Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Camel Up 🐫 2018. Le reboot qui fait du bien

Temps de lecture: 6 minutes

Le reboot du Spiel 2014. Une version 1.5 qui corrige les quelques défauts du jeu de base. Pas un jeu indispensable, mais un jeu fun de pari

En 2014 sortait Camel Up chez Pegasus slash Eggertspiele slash (feu) Filosofia pour la VF

Un jeu de course de chameau frénétique dans le désert. Et qui a remporté le Spiel des Jahres la même année, le prix du meilleur jeu de l’année, contre Concept et Splendor quand même, deux autres mastodontes de 2014

A l’époque, nous en avions rédigé une critique

Alors pourquoi la ressortir aujourd’hui, quatre ans plus tard?

Parce que le jeu vient de ressortir. Rebooté, revampé, remastérisé. Mais surtout, amélioré

Camel Up, de quoi ça parle?

Camel Up est un pur jeu familial

On joue en Egypte au début du 20e siècle à parier sur une course de chevaux chameaux

Le matériel est suffisamment bien réalisé et adapté (les chameaux, la pyramide) pour que l’on se sente transporté.e en Afrique du Nord

Ne manquent plus que les odeurs de crottin

Un thème original et cohérent

Les éditeurs pourraient avoir choisi une « bête » course de chevaux, ou de voitures, mais non, ils ont préféré nous proposer une course originale de chameaux dans le désert

Camel Up, et comment on joue?

Camel Up est un jeu de pari

Voilà, tout est dit

On fait avancer des chameaux. Pas les siens. Au moyen de dés, entre 1 et 3 cases, et on parie, en gros, sur celui qui gagnera la manche

Facile

Sauf que les chameaux s’empilent, et que celui qui est tout en haut vient en premier. Il peut donc avoir d’étonnants et rocambolesques retournements de situation

Le système de pari est malin, on peut soit parier sur la manche en cours, soit sur la fin de partie. Sachant que plus tôt on parie plus on gagnera d’argent. Il faut donc « avoir le nez creux » (expression délicieuse) et parier (juste) avant les autres

Evidemment, si on s’est trompé en fin de manche ou en fin de partie on devra payer la banque

Simple, malin et efficace

Préférera-t-on attendre pour pouvoir en savoir plus sur l’issue de la course, ou vaut-il mieux prendre plus de risques pour empocher plus? Tout le principe du pari, en somme

D’ailleurs c’est marrant, Camel Up me fait un peu penser à Top Race de Wolfgang Kramer sorti en 1996, ressorti également chez Pegasus en 2008. Un jeu de course de formule 1 mais surtout de pari. En moins familial et fun que Camel Up par contre

top race

Mais alors, on joue comment?

A son tour, on peut effectuer une seule action sur quatre:

Sortir un dé de la pyramide pour faire avancer le chameau de la couleur correspondante, et recevoir une pièce en fin de manche

Parier sur la fin de manche en cours

Parier en secret sur la fin de partie (le premier et le dernier chameau)

Placer son jeton « réaction du public ». Quand un chameau tombe dessus on reçoit une pièce de la banque mais surtout, soit le ou les chameaux, si empilés, avance plus vite ou recule d’une case. Juste histoire de ralentir slash accéler

C’est tout

Des règles hyper simples, familiales

Camel Up le reboot, qu’est-ce qui change?

Tout

Et rien

En fait, l’éditeur a ressorti cette édition en corrigeant tous les soucis de la version de 2014

Le matos

La pyramide de 2014 pour sortir slash lancer les dés était vraiment, vraiment, vraiment moisie

Bien pensée, toute cute, mais peu fonctionnelle, les dés ne sortaient pas toujours

Dans cette version de 2018, la pyramide, en plastique cette fois et déjà montée, fonctionne enfin

Les illustrations

Les illustrations ont été revampées, modernisées, plus colorées, plus chargées, aussi. L?accent est mis cette fois sur les humains et pas les animaux

Les deux couv. 2018 VS 2014

Le plateau

Deux choses: de un, la plateau est un pop-up. Trop rare dans le monde du jeu de société

Dès qu’on l’ouvre, pouf, un oasis apparaît. Fun

Ensuite, le circuit est enfin rond. C’est un détail, mais on n’imagine pas trop les chameaux « tourner » en carré

La boîte

A croire que l’éditeur nous a écoutés / lus en 2014, car nous disions ça:

« Petit détail défavorable, mais c’est souvent / toujours le cas chez Pegasus, aucun thermoformage pour ranger le tout, juste une simple boîte, c’est un peu tristounet, et très germanique. Quand on compare les espaces de rangements de Camel Up et Splendor on pleure de ses yeux« 

Car oui, maintenant il y a un thermo. Très pro, très pratique, très bien conçu

2014 VS 2018

Les règles

Deux rajouts apparaissent dans ce reboot:

Désormais, ce sont deux « crazy camels » qui font leur apparition. Deux chameaux fous, un noir un gris, qui n’ont pas compris le sens de la course. Ils courent à l’envers. Au risque d’emmener et de faire reculer les autres chameaux

En effet, dans la version de base, l’issue de la manche et de la partie devenait évidente assez rapidement. Avec ce changement, on rajoute une part d’inconnue dans les paris

Fun

Surtout que dorénavant, il y a six dés dans la pyramide et non plus cinq, et que la manche s’arrête quand cinq dés ont été lancés

Mais au fait, pourquoi six dés et pas… sept?

Oui, il y a cinq couleurs de chameaux qui courent dans le bon sens et deux à l’envers. Mais le dé supplémentaire indique en même temps les deux fous

Donc ce rajout vient épicer la partie et apporter des rebondissements haletants

A 6-8, on peut désormais « copier » le pari de l’un.e de ses voisin.e.s

En effet, dans la version de base, quand on jouait à 6-8, les premiers à jouer étaient avantagés pour pécho des paris tôt, les derniers pouvaient se gratter

Avec ce système, à 6-8 le tour de jeu est lissé

Subtil

Interaction

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Camel Up le reboot atteint un 2/5

Puisque les chameaux n’appartiennent à personne on ne peut pas vraiment s’en prendre aux autres. Juste essayer, si c’est possible, de faire avancer ou reculer « son » chameau ou « celui » des autres

Mais l’ambiance à la table est telle qu’au final on passe un moment très convivial. Et surexcité

A 6-8, l’interaction augmente et passe à 3 sur 5 sur l’IGUS

3/5, car on peut dès lors « copier » un pari de l’un.e de ses voisin.e.s

Et à combien y jouer?

De 4 à 5

A moins, les paris, la course est moins tendue

A 6-8, c’est clairement trop. Même avec le système de copie de pari. Plus chaotique, moins fun

Alors, Camel Up, le reboot, c’est bien? Critique

Oui

Mais vraiment

Autant la version de 2014 était déjà über-fun, elle n’a pas gagné le Spiel en 2014 pour rien, autant celle de 2018 corrige les quelques défauts du jeu d’origine: la pyramide, les rebondissements, les parties à 6-8

Camel Up reboot, ce n’est pas Camel Up 2, mais un Camel Up 1.5. Amélioré

Vous aimez les jeux fun, les jeux de pari, les jeux qui s’expliquent en une minute et qui durent 20-30′? Camel Up est un titre essentiel

Alors, Camel Up le reboot, faut-il y jouer?

Oui

Camel Up est un très bon jeu, et un très bon jeu familial.

Voilà, tout est dit. Très familial

Ce qui veut dire que tout le monde peut y jouer, et y gagner, qu’il y a par conséquent beaucoup de hasard. Vu la pyramide, on ne connaît pas le dé qui sortira, et on ne contrôle pas les dés. Donc on ne contrôle pas grand chose. On peut quelque peu essayer d’influer sur la course en posant des ralentissements ou des accélérations, mais on ne sait évidemment pas quel chameau tombera dessus, question de pari là également

En fait, c’est vite vu, dans Camel Up on peut s’amuser à calculer les probabilités, et donc parier en fonction, mais les probabilités ne font pas tout. On doit s’attendre à de gros retournements de situation

C’est ce qui est fun

Camel Up risque de décevoir les joueurs qui s’attendent à un « gros » jeu de course, ou de pari stratégique, alors qu’il n’en est rien. Camel Up est avant tout un jeu fun, très fun, dans lequel on prend beaucoup de plaisir à voir les chameaux avancer, et s’empiler

A la grande surprise de beaucoup, quand il a reçu le prix en 2014, par rapport à ses deux concurrents plus « solides », il n’est pas resté gravé dans nos têtes comme le meilleur Spiel de tous les temps. Il n’a de loin pas marqué les esprits comme un Dominion, un Colt Express ou un Codenames

N’empêche, encore aujourd’hui, il reste un très bon jeu fun de course, de parti, d’estimation, familial, entre party-game et jeu de plateau

Score

Anticipation: 3/5: Un reboot qui sort de nulle part. Certainement parce que le jeu de 2014 n’a pas rencontré le succès escompté, et que l’éditeur voulait attendre pour sortir une version 1.5, améliorée

Pendant la partie: 5/5. C’est toujours aussi fun

Après la partie: 3/5. On y rejoue? Pourquoi pas. Mais pas un jeu extraordinaire. Très, trop léger. 2-3 parties, et puis c’est tout

Score: 4/5. Un reboot qui corrige et lisse tous les défauts de la version de 2014. Bien joué. Pas un jeu indispensable, mais fun

Vous pouvez trouver cette seconde édition de Camel Up chez Philibert en anglais ici

  • Date de sortie : Décembre 2018 pour le reboot
  • Langue : Anglais (texte uniquement dans les règles). A notre connaissance, pas encore de VF annoncée. Chez Matagot? Chez Plan B?
  • Auteur : Steffen Bogen
  • Illustrateur :  Chris Quilliams
  • Editeur : Eggertspiele pour la VO
  • Nombre de joueurs : 3-8 (optimum: 4-5)
  • Age conseillé : dès 8 ans (voire 6-7 accompagnés)
  • Durée : 30 minutes, pas plus
  • Thème : désert, course, chameaux
  • Mécaniques principales : pari, course, estimation

8 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :