Analyses & psychologie du jeu,  Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Fossilis. Quand la traduction déraille

Les Italiens disent « traduttore », « traditore ». Traduire, c’est trahir. Ce qui est sûr, c’est que c’est un métier. La preuve avec Fossilis.


Fossilis

Si vous avez déjà essayé de traduire un texte, vous savez sans doute, comme moi, que :

  1. Il est difficile de traduire en conservant le sens et la lisibilité
  2. Il est très difficile de traduire vers une langue qui n’est pas votre langue maternelle
  3. Il est extrêmement difficile de traduire à partir d’une langue vers une autre, quand aucune des deux n’est votre langue maternelle
  4. Il est important de rester cohérent tout au long du texte. Il ne faut pas changer de termes en cours de texte

Ces 4 points simples semblent avoir été oubliés par les éditeurs de Fossilis, en tout cas dans la version francophone.

Love me Tinder

Laissez-moi commencer cet article sur Fossilis par vous parler de… Tinder. Oui, Tinder. Vous verrez le lien plus tard.

Tinder, vous connaissez certainement. C’est cette appli de rencontre. Des scientifiques se sont penchés sur les coquilles présentes sur les textes de présentation des profils pour voir si elles exerçaient une certaine influence sur l’attractivité, la désirabilité des personnes.

Autrement dit, est-ce que les fautes d’orthographe, de français et autres coquilles affectent notre attrait sur les applications de recontres ?

« À bien des égards, la recherche d’un ou d’une partenaire sur une application n’est pas si différente de la vie réelle. Dans les deux cas, nos premières impressions sont basées sur l’apparence. C’est d’ailleurs la raison qui nous pousse à faire des efforts pour poster des photos flatteurs sur nos profils. Mais l’une des différences, c’est que la « rencontre » digitale se fait par l’écrit. Les profils incluent en règle générale une présentation écrite. J’aime ceci, je fais cela. Tinder, comme une sorte de plateforme de CV de l’amour.

Oui, mais tout le monde n’est pas écrivain ou écrivaine. En « présentiel » (terme très à la mode depuis la pandémie), commettre des erreurs de langue n’est pas aussi catastrophique. Sur une application, si votre profil est bourré de coquilles, votre profil risque d’être balayé vers la gauche. Donc rejeté.

En 20191, une équipe de psychologues de l’Université de Tilburg aux Pays-Bas a mené une série d’expériences pour découvrir à quel point il est important de créer un profil de rencontre sans erreur. Des recherches antérieures ont montré que les fautes de frappe et autres erreurs d’écriture font qu’un ou une écrivaine semble moins attentive ou intelligentes. Est-ce que ces coquilles pourraient également affecter les perceptions de l’attractivité sur les sites et autres appli de rencontres ?

Les chercheurs se sont associés à Parship, un site de rencontre assez connu. Les utilisatrices et utilisateurs actifs ont reçu un e-mail les invitant à participer a une expérience.

Plus de 350 volontaires ont alors consulté des profils avec ou sans erreurs, et avec ou sans des photos de profil associées floutées. Les participantes et participants à l’expérience ont ensuite évaluer l’attrait de chaque profil de quatre façons : l’attractivité physique, l’attractivité sociale, l’attractivité romantique et le désir de sortir avec la personne.

Les profils présentant des erreurs de langue ont été classés plus faibles en termes d’attrait social et romantique, mais pas en ce qui concerne l’attrait physique ou la désirabilité en tant que partenaire amoureux.

Pourquoi cette disparité ? Il se pourrait que l’attractivité sociale et romantique dépende davantage de la personnaité et des attributs non physiques. Des attributs affectés par les coquilles.

Les scientifiques avaient également pensé que cet effet serait réduit avec la présence d’une photo. L’idée étant que nous nous appuyons davantage sur des informations textuelles si nous n’avons pas d’autres informations sur une personne. Savoir à quoi elle ressemble, ou non, permettrait de réduire l’impact de la maîtrise de langue. Finalement, après la recherche, il s’avère que fournir une photo n’a aucun impact sur l’attractivié sociale ou romantique d’une personne. Autrement dit, si le texte est foireux, qu’importe l’apparence.

Conclusion de cette étude de 2019 ? Si vous voulez augmenter vos chances de trouver une ou un partenaire sur une plateforme ou appli de rencontre, lisez, relisez et corrigez votre texte de présentation.

Les yeux dans les jeux

Qu’avez-vous pensé du texte, du chapitre précédent ? Intéressant ? Pertinent ? Crédible ?

Si vous avez répondu oui à ces trois questions, c’est que vous n’avez peut-être pas vu les 7 coquilles que nous avons fait exprès de glisser dans le texte.

  1. « Autrement dit, est-ce que les fautes d’orthographe, de français et autres coquilles affectent notre attrait sur les applications de recontres ? » Correction : rencontres.
  2. « À bien des égards, la recherche d’un ou d’une partenaire sur une application n’est pas si différente de la vie réelle. Dans les deux cas, nos premières impressions sont basées sur l’apparence. C’est d’ailleurs la raison qui nous pousse à faire de tels efforts pour poster des photos flatteurs sur nos profils. » Correction : flatteuses.
  3. « En 20191, une équipe de psychologues de l’Université de Tilburg aux Pays-Bas a mené une série d’expériences pour découvrir à quel point il est important de créer un profil de rencontre sans erreur. Des recherches antérieures ont montré que les fautes de frappe et autres erreurs d’écriture font qu’un ou une écrivaine semble moins attentive ou intelligentes. » Correction : intelligente.
  4. « Les scientifiques se sont associés à Parship, un site de rencontre assez connu. Les utilisatrices et utilisateurs actifs ont reçu un e-mail les invitant à participer a l’expérience. » Correction : à.
  5. « Plus de 350 volontaires ont alors consulté des profils avec ou sans erreurs, et avec ou sans les photos de profil associées floutées. Les participantes et participants à l’expérience ont ensuite évaluer l’attrait de chaque profil de quatre façons : l’attractivité physique, l’attractivité sociale, l’attractivité romantique et le désir de sortir avec la personne. » Correction : évalué.
  6. « Pourquoi cette disparité ? Il se pourrait que l’attractivité sociale et romantique dépende davantage de la personnaité et des attributs non physiques. Ce sont par conséquent ces attributs qui sont impactés par les coquilles. » Correction : personnalité.
  7. « Savoir à quoi elle ressemble, ou non, permet de réduire l’impact de la maîtrise de langue. Finalement, après la recherche, il s’avère que fournir une photo n’a aucun impact sur l’attractivié sociale ou romantique d’une personne. Autrement dit, si le texte est foireux, qu’importe l’apparence. » Correction : attractivité.

Si vous avez repéré plusieurs ou toutes les 7 coquilles, vous avez forcément dû vous faire la réflexion que :

  1. Le texte manquait de sérieux et de crédibilité
  2. Je n’étais pas assez attentif

Comme sur Tinder. Comme dans la recherche de 2019. Autrement dit, on juge de la qualité formelle d’un texte, qu’il s’agisse d’un profil Tinder ou d’un article de blog.

Retour à nos fossiles

Appliquons la recherche et tout ce que nous venons de présenter pour nous intéresser à Fossilis, un jeu de plateau récent financé sur Kickstarter et sorti en français à la fin de l’année 2021.

Dans Fossilis, vous incarnez des paléontologues et vous travaillez sur un site de fouilles à manier pelle et truelle, à la recherche de… fossiles, comme le titre l’indique. Si les mécaniques de jeu, son thème et son matériel donnent envie, pour ce qui est de la traduction française, c’est une autre affaire !

On commence par la boîte, qui pique les yeux :

Et non, il ne s’agit pas d’un photomontage. C’est la vraie boîte, que vous ne trouverez nulle part ailleurs en photo. Et pour cause. J’avoue que ça m’a franchement refroidi. Rien que sur la boîte, on dénombre déjà 4 erreurs. Et grossières, qui plus est :

  • 6 extension inclus
  • Un jeux
  • L’art de…

Ça ne fait pas sérieux ou professionnel. Surtout pour un « gros jeu » comme celui-ci. Vous le sentez, vous l’effet « profil de Tinder » bourré de fautes ?

Le livret de règle est lui aussi… intéressant.

Les règles sont touffues, avec une dizaine de pages bien remplies, et beaucoup de texte à lire. De quoi apprendre de nouveaux mots, comme horlogique et anti-horlogique (dans le sens des aiguilles d’une montre, en français de France et de Suisse. Mes excuses à nos amis belges). Un terme rarement utilisé dans le jargon ludique.

S’il n’y avait que ça, à la limite… Mais le livret est plein d’erreurs, et les tuiles du jeu aussi :

On a également des différences de traduction selon les pages, entre bassines et piscines de plâtre :

Et quand ça n’est pas bourré de fautes, ça reste difficilement compréhensible :

Bref, un jeu qui, comme un profil Tinder mal fagoté, mal rédigé, ne donne pas du tout envie d’essayer. À relever que la traduction française est signée par deux personnes. Ce qui confère au tout un mélange étrange entre français correct et français calamiteux.

Fossilis est un gros, gros fail de la part de l’éditeur. Ou quand la traduction déraille. Dommage, parce que le jeu est plutôt bien noté dans les autres langues… Mais en français, c’est une catastrophe. On se sent floués de l’avoir acheté. Surtout pour avoir déboursé 60 euros !

Si dans d’autres jeux on rencontre parfois quelques petites coquilles par-ci par-là, à l’instar du tout récent Oltréé par exemple, avec Fossilis on se prend la réalité dans les gencives. Non, même au temps de Google Trad, traduire n’est vraiment pas un exercice facile, trivial, anodin et à la portée de tout le monde. La traduction est un véritable métier ! La preuve ici avec ce jeu truc.

Je ne peux que vous renvoyer à la lecture, extrêmement intéressante, de cet article, édifiant, publié sur notre blog il y a 7 ans déjà : Pourquoi les règle de jeu sont parfoi tellement mal traduit.

Fossilis, verdict

Raté (en français). Trop d’erreurs qui nuisent à l’apprentissage des règles et au plaisir d’y jouer.

Note : 0 sur 5.
  • Auteur : David Alberto Diaz
  • Illustratrice et illustrateur : Josh Cappel, Apolline Etienne
  • Éditeur : Happy meeple games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 5 (tourne mieux à 3)
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (le gag. Comptez plutôt 10-12 ans, jamais moins !)
  • Durée : 1h (pas moins !)
  • Thème : Fouilles archéologiques
  • Mécaniques principales : Tuiles, collection

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

Et vous, comment réagissez-vous quand vous tombez sur des coquilles dans un jeu ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

19 Comments

  • Sf W

    Merci d’avoir relevé le problème Clément, surtout quand on pouvait sérieusement commencer à s’intéresser à l’éditeur, vu son ambition de commencer à s’imposer comme un grand localisateur. Espérons qu’il traite le pan néerlandais avec moins de légèreté que le pan français, et quel dommage que cela suscite donc de la méfiance vis-à-vis de l’arrivée prochaine de Génotype… Le livret de règles n’étant pas accessible sur leur site, serait-il possible de savoir qui l’a traduit en français et relu ? Je suis justement responsable des traductions pour un éditeur de jeux de société, donc c’est le genre d’informations dont je suis très curieux professionnellement pour mieux comprendre le souci – normalement, même avec Google Trad (ou surtout avec Google Trad), l’éditeur est quand même supposé faire relire les règles à un natif pour nettoyer les imprécisions d’une traduction automatique, donc quelque chose m’échappe là… Merci 🙂

    • robinleplumey

      Bonjour SF W,

      Je suis traducteur EN>FR et passionné de jeux de plateau. Si vous cherchez un linguiste diplômé (Master traduction/localisation) et expérimenté (3 ans en agence + 4 ans en freelance) pour traduire vos contenus, n’hésitez pas à me contacter 😉

      Bonne journée et bonne année à tous !

    • Mattlin

      Bonjour

      Je me souviens d’un jeu aux règles mal écrites, coquilles etc,(les naufragés), c’était déjà un supplice de comprendre les règles. Alors quand comme pour ce jeu, c’est dès la boîte, ça pique sévère… merci pour cet article, qui, comme souvent s’avère intéressant.

      À noter qu’après avoir insister, j’ai bien aimé naufragés, c’était sympa et original, mais il fallait quand même les vidéo règles pour y comprendre quelque chose… dommage!

      • Gus

        Merci Matthias pour votre retour, pertinent.

        C’est un commentaire qui revient souvent : il suffit d’aller voir la vidéo. Ou le site. Ou la FAQ. Pour avoir une explication complète du jeu.

        Une proposition qui ne me convainc pas. S’il faut passer 6h de recherche pour trouver les explications suffisantes, nécessaires, cela signifie qu’il y a un manque quelque part.

        Quand vous achetez un jeu, ou n’importe quel objet, vous vous attendez, espérez, à ce que l’objet ou le jeu fonctionne bien, seul.

        • Mattlin

          Entièrement d’accord. Cela gâche déjà une grande partie du plaisir.

          Dans une tout autre catégorie, je vous invite à regarder le diamant d’or 2021, beyond the sun, récemment localisé en fr. Les règles sont un modèle du genre, surtout pour un jeu expert.
          Et en plus, le jeu est très bon. J’attend votre retour sur ce jeu avec impatience.

          Bonne journée à vous

  • Ange

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que la traduction être un truc important (je fais, pour le plaisir, beaucoup de trad d’applications de EN/DE vers FR, et jamais dans l’autre sens).

    Et là, je comprends tout à fait la note 0 pour Fossilis… c’est dommage, cela risque de nous priver d’un bon jeu. Mais tant pis !

    Merci pour l’article !
    Ange

  • Nicolas

    Voilà qui est intéressant !!!

    Je suis le propriétaire de la plateforme de jeux en ligne Happy Meeple (https://www.happymeeple.com) qui propose Lost Cities, Cartographers, Hanamikoji, entre autres.

    J’ai récemment eu la désagréable surprise d’apprendre qu’un éditeur belge du nom de « Happy Meeple Games » s’était lancé en reprenant notre nom.

    La surprise est aujourd’hui d’autant plus désagréable de voir que cet « éditeur » fait de la m…

    Nous avons fait savoir à HMG que nous ne voulions pas qu’ils usurpent notre identité. HMG nous a répondu que tout était en ordre, puisque nous n’étions pas sur le même marché. Il fallait oser ! Merci à Gus and Co d’avoir mis en lumière la qualité abyssale du travail réalisé par HMG.

    Nicolas.

    PS: de notre côté, nous payons pour des traductions professionnelles.

  • Fred

    Hello,
    Je possède également le jeu en VO et je confirme qu’il est très bien. J’y ai pas mal joué avec mes enfants et aussi quelques amis et tout le monde a beaucoup aimé. Vraiment dommage que la trad ne soit pas au rendez-vous mais je vous encourage à passer outre et à le tester.
    Bonne soirée.

      • Fred

        Effectivement il faut qu’au moins une personne soit à l’aise en Anglais pour lire les règles. Ceci dit les règles en Français sont dispos depuis longtemps sur le site de l’éditeur, qui plus est sans les erreurs grossières de traduction. Par exemple dans les règles en ligne ça parle de stock de plâtre et pas de piscine ou bassine …

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :