Dany. Le jeu qui vous fera perdre la tête

Temps de lecture: 6 minutes

Une expérience palpitante, entre subtilité, malice et fous rires. A découvrir de toute urgence. Petit prix, max de fun

Dany, de quoi ça parle?

Dany est un être humain tout ce qu’il y a de plus normal

Ou à peu près

Dany a une particularité, il entend des voix, plusieurs personnalités qui veulent prendre le contrôle. Un thème original

Oui, c’est Split en version party-games, moins le kidnapping et le cannibalisme

Et comment on joue?

Au début du jeu, tout le monde reçoit une carte rôle secrète. L’un.e des joueurs ou joueuses sera Dany, les autres les voix

A son tour, on tire une carte Idées avec plusieurs possibilités qu’on révèle. Puis une carte Choix secrète, avec un chiffre dessus qui indique le mot à faire deviner, ou pas, si on incarne Dany

On prend ensuite 7 cartes Souvenirs, et on en choisit entre 1 et 7. On va alors les placer sur la table pour donner des indices aux autres pour leur faire trouver le mot secret

C’est tout

C’est tout, vraiment?

Oui, presque

Sauf que les cartes peuvent être utilisées et arrangées n’importe comment, pas uniquement pour leur illustrations: en château de cartes, assemblées, face cachée, etc

Donc une utilisation créative et imaginative des cartes

C’est tout, vraiment?

Non

Dany doit tenter de « survivre » et empêcher que les voix prennent le contrôle. Dany est seul.e contre elles

Pour remporter la bataille, Dany doit empêcher les voix de trouver le bon mot

Le ou la joueuse qui aura reçu le rôle secret de Dany devra donc tout faire pour induire les autres en erreur. Tout en ne se faisant pas griller

Et comment on gagne?

Trois fins de partie possibles:

Le deck de cartes Souvenirs est épuisé

Il y a 60 cartes dans la boîte et on n’en garde que la moitié par partie

A son tour, on en tire 7, et on n’en garde et utilise autant qu’on le désire. Si le deck est épuisé, Dany peut remporter la partie

Dany aura donc tout intérêt de finir le deck rapidement. Sauf qu’on risque de le griller…

Trois erreurs

Dès que la table commet trois erreurs en choisissant trois mauvais mots, pouf, la partie s’arrête et Dany peut remporter la partie

Dany aura donc tout intérêt à fourvoyer les autres. Sauf qu’on risque de le griller… Dany devra se montrer subtil.e

Six réussites

Dès que la table a réussi à trouver six mots corrects, pouf, la partie s’arrête et les voix ont immédiatement gagné

Et c’est tout?

Non, pas vraiment, puisqu’il y a un twist final

Si vous avez bien lu la description ci-dessus, il est indiqué: « Dany peut remporter la partie ». « Peut », en italique

Parce qu’à moins de réussir à trouver six bons mots avec une victoire immédiate pour les voix, pour les deux autres conditions, ça va être un peu plus compliqué. Pour Dany. Il va encore falloir procéder à un vote final

Le but?

Pécho Dany

1, 2, 3 et pouf, tout le monde indique du doigt où se trouve Dany à la table. Si c’est juste à la majorité, les voix remportent la partie. Sinon, Dany gagne

Donc Dany aura tout intérêt à rester camouflé.e pendant la partie pour éviter de se faire griller en fin de partie et la perdre

Subtil

Interaction?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, atteint un 5/5

Pourquoi 5 sur 5?

Parce que dans Dany, on discute et argumente ensemble: quel mot choisir? Où est Dany?

Une interaction extrêmement forte

A combien y jouer?

A plein

Au max

A plus encore

On peut y jouer de 3 à 8, mais plus on est (de) fous, c’est le cas de le dire dans Dany, plus on rit

A 3-5, la sauce prend moins

Mieux vaut y jouer à 6-8

On peut même y jouer à plus, jusqu’à 12-15 pourquoi pas, en jouant par équipe. Nous avons testé, et c’est über-fun

Alors, Dany, c’est bien? Critique

Oui, c’est vraiment, vraiment bien

Encore un party-game dans lequel on doit faire deviner un élément. On n’en a pas comme un peu fait le tour là, entre When I Dream ou Détective Club?

Il faut croire que non, car Dany parvient à proposer une expérience différente et surtout, beaucoup plus créative et imaginative

Plutôt que de « consommer » les cartes à dispo, comme dans les autres jeux du style, on va pouvoir utiliser les 7 cartes Souvenirs en main de manière originale et créative: château de cartes, face cachée, placées et arrangées d’une certaine manière, du moment que ça donne une indication (ou pas, si on joue Dany) du mot à faire deviner

Et surtout, pour une fois, on n’a pas toujours les mêmes illustrations à la Dixit que l’on retrouve un peu partout ad nauseam dès qu’il faut faire deviner un mot avec un twist

Des illustrations dans l’épure, simples, abstraites et insolites. On dirait presque parfois du Albertine

Donc oui, Dany est une grosse réussite. Pas mal, pour un tout premier jeu d’un auteur et éditeur

Alors, Dany, faut-il y jouer?

Oui, tout de suite

Score:

Anticipation: 4/5

Un party-game de bluff? Encore??? Mais le parti-pris esthétique épuré et indé donne envie de s’y intéresser

Pendant la partie: 5/5

Un party-game de bluff? Encore???

