Disney Lorcana montage
Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Notre verdict sur Disney Lorcana : Future star ou feu de paille

🐭 PremiĂšres impressions sur Disney Lorcana. Un vent de fraĂźcheur dans l’univers des JCC ? DĂ©couvrez notre verdict et analyse du jeu.


Table des matiĂšres masquer

Lorcana sort aujourd’hui

⚠ Avertissement : Dans un souci de transparence envers notre communautĂ©, nous tenons Ă  prĂ©ciser que cet article reflĂšte notre opinion personnelle sur le jeu. Nous n’avons reçu aucune contrepartie de la part de l’éditeur du jeu. Nous avons acquis et testĂ© le jeu de façon indĂ©pendante, sans lien commercial avec son Ă©diteur. Les avis prĂ©sentĂ©s ici reprĂ©sentent notre analyse honnĂȘte et impartiale du jeu, basĂ©e sur notre propre expĂ©rience.


C’est aujourd’hui vendredi 18 aoĂ»t que le trĂšs attendu jeu de cartes Ă  collectionner (JCC) Disney Lorcana sort dans les boutiques spĂ©cialisĂ©es. Et vendredi 1er septembre en ligne. Avec dĂ©jĂ  des ruptures de stock.

Tim, notre envoyĂ© spĂ©cial Ă  la Gen Con, nous a envoyĂ© en avant-premiĂšre deux decks Lorcana en anglais. GrĂące Ă  lui, et nous l’en remercions, nous pouvons partager avec vous nos analyses du jeu. Attention toutefois, comme nous avons reçu le jeu en anglais, nous utiliserons parfois ici la terminologie et la dĂ©monisation des cartes en anglais. Il se peut que la traduction apporte quelques variations, mais nous n’en savons encore rien parce que nous n’avons pas pu encore mettre la main sur la VF qui ne sort qu’aujourd’hui.

Lorcana

Disney Lorcana, le trĂšs attendu jeu de cartes Ă  collectionner (TCG) mettant en scĂšne les personnages bien-aimĂ©s de Disney, sort enfin aujourd’hui. Alors que Magic : The Gathering, PokĂ©mon et Yu-Gi-Oh dominent la scĂšne des jeux de cartes Ă  collectionner depuis des dĂ©cennies -Magic souffle justement ses 30 bougies cette annĂ©e !- , nombreux sont ceux qui considĂšrent Lorcana comme le plus grand challenger potentiel Ă  Ă©merger depuis des annĂ©es.

Avec 204 cartes dans le tout premier chapitre qui sort aujourd’hui, incluant diffĂ©rents types de raretĂ©s et d’effets spĂ©ciaux, Disney Lorcana offre une richesse de contenu qui ne manquera pas d’attirer aussi bien les collectionneurs que les joueurs et joueuses occasionnelles.

Cette analyse complĂšte examinera le gameplay, les mĂ©canismes, les composants, l’accessibilitĂ©, l’intĂ©gration de l’art et du thĂšme, la communautĂ© et l’accueil gĂ©nĂ©ral de Lorcana.

Tout ce qu’il faut savoir sur Disney Lorcana

Lorcana est trĂšs accessible. En un rien de temps, vous pourrez construire des decks aux cartes Ă  l’effigie de vos personnages Disney prĂ©fĂ©rĂ©s et produire du Lore avec les plus efficaces et efficients d’entre eux. Dans l’idĂ©al. Avant de commencer votre premiĂšre partie, voici tout ce que vous devez savoir.

Lire les cartes Lorcana

Les cartes Lorcana contiennent une variété de chiffres et de capacités significatives, et apprendre à les interpréter est essentiel pour comprendre le jeu (et
 gagner).

Constituer son deck

Votre deck Lorcana doit contenir au moins soixante cartes, avec un maximum de quatre copies du nom d’une mĂȘme carte.

N’oubliez pas que le nom comprend Ă  la fois le nom normal du personnage et le sous-titre. Par exemple, vous ne pouvez pas avoir plus de quatre exemplaires de Mickey Mouse, sorcier malĂ©fique dans le mĂȘme paquet, mais vous pouvez aussi avoir en mĂȘme temps quatre exemplaires de Mickey Mouse, brave petit tailleur.

Votre deck est composé de trois catégories de cartes : Personnages, Objets et Magie :

  • Les personnages sont votre principale force pour affronter votre adversaire et peuvent partir en quĂȘte d’histoire.
  • Les objets, qui ne peuvent pas encore ĂȘtre contestĂ©s, ont leurs propres effets et pouvoirs.
  • Les actions ont un effet unique avant d’ĂȘtre dĂ©faussĂ©es.

Les chansons sont une sous-catĂ©gorie des actions. Elles peuvent ĂȘtre utilisĂ©es comme n’importe quelle autre action, mais vous pouvez Ă©galement Ă©viter le coĂ»t si vous avez un personnage qui remplit les conditions de la carte.

La seule autre condition est que votre deck ne peut contenir plus de deux couleurs d’encre diffĂ©rentes. Les cartes Lorcana sont divisĂ©es en six couleurs, chacune ayant ses propres pouvoirs et sa propre voie stratĂ©gique.

Les couleurs/encres dans Lorcana

  • Ambre (jaune) – L’ambre semble combiner des Ă©lĂ©ments de protection tels que la guĂ©rison des dĂ©gĂąts, avec des effets qui permettent d’avoir plusieurs lueurs en jeu en mĂȘme temps.
  • Acier (gris) – Cette encre se concentre sur la « force brute », en mettant l’accent sur l’attaque avec vos personnages, et sur les effets liĂ©s au dĂ©fi et au combat.
  • Rubis (rouge) – Agressif, rapide et axĂ© sur les dĂ©gĂąts directs.
  • Saphir (bleu) – Il se concentre sur les cartes d’objets, avec de nombreuses synergies impliquant de les utiliser aussi souvent que possible.
  • Émeraude (vert) – Met l’accent sur le dĂ©placement des cartes d’une zone Ă  l’autre et sur l’Ă©vitement du combat, tout en Ă©tant trĂšs adaptable et capable de reconstruire l’Ă©tat de son plateau.
  • AmĂ©thyste (violet) – Utilise les actions et les capacitĂ©s de ses personnages pour contrĂŽler le rythme de la partie.

Gagner

Il y a deux façons de gagner à Lorcana.

La premiĂšre, et la plus importante, consiste Ă  collecter 20 Lore avant vos adversaires. Pour cela, il faut que le plateau de jeu soit suffisamment grand pour que vous puissiez faire des quĂȘtes sur au moins quelques-uns de vos personnages Ă  chaque tour.

La deuxiĂšme mĂ©thode consiste Ă  laisser votre adversaire Ă©puiser ses cartes. Si vous tentez de piocher une carte et qu’il n’y a plus de cartes dans votre deck, vous perdez la partie.

Commencer la partie et « changer de main » (=Mulligan)

MĂ©langez vos paquets et tirez sept cartes chacun une fois que tous les joueurs (de prĂ©fĂ©rence deux, mais plus c’est bien) ont un paquet et sont prĂȘts Ă  commencer. C’est votre premiĂšre main.

Vous devez conserver cette main d’ouverture s’il s’agit de votre premiĂšre partie. Sinon, vous pouvez changer votre main en dĂ©faussant n’importe quel nombre de cartes de votre main au fond de votre bibliothĂšque et en piochant Ă  nouveau ce nombre de cartes. Vous ne pouvez changer de main qu’une seule fois, aprĂšs quoi vous devez conserver vos sept cartes et mĂ©langer votre jeu.

Lorsque chaque joueur et joueuses a sept cartes en main et est prĂȘt, utilisez n’importe quelle mĂ©thode alĂ©atoire pour dĂ©terminer qui commence, comme le jeu de pierre-papier-ciseaux, le lancer d’un dĂ© ou le tirage au sort d’une piĂšce de monnaie. Le jeu peut alors commencer pour de bon.

Les phases du tour

Votre tour est divisĂ© en deux parties : la phase d’ouverture et la phase principale.

La phase d’ouverture

La phase d’ouverture est divisĂ©e en trois sections : PrĂȘt, PrĂȘt et Pioche, et consiste Ă  prĂ©parer votre plateau de jeu pour votre tour.

Une fois que vous avez terminé la phase de tirage, vous entrez immédiatement dans la phase principale de votre tour.

La phase principale

La majorité de vos activités se dérouleront pendant la phase principale.

Pendant la phase principale, vous pouvez faire ce qui suit

  • Retirer une carte de votre main et la placer face cachĂ©e dans votre encrier.
  • Payer le coĂ»t de l’encre pour jouer des cartes de personnage, d’objet et d’action.
  • Utiliser les pouvoirs de votre personnage et de vos objets. Si la capacitĂ© requiert un effort de la part du personnage, elle doit ĂȘtre en jeu depuis le dĂ©but de votre phase de commencement (c’est-Ă -dire qu’elle ne peut pas avoir Ă©tĂ© utilisĂ©e ce tour-ci).
  • CrĂ©ez un personnage en quĂȘte d’histoire.
  • DĂ©fier les personnages de votre adversaire.

Contrairement Ă  d’autres JCC, il n’y a pas d' »étape de fin » ou de « phase de fin ». Au lieu de cela, votre tour se termine lorsque vous avez effectuĂ© toutes les actions que vous pouvez et avez choisi de faire.

AprÚs cela, toutes les capacités ou effets qui étaient en vigueur à la fin de votre tour expirent, et le tour passe au joueur suivant (soit votre adversaire en solo, soit la personne à votre gauche dans une partie multijoueur).

Priorité et timing

Contrairement Ă  d’autres jeux, vous ne pouvez effectuer des actions que pendant votre propre tour. Il n’y a pas de cartes « instantanĂ©es » qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pendant le tour de votre adversaire, et vous ne pouvez pas activer les capacitĂ©s des cartes en cours de jeu avant que ce soit votre tour. Cela pourrait changer dans les prochaines versions.

La seule exception est si l’une des capacitĂ©s de votre personnage est activĂ©e par une action effectuĂ©e par votre adversaire pendant son tour, comme par exemple la capacitĂ© Travailleur incessant des sorciers en herbe de Mickey Mouse activĂ©e aprĂšs que l’un de vos balais a Ă©tĂ© banni lors d’un dĂ©fi.

Fabrication des cartes Ă  jouer et de l’encre

Pour jouer une carte, vous devez payer la quantitĂ© d’encre indiquĂ©e dans le coin supĂ©rieur gauche de la carte. Dans Lorcana, contrairement Ă  d’autres jeux qui utilisent des cartes spĂ©cifiques comme ressources, telles que les terrains / Mana de Magic ou l’Ă©nergie de Pokemon, vous devez convertir les cartes de votre main en encre.

Les cartes avec un symbole d’encrier ont un symbole circulaire plus Ă©laborĂ© autour de leur coĂ»t. Une fois par tour, vous pouvez montrer une carte avec le symbole de l’encrier Ă  votre adversaire, puis la placer face cachĂ©e dans votre encrier.

Chaque carte de votre encrier peut ĂȘtre utilisĂ©e pour crĂ©er une encre, qui peut ensuite ĂȘtre utilisĂ©e pour payer le coĂ»t de n’importe quelle autre carte, ou pour activer les capacitĂ©s des cartes avec un coĂ»t d’encre. Par exemple, la carte Cruella De Vil, Miserable As Usual coĂ»te deux encres pour ĂȘtre jouĂ©e, vous devez donc utiliser deux cartes d’encre de votre encrier.

Votre encre, comme toutes les autres cartes, est disponible pour ĂȘtre utilisĂ©e au dĂ©but de votre prochaine phase de commencement. Contrairement aux personnages, l’encre ne peut pas ĂȘtre contestĂ©e lorsqu’elle est utilisĂ©e.

QuĂȘte

La quĂȘte est la principale mĂ©thode d’acquisition de Lore. La personne qui possĂšde le plus de Lore gagne la partie, donc vous voudrez probablement faire des quĂȘtes avec vos personnages Ă  chaque fois.

La quĂȘte est une action que vous pouvez effectuer pendant votre phase principale en utilisant une carte de personnage. Ce personnage gĂ©nĂšre la quantitĂ© de Lore indiquĂ©e sur le cĂŽtĂ© droit de la carte. Par exemple, lorsque Mickey Mouse, le sorcier malicieux, effectue une action, il gĂ©nĂšre deux Lore, alors que Cruella De Vil, la misĂ©rable comme d’habitude, n’en gĂ©nĂšre qu’une seule.

N’oubliez pas que les personnages ne peuvent ĂȘtre utilisĂ©s que dans un seul but. Cela signifie que vous pouvez faire une quĂȘte, relever un dĂ©fi ou utiliser une capacitĂ© qui les oblige Ă  se dĂ©penser, mais pas les trois en mĂȘme temps.

Les quĂȘtes ne doivent pas nĂ©cessairement dĂ©boucher sur une histoire. Maurice, l’inventeur mondialement connu, peut faire une quĂȘte pour 0 Lore, mais sa capacitĂ© Give It A Try rĂ©duira le coĂ»t du prochain objet que vous jouerez pendant ce tour. De son cĂŽtĂ©, Yzma l’inventrice produit du Lore. Elle vous permet de trier la carte supĂ©rieure de votre bibliothĂšque pour qu’elle reste en haut ou qu’elle aille au fond de votre deck, ce qui est une capacitĂ© plus puissante.

L’inconvĂ©nient des quĂȘtes est qu’elles rendent les personnages vulnĂ©rables aux dĂ©fis.

DĂ©fi

Lorcana considĂšre que le combat est difficile. Au lieu de combattre directement votre adversaire, comme dans Magic ou Yu-Gi-Oh !, vous utilisez les dĂ©fis pour contrĂŽler les personnages surchargĂ©s de votre adversaire et les empĂȘcher de faire des quĂȘtes trop rĂ©guliĂšrement. C’est le seul moyen de freiner l’autre. Freiner, pas dĂ©truire, nuance !

Vous ne pouvez lancer un défi que pendant la phase principale de votre tour.

Les personnages ne peuvent défier que si les critÚres suivants sont remplis

  • Le personnage qu’il dĂ©fie est actuellement aux commandes.
  • Il est parti depuis le dĂ©but du tour en cours – dĂšs que son « encre a sĂ©ché ».

Vous devrez faire un effort pour affronter un personnage fatiguĂ©. Chaque personnage du dĂ©fi inflige alors Ă  l’autre des dĂ©gĂąts Ă©gaux Ă  sa Force (le premier des deux nombres Ă  droite de la carte). Si l’un des personnages subit plus de dĂ©gĂąts que son total d’Esprit (le second des deux nombres), il est exilĂ© et dĂ©faussĂ©.

Dans Lorcana, les dĂ©gĂąts subis par les personnages persistent au fil des tours. Cela signifie qu’il est possible d’Ă©roder progressivement un personnage plus important en lui infligeant une sĂ©rie de dĂ©gĂąts plus faibles. Cependant, cela signifie Ă©galement que vos « gros bras » accumuleront des dĂ©gĂąts et deviendront de plus en plus vulnĂ©rables Ă  l’exil.

Chaque personnage ne peut ĂȘtre dĂ©fiĂ© qu’une seule fois par tour. Si vous avez besoin de vous dĂ©barrasser rapidement d’un personnage, vous pouvez le dĂ©fier avec plusieurs personnages au cours du mĂȘme tour.

Jouabilité et mécanismes

Lorcana vise Ă  apporter la magie de Disney dans le monde des jeux de cartes de maniĂšre accessible. Le but est d’ĂȘtre le premier joueur ou joueuse Ă  atteindre 20 points de « Lore » en envoyant ses personnages, appelĂ©s Illumineers, dans des quĂȘtes. Cela donne au jeu un aspect plus lĂ©ger et moins conflictuel que d’autres JCC qui se concentrent sur l’Ă©puisement de la santĂ© de l’adversaire.

Comme vu plus haut, les joueurs et joueuses peuvent toujours dĂ©fier les personnages de l’autre, mais cela inflige des blessures Ă  ses propres cartes et empĂȘche de partir s’engager dans des quĂȘtes, ce qui n’est pas toujours la meilleure stratĂ©gie.

Disney Lorcana prĂ©sente trois types de cartes : les Personnages, les Objets et les Actions. Les Personnages sont au cƓur de la stratĂ©gie du jeu, utilisĂ©s pour effectuer des quĂȘtes, attaquer, se dĂ©fendre et exploiter des capacitĂ©s spĂ©ciales. Les Objets amĂ©liorent les personnages ou leur confĂšrent de nouvelles capacitĂ©s, tandis que les cartes d’Action ont des effets immĂ©diats et sont ensuite dĂ©faussĂ©es.

Un Ă©lĂ©ment distinctif du jeu est l’introduction de cartes de Chansons qui peuvent ĂȘtre jouĂ©es gratuitement en utilisant un personnage ayant le mĂȘme numĂ©ro d’encre que la chanson. Ceci apporte une dimension supplĂ©mentaire au gameplay et un certain degrĂ© d’imprĂ©visibilitĂ©.

Le jeu comporte quelques mĂ©canismes uniques, comme l’utilisation d' »encre » au lieu de cartes de Mana pour payer les coĂ»ts. À chaque tour, les joueurs et joueuses peuvent sacrifier une carte dans leur encrier, puis utiliser ces cartes d’encre pour jouer d’autres cartes. Cela crĂ©e des choix intĂ©ressants en matiĂšre de gestion des ressources. Lorcana introduit Ă©galement un nouveau systĂšme d’Ă©volution de type PokĂ©mon pour rĂ©duire le coĂ»t du jeu. Dans le plus pur style Disney, les personnages peuvent utiliser des cartes « chanson » pour rĂ©duire encore les coĂ»ts.

Les tours sont clairement sĂ©parĂ©s entre les joueurs et joueuses, sans interruption, ce qui rend le jeu simple, mais parfois trop cloisonnĂ©. Le jeu de cartes initial que l’on peut acheter sous forme de decks prĂ©construits, trois pour commencer, constitue une base solide, avec une marge de manƓuvre pour une plus grande complexitĂ© et stratĂ©gies en mode construction de decks (et achats supplĂ©mentaires de boosters). Il y a beaucoup d’options stratĂ©giques pour Ă©quilibrer la quĂȘte de points contre des adversaires difficiles et en sacrifiant des cartes pour construire votre encrier. Dans l’ensemble, les decks de base que nous avons pu obtenir montrent le potentiel de Lorcana en tant que jeu dynamique et rapide, trĂšs accessible, trĂšs familial. Il n’est pas conseillĂ© dĂšs 8 ans pour rien.

Composants et accessibilité

Lorcana est lancĂ© avec une gamme de produits solides, comprenant des decks prĂ©-construits, des booster, des accessoires tels que des tapis de jeu, et bien plus encore. Le graphisme des cartes est franchement Ă©poustouflant, avec des illustrations originales adaptĂ©es de l’univers Disney.

Et il faut le relever, les capacitĂ©s des cartes s’intĂšgrent bien aux histoires des personnages des films. Ce haut niveau de qualitĂ© des composants et des graphismes permet Ă  Lorcana de rivaliser avec les JCC les plus connus.

Le gameplay est suffisamment simple pour les dĂ©butants, mais suffisamment profond pour sĂ©duire les joueurs et joueuses expĂ©rimentĂ©es. L’accent mis sur la quĂȘte plutĂŽt que sur l’agression rend le jeu plus accessible aux enfants et aux familles. Les tours suivent des Ă©tapes claires et faciles Ă  comprendre. Lorcana trouve le juste milieu entre la complexitĂ© de Magic et la
 rigiditĂ© de PokĂ©mon pour crĂ©er une expĂ©rience accessible Ă  toutes et tous. Ce large attrait augmente les chances de Lorcana d’Ă©largir le public du JCC.

Quel deck de départ choisir ?

Pour lancer le tout premier chapitre, Ravensburger a sorti trois decks pré-construits. Lequel choisir ?

Alors disons le toute de suite, il n’y a pas de mauvais choix ! Les trois decks prĂ©-construits sont tous destinĂ©s Ă  fournir une expĂ©rience Ă©quilibrĂ©e, et fun, si vous souhaitez vous lancer rapidement.

Le deck Lorcana de dĂ©part qui vous conviendra toutefois le mieux dĂ©pendra de votre style de jeu et de votre familiaritĂ© avec d’autres jeux de cartes Ă  collectionner, comme Magic : The Gathering. Bien que les trois decks soient soigneusement Ă©quilibrĂ©s les uns par rapport aux autres, ils se concentrent chacun sur des styles de jeu distincts (correspondant Ă  leurs combinaisons variĂ©es de deux types d’encre parmi les six couleurs de cartes de Lorcana, voir plus haut), de sorte que certains peuvent ĂȘtre plus simples Ă  gĂ©rer ou plus cohĂ©rents si vous choisissez de jouer selon une mĂ©thode spĂ©cifique.

Mais soyons honnĂȘtes, mĂȘme si les decks de dĂ©part sont destinĂ©s Ă  vous aider Ă  apprendre Ă  jouer Ă  Lorcana et Ă  maĂźtriser rapidement les bases, il est fort possible qu’ils ne fassent pas le poids face Ă  des decks personnalisĂ©s rĂ©alisĂ©s avec les meilleures cartes Lorcana de toute la collection des 204 cartes du premier chapitre. C’est tout le principe des JCC : construire, collectionner (et acheter
).

Une fois que vous aurez appris les bases avec ces trois paquets de dĂ©part, il devient alors plus fun d’essayer de concevoir son propre deck Lorcana et de le modifier pour l’adapter Ă  votre style de jeu.

Et rappelez-vous, comme dit plus haut, votre propre deck Lorcana, comme ces decks de dĂ©part, doit inclure 60 cartes dans un maximum de deux couleurs d’encre ainsi que quatre cartes similaires maximum.

Maintenant que nous avons fait le tour de la question, voyons quel deck Lorcana convient le mieux Ă  chaque type de joueur.

Moana et Mickey. Ambre et Améthyste : Le choix du débutant

Moana et Mickey Lorcana
  • IdĂ©al pour : Les dĂ©butants complets ou ceux qui recherchent la simplicitĂ©.
  • Style de jeu : Agressif, avec un accent mis sur l’invocation de personnages Ă  faible coĂ»t.
  • StratĂ©gie : Utilise des cartes comme HadĂšs et le Dr Facilier pour faire revenir les cartes bannies, ce qui permet de relever des dĂ©fis constants sans perdre de cartes dans la pile de dĂ©fausse.
  • Pourquoi le choisir ? Un deck simple mais trĂšs efficace, surtout pour celles ceux qui aiment frapper vite et fort.

Aurore et Simba. Saphir et Acier : Le Deck de ContrĂŽle

  • IdĂ©al pour : Les joueurs et joueuses familiers des jeux de cartes Ă  collectionner, en particulier les fans des jeux de contrĂŽle.
  • Style de jeu : ContrĂŽle, axĂ© sur la montĂ©e en puissance pour s’offrir des personnages puissants tout en les protĂ©geant.
  • StratĂ©gie : Utilise des cartes comme Mickey Mouse, DĂ©tective, pour accumuler de l’encre rapidement, et Hercule pour contrĂŽler les attaques de l’adversaire.
  • Pourquoi le choisir ? Ce deck offre un potentiel de victoire en fin de partie et convient Ă  celles ceux qui aiment la stratĂ©gie.

Cruella et Aladdin. Émeraude et Rubis : Le jeu de l’expert

Cruella et Aladdin Lorcana
  • IdĂ©al pour : Les experts en JCC ou celles ceux qui cherchent Ă  explorer des stratĂ©gies complexes.
  • Style de jeu : Flexible, avec un mĂ©lange d’agressivitĂ© et de contrĂŽle.
  • StratĂ©gie : Utilise des cartes comme Feu de dragon pour perturber ses adversaires, et des personnages comme Peter Pan pour des quĂȘtes en toute sĂ©curitĂ©.
  • Pourquoi le choisir ? Ce deck offre des forces variĂ©es et des effets de cartes complexes, idĂ©al pour ceux qui sont prĂȘts Ă  capitaliser sur les combos les plus complexes du jeu.

Et qui dit jeu de cartes à collectionner dit
 collection

Le jeu de cartes Ă  collectionner Lorcana de Disney a provoquĂ© une grande agitation dans la communautĂ© des joueurs et joueuses, avant mĂȘme son lancement officiel aujourd’hui vendredi 18 aoĂ»t. Et pour cause, on parle bien ici d’un jeu de cartes Ă  collectionner, avec des cartes rares.

L’Ă©diteur a crĂ©Ă©, comme dans Magic et ses cartes Mythiques, des cartes appelĂ©e « Enchanted », conçue pour faire grimper en flĂšche la valeur de certaines cartes.

Ces cartes Lorcana enchantĂ©e font dĂ©jĂ  parler d’elles sur eBay, avec des prix allant de quelques centaines Ă  plusieurs milliers d’euros. 7 700 pour Elsa. Oui. Pour. Une. Seule. Carte.

Pour les 6 cartes promo de la D23, on les trouve pour la « modique » somme de
 21 000 euros ! La raretĂ© de ces cartes enchantĂ©es est encore inconnue, ce qui laisse prĂ©sager une hausse, ou une baisse des prix avec le lancement.

L’attrait de Lorcana va au-delĂ  des cartes enchantĂ©es, car Disney et Ravensburger ont dĂ©montrĂ© qu’ils savaient parfaitement comment tirer parti de l’engouement pour les cartes rares. Lorcana sera officiellement lancĂ© avec six cartes rares diffĂ©rentes, dont les cartes communes, les cartes peu communes, les cartes rares, les cartes super rares, les cartes lĂ©gendaires et la carte secrĂšte enchantĂ©e.

Cette derniĂšre consiste en 12 cartes avec une nouvelle illustration et un nouveau traitement du foil, considĂ©rĂ©es comme des cartes secrĂštes. Le succĂšs des cartes promotionnelles Lorcana lors de D23 de 2023, vendues pour des milliers, voire des dizaines de milliers de dollars, indique une approche stratĂ©gique pour crĂ©er un engouement certain. Pas folle la guĂȘpe.

Un peu de maths

Ce tout premier chapitre, en attendant les nombreux autres, comptent 204 cartes différentes. Amusons-nous « deux minutes » à calculer les probabilités de tomber sur LA carte que vous cherchez dans un booster Lorcana ?

Voici le problÚme : 204 cartes différentes sont distribuées au hasard dans des paquets (boosters) de 12 cartes. Quelle est la probabilité de trouver une carte spécifique en pourcentage ? Et combien de paquets de 12 cartes devrais-je obtenir pour trouver la carte que je recherche ?

  1. Probabilité de trouver une carte spécifique dans un paquet de 12 cartes :
    La probabilité de trouver une carte spécifique dans un paquet de 12 cartes (sur 204 cartes différentes) est donnée par la formule de probabilité simple pour un événement unique. La probabilité est le nombre de résultats favorables divisé par le nombre total de résultats possibles.
  2. Nombre de paquets nécessaires pour trouver la carte recherchée :
    Pour cette partie, nous pouvons utiliser la distribution gĂ©omĂ©trique, qui dĂ©crit le nombre d’essais nĂ©cessaires pour obtenir le premier succĂšs dans une sĂ©quence d’essais de Bernoulli indĂ©pendants, chacun avec la mĂȘme probabilitĂ© de succĂšs.

La probabilitĂ© de trouver une carte spĂ©cifique dans un paquet de 12 cartes (sur 204 cartes diffĂ©rentes) peut ĂȘtre calculĂ©e comme suit:

  1. La probabilité de ne pas trouver la carte spécifique dans une seule sélection est (\frac{203}{204}).
  2. La probabilité de ne pas trouver la carte spécifique dans 12 sélections consécutives est (\left(\frac{203}{204}\right)^{12}).
  3. La probabilitĂ© de trouver la carte spĂ©cifique dans un paquet de 12 cartes est donc (1 – \left(\frac{203}{204}\right)^{12}).

Calculons cette probabilité.

La probabilitĂ© de trouver une carte spĂ©cifique dans un paquet de 12 cartes (sur 204 cartes diffĂ©rentes) est d’environ 0.05726 ou 5.726%.

Maintenant, pour trouver le nombre de paquets de 12 cartes que vous devriez obtenir pour trouver la carte que vous recherchez, nous pouvons utiliser la distribution géométrique. La moyenne de la distribution géométrique avec probabilité de succÚs (p) est donnée par (\frac{1}{p}).

Dans ce cas, p=0.05726, donc le nombre moyen de paquets nécessaires est (\frac{1}{0.05726}).

En moyenne, vous devriez obtenir environ 17.46 boosters de 12 cartes pour trouver la carte que vous recherchez.

En résumé:

  • La probabilitĂ© de trouver une carte spĂ©cifique dans un booster de 12 cartes est d’environ 5,726%
  • Le nombre moyen de paquets de 12 cartes que vous devriez obtenir pour trouver la carte que vous recherchez est d’environ 17.46.

Sachant qu’un booster coĂ»te environ 6 euros, si vous cherchez une carte spĂ©cifique, et si on suit les probabilitĂ©s et moyennes statistiques, il vous faudrait dĂ©penser un peu plus de 100 euros pour parvenir Ă  rĂ©cupĂ©rer la cartes souhaitĂ©e.

Évidemment, vous avez 5,726% de chance de tomber dessus dans le
 tout premier booster achetĂ©.

Et si vous dĂ©sirez insĂ©rer cette mĂȘme carte plusieurs fois dans votre deck, maximum quatre fois rappelez-vous, il vous faudra alors multiplier 100 euros par le nombre de cartes souhaité  Ça pique. Bienvenue dans le monde fabuleux (et onĂ©reux) des JCC !

Sauf que.

Tous ces calculs ne prennent pas en compte un aspect essentiel et fondamental des JCC, et certainement Ă©galement dans Lorcana, la raretĂ© des cartes ! En effet, tout ces calculs de probabilitĂ©s ci-dessus sont effectuĂ©s en considĂ©rant que les 204 cartes du premier chapitre sont prĂ©sentes et rĂ©parties de maniĂšre Ă©quitable dans le jeu, dans les boosters. Ce qui, comme pour PokĂ©mon ou Magic, a peu de chance de se produire. Il existe toujours des cartes plus rares, plus puissantes et efficaces que d’autres.

Par consĂ©quent, d’un point de vue statistique, plus difficile Ă  obtenir. Selon la carte que vous recherchez, la probabilitĂ© de tomber dessus dans un booster n’est peut-ĂȘtre plus de 5,726%. Si elle est rare, le pourcentage chute !

Lorcana, pourquoi ça peut prendre

Pour saisir pourquoi les joueurs et joueuses sont si passionnĂ©s par les jeux de cartes Ă  collectionner, il faut se tourner vers des Ă©tudes plus globales sur les jeux de sociĂ©tĂ©. En 1960, le psychologue canadien Daniel Ellis Berlyne avait identifiĂ© que l’innovation, l’effet de surprise, l’aspect alĂ©atoire et la complexitĂ© d’un jeu Ă©taient des facteurs clĂ©s pour Ă©liminer l’ennui et rendre un jeu attrayant.

Quelques annĂ©es plus tard, Edgar Vinacke a mis en Ă©vidence l’importance des rĂšgles, des options, de l’interaction, y compris avec les adversaires, du niveau d’expertise, et de la compĂ©titivitĂ© comme Ă©lĂ©ments influençant la dĂ©cision de jouer ou non Ă  un jeu de sociĂ©tĂ©.

Des recherches rĂ©centes de 2007 ont essayĂ© de dresser des listes de critĂšres et de conditions nĂ©cessaires pour captiver les joueurs et joueuses. Alain D’Astous, professeur Ă  HEC MontrĂ©al, en collaboration avec la journaliste Karine Gagnon, a cherchĂ© Ă  classer les Ă©lĂ©ments les plus valorisĂ©s par les joueurs et joueuses.

Ils ont notĂ© que les jeux qui excitent l’imagination et offrent des expĂ©riences peu communes sont particuliĂšrement apprĂ©ciĂ©s. Un autre critĂšre essentiel est le niveau de divertissement offert, et plus particuliĂšrement la capacitĂ© d’un jeu Ă  engager les joueurs et joueuses, leur permettant d’interagir, de discuter, de plaisanter et de s’amuser.

Les aspects tels que la difficultĂ© du jeu et le contrĂŽle qu’on peut avoir sur l’issue du jeu seraient considĂ©rĂ©s comme moins importants dans l’Ă©valuation des joueurs et joueuses. Et oui, on retrouve certains de ces aspects dans Lorcana.

Lorcana VS Magic. Quelles sont les différences ?

Lorcana s’inspire clairement de Magic, sorti il y a 30 ans cette annĂ©e. Lorcana est un peu un « Magic-light », plus accessible pour les plus jeunes publics. Quelles sont les diffĂ©rences entre ces deux JCC ?

Gestion des ressources : Encriers contre Terrain

Lorcana diffĂšre de MTG dans la gestion des ressources, en utilisant l’icĂŽne de l’encrier au lieu de cartes Terrain dĂ©diĂ©es. Cette flexibilitĂ© dans la gestion des ressources ajoute une couche stratĂ©gique, permettant aux joueurs de choisir comment jouer les cartes, soit comme ressource, soit comme leur fonction d’origine.

Pas d’effets de rĂ©action instantanĂ©e

Lorcana limite la vitesse de synchronisation des actions, contrairement Ă  la MTG oĂč les rĂ©actions instantanĂ©es sont possibles. Ce changement met l’accent sur l’anticipation et la planification, ajoutant une dimension psychologique au jeu.

Des conditions de victoire uniques

Lorcana introduit une condition de victoire unique qui vise Ă  gagner 20 Lore, contrairement Ă  l’approche traditionnelle des dĂ©gĂąts dans la MTG. Cette nouvelle condition de victoire diversifie le jeu en mettant l’accent sur la planification stratĂ©gique plutĂŽt que sur le combat direct.

Les combats sont trÚs différents

Le combat dans Lorcana est plus flexible, permettant de faire des actions dans n’importe quel ordre, contrairement Ă  la phase de combat structurĂ©e de MTG. Ce changement ajoute de la profondeur tactique, permettant des manƓuvres et des interactions complexes pendant le combat.

Restrictions sur la couleur du deck

Lorcana limite les decks Ă  deux couleurs, contrairement Ă  la libertĂ© totale de choix de couleurs de MTG. Cette restriction encourage la crĂ©ativitĂ© et l’innovation, amenant les joueurs Ă  explorer des stratĂ©gies et des combinaisons spĂ©cifiques.

RĂšgles du Mulligan

Les rĂšgles de mulligan de Lorcana permettent de remplacer les cartes non dĂ©sirĂ©es et de piocher jusqu’Ă  sept cartes, contrairement au mulligan « londonien » de MTG. Cette rĂšgle assure un dĂ©part plus Ă©quilibrĂ© et met l’accent sur la gestion stratĂ©gique de la main.

Conclusion

Disney Lorcana est un nouveau venu dans l’univers des jeux de cartes Ă  collectionner, offrant une perspective nouvelle tout en respectant l’hĂ©ritage de Magic : The Gathering. Ses mĂ©canismes uniques, de la gestion des ressources aux conditions de victoire, offrent aux joueurs une expĂ©rience riche et captivante.

Les différences entre Lorcana et MTG ne sont pas superficielles, mais représentent une réimagination réfléchie de la dynamique des jeux de cartes.

Lorcana et la guerre du FOMO

Lorcana est victime de son succĂšs. Les ventes ont cartonnĂ©. Bonne chance pour trouver un deck de dĂ©part, voire un booster. Que l’on soit hypĂ© ou non, on ne peut pas l’ignorer. Il y a un vĂ©ritable engouement pour le jeu !

À tel point que le jeu est devenu rare, alimentĂ© par un phĂ©nomĂšne de FOMO (Fear of Missing Out, la crainte de rater un truc).

Mais ne succombez pas Ă  des prix excessifs en raison d’un stock initial limitĂ©. Certains magasins pourraient ĂȘtre motivĂ©s par saisir cette opportunitĂ© par demander le double ou le triple du prix de vente conseillĂ© par le fabricant (PDSF). Faites preuve de patience, car Ă  n’en pas douter, Ravensburger a prĂ©vu le coup et relance la machine et les distributions pour fournir les principaux dĂ©taillants. Dans un dĂ©lai plus ou moins courts, ils devraient disposer d’un stock plus important d’ici septembre.

L’Ă©conomie de la raretĂ©

Le modĂšle de la raretĂ© n’est pas nouveau dans le monde des JCC, mais Disney Lorcana semble le porter Ă  un niveau supĂ©rieur. Pour le lancement du jeu (le 18.9 en boutique et le 1.0 en ligne), certains magasins peuvent avoir reçu moins de boĂźtes qu’ils ont commandĂ©es. Cette raretĂ© artificielle crĂ©e un sentiment d’urgence, ce qui fait grimper la demande et donc, logiquement, les prix.

Cette stratĂ©gie peut toutefois se retourner contre elle si elle aliĂšne le noyau dur de la communautĂ©, qui peut se sentir exploitĂ©. À juste titre, c’est le marchĂ© qui fixe le prix, et non les boutiques. Au fur et Ă  mesure de la disponibilitĂ© des stocks, les prix peut-ĂȘtre gonflĂ©s se corrigeront d’eux-mĂȘmes. Comme on dit, patience, mĂšre des vertus (surtout pour Lorcana) !

Les implications Ă  long terme

Il est important de considérer les implications à long terme. Lorcana entre sur un marché qui compte déjà des acteurs établis comme Magic : The Gathering et Pokémon. La pénurie initiale peut créer un engouement, mais elle pourrait aussi créer un précédent pour les futurs blocs.

Si les joueurs et les joueuses cĂšdent aujourd’hui Ă  des prix exorbitants, ils risquent de s’engager dans un cycle de surpaiement. Plusieurs vagues de sorties de blocs sont prĂ©vues. Il pourrait s’agir d’une dĂ©cision stratĂ©gique visant Ă  maintenir l’intĂ©rĂȘt de la communautĂ© et Ă  stabiliser les prix du marchĂ© au fil du temps.

Ravensburger VS Upper Deck, la bataille continue

Lorcana sort donc aujourd’hui. Oui, mais.

Dans l’histoire du jeu de sociĂ©tĂ©, c’est la toute premiĂšre fois qu’un jeu sort alors qu’il se trouve au beau milieu d’une bisbille juridique. Du jour au lendemain, un tribunal californien pourrait interdire sa vente. Petit rappel de la situation.

La Bataille des titans : Upper Deck contre Ravensburger

La guerre fait rage dans le monde du jeu de sociĂ©tĂ©. Deux gĂ©ants de l’Ă©dition, Ravensburger et Upper Deck, s’affrontent dans une bataille juridique sans merci. Au cƓur de cette tempĂȘte se trouve Disney Lorcana.

Upper Deck accuse Ravensburger et Ryan Miller, un ancien contractant d’Upper Deck et actuel auteur de Lorcana, de violation des droits d’auteur. Le litige trouve son origine dans le jeu Rush of Ikorr, dĂ©veloppĂ© par Upper Deck, oĂč Miller aurait transmis des Ă©lĂ©ments lorsqu’il a conçu Lorcana pour Ravensburger. La situation s’est encore envenimĂ©e lorsque Upper Deck a modifiĂ© sa plainte pour inclure plusieurs amendements, y compris des allĂ©gations de violation du droit d’auteur.

Les enjeux et les implications

Ce conflit juridique ne se limite pas Ă  une simple querelle entre deux entreprises. Il soulĂšve des questions cruciales sur la crĂ©ativitĂ© et l’innovation dans l’industrie du jeu. Upper Deck tente de prouver que plusieurs caractĂ©ristiques crĂ©atives et expressives de Lorcana Ă©taient exclusives Ă  Rush of Ikorr, et que leur reproduction dans Lorcana ne pouvait ĂȘtre que le produit du vol de Miller.

Si Upper Deck obtient gain de cause, cela pourrait crĂ©er un prĂ©cĂ©dent alarmant, restreignant la marge de manƓuvre crĂ©ative des auteurs et autrices de jeux par crainte de poursuites pour violation de droits d’auteur. Cela pourrait Ă©galement signifier moins de nouveaux jeux audacieux et innovants si les Ă©diteurs craignent des rĂ©percussions judiciaires.

Cette affaire offre une perspective unique sur un conflit qui va bien au-delĂ  d’une simple dispute entre deux entreprises. Il met en lumiĂšre les enjeux plus larges de la crĂ©ativitĂ© et l’innovation. Une affaire Ă  suivre de prĂšs. La dĂ©cision des tribunaux ne devrait plus tarder.

Notre avis sur Lorcana

La force de la marque Disney a gĂ©nĂ©rĂ© un Ă©norme engouement pour Lorcana, avec des fans inconditionnels qui ont fait la queue une nuit entiĂšre pour avoir accĂšs au jeu en avant-premiĂšre. Cet enthousiasme tĂ©moigne du potentiel de Lorcana en tant qu’objet de collection Disney bourrĂ© de nostalgie et jeu de cartes solide. Alors oui, il s’agit d’un jeu de cartes, l’alĂ©atoire est donc de mise. On ne sait Ă©videmment pas ce que l’on va piocher.

Selon moi et aprĂšs toutes nos (nombreuses) parties, je dois admettre que malgrĂ© une hype clairement surgonflĂ©e, Lorcana parvient Ă  se diffĂ©rencier des autres jeux et JCC du genre. La dynamique des quĂȘtes et les mĂ©canismes d’encre l’aident Ă  se dĂ©marquer.

Lorcana a du potentiel.

Que l’on soit fan, ou pas (mon cas) de l’univers Disney, la thĂ©matique et la direction artistique sont pertinentes et convaincantes. Et fun ! Lorcana est un petit jeu trĂšs surprenant et dynamique qui obligera les joueurs et les joueuses de JCC Ă  reconsidĂ©rer leur façon de jouer. Il y a beaucoup de stratĂ©gies possibles, mĂȘme si les mĂ©canismes sont plutĂŽt
 basiques.

Si Lorcana continue à se développer, Ravensburger a confirmé que Disney Lorcana suivra un calendrier de sortie similaire à Magic et Pokemon, il y aura quatre extensions chaque année, il pourrait changer le paysage des jeux de cartes à collectionner.

Le deuxiÚme chapitre de Lorcana arrivera seulement quelques mois aprÚs le premier, avec une date de sortie le 17 novembre dans les boutiques spé et les grandes surfaces (en ligne ?) deux semaines plus tard.

Le bon et le moins bon

MalgrĂ© toutes ses promesses, Lorcana n’est pas sans Ă©cueils. En tant que jeu de cartes Ă  collectionner, l’achat de boosters alĂ©atoires peut s’avĂ©rer (trĂšs) coĂ»teux. Relire le chapitre sur les probabilitĂ©s ci-dessus. Il est facile de dĂ©buter avec les decks prĂ©-construits, trois pour l’instant, mais la construction de decks personnalisĂ©s robustes nĂ©cessite un investissement important. Comme tout JCC, somme toute.

La durĂ©e du jeu peut Ă©galement s’avĂ©rer longue si les deux adversaires se concentrent uniquement sur les quĂȘtes et Ă©vitent les combats. Et cĂŽtĂ© interaction, Lorcana ne brille pas sur cet aspect. On a un peu parfois l’impression de jouer en mode Multi-Solo, en mode course contre l’autre, le nez dans ses cartes.

Depuis quelques jours que nous avons le jeu et enchaĂźnons les parties, je dois toutefois avouer que les forces de Lorcana semblent l’emporter sur ses faiblesses. Le gameplay trouve un Ă©quilibre idĂ©al entre la simplicitĂ© pour les nouveaux publics et la profondeur stratĂ©gique pour les vĂ©tĂ©rans.

Les tours se dĂ©roulent rapidement et l’action reste facile Ă  suivre. Les rĂšgles s’effacent, vite, ce qui permet aux personnages et aux illustrations de Disney de briller. Les cartes de chant et d’autres mĂ©canismes crĂ©atifs ajoutent de la saveur. Enfin, l’accent mis sur la quĂȘte plutĂŽt que sur l’agression favorise une « interaction » toute en douceur, ce qui renforce son aspect d’attrait pour les familles. La cible premiĂšre du jeu !

Une app pour Lorcana

Lorcana propose Ă©galement une app mobile, gratuite. Elle est trĂšs utile, et trĂšs ergonomique, puisqu’elle dispose d’un catalogue super pratique de cartes, permettant de crĂ©er une bibliothĂšque des cartes possĂ©dĂ©es, et dĂ©sirĂ©es, recherchĂ©es. Une app franchement hyper bien foutue !

L’app inclut Ă©galement un compteur de Lore pour les parties.

L’application Disney Lorcana Companion est disponible en tĂ©lĂ©chargement dĂšs maintenant sur l’Apple Store et le Google Play Store.

Lorcana, faut-il craquer ?

Vous ne savez pas s’il faut craquer pour Lorcana ? Voici un petit inventaire qui pourrait vous aider.

Pourquoi craquer pour Lorcana :

💖 Univers Disney magnifiquement illustrĂ©
👍 Accessible aux dĂ©butants comme aux initiĂ©s
🔼 MĂ©caniques de jeu (plutĂŽt) innovantes
âšĄïž Parties dynamiques et rapides
đŸ‘„ Forte communautĂ© de fans dĂ©jĂ  engagĂ©e

Pourquoi ne pas craquer pour Lorcana :

💰 ModĂšle Ă©conomique coĂ»teux (achats de boosters)
đŸ™…â€â™‚ïž Peu d’interactivitĂ©
❌ Manque de complexitĂ© stratĂ©gique pour les experts
đŸŽČ SuccĂšs Ă  long terme incertain face aux mastodontes que sont Magic ou PokĂ©mon
😒 Thùme Disney qui peut lasser ou ne pas plaire

Conclusion

Avec une excellente direction artistique, un gameplay simplifié et une grande accessibilité, Disney Lorcana est trÚs prometteur en tant que nouveau pilier dans le monde des jeux de cartes à collectionner. Le jeu offre une expérience immersive dÚs sa sortie de la boßte.

La communautĂ© autour de Lorcana se dĂ©veloppe rapidement et le jeu organisĂ© semble prĂȘt Ă  prospĂ©rer. Si les Ă©cueils financiers des jeux de cartes Ă  collectionner demeurent, de nombreuses perspectives enthousiasmantes s’offrent Ă  ce nouveau titre. Avec le soutien annoncĂ© de l’Ă©diteur Ravensburger et des extensions rĂ©guliĂšres prĂ©vues, Lorcana a le potentiel pour s’inscrire dans la durĂ©e. Le jeu pourrait mĂȘme, Ă  terme, rivaliser avec les mastodontes Magic et PokĂ©mon qui dominent le marchĂ© depuis des dĂ©cennies.

Pour l’instant, Lorcana s’impose comme une rĂ©ussite ludique et visuelle qui saura conquĂ©rir aussi bien les fans de Disney que les chevronnĂ©s de JCC. Ses quĂȘtes dynamiques, ses mĂ©canismes malins et ses illustrations superbes ouvrent la voie Ă  une nouvelle gĂ©nĂ©ration de joueurs et de joueuses de cartes Ă  collectionner. L’avenir s’annonce prometteur pour Disney Lorcana. Et pour Ravensburger qui va s’en mettre plein les poches !

Et une toute derniĂšre chose. L’Ă©diteur a sorti une vidĂ©o pour lancer le tout premier chapitre, Ă  dĂ©couvrir ici :

Et encore un dernier truc

Vidéo

[Mise Ă  jour Ă  de l’article du 19.8 Ă  08h23] Notre collĂšgue et chroniqueur SuperCanard vient tout juste de sortir une vidĂ©o sur Lorcana. Si vous voulez voir Ă  quoi ressemble le jeu, c’est ici que ça se passe. Abonnez-vous Ă  sa chaĂźne !

Des couacs (en pagaille)

[Mise Ă  jour Ă  de l’article du 27.8 Ă  07h52] : Des coquilles ont Ă©tĂ© annoncĂ©es par l’Ă©diteur. Un problĂšme de rĂ©daction ? De dĂ©veloppement ? Quoi qu’il en soit, voici toute une (premiĂšre ?) liste d’erreurs :

Lorcana erreurs

Mais pas seulement ! Une autre s’est Ă©galement glissĂ©e dans les rĂšgles :


Rejoignez notre communauté :


2007. Wahou ! Nous avons de la peine Ă  croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derriĂšre l’écran Ă  Ă©crire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n’aurait pas Ă©tĂ© possible sans votre fidĂ©litĂ©.

Pour vous offrir une expĂ©rience de lecture plus agrĂ©able, nous vous proposons un site sans aucune publicitĂ©. Comme nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d’acheter des jeux que nous pouvons ensuite vous prĂ©senter.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider Ă  continuer Ă  produire du contenu que vous apprĂ©ciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer Ă  faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure expĂ©rience possible. Vous pouvez nous aider Ă  soutenir le blog directement en faisant un don avec Tipee.

Nous vous remercions du fond du cƓur pour votre soutien et avons hĂąte de partager encore de nombreuses annĂ©es avec vous.

Soutenez Gus&Co sur Tipeee

Article Ă©crit par PEF, alias Pierre-François pour les intimes. MaĂźtre incontestĂ© des jeux de sociĂ©tĂ© qui durent une Ă©ternitĂ©. PEF s’est lancĂ© dans les jeux de stratĂ©gie complexes dĂšs qu’il a pu tenir un dĂ© dans ses mains. Ses prĂ©fĂ©rĂ©s sont ceux qui nĂ©cessitent de bĂątir des empires et de comploter contre ses adversaires tout en sirotant une tisane. Devise : « Si le jeu dure moins de deux heures, c’est une pause-cafĂ© ! Â»


Comptez-vous essayer Lorcana ? Quels sont les personnages ou films Disney que vous aimeriez voir apparaĂźtre dans le jeu ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
23
+1
6
+1
2
+1
1
+1
0
+1
11

6 Comments

  • MickaĂ«l

    Bonjour Gus&Co !

    Avant de parler du jeu, l’affaire judiciaire que traine Ravensburger peut dĂ©truire le potentiel de Lorcana.
    Le jeu est sorti, tout le monde se l’arrache mais que se passerait-il si UpperDeck gagne son procĂšs ?
    Le jeu pourrait ĂȘtre mort-nĂ©, et je trouve que Ravensburger insiste pour le sortir, afin de peut-ĂȘtre inciter la justice Ă  ne pas bloquer les ventes ?
    Toute cette histoire, pour moi, jette une ombre sur notre passion qui a dĂ©jĂ  tant de mal Ă  s’imposer face au Monopoly ou Ă  « MĂ©dor pĂšte fort » dans les familles.
    J’Ă©mets beaucoup de passion dans mes propos mais je suis tellement convaincu que les jeux dits « modernes » ont une place indispensable dans notre sociĂ©tĂ© actuelle, car cela permet de rassembler les enfants et les adultes en coupant les Ă©crans.
    Ensuite, concernant le jeu, j’avais des Ă  priori sur les mĂ©canismes, et en le testant j’ai Ă©tĂ© déçu, comme l’a relevĂ© l’article, il y a un peu trop ce cĂŽtĂ© « solo » et manque d’interaction qui nuit au jeu, c’est pourquoi je ne plongerai pas dans son univers.
    Ce n’est que mon avis personnel qui est dĂ©taillĂ© dans ce commentaire, Lorcana a des qualitĂ©s indĂ©niables mais qui ne m’atteignent pas.

    Bravo et merci Ă  l’Ă©quipe de Gus&Co !

  • luluswift

    Hello, super article, trĂšs complet.

    Je dois juste admettre un bĂ©mol quant au coĂ»t du jeu (ou plus prĂ©cisement les maths). MĂȘme si les calculs sont probablement juste, on Ă  l’impression que les boosters sont le seul moyen de se procurer la carte que l’on veut. Or ce n’est pas le cas, comme dans tous les TCG, il existe de nombreux sites ou l’on peut acheter des « singles » (cartes Ă  l’unitĂ©). Ainsi, selon les raretĂ©s, on peut trouver toutes les cartes Ă  des prix plus ou moins Ă©levĂ©. Une commune par exemple coutera quelques centimes et une cartes trĂšs rares plusieurs dizaines (voir centaines pour les version collectors). Ainsi, construire pour construite un deck compĂ©titif il est beaucoup moins chĂšre d’acheter ses cartes Ă  l’unitĂ© que dans des boosters, qui sont l’Ă©quivalent d’un ticket de lotterie (sachant que la plupart des boosters contiennent des cartes qui valent largement moins que son prix).

    J’espĂšre que ce jeu pourra prospĂ©rer, en tous cas, pour les fans de disney, il est top !!!

    Bon aprĂšs-midi.

    Luluswift

    • Altaripa

      Petite info sur les display (un ensemble de 12 boosters dans une boĂźte en carton):
      Il y a minimum 4 légendaires, il peut y en avoir plus si un booster contient 2 légendaires ou si on tombe sur une légendaire foil (brillante).

      1 display sur 3 ou 4 contient une enchantée.

      Un booster contient 6 communes, 3 uncos, 2 « rares » (rare ou trĂšs rare ou lĂ©gendaire) et une foil de n’importe quel raretĂ©.
      Si votre premiĂšre « rare » est une lĂ©gendaire, la 2Ăšme sera forcĂ©ment une lĂ©gendaire, car elles sont forcĂ©ment dans l’ordre de raretĂ©.

  • Scezck

    J’en peux plus d’entendre parler de Lorcana… Si au moins il apportait quelque chose dans ce domaine ou avait un truc innovant. Mais bon ce n’est que l’artillerie lourde en comm’ de Disney.
    Je crois que je me faire une cure de dĂ©tox d’internet durant les quelques prochaines semaines.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :