Gaming News,  Jeux de plateau,  Jeux de rôle

Gaming News #18 : les annonces récentes et sorties de jeux

Toutes les infos à ne pas rater sur les prochaines sorties de jeux. C’est le Gaming News #18.


Cela faisait quelques temps que nous ne vous avions pas proposé de Gaming News. Avec le printemps qui déroule son tapis de fleurs et la nature qui se réveille, le marché du jeu de société connaît une pareille éclosion. Les sorties s’enchaînent et augmentent. Voici un petit tour d’horizon des prochaines sorties et annonces du monde du jeu. Liste non-exhaustive bien sûr ! Bonne lecture !


Unlock Legendary Adventures

Après Mythic Adventures, la 8e boîte, excellente, sortie en fin d’année 2020, la 9e boîte se dévoile, Legendary Adventures.

Dans cette nouvelle boîte, on y découvre, comme d’habitude, 3 scénarios, 3 aventures, 3 Escape Games dits de salon.

  • Action Story (Auteur : Mathieu Casnin / Illustrateurs : Olivier Danchin & Looky) : niveau de difficulté 1. L’insaisissable Stella s’est emparée du joyau le plus cher du monde ! Arrêtez-la et emparez-vous de son précieux butin !
  • Robin des Bois : Mort ou Vif ! (Autrice : Marion du Faouët / Illustrateur : Cyrille Bertin) : niveau de difficulté 2. Robin est entre les griffes du Shérif de Nottingham. Rassemblez ses compagnons et délivrez-le de son cachot !
  • Sherlock Homes : L’Affaire des Anges Brûlés  (Auteur : Dave Neale / Illustrateur : Arnaud Demaegd) : niveau de difficulté 3. Le plus célèbre des détectives a besoin de votre aide pour résoudre une triple affaire de meurtre !

3 choses à noter. Sur les 3 scénarios, c’est une autrice qui en signe un, Marion du Faouët. C’est (trop) rare pour être relevé ! Les 2 autres sont signés par des auteurs chevronnés d’Unlock : Mathieu Casnin, pour Insert Coin de la 5e boîte, et Dave Neal, pour la 5e boîte également, avec une autre aventure Sherlock, mais également, la toute dernière boîte Sherlock Holmes Détective Conseil, les Francs-Tireurs de Baker Street.

Cette 9e boîte est attendue pour fin juin début juillet.


DreamQuest

Pour rester avec les Space Cowboys et leur studio Space Cow de jeux pour enfants, DreamQuest sort dans quelques jours à peine !

Choisissez ensemble votre chemin, prenez les bonnes décisions à l’unisson, combattez les monstres, lancez les dés et parvenez au bout de l’aventure.

DreamQuest est un jeu d’aventure coopératif dans lequel vous incarnez 2 Héros : 1 Rêveur (Rêveuse ?) et 1 Protecteur (Protectrice ?). Une sorte de mélange entre jeu de rôle, livre dont vous êtes le héros et jeu de plateau, à jouer à deux, un enfant et un adulte, dès 6 ans, chez Space Cow(boys). Un riche moment de partage intergénérationnel.

Nous avons pu l’essayer en avant-première, nous vous en parlerons tout prochainement, promis !


The Crew 2

Nous vous en avons déjà parlé. Le blockbuster ludique de 2020 revient, The Crew 2, Mission Sous-Marine, avec une mission non plus spatiale cette fois mais sous-marine. On reprend les mêmes, on ne change rien, on change tout.

Vous et les autres joueurs travaillez ensemble pour rechercher le continent perdu de Mu. Cette nouvelle aventure emmène votre équipage au plus profond des abysses à la recherche de la légendaire terre engloutie. La distance à parcourir dépend entièrement de la qualité de votre travail d’équipe. Carte par carte, tour par tour, votre équipe de recherche découvrira les défis qui vous attendent et tracera un chemin jusqu’à Mu.

Si la communication entre les membres de votre équipage est fortement limitée par votre état de submersion, elle est également essentielle à votre réussite. Trouver la terre cachée dans les profondeurs obscures ne dépend pas seulement de la réussite des tours, mais aussi d’une négociation minutieuse de l’ordre dans lequel ils sont gagnés. Si les choses ne se passent pas comme prévu, vous pourrez peut-être sauver l’opération, mais il faudra un déroulement presque sans faille et peut-être un peu de chance pour atteindre enfin Mu.

À relever que le jeu propose une variante pour 2 joueurs.

La sortie est annoncée pour dans quelques jours, semaines, pour juin.


Clay Creatures: Calamitous Confrontation

C’est un peu le retour du Grand Ancien, plus ou moins copié, plus ou moins… licite ?

Clay-O-Rama, ça vous dit quelque chose ? C’est ce jeu de baston entre créatures en… pâtes à modeler. Vous commencez la partie par façonner votre streumon, vous lui attribuez divers pouvoirs fun, puis vous passez le reste à vous envoyer des tatanes et autres tentacules dans les gencives (pour peu que l’autre créature en ait, des gencives. Ou des tentacules). Un jeu aussi débile que délire. À sortir entre amis, en famille, et en convention, surtout (quand elles auront à nouveau lieu, coucou covid).

Le jeu Clay-O-Rama est paru dans la revue officielle de Donjons et Dragons Dragon Magazine en 1987, numéro 125. Et nous voici plus de 30 plus tard, le jeu est ressorti de manière indépendante avec un autre auteur, sous un autre nom, Clay Creatures: Calamitous Confrontation. Vous pouvez trouver les règles sur la page Itch.io dédiée.

➡️ Sinon, vous pouvez également télécharger les règles du jeu original de 1987 ici, en anglais.


154 nouveautés

BGG recenses TOUTES les nouveautés pour ces deux prochains mois de printemps, mai et juin. BGG n’en compte pas moins de… 154. Alors certes, certains jeux débarquent chez eux en anglais alors qu’ils sont déjà sortis chez nous en VF il y a 1d4 mois, mais quand même, en deux mois, ça fait déjà un sacré paquet ! Va-t-on assister à une remontada en 2021, après une année 2020 plutôt… calme (façon de parler) ?

Sachant bien sûr que juin-août sont des mois plutôt calmes, avant l’emballement de la rentrée, entre Gen Con, Essen et Noël, les 3 cavaliers de l’Apocalypse ludique (pour son porte-monnaie).

➡️ Vous pouvez consulter les 154 nouveautés sur le site de BGG ici.


Un super article sur le GN en… Chine

Le GN, ou Grandeur Nature, ou Jeu de Rôle Grandeur Nature, c’est quand des gens se déguisent et incarnent, pour de vrai, un personnage, pour vivre une aventure « en vrai », comme un jeu de rôle, donc. Nous en créons depuis 1989. Cette semaine, au détour du net, nous sommes tombés sur un article détonant, du GN pratiqué en… Chine. Voici la traduction, ça pourrait vous intéresse.

Comment le GN est devenu la tendance de divertissement la plus en vogue en Chine

Le GN a connu une croissance explosive parmi la jeunesse chinoise au cours de la dernière année. Alors qu’est-ce que c’est et pourquoi est-il si populaire ?

Samuel Zhuang est résolument tourné vers le pouvoir. L’un des plus hauts généraux du pays, l’ascension du joueur de 28 ans dans les rangs militaires a été fulgurante, aidée par la fabrication de charges contre ses supérieurs. Pourtant, même maintenant, il n’est pas satisfait et est occupé à tracer son chemin vers le sommet.

Là encore, ce n’est qu’une activité de week-end pour Zhuang – et lundi, il reprendra son travail de consultant en investissement. Parce que Zhuang est un GNiste, un joueur de rôle en vrai. Et il fait partie des très nombreux jeunes citadins du pays qui évitent les moyens plus conventionnels pour se retrouver entre amis au profit de jeux de rôle costumés élaborés.

Le jeu de rôle grandeur nature (GN), particulièrement centré sur la résolution d’un mystère lié à un meurtre, a eu son premier grand succès en Chine en 2016, grâce à une émission de télévision à succès. Et ces deux dernières années, en particulier, ont vu une croissance explosive de sa popularité.

Selon une étude récente menée par la société d’analyse de données et d’études de marché iiMedia, 84,9% des internautes chinois interrogés ont participé à un GN en ligne ou hors ligne (en Chine, «LARP» en anglais, ou GN en français, est utilisé comme terme générique pour les deux). iiMedia prévoit également que la taille du marché du GN atteindra 17 milliards de RMB (environ 216 millions d’euros) d’ici la fin de 2021, contre 10 milliards de RMB (environ 126 millions d’euros) en 2019. 

En outre, le nombre total de studios de GN dans tout le pays avait atteint 30’000 à la fin du mois de novembre en 2020, soit une croissance de 150% par rapport à 2019, selon la principale plateforme de réservation chinoise Meituan.

Alors, comment cette activité apparemment sortie de nulle a-t-elle attiré autant de jeunes ?

Maîtres des donjons et excursions d’une journée

Une expérience de GN typique se déroule généralement entre un groupe de 4 à 12 joueurs et dure de 3 à 5 heures par session, en fonction de la complexité du scénario. La progression du jeu est censée être unique à chaque fois car elle dépend de la façon dont les participants communiquent leurs rôles, interprètent le développement de l’histoire individuellement et comment l’équipe avance dans le jeu avec les informations disponibles.

Au cours du jeu, avec les instructions et les conseils de l’hôte – le soi-disant «DM» (Dungeon Master), ou MJ, en français – les GNistes reçoivent les intrigues de base de l’histoire et la description de leurs personnages, avant de se présenter à leur groupe. Ils s’engagent ensuite avec d’autres joueurs et des personnages non-joueurs (PNJ) au fur et à mesure que l’histoire progresse.

Sur la base de ce cadre, les GN peuvent aller des interactions en ligne simples et des jeux sur table, aux expériences entièrement immersives dirigées par des acteurs dans des environnements élaborés.

Luo Ge, qui dirigeait auparavant une boutique traditionnelle de jeux de plateau à Chengdu, vient de lancer le tout premier package de GN pour une ​​nuit en Chine via sa salle Yidiantanan, où les participants peuvent jouer une variété de scénarios dans deux sites spécialement conçus de 1,48 et 0,25 acres avec un mélange de bâtiments de style traditionnel et scènes naturelles.

«L’idée d’inclure un séjour d’une nuit est de créer une véritable expérience immersive époustouflante pour les clients», explique Luo, qui a ouvert le studio pour la première fois en 2018. «Beaucoup de nos clients ne sont pas des locaux; ils voyagent ici juste pour cette partie. »

Ceci est confirmé par les critiques de Yidiantanan sur le site d’avis clients Dianping, qui ressemble à Yelp, où le lieu a une note moyenne de 4,84 sur 5. «J’ai voyagé de Shanghai à Chengdu pour découvrir ce jeu immersif de GN d’une nuit et il a a largement dépassé mes attentes », écrit l’un des meilleurs commentateurs.

Il y a actuellement trois à quatre mois d’attente pour réserver une session de week-end au studio de Luo et il est convaincu que sa popularité ne disparaîtra pas de si tôt. «Le GN immersif sera certainement une grande tendance à l’avenir», dit-il. 

À la recherche de plus que des centres commerciaux 

Les histoires de meurtres ont attiré l’attention des jeunes en Chine pour la première fois en 2016, avec le lancement de la célèbre émission de télé-réalité Who’s the Murderer sur Mango TV. Après plusieurs saisons réussies, l’émission a contribué à susciter une vague d’intérêt pour le jeu de rôle, stimulée par la croissance des applications axées sur le GN telles que Woshimi (我 是 谜) et Baibiandazhentan (百变 大 侦探). 

Au premier semestre 2020, le GN a vraiment pris son envol alors que les gens cherchaient de nouvelles activités pour occuper leur temps alors qu’ils étaient coincés à la maison à cause du Covid-19. La popularité de l’activité s’est ensuite étendue au monde hors ligne une fois qu’il était de nouveau sécure pour des groupes de personnes de se rassembler, concordant avec l’intérêt croissant du pays pour les drames d’époque et les costumes Hanfu. La croissance des sites – Shanghai compte actuellement 561 studios de GN par exemple – s’est accompagnée d’un boom des sites de ventes de scénarios pour GN et même des conventions de scénarios pour l’industrie.

Compte tenu des racines en ligne du GN, le développement des technologies VR et AR peut encore constituer une menace pour la croissance des sites de GN hors ligne, en particulier dans les villes les plus développées de Chine, où des loyers élevés combinés à la lenteur du roulement des clients pourraient s’avérer prohibitifs pour une expansion future. Pourtant, pour beaucoup, l’aspect hors ligne du GN fait partie de son attrait.

«L’engouement grandissant pour les GN a quelque chose à voir avec le manque de canaux de réseautage pour les jeunes», déclare Huo Xin, le propriétaire de 25 ans d’un studio de GN ouvert l’année dernière dans la ville de Mianyang, dans la province du Sichuan. . «À part regarder des films, aller prendre un verre ou faire du shopping, il n’y avait vraiment pas beaucoup d’activités amusantes. Le GN peut offrir une toute nouvelle expérience sociale pour que les gens se font de nouveaux amis. Et c’est assez abordable – le coût moyen pour chaque personne est d’environ 50 à 200RMB [6 à 25 euros], du moins dans notre studio. « 

Pour Zhuang, c’est l’aspect réseautage qui lui plaît aussi. «Je suis allé à beaucoup de GN au cours du dernier semestre et je crois que la raison la plus vitale derrière la popularité croissante du GN est sa multidimensionnalité en tant qu’activité sociale», dit-il. «C’est une forme innovante de réseautage par laquelle un groupe de personnes apprend à se connaître en s’engageant dans des conversations et en partageant ensemble des tâches interactives et passionnantes de résolution de problèmes.»

Bien que certains de ces aspects soient disponibles via les jeux de GN en ligne, Zhuang estime que les expériences hors ligne offrent quelque chose de plus. «La nature immersive du GN intensifie toute l’expérience et aide à créer des liens spéciaux entre le groupe de joueurs. Comparé aux jeux de table traditionnels tels que les Loups-Garous, le GN offre un espace pour l’expression théâtrale des individus. » 

Un autre ingrédient clé est simplement l’intrigue et la résolution de problèmes qui accompagnent toute activité de meurtre et mystère.

Sur la base de l’étude iiMedia susmentionnée, le type de scénario le plus populaire parmi les jeunes GN chinois est celui avec un «exercice mental» significatif (46,2%), suivi de la comédie (33,5%) et de la romance (18,8%).

«Les scénarios d’époque inspirés du théâtre et caractérisés par des conflits internes dans le palais sont mon type de GN préféré», explique Zhuang, «car ils nécessitent un processus de réflexion intensif. 

Et bien sûr, un petit conflit et une intrigue dramatisés auront toujours un certain attrait pour ceux qui recherchent une évasion de leur quotidien. Comme le dit Huo, «C’est la façon pour les jeunes de vivre une autre vie en dehors de leur routine de travail stressée.»

Bon, ça c’était pour la face lumineuse, culturelle et internationale du GN. Sinon, il y a aussi sa face plus… sombre. Le 26 avril, le site Urbania.fr publiait un article à charge contre le GN : Agressions, viols, sexismes dans le milieu du jeu de rôle : la fin de l’omerta. Un article beaucoup moins swag que le précédent…


Crimes & Capers

Et pour rester dans l’ambiance « meurtre et mystère », Renegade, l’éditeur du cultissime deck-building Clank prépare une toute nouvelle gamme de jeux de société coopératif en mode enquête, Crimes & Capers.

Pour l’instant, la série compte deux titres, High School Hijinks et Lady Leona’s Last Wishes, la première se déroulant dans un lycée ambiance 90s, et l’autre dans un manoir du début du XXe. Les deux boîtes utilisent la même mécanique de jeu.

Ces deux premières boîtes sont attendues, en anglais, pour cet été pour un prix de 25-30 euros. La VF ne devrait pas trop se faire attendre. Pour la fin d’année ?


Monopoly: Lifesized

Que serait une Gaming News sans sa fameuse rubrique WTF. Pour coller, encore, à l’article sur la Chine, Monopoly: Lifesized, c’est du Monopoly, mais en… GN. On apprenait cette semaine que Hasbro s’apprête à lancer en août à Londres des salles de Monopoly géant en mode GN et Escape Room à vivre en vrai. Pas certain que le thème de l’immobilier et du capitalisme vorace soit le plus… sexy, mais soit.

Monopoly: Lifesized, cette expérience immersive à vivre en vrai, couvrir 2’000 mètres carrés sur 3 étages au centre de la capitale, avec 4 salles en mode d’Escape proposant un décor inspiré du fameux jeu de plateau.

L’expérience commence en… lançant le dé pour débarquer sur une case, qui débloque du contenu, des mécanismes de jeu emprunté au Monopoly et permet d’accéder à l’une ou l’autre salle. Le but, bien sûr, étant de réussir l’expérience du mieux possible pour obtenir enfin un diplôme et pouvoir ensuite se la péter auprès de ses amis. Ne m’en voulez pas, je vous avais pourtant prévenu qu’il s’agissait de la rubrique WTF de cette Gaming News. On serait le Premier Avril, cette annonce se prendrait les pieds dans le tapis. Mais, non. Et pour vous en convaincre, le trailer :

Vous pouvez déjà réserver votre place sur le site officiel. L’expérience de 75 minutes ne vous coûtera « que » 60 livres sterling, soit 70 euros, et oui, parce que c’est en Angleterre, vous pouvez également déjà réserver votre canette de bière… 🤦

Je vous assure, je suis mort de rire devant mon écran en écrivant ces quelques lignes. Vivement la prochaine Gaming News !


Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Et vous, quels jeux attendez-vous pour ces prochaines semaines ?

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :