Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Dune: House of Secrets. Retour sur Arrakis pour entrer en Résistance

Dune: House of Secrets. Ou quand l’éditeur polonais de Portal adapte son blockbuster Détective dans l’univers de Dune.


Dune: House of Secrets

Avec l’arrivée de la version française par Iello en octobre prochain et pour faire suite à l’article annonçant la sortie du jeu dans la foulée du premier film en octobre 2021, regardons d’un peu plus près ce que les polonais de Portal Games nous proposent dans la version originale de Dune: House of Secrets.

Vous reprendrez bien un peu de désert ?

En préambule, non, je ne vais pas vous refaire l’historique de la saga. On commence franchement à la connaître. Même les moins… geeks d’entre nous.

Je ne peux que vous avouer mon amour pour la saga originale des 6 tomes. Découvert par hasard en 1984, le premier tome illumina littéralement mon été. 40 ans plus tard, ayant relu le cycle complet 5 ou 6 fois, j’en suis toujours amoureux. Même si « L’empereur-dieu de Dune » est toujours aussi… indigeste !

Et puis soudain, au milieu du battage médiatique de l’automne 2021 à la suite de la sortie de la saga de Villeneuve, une multitude de jeux ont inondé les tables en surfant sur une licence devenue plus que bankable ! Certains sont des resucés des années 80 ou 90, d’autres des créations plus ou moins réussies. Une pensée toute particulière pour l’As d’Or Jeux Experts 2022 : Dune Imperium qui cartonne !

Aperçu du Mélange

Surgissant en précommande en juillet 2021 sur le site de Portal Games, Dune: House of Secrets proposait du Détective à la sauce Arrakienne. Ce fut en tout cas la promesse à l’époque.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Détective, il s’agit d’un jeu d’enquête, narratif, mêlant jeu de plateau et recherches « en vrai » sur le web et une banque de données créée pour l’occasion.

Pour avoir écumé la première mouture de Détective et ses deux extensions en visio durant le Grand confinement du printemps 2020, ce Dune: House of Secrets me donnait vraiment, vraiment envie.

Je décide donc de participer à la précommande pour la boîte Limited Edition. Cette dernière contient un peu plus de matériel immersif. Tel que un background personnalisé pour chacun des personnages, des cartes postales de l’emplacement de l’aventure afin d’avoir une meilleure idée des lieux, une carte d’Arrakis plus grande, un sac avec un logo de la famille Atréides et des pions Conséquence en bois plutôt que ceux en carton.

Mais surtout, 3 enveloppes. Chacune d’entre elles est à ouvrir au début des chapitres 1, 2 et 3, afin d’ajouter un peu plus d’immersion et d’objectifs personnels pour chaque personnages. Iello incorporeront-ils ces éléments supplémentaires dans leur boîte de base dans la VF ? Cela ne semble pas être le cas pour le moment.

Première impression de Dune: House of Secrets ? Haiiii-yoh !

Réception du jeu début octobre 2021. Et là, c’est le drame. L’accès au site, essentiel, est impossible avant la sortie du film en salle 3 semaines plus tard. Je ronge mon frein. Il va falloir encore attendre un peu. Patience, mère des vertus, comme on dit.

Ouverture de la boîte. Un gros tas de cartes format tarot avec beaucoup d’écriture dessus, classées en 4 épisodes. Maîtrise de la langue obligatoire ! Le premier épisode n’en contient que 10, afin de découvrir le système et l’histoire en mode prologue. Les 3 autres épisodes en contiennent 20 chacun.

D’autres cartes cartes plus petites semblant représenter des personnages ou des objets spécifiques avec du texte derrière. 4 planches de personnages double face. Des pions de ressources ainsi que des marqueurs Temps et Conséquences. Une fiche d’introduction pour chacun des épisodes. Dune: House of Secrets propose un matériel plutôt conséquent pour le prix mais dans une grosse boite avec beaucoup de place gâchée par un insert mal pensé.

Mu zein wallah ! (malédiction Fremen)

Les personnages, deux femmes et deux hommes, sont des rebelles Fremen ou des alliés en fuites des Atréides. L’histoire se déroulant juste au sortir de la trahison Harkonnen et de la purge qui suit les évènements du premier film. Ils vont « rejoindre » la résistance locale et aider à…. Mais chut. C’est justement ce que les différents scénarios cachent. Je ne divulgâcherai rien !

Le système temporel de Détective a été ici simplifié. On possède un certain nombre d’emplacements de temps et chaque cartes lues et les interactions qui en découlent coûtent 1 emplacement. Les personnages commencent le prologue avec 6 emplacements et l’épisode possède 10 cartes. Le second commence avec 11 emplacements et 20 cartes, etc. Impossible donc de passer tout en revue pour être sûr d’avoir toutes les infos. Tout comme Détective, les choix pourront s’avérer critiques pour la résolution de la mission et il faudra donc prioriser avec attention.

Dans Dune: House of Secrets, certaines cartes visitées attireront l’attention des « nouveaux » maîtres des lieux, les Harkonnens, et la piste de Conséquences augmentera au risque de voir les évènements se retourner contre des personnages pas assez discrets. Ce qui sera une double peine au final. Puisque tous les points restant sur l’échelle de Conséquences seront transformés en points d’expérience à la fin d’un épisode. Vous pourrez ainsi développer les personnages selon vos préférences grâce à des autocollants, à rajouter sur les fiches.

En parlant des personnages. Leurs fiches possèdent deux faces : une active et une passive. Quel que soit le nombre de joueurs et de joueuses, les 4 personnages participeront à tous les épisodes. Ceux joués seront en face active. Les autres seront des alliés et aideront d’une certaine manière en utilisant leur face inactive. Une excellente idée puisque on peut lancer le prologue à deux. Puis l’aventure suivante à trois en retournant un des personnages d’inactif en actif et ainsi de suite. Dans un sens comme dans l’autre. Au gré des disponibilités ou envies de vos compagnons de jeux. 

Machine Pensante

Une autre bonne chose est l’accès à la base de données via le site de l’éditeur. C’était clairement LA nouveauté sur Détective. Cela nous amenait une somme d’informations exceptionnelles. Mais pouvait aussi rebuter les non adeptes du virtuel ou… planter lors des jeux en distanciel. Autre monde, autres mœurs.

L’univers de Dune a, depuis le Jihad Butlerien, rejeté les machines pensantes et développé le système des ordinateurs humains : les Mentats. Mais aucun personnages ne fait partie de cette élite. Les infos seront par conséquent beaucoup plus parcellaires, tout comme les accès à la base de données de ce jeu.

Cela reste toutefois une composante obligatoire du jeu pour faire avancer l’histoire. Les rapports de fin de missions ainsi que les pistes ou décisions proposées auront un impact sur la suite de l’histoire.

Différents pions, représentant des ressources, seront croisés lors de l’aventure : armement, eau, épice et subterfuge. Ils pourront être récupérés ou volés. Ils serviront également de monnaie d’échange lors de négociation afin d’accéder à certaines cartes.

Le Dormeur doit se réveiller !

Lorsque l’on regarde la note générale du jeu sur Board Game Geek, le site de référence américain, c’est une catastrophe de 5.2 sur 10. Et beaucoup de commentaires font état d’un « ce n’est pas un jeu » ! Cela peut se comprendre lorsque l’on s’attend à un nouveau « Détective dans le désert ».

Mais pour moi, il ressemble plus à un Time Stories. Sans le voyage dans le temps. Des cartes à découvrir qui nous ouvrent une histoire à laquelle nous participons par nos choix, plus ou moins judicieux, jusqu’à une conclusion que l’on espère la plus favorable possible.

Et tout comme un Détective ou un Time Stories, la rejouabilité est quasi nulle. Même si je pense le cacher dans mes étagères et le ressortir d’ici quelques mois pour retenter de nouveau l’expérience. Après tout, une bonne partie des cartes me sera toujours inconnue.

L’éditeur polonais Portal Games avait, dès le lancement du jeu, laissé entendre qu’il serait le premier grain de sable de leur parcours vers le désert profond. Au printemps 2022, une petite news proposait la date du 28 mars pour la présentation de la couverture et du thème de la première extension au jeu.

Ils précisaient que certaines modifications seraient mises en place afin de coller aux commentaires des joueurs sur le ressenti de la première boîte. Plusieurs mois plus tard, nous sommes en septembre, et toujours silence radio sur le sujet. Quid de l’avenir de cette gamme ? Est-ce que les retours, refroidis, de la commu, ont à leur tour refroidi l’éditeur ?

Dune: House of Secrets, verdict

Dune: House of Secrets n’est pas un mauvais jeu. Loin de là. Je pense plus volontiers que le marketing est passé par-là pour ratisser large et récupérer tous les fans de Détective. Grossière erreur à mon avis. À une époque où les réseaux sociaux peuvent encenser, ou enterrer, la réputation d’un jeu avant même sa sortie, il vaut mieux être clair sur la proposition faite à la clientèle.

Seconde erreur, je ne comprends toujours pas pourquoi ce n’est pas une application sans connexion internet qui gère l’ensemble. L’application de Destinies me vient immédiatement en tête. Beaucoup moins de choses à lire que sur Détective, donc beaucoup moins de gestion pour le programme au final. Un mauvais point supplémentaire, surtout lorsque le site de l’éditeur plante !

En bref, dans Dune: House of Secrets, il y a du bon, du très bon et du… moins bon. L’approche que vous aurez du jeu sera prépondérante sur l’expérience que vous en retirerez.

Enfilez donc vos distilles, sortez vos marteleurs et préparez-vous à faire face aux Harkonnens afin de mettre à jour de sombres secrets enfouis !

Note : 3 sur 5.

ou

Note : 4 sur 5.

Pour les fans inconsidérés de Dune


  • Création : Jakub Poczęty, Przemysław Rymer, Ignacy Trzewiczek et Weronika Spyra
  • Illustrations : Maciej Janik, Mateusz Kopacz
  • Édition : Portal Games (VO) / Iello (VF)
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (tourne très bien à 2- 3)
  • Âge conseillé : Dès 14 ans (avec une bonne maîtrise de l’anglais ou un parent traducteur)
  • Durée : 120 – 180 minutes (plus court pour le prologue ou les épisodes si joués en solo)
  • Thème : Science Fiction
  • Mécaniques principales : Coopératif, narratif, enquête, legacy

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in.

Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez.

Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Chab. Rôliste devenu platoïste par manque de temps. Pâtissier initié et fan de Robbie Williams. Patriarche de cœur d’un troupeau de gremlins. Aime qu’un jeu lui raconte une histoire.

Votre réaction sur l'article ?
+1
2
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :