, on la remplace par l’une des siennes, sans la regarder. Si on a tort, on ajoute une carte à son jeu.

Le jeu s’arrête lorsqu’une personne, à son tour, dit « Kombio ». Son jeu est alors sanctuarisé, il n’est plus possible de regarder ses cartes ou de pratiquer d’échange avec elle.

Les autres jouent alors un dernier tour, et les cartes sont retournées. La personne avec le plus petit score est déclarée vainqueur de la manche. Si c’est la personne qui a dit « Kombio », elle marque autant de point que son score, et toutes les autres ajoutent 10 points à leur score. Si c’est quelqu’un d’autre, celui qui a dit « Kombio » ajoute 15 points à son score, et les autres marquent leur score. Une autre manche commence alors. Le gagnant sera celui ou celle qui a le plus petit score total à la fin du jeu (au bout d’un nombre de manches fixées, ou lorsqu’un score spécifique est atteint, par exemple).

Matériel

Kombio utilise 3 couleurs : le blanc, pour le fond des cartes, une dominante bleu pâle pour l’écriture et les dessins, et une secondaire rouge pâle pour certains détails. Le mélange donne un ton très froid à l’ensemble, avec un contraste faible, en particulier entre le bleu et le blanc. Ce choix donne une esthétique épurée et simple, au détriment de la lisibilité, un peu, et de la gaieté, beaucoup. Les règles sont écrites en petit (format oblige !), mais restent lisibles et claires.

Comme les autres jeux de la gamme chez Game Factory, Kombio est présenté dans un format très compact, avec des cartes de 4 cm de côté, présentées dans une boite métallique de petite taille qui facilitera le transport du jeu, comme pour Punto.

Mécanisme

Pour gagner à Kombio, il va falloir faire appel à tout ce qui « fait » un ou une joueuse : L’attention, la mémoire, les réflexes et un peu de roublardise. Le tout dans un format simple, sans thème forcé.

Une personne qui sera plongée le nez dans son jeu ne pourra pas profiter des possibilités offertes par le mécanisme de jeu, comme les échanges de cartes ou la défausse des cartes identiques. De même, sans mémorisation des emplacements et des permutations ou échanges effectués par ces voisins, il sera compliqué de tirer plein avantage des cartes de 7 à 14, ou de la possibilité de taper pour défausser des cartes identiques. Action qui va aussi faire appel à la rapidité et aux réflexes, en mode Jungle Speed. La roublardise vous servira à tromper les autres, ou à forcer des échanges qui vous seront profitables.

Si vous n’aimez pas les paris à l’aveugle et les jeux avec connaissances incomplètes, Kombio n’est pas pour vous. Passez votre tour. Mais dans le cas contraire, vous allez vous régaler. Ces deux composantes font le sel du jeu. C’est ce qui va vous faire vibrer, gagner ou perdre.

Le stop-ou-encore est bien intégré, et le tour final après le premier stop va permettre de faire ou défaire des gagnants. Être trop gourmand va mettre en danger. Il faut toujours calculer le risque, jusqu’à la fin. Ce dernier tour n’est pas seulement une manière de faire jouer tout le monde équitablement. C’est une vraie phase de jeu, ce qui est (relativement) rare.

Kombio est un bon jeu, qui se joue rapidement (du point de vue rythme et durée). Il peut être joué en partie simple, ou en parties enchaînées, avec un objectif de score défini au début de la partie. Son format de poche et la place limitée prise par le plateau de jeu en fait un bon compagnon de voyage. Simple à expliquer et à jouer, il pourra plaire à tout le monde.

Un jeu simple à expliquer, rapide à jouer, avec des mécanismes intéressants.

Excellent !

Note : 5 sur 5.

  • Création : Andrew Bruce
  • Illustrations : Cornelia Rist
  • Édition : Game Factory
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 6 (tourne bien à toutes les configurations)
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (bonne estimation)
  • Durée : 20-30 minutes
  • Thème : Aucun
  • Mécaniques principales : Stop ou encore, bluff. Pour en savoir plus sur les différentes mécaniques de jeux, c’est ici.

Kwatro

Kwatro est la réédition 2022 d’Iota, sorti il y a dix ans. Même jeu, autre titre.

Kwatro est un jeu de cartes : 66 en tout, 64 présentant une forme, une couleur et un nombre de 1 à 4, et 2 cartes jokers. Chaque personne va recevoir 4 cartes et chercher à les placer sur le plateau de jeu, en respectant deux règles :

  • Il n’est pas possible d’avoir plus de 4 cartes dans une colonne ou une ligne
  • Chaque ligne ou colonne va obéir à une règle définie par les deux premières cartes posées sur la ligne ou colonne :
    • Toutes les caractéristiques des cartes sont différentes
    • Une caractéristique est identique et les autres différentes
    • Deux caractéristiques sont identiques et l’autre différente

Il ne sera pas possible d’ajouter une carte rond rouge 1 à deux cartes rond bleu 2 et rond rouge 3, puisque la carte ajoutée partage deux caractéristiques avec une des cartes et une seule avec l’autre. Il sera possible d’ajouter uniquement une carte rond verte ou jaune, avec une valeur de 1 ou 4 à cette ligne.

À chaque fois que l’on pose une ou des cartes, on compte les points rapportés, en additionnant les valeurs des lignes et colonnes formées ou augmentées lors de son tour. Pour chaque ligne ou colonne complétée (en posant la quatrième carte de la ligne ou colonne), son score total est multiplié par deux. Il en va de même si l’on pose ses 4 cartes. Ces multiplications se cumulant, le score peut monter très vite.

Les scores de chaque tour sont additionnés, et le jeu se termine lorsqu’il n’y a plus de cartes dans la pioche, et qu’une personne a posé sa dernière carte. Le ou la joueuse avec le plus grand total de points est alors déclaré gagnante.

Matériel

Kwatro est un jeu à l’esthétique sobre, sans thème (comme Kombio ou Punto ). Les couleurs et formes choisies le rendent très lisible et clair. Chaque forme, couleur et nombre est facilement différenciable d’un coup d’œil (si personne n’est daltonien…). Il n’y a pas besoin de lire pour jouer, savoir compter suffit.

Le livret de règles est petit, comme pour tous les jeux de la gamme. Mais la simplicité des règles fait qu’il n’est pas trop chargé. Une place assez importante est laissée aux exemples de placement, et à la manière de les comptabiliser.

Un bémol toutefois sur la fin de partie. La règle de doublement des points en fin de partie peut être sujette à interprétation en français (une manche, c’est seulement le dernier joueur, ou c’est rétroactif pour les autres ?).

La boite est petite, certes, mais pas le jeu une fois déployé. L’aire de jeu devra offrir un espace conséquent. Les règles de placement des cartes impliquant un étalement du jeu. Ce n’est clairement pas un jeu qui va se jouer dans le train ! Mais sa taille une fois rangé en fait un candidat pour les vacances, À noter qu’il faudra une feuille et un stylo pour noter les scores, et qu’ils ne sont pas fournis dans la boite (ce qui peut se comprendre…).

Mécanisme

Les règles de Kwatro sont simples en apparence, mais elles ne sont pas faciles à expliquer. Heureusement, elles sont faciles à jouer. Les joueurs et joueuses devront un peu tâtonner au début, pour savoir si une carte peut être ou non placée. Mais le principe de placement vient rapidement.

Kwatro va demander de la réflexion, afin de chercher le combo qui rapporte le plus. Même s’il n’est pas forcément le plus évident. Il y a un gros risque d’analysis-paralysis, en particulier à 4, le changement du plateau étant rapide. Il est par conséquent très difficile de planifier à l’avance. Et la personne va devoir réévaluer ses possibilités lors de son tour.

L’intérêt principal de Kwatro réside dans son mécanisme de comptage des points. La multiplication à plusieurs niveaux de son score lors de la complétion de lignes ou du placement de ses 4 cartes va pousser les gens à réfléchir, et pas seulement à se débarrasser de leurs cartes.

On va toujours chercher à compléter une ou plusieurs lignes ou à poser toutes ses cartes, voire les deux en même temps, pour maximiser son score. Les scores peuvent être très disparates en cours de partie. Mais il est possible de marquer beaucoup de points en un tour, ce qui va limiter le risque de défaitisme tôt dans la partie. Sur ce point, Kwatro rappelle un peu le Scrabble. Mais avec encore plus de possibilités de revenir au score facilement.

Kwatro est annoncé comme jouable de 2 à 4 joueurs, mais le jeu à deux est inintéressant. Il y a une interaction forte entre les deux joueurs ou joueuses, forcément, mais il n’y a pas de fun dans le jeu. C’est à mon avis à 4 que Kwatro prend tout son intérêt.

Le jeu en devient certes chaotique, avec un plateau qui change rapidement. Mais le fun est au maximum. Le jeu est alors fait de frustrations (lorsqu’un autre prend l’emplacement visé) et de petites victoires (lorsqu’on trouve un combo qui rapporte un max), qui se combinent pour créer un plaisir de jeu réel.

Kwatro est un jeu accessible, il ne présente pas de difficultés autres que le concept de pareil/différent. Il est possible de raccourcir les parties en limitant le nombres de cartes. Il doit également être possible de simplifier les règles de placement des cartes, en relâchant la discipline sur ce qui est interdit, pour pouvoir jouer avec des plus petits. Mais cette simplification risque de péjorer le plaisir de jouer.

Un petit jeu qui demande beaucoup de place, et au moins 3 personnes pour s’amuser.

Très bon.

Note : 4 sur 5.

  • Création : Gene Mackles
  • Illustrations : Gene Mackles
  • Édition : Game Factory
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 4 (tourne mieux à 3-4)
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (bonne estimation)
  • Durée :30 minutes
  • Thème : Aucune
  • Mécaniques principales : Suites, combos. Pour en savoir plus sur les différentes mécaniques de jeux, c’est ici.

Pour conclure, avec Kombio et Kwatro, on a deux bons petits jeux, des Mixi, qui coûtent moins de 10 euros. Une belle perf ! Comme quoi, non, ce n’est pas la taille (et le prix) qui compte.


Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in.

Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez.

Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Clément. Adepte des jeux rapides, son pire ennemi est le paralyseur. Spécialiste des jeux de plis, des casse-têtes et des ours. Il a deux chats, trop de plantes et une mémoire défaillante. Devise : « Faut que ça poppe ! »

Votre réaction sur l'article ?
+1
5
+1
2
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0

4 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :