Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Pictures, spiel des jahres 2020. Un prix mérité ?

Temps de lecture: 6 minutes

Comme Pictures vient tout juste de se voir décerner le très prestigieux Spiel des Jahres pour l’année 2020, nous nous permettons de republier notre critique du jeu. Elle est sortie, il y a exactement six mois aujourd’hui, le 20 janvier 2020.

Pictures, de quoi ça parle ?

De strictement rien.

Pictures est en réalité un pur party-game. Le but est de réussir à faire deviner une image aux autres en utilisant un matériel particulier. Donc aucun thème. 1 sur 5 sur l’ITHEM.

Et comment on joue ?

On commence par distribuer le matériel, un set par personne. Puis, on place 16 cartes « images » sur la table en matrice 4×4.

On pioche alors en secret un jeton avec l’indication de l’image à faire deviner. Car oui, dans Pictures, le but est de faire deviner une image, la « sienne », celle qu’on a tirée. Les autres devront la retrouver, la deviner.

Euh, mais c’est comme n’importe quel jeu de mots à deviner ? Quel est l’intérêt du jeu ?

Oui, mais.

Chaque set de matériel que l’on reçoit pour la manche en cours est différent et… surprenant. Il y a :

  • Un set de 19 cartes avec des picto plutôt génériques
  • 6 blocs en bois de formes différentes
  • 4 bâtons et 4 pierres
  • 24 cubes de couleur, avec un cadre dans lesquels placer les cubes
  • 2 lacets noirs, un long et un court

On doit donc réussir à construire, arranger, placer, utiliser les éléments de son set, tous ou certains, pour faire deviner l’image secrète qu’on a tirée.

Une fois la première manche jouée, on fait passer son matériel à gauche, on pioche un jeton qui indique une nouvelle image à faire deviner, en laissant toujours les mêmes images sur la table. On continue ainsi pendant cinq manches en tout.

Des règles expliquées en une poignée de secondes, pas plus. Un pur party-game dans lequel on fait deviner des images en s’aidant d’un matériel physique.

Et comment on gagne ?

Une fois que tout le monde a achevé sa réalisation, on place les résultats sur une fiche de score, en secret, puis on révèle les jetons. On gagne alors 1 point par image trouvée, et 1 point par personne qui a trouvé son image.

Évident !

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Pictures atteint un 3/5.

Pourquoi ?

Parce que dans Pictures, on joue avec les autres, pour observer leur construction, déduire la bonne image, mais on passe également une partie de la partie le nez collé à son matériel à essayer de représenter le mieux possible l’image à faire deviner. Une interaction toute en douceur.

À combien y jouer ?

Le jeu se joue de 3 à 5, et toutes les configurations sont bonnes. C’est peut-être à 5 que le jeu devient le plus fun, car on doit choisir parmi plus de possibilités. Le jeu devient en même temps plus difficile, car il y a plus de choix, donc plus de possibilités de se tromper. Mais également, plus simple, car on peut comparer, ce qui donne alors plus d’indications.

Peut-on y jouer à deux ?

Mais oui, tout à fait !

À partir de quel âge y jouer ?

Le jeu indique dès 8 ans. Mais on peut y jouer également dès 4 ans ! Il suffit de simplifier quelques petites règles :

🔷 On ne s’embarrasse pas de piocher un jeton avec un code lettre-chiffre qui indique l’image à retrouver. L’enfant pourrait ne pas encore savoir lire. Il suffit de commencer par distribuer une carte « image » cachée à tout le monde, puis la reprendre et compléter de la pioche pour en avoir 16 en tout. Mélanger, puis les placer en matrice 4×4 sur la table.

🔷 Pour effectuer le décompte, pour deviner, au lieu d’écrire sur la fiche de score, ce qui pourrait être peut-être trop compliqué pour de très jeunes enfants, on procède de manière beaucoup plus simple. On va alors deviner l’image de chaque personne l’une après l’autre. On lève alors le doigt, on compte 1, 2, 3, et hop, on indique alors l’image correspondante. On gagne alors 1 point si c’est juste, et la personne 1 point par personne qui a trouvé.

Avec ces deux ajustements, Pictures peut alors se jouer sans problème avec des enfants dès 4 ans.

Pictures, compétences développées

Si vous y jouez avec des enfants ? Voici les quelques compétences que le jeu développent :

➡️ La créativité : utiliser un matériel spécifique et imposé pour représenter une image.

➡️ L’observation (même si bon, soyons lucides, au final, tous les jeux développent cette compétence).

➡️ La déduction : quelle réalisation représente quelle image.

➡️ La motricité fine : selon le set à utiliser, il va falloir faire preuve de dextérité.

➡️ L’abstraction : sans doute la compétence la plus mise à contribution dans Pictures. Réussir à représenter une image en utilisant tel ou tel matériel de manière abstraite.

Alors, Pictures, c’est bien ?

Alors oui, disons-le d’emblée, le marché des party-games qui doivent faire deviner des trucs, des machins est over-saturé. Les jeux dans lesquels on fait deviner des expressions, des animaux, des images, des objets, tout ça, il y en a déjà des centaines sur le marché ! Et il en ressort de manière régulière chaque année.

La grande mode depuis la sortie de Dixit en 2008, c’est de rajouter à ce genre de jeux une petite règle lors du décompte, ce qui va tout changer et pousser à faire preuve de subtilité. Depuis, les jeux de déduction sont devenus plus… sophistiqués.

Pictures est l’un de ces jeux. Du matériel, une image à faire deviner aux autres. Le concept est crétin. Et pourtant. Ce qui fonctionne, c’est son aspect créatif. Il va falloir réussir à représenter une image, tout ça en utilisant un matériel spécifique, imposé, et pas évident du tout ! Allez-y, juste pour rigoler. Essayez de représenter un héron et des moutons, grâce à deux lacets ! 😂

Bref, chez nous, Pictures a rencontré un vif succès. Même si, et vous pourrez le constater plus bas ⬇️ dans la section « ce qui nous a moins plu », le jeu ne partait pas gagnant.

🔴 Pictures, score final :

Note : 5 sur 5.

Ce qui nous a plu ❤️️

✅ Un jeu créatif, qui oblige à utiliser un matériel… fun pour représenter une image.

✅ Le fait de conserver les mêmes images sur la table tout au long de la partie. On aurait envie d’en piocher de nouvelles à chaque manche. Mais le fait de les laisser fait qu’on va commencer à mieux les connaître. Même s’il y a de très fortes chances qu’on ne tombe pas sur la même. Et de toute façon, comme le matériel à utiliser change à chaque fois, on ne réalisera pas deux fois la même chose.

✅ Faire tourner le matériel. Essayer les différents sets. À chaque manche, on passe son matériel de construction à gauche. Et si on n’est pas cinq à la table, ce n’est pas grave. Le matériel « attend son tour » pour que tous les sets finissent par être utilisés par tout le monde.

✅ Un jeu dans lequel on peut très bien se passer de compter les points. On peut « juste » jouer pour le fun, sans avoir à gagner. Faut-il d’ailleurs toujours inclure des points, jouer pour…. gagner ? Ne peut-on pas juste jouer pour jouer ? Avec Pictures, c’est tout à fait possible !

✅ Un jeu co-crée par une femme. C’est toujours et encore trop rare ! Le monde du jeu de société est beaucoup trop masculin. C’est peut-être gentiment en passe de changer ?

Ce qui nous a moins plu ⛔️

❌ Une énoooooooorme boîte teeeeeeeeeeeeeeeeellement vide que c’en est ridicule !!! 😡😡😡 Tout ça pour vendre le jeu plus… cher ? Ou… vendre du rêve en se disant qu’on achète un gros jeu avec un gros matériel ? FAUX ‼️ Une boîte beaucoup, beaucoup plus petite aurait suffi. Elle aurait certainement alors coûté la moitié du prix, également… Mais certains éditeurs, dont PD Verlag ici, abusent (trop ?) souvent de la taille de leurs boîtes. Tout ça rien que pour « manipuler », influencer, justifier le prix du jeu. Grrrrrrrrrr 😡. Petit conseil : sortez le matos, photos + objets, recyclez la boîte dans la benne de papier-carton et conservez le tout dans un petit tupperware. Le jeu devient alors pratique pour transporter et ranger. Oui parce qu’à force d’avoir de plus en plus de jeux, on finit par ne jamais savoir où, comment les ranger.

❌ Une boîte mais TELLEMENT laide ! Qui ne donne vraiment, mais vraiment pas envie de jouer au jeu ! Et encore moins de l’acheter. C’est peut-être bien pour cette raison que le jeu a fait un four à Essen 2019, et après aussi. L’illustration de la couv est tellement hideuse qu’elle n’est pas appétissante ! Et c’est bien dommage, car avec une autre illustration, d’autres graphismes, plus pro, plus… 2019-2020, le jeu aurait pu, dû cartonner ! On a l’impression d’avoir affaire à un jeu des années 90. Aujourd’hui, avec des illustrations et des graphismes de plus en plus sophistiqués et somptueux, un jeu moche est-il un jeu… mort ?

❌ Des règles de décompte presque trop touffues pour un jeu qui sublime la créativité

❌ Que le jeu n’ait pas connu le succès qu’il mérite [Mise à jour du 20.07.2020 : comme le jeu vient tout juste de remporter le Spiel des Jahres pour 2020, oubliez cette phrase ! Il va se vendre comme des petits pains (bio, complets et sans gluten).]

Et encore une chose

Vous pouvez consulter les règles de Pictures en VF ici

Vous pouvez trouver Pictures chez Philibert ici

Pour une lecture plus agréable, plus confortable, notre blog ne vous propose aucune publicité, aucun contenu sponsorisé ! Nous espérons que vous appréciez. Dans un souci de transparence, pour votre information, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une (minuscule) part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

  • Autrice et auteur : Christian Stöhr, Daniela Stöhr
  • Illustrateur : Dominik Mayer
  • Éditeur : PD Games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 3 à 5 (mais peu très bien se jouer à 2 aussi. Ou beaucoup plus en se mettant par équipe)
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (mais peu très, très bien se jouer dès 4-5 ans, avec les deux ajustements que nous vous proposons plus haut ⬆️)
  • Durée : 30′ max, même pas
  • Thème : Aucun
  • Mécaniques principales : Observation, créativité, devinette

3 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :