Zombie Bus. Un jeu de Zombus

Temps de lecture: 4 minutes

Cette critique vous est proposée par Clément, membre de la Team Gus&Co

De quoi ça parle ?

Les cheerleaders du lycée sont coincées dans un bus entouré de zombies. Vous décidez de les délivrer. Mais le van de la télé un peu plus loin pourrait aussi vous sortir d’affaire…

Comment ça marche ?

Chaque joueuse va recevoir un rôle. Chaque personnage a un ou plusieurs pouvoirs, qui lui permettront de déjouer les pièges des zombies. 

Au milieu du plateau, un bus, avec des cheerleaders dedans, et un van télé. A son tour, une joueuse va ajouter un zombie, lancer des dés (en fonction des zombies sur le plateau et ses pouvoirs, avec trois relances possibles), et effectuer une ou plusieurs actions, en fonction des dés tirés :

  • Délivrer une cheerleader
  • Blesser un zombie autour du bus
  • Blesser un zombie attaquant la joueuse
  • Blesser un zombie attaquant une autre joueuse

Lorsqu’un zombie perd un certain nombre de points de vie, il va attaquer la joueuse ayant causé la dernière blessure. Celle-ci aura alors un jet de dé de moins. Deux pour deux zombies, et la mort au troisième.

Lorsqu’un zombie a perdu tous ses points de vie, il meurt, et la joueuse l’ayant tué récupère la carte (et les points qui sont dessus). Si le zombie attaquait une joueuse, celle-ci récupère des équipements qui vont aider à combattre les zombies.

Et c’est tout ?

Non, forcément.

Les joueuses peuvent aussi décider de fuir dans le van télé. Elles ne pourront plus alors participer aux combats, mais ne pourront plus être tuées non plus.

Les places dans le van sont limitées, et le temps avance vite…

Et comment on gagne ?

Comment on perd, plutôt.

La partie se finit si :

  • Une joueuse tire la carte horde au début de son tour
  • Il reste au moins 4 zombies autour du bus à la fin du tour de jeu d’une joueuse
  • Toutes les cheerleaders sont libérées
  • Toutes les joueuses sont mortes
  • Toutes les joueuses sont montées dans le van

On compte alors les points. 

Si la horde est sortie, ou que toutes les joueuses sont montées dans le van ou qu’il y a 4 zombies ou plus autour du bus, les joueuses dans le van vont compter le nombre de points sur leurs cartes zombies et sur leurs cheerleaders. La joueuse ayant le score le plus élevé gagne.

Si toutes les cheerleaders sont libérées, les joueuses qui sont toujours vivantes et qui ne sont pas montées dans le van vont compter le nombre de points sur leurs cartes zombies et sur leurs cheerleaders. La joueuse ayant le score le plus élevé gagne.

Si toutes les joueuses sont mortes, personne ne gagne.

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Zombie Bus atteint un 5/5.

C’est un jeu coopératif, mais avec un twist d’enfoirés.

Il faut savoir sortir du plateau assez tard, mais pas trop tôt non plus, aider les autres joueuses à se défaire des zombies, mais faire aussi attention à soi…

A combien y jouer ?

A 2, le jeu risque de tourner au face-à-face tendu, sans grande interaction.

A 3 ou 4, les zombies sont nombreux, et il faut faire attention au moment où la partie va mal tourner et où il est temps de monter dans le van.

A 5, le temps peut paraître un peu long, et il est beaucoup plus difficile de savoir quand monter dans le van.

Alors, Zombie Bus, c’est bien ?

Oui.

Le matériel est sympa, le thème est rebattu, mais l’approche « Yahtzee » est un peu originale pour ce type de jeu (même si les roll and write sont très à la mode).

Mais il y a un risque de mécanisation du jeu, avec des lancers sans stratégies. Et il va vite devenir facile à une joueuse confirmée de savoir quand monter dans le van (même si ce n’est pas garanti).

Les « pouvoirs » des personnages font aussi plaqués sur le jeu, pour les différencier, mais ne semblent pas apporter de réelle différence dans la partie.

Score :

Anticipation : 3/5

Encore un jeu de zombie ? Ce n’est pas revisité des centaines de fois ? Bon le matériel à l’air sympa, et la mécanique originale. On va essayer.

Pendant la partie : 4/5

Je monte dans le bus, ou je délivre une cheerleader ? J’ai intérêt à aider mon voisin, ou à le laisser dans la mouise ? Il me faut 4 cœurs et un cerveau, mais je n’ai que 2 jambes… Argh !

Après la partie : 2/5

C’était sympa, on en sort avec un bon souvenir. Puis on réfléchit. Et on se dit que finalement, il est bien, mais il y a mieux dans le thème, comme Zombies !!! ou Zombies : La blonde, la brute et le truand. Et qu’il y a aussi mieux dans les jeux de dés.

Score global : 3/5

Le jeu est beau, le traitement du thème est original, avec la possibilité de fuite, et son côté roulette russe. Mais il y a quelques défauts, qui vont limiter la durée de vie du jeu. 

Un jeu pour les fans absolus de zombies, ou un jeu qu’on sortira de temps en temps, pour jouer avec des amis de passage, parce que les règles sont assez faciles, et que c’est tout de même un bon moment.

Un petit oui, pour un jeu rapide et pas si cher, finalement.

Et encore une chose

Vous pouvez consulter les règles de Zombie Bus ici

Vous pouvez trouver Zombie Bus chez Philibert ici

Et chez Magic Bazar ici

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité et tentons de rester le plus simples possibles. Notre équipe prend soin de recommander des jeux et espérons que vous apprécierez! Juste pour que vous le sachiez, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez quelque chose en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

  • Date de sortie : 2018
  • Langue : Française
  • Auteur : Christophe Lauras
  • Illustrateur : Mary Pumpkins
  • Editeur : Sweet Games
  • Nombre de joueurs : 2-4
  • Age conseillé : dès 10 ans
  • Durée : 25 minutes
  • Thème : Zombies
  • Mécaniques principales : Dés, coopératif

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.