Oui, mais

Le jeu offre une expérience palpitante, entre subtilité, malice et fous rires

Après la partie: 5/5

On y rejoue?

Oui, souvent, très souvent

Score final: 5/5

Une grosse réussite pour un jeu de bluff subtile et suave qui tient sur quelques cartes, et aux illustrations surprenantes

Pour une fois, pas un délire de couleurs, mais des traits épurés noir et blanc très indé post-modernes. Une ligne claire, épurée et originale pour une expérience surprenante et passionnante, même si déjà vue ailleurs

⚠️Quelques conseils

Non

Les règles ne le précisent pas, mais non, il est impossible d’utiliser les cartes pour « dessiner » le numéro du mot pour faire deviner les autres

Fair-play

Le ou la joueuse active doit s’assurer de poser les cartes puis de se retirer sans ne rien révéler avant le choix final des autres convives, pour ne pas donner trop d’indices et ruiner la manche / partie

Créativité

Soyez créatifs et créatives. Pensez « out of of the box »

Ne cherchez pas LA carte à utiliser pour faire deviner le mot, illustration-indication

Dany n’est PAS Dixit. Il est important de jouer avec les cartes pour trouver un moyen original de les utiliser pour faire deviner le mot. Plus c’est loufoque et surprenant, et plus l’arrangement a toutes les chances d’être efficace

Méchant

Parmi la liste des cinq mots à trouver, il y en a chaque fois de très proches. C’est fait exprès pour épicer et compliquer la partie. Méchant. Bonne chance

Effet d’ancrage

Également, attention à l’effet d’ancrage, un méchant biais psychologique bien connu en marketing.

C’est le fait que rester bloqué sur la première information reçue

C’est souvent le cas lorsqu’on cherche un jeu dans une boutique, online ou AFK. On tombe sur un jeu qui nous plaît. On va peut-être continuer à se balader pour comparer, en chercher d’autres, mais son attention, son intérêt restera fort sur la toute première référence acquise

C’est pour cette raison qu’en négo, et surtout dans les jeux d’enfoirés, il est important d’être le ou la première à lancer un chiffre. A cause de l’effet d’ancrage, c’est ce chiffre qui restera en tête des différents partis

Pour éviter ceci, pendant nos parties nous avons appliqué une variante « maison »

Une fois l’arrangement des cartes observées et la liste des mots, avant de dire quoi que ce soit, nous avons compté à haute voix jusqu’à trois, puis toutes et tous en chœur nous avons énoncé le mot à deviner

Nous avons alors ensuite pu discuter de nos choix. Sinon l’effet d’ancrage risque de venir parasiter et biaiser la discussion

Et encore une chose

Le jeu est prévu dès 16 ans, et il ne se trompe pas. Certains mots, sujets sont plutôt adultes: mort, sexe…

Mais

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas y jouer avec un public plus jeune, dès 8-10 ans

Il suffit de créer des cartes Idées plus « soft », avec des thèmes plus adaptés pour cette tranche d’âge

Voire, encore mieux, les faire créer par les enfants eux-mêmes

Et changer le thème, aussi, plus anxiogène pour des plus jeunes

Et encore une dernière chose

Tiens, en parlant de l’excellent Détective Club, également un jeu de déduction d’enfoirés, bonne nouvelle, il est cours de traduction et arrivera bientôt en VF chez nous en avril, distribué par Blackrock. Qui distribue aussi Dany, au passage

Détective Club en VF est déjà dispo en préco ici

Et encore une toute dernière chose

Vous pouvez consulter les règles de Dany ici

Dany, un exemple de règles claires et limpides. Non, pas facile d’écrire de bonnes règles de jeu. Kudos Grrre Games, dont c’est le tout premier jeu

Vous pouvez trouver Dany chez Philibert ici

Petit prix, max de fun

  • Date de sortie : Février 2019
  • Langue : Français
  • Auteur : Phil Vizcarro
  • Illustrateur : Antoine Baillargeau
  • Editeur : Grrre Games
  • Nombre de joueurs : 3-8 (optimum: 6-12)
  • Age conseillé : dès 16 ans (jamais moins, vu les thèmes adultes abordés: suicide, sexe… Ou alors avec notre variante proposée)
  • Durée : 30′ par partie, max
  • Thème : schizophrénie (ça c’est un thème)
  • Mécaniques principales : bluff, déduction, mots, devinettes

2 Comments

  1. Bonjour,Gus! J’ai acheté le jeu car j’avais été très intrigué par son parti pris graphique et son thème. Les cartes sont magnifiques,toilées et de bonne taille,le travail d’édition est vraiment exceptionnel! Pour un prix vraiment mini! Je vais faire ma première partie ce Week-end,j’ai hâte!

  2. Bonjour. Cela fait un moment que j’attends la sortie de ce jeu car j’ai été très intrigué par le parti pris pour le graphisme qui donne un côté adulte au jeu.
    Première partie ce soir entre amis (nous étions 5) et vraiment aucun regret. Il y a de tout : de la créativité, de la réflexion, du bluff. On aurait pu y jouer encore et encore mais la soirée n’est pas infinie. Un très gros coup de coeur assurément. Bon je vous laisse, j’ai cette petite voix dans ma tête qui me dit d’aller me coucher alors que l’autre me dit de retrouver Dany. A moins que celle qui me dit de le faire taire ait raison …

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.