C’est bientôt Noël. Tous les bons plans pour acheter vos jeux de société

Dans quelques jours ça sera Noël, la dinde (vegan) aux marrons, le sapin (écolo et recyclé), la famille (avec ou sans belle-mère), les cadeaux, tout ça. Et comme idée de cadeau, rien de tel qu’une bétonneuse un bon vieux jeu de société.

Du coup, comment faire, où aller pour acheter des jeux de société? Voici quelques bons plans.

IRL

IRL, si vous êtes nés avant 1995, ça veut dire In Real Life, ou autrement dit, dans la vraie vie qui est réelle dans la réalité. Ailleurs que sur internet, donc.

Soyons honnêtes, la très très très grande majorité des jeux de société qui sortent chaque année, près de 3’000, ne peuvent pas être trouvés sur les étagères des centres commerciaux (FNAC) ou grandes enseignes de jeu (la Grande Récré, etc.). Seuls les titres primés (As d’Or, Spiel des Jahres) auront toutes les chances d’y être, pour le reste, il va falloir battre du pavé et se rendre dans ces repaires de joueurs infâmes, les boutiques spé (ou boutiques spécialisées, mais ça fait plus hype).

A moins d’habiter dans un hameau de moins de 25 personnes au fin fond d’une vallée de l’Ardèche, la plupart des villes francophones d’une certaine taille, disons dès 100’000 habitants, à la louche, ont une boutique de jeux, voire même parfois plusieurs pour les plus grandes villes, Paris, Lyon, Bruxelles, Genève.

Avantages

Acheter ses jeux dans les boutiques spé présente quatre avantages: 1. on fait tourner l’économie locale, c’est bon pour le moral (oui, la Compagnie Créole), 2. on bénéficie des conseils des vendeurs, même que parfois ces vendeurs sont 2.0, 3. on peut toucher, voir, humer le jeu. Donc se rendre un peu plus compte s’il va plaire ou pas. 4. on a le jeu tout de suite, pas besoin d’attendre.

Désavantages

Les boutiques, surtout en Suisse, mais c’est gentiment en train de changer, n’ont pas toutes les nouveautés, la distribution n’est pas toujours au top.

Les prix peuvent souvent être plus élevés que sur le net, mais c’est normal, il faut bien payer la surface et les vendeurs.

Habitant à Genève, ou à côté, il y a le choix. Pas moins de 4 boutiques spé en ville, sans compter celles en France voisine (Annecy, Ferney-Voltaire…)

Et vous, quelles sont vos boutiques spé préférées?

ONLINE

Aujourd’hui, 7-8% des achats se font en ligne. 2,8% sur smartphone, 5,1% sur tablette et 6,3% sur ordinateur. Des chiffres en augmentation car nos habitudes d’achat sont en train de changer.

Le net regorge de boutiques spé. Philibert, Ludibay. Pratique, parce qu’ils proposent parfois la détaxe pour la Suisse 2. parce qu’ils ont un ENORME choix 3. parce qu’ils ont des prix concurrentiels. Après, il n’y a pas que Philibert, il y en a des tonnes d’autres très pro, dont Helvétia Games Shop en Suisse, un gros choix, un super service.

Sinon, même Amazon en fait. Mais c’est moins sympa.

Avantages

Énormément de choix, prix accessibles, beaucoup de soldes.

Désavantages

Pas de conseil « humain », prix du port à rajouter et devoir attendre que la poste vous livre le colis, avec les problèmes que cela peut engendrer (blocage et frais douaniers…), surtout en période de fêtes.

OCCAZ

Plusieurs sites vous propose d’acheter des jeux « second-hand » soit directement auprès des joueurs, soit parce que la boutique d’occasion en vend elle-même.

Les deux les plus connus : Okkazeo, qui permet aux joueurs de mettre leurs jeux à la vente, ou sinon bien sûr ebay.

Sinon plus pro, les boutiques online en proposent aussi, comme Ludikbazar par exemple qui offre un énorme choix.

Enfin, troisième possibilité, les brocantes, vides-greniers et autres marchés aux puces. De quoi dégoter des pépites ludiques vintage retentissantes.

Avantages

Avoir des jeux moins chers bien sûr. Et être écolo puisqu’on « recycle » au lieu de jeter ou entreposer.

Désavantages

Des jeux d’occasion. Donc pas neufs. Pour un cadeau de Noël, ça se discute. A moins de trouver une pièce de collec.

ORIGINAL

Il y a quelques temps nous vous avions proposé deux articles:

Des abonnements de jeux: Un abonnement pour recevoir des jeux chaque mois. Une idée à creuser

Des jeux en location: Lud-o-Share. Un projet d’économie collaborative pour les jeux de plateau

Et en 2016, ces initiatives existent pour de vrai:

Coludik. C’est l’économie collaborative qui fait son entrée dans le monde des jeux. Co-achetez et partagez des jeux avec les joueurs de votre quartier ou de votre ville pour économiser et réutiliser.

Le Coffre à Jouer. Qui vous propose des boîtes remplies de jeux. Surpraïz! (et aussi des trucs à grignoter dedans).

Pelopia. Un abonnement pour recevoir des jeux, et vous ne gardez que ceux qui vous plaisent.

Avantages

Découvrir des jeux. Régulièrement. Une idée de cadeau original, offrir un abonnement à un ami ou à votre partenaire de vie (comme ça vous en profiterez aussi. Un peu comme avec les sous-vêtements en dentelle, finalement).

Désavantages

Vous ne choisissez pas les jeux. Et le renvoi pour les jeux non-désirés peut s’avérer pénible.

EDITEURS

De nombreux éditeurs vendent leurs jeux directement online. C’est le cas par exemple de Iello, qui fait aussi de la distrib, ou d’autres.

En fait c’est vite vu, même si le site de l’éditeur ne propose pas de vente en ligne, je suis persuadé que si vous lui envoyez un petit mot il vous répondra pour soit vous vendre directement une boîte soit vous dire comment faire pour vous en procurer une.

C’est surtout pratique pour les petits éditeurs indie et étrangers pas forcément toujours super bien distribués de par chez-nous. (ex Roumanie, Grèce, Japon…)

Avantages

Avoir un contact direct avec l’éditeur.

Désavantages

Étrangement, les jeux sont très rarement moins chers qu’en boutique. Enfin, quand je dis étrangement… C’est surtout pour ne pas faire concurrence aux boutiques en fait.

AMIS

Rien de tel que de parler à l’un de vos amis pour 1. connaître ses coups-de-cœur, et du coup avoir un réel conseil, pratique 2. lui racheter les jeux dont il se débarrasse. Car un joueur a, quoiqu’il vous dise, beaucoup trop de jeux. Demandez-lui combien de jeux il possède, puis demandez-lui ensuite combien de fois il y a joué. Beaucoup trop de jeux.

N’empêche, il n’est pas impossible que votre ami soit tout content de récupérer un peu de place sur ses étagères en vous vendant / offrant quelques miettes de sa collection.

Avantages

Des jeux vraiment pas chers, voire moins chers que gratuits. Et également un conseil de connaisseur.

Désavantages

Des jeux d’occasion, donc pour offrir à Noël, ça se discute. Et bien souvent, votre ami cherchera à vous fourguer les jeux qu’il n’apprécie pas tellement pour garder ses préférés. Pas folle la guêpe (excellente expression!).

Et vous, où allez-vous acheter vos jeux pour Noël? Quels sont vos bons plans?

14 réflexions au sujet de « C’est bientôt Noël. Tous les bons plans pour acheter vos jeux de société »

  1. Habitant en France à côté de Bâle je tend à commander sur Philibert puisque je n’ai pas de boutiques de jeux francophone à proximité. J’ai aussi testé Amazon cette année car Philibert n’avait pas Risk Europe. Du coup j’ai regardé pour commander tous mes jeux en même temps (une seule livraison) mais au final ils étaient moins cher sur Philibert (2-3 euros par jeu, ce qui finit par faire pas mal (et c’est plus sympa 😉

    Et sinon avantages des boutiques en Suisse : un jeu en rupture de stock en France peut être encore en stock en Suisse comme il est arrivé en boutique un peu plus tard (Captain Sonar par exemple, trouvé chez Helvetia à Lausanne alors qu’il était introuvable en ligne côté Français cet automne).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Jonas.

      Oui absolument je confirme! Certains jeux en rupture en France sont souvent dispo en Suisse. Le cas par exemple de Not Alone. Je l’ai encore vu à l’Astuce à Carouge la semaine passée, ils en avaient encore 3-4.

      Merci pour ton commentaire!

      J'aime

  2. J’ai prévu de demander un jeu pour Noël… mais je n’ai pas encore arrêté mon choix (oui je sais, je suis vraiment à la bourre). Nous avons une boutique spé dans ma ville. Mais je trouve que le choix est un poil limité et les conseils parfois un peu discutables. Du coup, j’ai plus tendance à suivre l’actu sur les blogs, et à choisir par moi-même.^^ En général, je regarde les prix sur le net, et j’avise… Si ce n’est pas plus cher en boutique, j’achète IRL (on peut dire ça comme ça ?).^^ Mon réflexe est quand-même de foncer sur le net, pour avoir les infos tout de suite, le prix, la dispo etc… Mais c’est aussi car je veux souvent les toutes dernières nouveautés et que la boutique de ma ville l’a très très rarement !

    Aimé par 1 personne

  3. Pour ma part honte un peu sur moi mais j’ai tendance à les acheter à la promotion… Je vais donc au plus offrant en fonction de ce que je souhaite… En première intention je passe souvent par le bon coin mais j’y trouve rarement le jeu recherché pour peux qu’il soit un peu « exotique ».

    Ayant découvert que bon nombre de mes proches et amis (à qui je dois faire un cadeau à un moment ou l’autre de l’année) étaient eux aussi intéressé par les jeux de société « moderne ». Depuis 2 ans j’ai tendance à favoriser en cadeau des jeux de société que je ne connais pas. Cela à plusieurs avantages :
    1 – Je suis devenu le monsieur jeux de société de mon entourage. (Donc personne pour me piquer mon créno cadeau. Je laisse les parfums à ma grand mère ! :D).
    2 – Je peux répartir mes découvertes entre ma ludothèque et celle de mes proches.
    3 – Je me prend moins la tête chaque fois à chercher une idée cadeau qui fera plaisir et je me fait un petit stock à différent budgets chez moi. Résultat soit j’ouvre un jeu inconnu de temps en temps. Soit j’ai toujours un jeu en stock à offrir au dernier moment :).
    4 – Cela permet de faire les découvertes des jeux avec les amis / proches chez eux. Ils sont plus facilement tenté par une partie afin de tester le jeux que j’ai offert. (C’est pas toujours sans risque pour moi quand le jeu est déceptif mais avec gusandco ou trictrac, ce n’est jamais arrivé pour le moment de faire un bide complet ^^).
    5 – Cela créer de l’émulation et je découvre également des jeux par eux maintenant et ça c’est cool aussi ! :).

    Merci pour le site okkazeo. Je ne le connaissais pas et il a rejoint mes favoris :).

    Aimé par 1 personne

  4. Pour ceux qui ne recherchent pas un jeu en particulier mais plutôt « un bon jeu » (et pas forcément récent), les meilleurs coups sont selon moi à trouver sur des sites comme le bon coin. Il faut être accroc, patient et regarder toutes les deux heures, ou avoir de la chance. Sur okkazeo, ça reste intéressant globalement mais il y a moins de « bon coup ».
    Dernier achat il y a quelques jours sur le bon coin : « les chevaliers de la table ronde » pour 10 €. Cela efface un peu la frustration d’avoir raté « mémoire 44 » à 15€ ou takenoko à 8 €… Bonnes fêtes

    Aimé par 1 personne

  5. Je fais en sorte de tout commander via ma ludotheque (je suis sur Lyon). Par chance, il me les faut pour le 15 janvier. Sinon ca aurait été trop tard…

    (Un petit coup de gueule : pour les petites boutiques de quartier, certains editeurs imposent des minimum de commande alors que leurs jeux sont deja trés accessibles. J’ai dit Ferti? Ca a du m’echapper…)

    Ma ludothéque pratique des tarifs proches de ceux de Philibert, alors je passe par elle. En plus, je peux en tester pas mal avant et ca m’evite des déconvenues.
    Par exemple, elle vend Fennec 11eur alors qu’il est a 11.50eur sur Philibert. Des fois, c’est 2-3eur plus cher que Philibert, mais une fois rajouté les fdp…

    Aimé par 1 personne

  6. Pour ma part, habitant Genève j’essaie de privilégier l’achat en boutique pour faire marcher le commerce local avant tout.
    C’est vrai qu’on a parfois l’avantage de trouver des ruptures de stock (ayant moi-même acheté Not Alone alors qu’il était en rupture en France il me semble), mais cette situation se présente rarement.
    Par contre, quand je vois les délais entre une sortie française et suisse, je m’interroge sur le fonctionnement la distribution ici.

    Et c’est bien dommage car des prix avantageux + les délais n’encouragent pas les gens à acheter en magasin en Suisse. Et on manque de visibilité également ici.
    En France, c’est plus facile savoir quand le produit vas arriver. Pour cette raison il m’est déjà arriver de commander un produit à l’étranger.
    Ca ne concerne que de petites extensions et ça m’arrive dans à peine 10% des cas, mais je préférrais faire l’intégralité de mes achats en magasin à Genève.

    Si la situation évolue vers du positif, c’est une très bonne nouvelle.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Roberto pour votre commentaire.

      On s’est déjà rencontré au Bar à Jeux de Genève?

      Pour la distrib en Suisse, disons que pas tous ne font le même boulot. Certains se démènent et balancent les nouveautés en même temps qu’en France, d’autres traînent la patte… 😞

      J'aime

      1. Bonjour Gus,

        Oui, j’y étais venu pour la première fois avec un ami (Alexandre) en novembre pour faire quelques parties de Not Alone et Kanagawa. Nous avions commandé plusieurs thé chai que l’on avait trouvé super bon.

        Je n’ai pas assisté à la dernière édition (une partie des contrées de l’horreur était déjà prévu avec mon groupe de joueur).
        J’espère que nous aurons d’autres occasions l’année prochaine…

        En attendant, je vais faire un tour en magas voir si ils ont reçu Les demeures de l’épouvante V2 et d’autres trucs que j’attends 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. Hooooo cool Roberto alors oui je me souviens de toi en novembre.

          Les DE v2 est déjà arrivé chez le distributeur (Helvétia Games).

          Passe dans leur boutique aux Pâquis, je suis persuadé qu’ils l’ont déjà reçu.

          Appelle-les avant si jamais. David est super sympa. Et il était aussi au BàJ en novembre.

          Au plaisir de te revoir en 2017 Roberto. Bonnes fêtes. Et surtout, bonnes parties 🎉

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s