Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Trio, relevez avec brio et bravoure la bagarre des brelans

đŸ„‘ Plongez dans Trio, le nouveau carton de Cocktail Games ! Parviendrez-vous Ă  rĂ©aliser des brelans avec brio ? 🏆


Trio

⚠ Avertissement : Pour faire Ă©cho Ă  notre article sur le marketing d’influence dans le jeu de sociĂ©tĂ©, et dans le cadre d’une dĂ©marche de transparence, nous tenons Ă  vous informer que ce jeu nous a Ă©tĂ© offert par l’éditeur. Notre avis reste toutefois impartial et sincĂšre. Nous vous exposons ici les qualitĂ©s et les dĂ©fauts du jeu.


Trio est le tout nouveau jeu de l’Ă©diteur versaillais Cocktail Games. Il s’agit d’un micro jeu de cartes de mĂ©moire et de dĂ©duction dans lequel il est question de rĂ©aliser des brelans en rĂ©vĂ©lant des cartes identiques de sa main, de celles des autres et /ou de cartes communes cachĂ©es.

Trio est la VF du jeu japonais nana (oui, en minuscules, et sans aucun rapport avec des
 nanas) sorti il y a deux ans en 2021. Cocktail Games a repris la version nippone en l’actualisant. Ils ont :

  • SupprimĂ© la version Ă  2
  • RelevĂ© l’Ăąge minimal conseillĂ© d’un poil pour y jouer (le jeu passe de 6 Ă  7 ans)
  • Quelque peu modifiĂ© le nombre de cartes Ă  distribuer
  • RajoutĂ© la version par Ă©quipe
  • SupprimĂ© l’aspect de soustraction-addition pour arriver Ă  7
  • RetravaillĂ© la direction artistique. Le gros changement, c’est son esthĂ©tique qui a en effet bien changĂ©. Avec la VF, on gagne en lisibilitĂ© !

Trio, comment on joue ?

Voici les étapes pour jouer au jeu de société Trio de Cocktail Games :

  1. Mélangez les cartes. En fonction du nombre de joueureuses à la table, placez-en un certain nombre face cachée au centre de la table et distribuez le reste.
  2. Dans sa main, on va enfin ordonner les cartes, qui vont de 1 Ă  12. Il y a en trois exemplaires identiques dans le jeu (donc 36 cartes, et c’est tout !)

Le jeu peut alors commencer.

À son tour (la premiĂšre personne qui a mangĂ© un avocat en dernier
), on va pouvoir rĂ©vĂ©ler soit :

  • Une carte commune disponible sur la table
  • De sa main, Ă  choix uniquement sa carte la plus Ă©levĂ©e ou la plus basse
  • Demander Ă  une autre personne sa carte la plus Ă©levĂ©e ou la plus basse

Si la deuxiĂšme carte est identique Ă  la premiĂšre, on continue. Dans le cas contraire, les deux cartes diffĂ©rentes sont remises dans leur « lieu » d’origine (table, face cachĂ©e, ou main) et son tour s’achĂšve. Si la troisiĂšme est identique, on rĂ©cupĂšre les trois cartes semblables et son tour s’achĂšve. Si la troisiĂšme carte rĂ©vĂ©lĂ©e est diffĂ©rente des deux prĂ©cĂ©dentes, on les remet dans leur « lieu » d’origine et son tour s’achĂšve.

Le but de Trio ? Parvenir Ă  complĂ©ter, former, rĂ©cupĂ©rer 3 brelans (d’oĂč le titre). Ou juste un seul, celui avec les 7.

Pourquoi juste un seul, celui avec les 3×7 ? Parce que le 7 est (plus ou moins) coincĂ© juste entre le 1 et le 12. Et comme on se dĂ©barrasse d’abord de ses cartes les plus basses et/ou Ă©levĂ©es, il sera par consĂ©quent plus compliquĂ© de rĂ©unir les 3×7. À moins que ces cartes soient prĂ©sentes sur la table face cachĂ©e, mais petit a c’est extrĂȘmement rare et petit b la lutte va ĂȘtre acharnĂ©e pour les rĂ©cupĂ©rer avant les autres, parce que c’est victoire immĂ©diate !

Quelques conseils pour gagner Ă  Trio

Oui, Trio est basĂ© sur le jeu du Memory. L’idĂ©e de base du jeu est d’associer des cartes aux images identiques. Dans Memory, on essaie de rĂ©cupĂ©rer le plus de paires possibles. Dans Trio, les cartes sont retournĂ©es les unes aprĂšs les autres. Si les cartes sont identiques, on continue. Si les cartes ne le sont pas, son tour s’achĂšve et c’est Ă  la prochaine personne. Jusqu’Ă  ce qu’on ait formĂ© 1 ou 3 brelans (ou 2, dans la variante « picante », voire plus bas).

Voici quelques conseils pour jouer, pour gagner Ă  Trio :

  • Cela paraĂźt logique, mais faites extrĂȘmement attention aux cartes qui ont Ă©tĂ© retournĂ©es. Cela vous aidera Ă  vous rappeler quelles cartes ont Ă©tĂ© jouĂ©es et quelles cartes sont encore disponibles. Et surtout hors de votre tour pour obtenir le plus d’indices. Trio n’est clairement pas un jeu-vaisselle ou un jeu pendant lequel on va tweeter ou mater 17 vidĂ©os TikTok hors de son tour ! Sinon c’est cuit et on a tout loupĂ©. Restez concentrĂ©s, tout le temps.
  • Essayez de suivre les cartes qui ont Ă©tĂ© tirĂ©es par chaque personne. Cela vous aidera Ă  savoir quelles cartes sont encore dans le jeu et quelles cartes sont susceptibles d’ĂȘtre retournĂ©es ensuite.
  • Écoutez bien ce qui se dit, quelles cartes sont demandĂ©es par qui est Ă  qui. Cela vous fournira des indices sur ce que les autres pourraient avoir en main et ce qu’ils cherchent Ă  rĂ©cupĂ©rer.
  • Ne craignez pas de prendre des risques. Il vaut parfois la peine de tenter sa chance avec une carte dont on n’est pas sĂ»r qu’elle soit identique Ă  celles qui ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© retournĂ©es.

Trio est un jeu ultra-fun pour tous les Ăąges et pour tous les publics. Il peut ĂȘtre jouĂ© Ă  deux trois ou Ă  plusieurs et constitue un excellent moyen d’amĂ©liorer ses capacitĂ©s de mĂ©morisation.

Mais au fond, c’est quoi, la mĂ©moire ?

La mĂ©moire est un processus complexe qui fait intervenir de nombreuses parties du cerveau. C’est la capacitĂ© de stocker et de rĂ©cupĂ©rer des informations du passĂ© (dans Trio, cela se traduit par se souvenir quelle carte a Ă©tĂ© retournĂ©e, quand, par qui, et surtout, oĂč). Elle joue un rĂŽle essentiel dans notre apprentissage, notre adaptation et notre interaction avec l’environnement. La mĂ©moire humaine se divise gĂ©nĂ©ralement en trois types principaux :

  1. MĂ©moire sensorielle : Elle est la forme la plus Ă©lĂ©mentaire et la plus Ă©phĂ©mĂšre de la mĂ©moire. Elle nous permet de retenir briĂšvement les informations provenant de nos sens, comme la vue, l’ouĂŻe ou le toucher. Par exemple, lorsque vous regardez un objet, votre mĂ©moire sensorielle visuelle enregistre temporairement l’image de cet objet.
  2. MĂ©moire Ă  court terme (ou mĂ©moire de travail) : Cette mĂ©moire nous permet de retenir et de manipuler des informations sur une courte pĂ©riode, gĂ©nĂ©ralement quelques secondes Ă  quelques minutes. La mĂ©moire Ă  court terme est limitĂ©e en capacitĂ© et en durĂ©e. Par exemple, lorsque vous essayez de vous souvenir d’un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone que vous venez d’entendre, vous utilisez votre mĂ©moire Ă  court terme.
  3. MĂ©moire Ă  long terme : Il s’agit de la mĂ©moire qui permet de stocker des informations sur une longue pĂ©riode, pouvant aller de plusieurs minutes Ă  toute une vie. La mĂ©moire Ă  long terme est pratiquement illimitĂ©e en capacitĂ© et en durĂ©e. Elle se divise en deux sous-catĂ©gories : la mĂ©moire explicite (ou dĂ©clarative) et la mĂ©moire implicite (ou procĂ©durale). La mĂ©moire explicite concerne les informations que nous pouvons exprimer consciemment et rappeler volontairement, comme les faits et les Ă©vĂ©nements. La mĂ©moire implicite, en revanche, est liĂ©e aux compĂ©tences et aux habitudes que nous apprenons et exĂ©cutons inconsciemment, comme faire du vĂ©lo ou nouer nos lacets.

Dans Trio, on travaille, exerce, dĂ©veloppe surtout sa mĂ©moire Ă  court terme (il est oĂč ce satanĂ© « 10 », je suis certaine de l’avoir vu quelque part
).

La mĂ©moire est essentielle dans la vie de tous les jours. Elle nous permet d’apprendre de nouvelles choses, de nous souvenir de ce que nous devons faire et de comprendre le monde qui nous entoure.

Il existe de nombreuses thĂ©ories sur le fonctionnement de la mĂ©moire. Selon l’une d’entre elles, la mĂ©moire est stockĂ©e dans le cerveau sous la forme d’un rĂ©seau de connexions entre les neurones. Lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau, ces connexions sont renforcĂ©es. Lorsque nous nous souvenons de quelque chose, ces connexions sont activĂ©es.

Selon une autre thĂ©orie, la mĂ©moire est stockĂ©e dans le cerveau sous la forme d’une sĂ©rie d’images. Lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau, ces images sont crĂ©Ă©es. Lorsque nous nous souvenons de quelque chose, ces images sont activĂ©es.

La mĂ©moire est un processus complexe qui n’est pas encore totalement compris. Cependant, il est clair que la mĂ©moire est essentielle Ă  la vie quotidienne et qu’elle joue un rĂŽle vital dans notre capacitĂ© Ă  apprendre, Ă  nous souvenir et Ă  comprendre le monde qui nous entoure. Et donc, Ă  gagner Ă  Trio.

Quelques conseils pour améliorer notre mémoire (et gagner à Trio)

Voici 5 conseils pour améliorer sa mémoire (et battre tout le monde à Trio) :

  1. Le sommeil est essentiel Ă  la consolidation de la mĂ©moire, qui est le processus de stockage des souvenirs dans le cerveau. Comme cela a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© en 2007, lorsque nous ne dormons pas suffisamment, notre capacitĂ© Ă  nous souvenir de nouvelles informations et Ă  retrouver d’anciens souvenirs est amoindrie. Essayez de dormir 7 Ă  8 heures par nuit.
  2. Faites de l’exercice rĂ©guliĂšrement L’exercice n’est pas seulement bon pour notre santĂ© physique, il l’est aussi pour notre santĂ© mentale. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© Ă  plusieurs reprises, en 2011, en 2015, en 2021, en 2022, en 2023 que l’exercice amĂ©liore la mĂ©moire et les fonctions cognitives. Essayez de faire au moins 30 minutes d’exercice d’intensitĂ© modĂ©rĂ©e la plupart des jours de la semaine.
  3. Une alimentation saine est importante pour la santĂ© en gĂ©nĂ©ral, y compris pour la santĂ© du cerveau. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© en 2008, en 2015, en 2018, en 2021, en 2022, en 2023 qu’une alimentation riche en fruits, lĂ©gumes et cĂ©rĂ©ales complĂštes amĂ©liore la mĂ©moire et les fonctions cognitives. Évitez les aliments transformĂ©s, les boissons sucrĂ©es et les quantitĂ©s excessives de mauvaises graisses.
  4. Apprendre de nouvelles choses (et de nouveaux jeux de sociĂ©tĂ©) et mettre son cerveau au dĂ©fi peut contribuer Ă  amĂ©liorer la mĂ©moire. Essayez de suivre un cours, d’apprendre une nouvelle langue ou de jouer Ă  un nouveau jeu (comme Trio !)
  5. Pratiquez la mĂ©ditation en pleine conscience. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© en 2015, en 2017, en 2022 que la mĂ©ditation en pleine conscience amĂ©liore l’attention, la concentration et la mĂ©moire. Il existe de nombreuses façons de pratiquer la mĂ©ditation de pleine conscience, trouvez la mĂ©thode qui vous convient le mieux.

Ce ne sont lĂ  que quelques conseils pour aider Ă  amĂ©liorer notre mĂ©moire. En les suivant, nous pouvons amĂ©liorer notre capacitĂ© Ă  nous souvenir de nouvelles informations (qui a retournĂ© le 10 ?) et Ă  retrouver d’anciens souvenirs (il Ă©tait oĂč ce fichu 10 !).

Pour quand mĂȘme y jouer Ă  2 (mais on vous le dĂ©conseille)

Comme indiquĂ© en dĂ©but d’article, les Versaillaises et Versaillais de Cocktail Games ont quelque peu « tweaké » nana, le jeu d’origine de Trio. Ils ont supprimĂ© la possibilitĂ© d’y jouer Ă  2. Pourquoi ? Parce qu’Ă  2, le jeu est
 bof, on ne va pas se le cacher.

Trio est sublime Ă  4 ! À 3, c’est sympa, mais un peu
 plat, Ă  et 5-6 c’est jouable, mais ce que l’on gagne en fun (et en bordel), on le perd en contrĂŽle, parce qu’on a de la peine Ă  suivre le jeu et Ă  se souvenir de tout (mĂȘme si on a dormi 8h, mangĂ© des fruits, fait 30′ de cardio et qu’on a appris Ă  faire du crochet tout en faisant de la mĂ©ditation avant).

Mais nana proposait d’y jouer Ă  2. Si vous aussi vous voulez essayer (et dire ensuite : ha ouais, vous aviez raison, c’est nul), faites comme ceci (comme stipulĂ© dans les rĂšgles du jeu d’origine) :

Lors de la mise en place, Ă  2, retirez les 11 et les 12. Distribuez ensuite 10 cartes par personne et les 10 derniĂšres sont placĂ©es ensuite en une grille bien ordonnĂ©e au centre de la table et face cachĂ©e. Et c’est parti.

Trio, verdict

Entre jeu de mĂ©moire Ă  la Memory et jeu de bluff (je demande une carte pour « noyer le poisson »), il va falloir une sacrĂ©e dose de mĂ©moire, donc, et de dĂ©duction (qui demande quoi), pour ĂȘtre capable de complĂ©ter 3 brelans avant les autres.

Pour ĂȘtre honnĂȘte avec vous, je n’aime pas les jeux de mĂ©moire. Parce que je ne suis pas douĂ©. Et parce que j’oublie souvent plein de trucs dans ma vie de tous les jours : mes clĂ©s, mes gants de vĂ©lo, le prĂ©nom de mes trois deux enfants, tout ça. Mais j’ai vraiment, vraiment, vraiment surkiffĂ© Trio.

Attention, Trio n’est pas un jeu d’ambiance. On s’y amuse certes, beaucoup, certes, mais on doit se concentrer, beaucoup aussi. AprĂšs leur best-seller Super Mega Lucky Box (je vous mets au dĂ©fi de rĂ©pĂ©ter le titre 2x sans fourcher de la langue) mĂ©ritĂ©, Cocktail Games tient Ă  nouveau ici un titre fort, ludique, percutant !

Par ailleurs, l’Ă©diteur, habituĂ© aux boĂźtes mĂ©talliques parfois faites en Chine, produit ici un jeu uniquement en France. La planĂšte vous dit merci, Versailles (enfin, peut-ĂȘtre pas tout Versailles en entier).

Un jeu réussi !

Pour nous, Trio est un jeu rĂ©ussi. Mais sur quels facteurs nous reposons-nous pour l’affirmer ? Quels sont les facteurs pour juger si un jeu de sociĂ©tĂ© est rĂ©ussi ?

Plusieurs facteurs peuvent ĂȘtre pris en compte pour juger si un jeu de sociĂ©tĂ© est rĂ©ussi. Voici quelques critĂšres importants Ă  considĂ©rer :

đŸŽČ RĂšgles et mĂ©caniques de jeu : Les rĂšgles du jeu doivent ĂȘtre claires, comprĂ©hensibles et cohĂ©rentes. Les mĂ©caniques de jeu doivent ĂȘtre bien conçues, intĂ©ressantes et offrir un bon Ă©quilibre entre stratĂ©gie et hasard.

đŸ‘„ AccessibilitĂ© : Un jeu rĂ©ussi doit ĂȘtre accessible Ă  un large public, tant en termes d’Ăąge que de niveau d’expĂ©rience. Il doit ĂȘtre facile Ă  apprendre pour les nouveaux publics tout en offrant de la profondeur aux publics expĂ©rimentĂ©s.

⏳ DurĂ©e et rejouabilitĂ© : La durĂ©e d’une partie doit ĂȘtre adaptĂ©e au type de jeu et aux attentes. Un bon jeu doit Ă©galement offrir une bonne rejouabilitĂ©, avec des stratĂ©gies variĂ©es et des situations de jeu diffĂ©rentes Ă  chaque partie.

đŸ€ Interaction et engagement : Un jeu rĂ©ussi doit encourager l’interaction entre les joueurs et les joueuses et les maintenir engagĂ©s tout au long de la partie. Les jeux coopĂ©ratifs, par exemple, favorisent la collaboration et la communication, tandis que les jeux compĂ©titifs encouragent la rivalitĂ© et la compĂ©tition.

🎹 MatĂ©riel et esthĂ©tique : Un bon jeu de sociĂ©tĂ© doit ĂȘtre attrayant visuellement et proposer un matĂ©riel de qualitĂ©. Les illustrations, la conception graphique et les composants doivent ĂȘtre bien rĂ©alisĂ©s et contribuer Ă  l’immersion dans l’univers du jeu.

🌎 ThĂšme et immersion : Le thĂšme du jeu doit ĂȘtre intĂ©ressant, cohĂ©rent et bien intĂ©grĂ© aux mĂ©caniques de jeu. Un bon jeu de sociĂ©tĂ© doit permettre de s’immerger dans son univers et de vivre une expĂ©rience ludique unique.

⚖ Équilibrage : Un jeu rĂ©ussi doit ĂȘtre bien Ă©quilibrĂ©, c’est-Ă -dire que chaque personne doit avoir une chance Ă©gale de gagner, quelles que soient les stratĂ©gies employĂ©es.

🏆 Critiques et rĂ©compenses : Les avis des critiques spĂ©cialisĂ©s (nous ???) et des joueuses et des joueurs, ainsi que les rĂ©compenses reçues lors de salons ou festivals de jeux, peuvent ĂȘtre des indicateurs de la rĂ©ussite d’un jeu de sociĂ©tĂ©.

💰 PopularitĂ© et ventes : La popularitĂ© et les ventes d’un jeu de sociĂ©tĂ© peuvent ĂȘtre un autre indicateur de sa rĂ©ussite. Un jeu qui se vend bien et qui est apprĂ©ciĂ© par un grand nombre de joueurs et de joueuses est gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ© comme rĂ©ussi.

En fin de compte, la rĂ©ussite d’un jeu de sociĂ©tĂ© dĂ©pend des prĂ©fĂ©rences et des attentes. Ce qui plaĂźt Ă  certains et certaines peut ne pas plaire Ă  d’autres, il est donc important de prendre en compte ces diffĂ©rents facteurs pour Ă©valuer la rĂ©ussite d’un jeu.

Reprenons donc les Ă©lĂ©ments ci-dessus et voyons s’ils s’appliquent Ă  Trio :

✅ AccessibilitĂ© : Oui, clairement, Trio est accessible Ă  tous les publics, dĂ©butants et expĂ©rimentĂ©s, et, selon nous, tous les publics y trouveront leur compte.
✅ DurĂ©e et rejouabilitĂ© : Oui, Ă©galement. Trio est court, incisif, tendu, et on peut y rejouer 600 000 fois sans qu’aucune partie ne se ressemble.
✅ Interaction et engagement : À donf (expression de 1998) ! On joue avec / contre les autres, en leur piquant des cartes, et en tentant d’obtenir le plus de brelans avant eux (ou le 7, et c’est banco ! Expression Ă©galement de 1998).
✅ MatĂ©riel et esthĂ©tique : Un matĂ©riel riquiqui, dense, lisible, ergonomique et
 fabriquĂ© en France !
❌ ThĂšme et immersion : euh non, il s’agit d’un jeu abstrait !
✅ Équilibrage : Mais grave. Pas besoin d’avoir une mĂ©moire de ouf, il suffit de bien suivre le jeu et de faire preuve de malice (et de taquinerie. Hop, je te pique ta carte)
❓ Critiques et rĂ©compenses : C’est encore trop tĂŽt pour le dire, puisque le jeu sort
 aujourd’hui. Mais il mĂ©rite amplement prix et critiques positives. Le cas ici aujourd’hui.
❓ PopularitĂ© et ventes : Voir ci-dessus.

On peut donc en conclure que oui, oui, selon nous et selon nos critÚres, Trio est vraiment réussi !

Rapide, tendu, fun, un jeu qui ravira autant les familles et enfants que les fans (comme moi) de gros jeux pour bien se chauffer les neurones avant un plus gros jeu. Ou juste passer la soirĂ©e entre pote Ă  enchaĂźner les parties. Pour moi, sans conteste, Trio est le jeu du printemps 2023. Voire plus ! Trio, c’est illico presto reco Gus&Co !

Grandiose !

Note : 5 sur 5.

  • CrĂ©ation : Kaya Miyano
  • Illustrations : Laura Michaud
  • Édition : Cocktail Games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 3 Ă  6 (tourne vraiment mieux Ă  4. Peut aussi se jouer Ă  2, mais bof bof)
  • Âge conseillĂ© : dĂšs 7 ans (bonne estimation)
  • DurĂ©e : 20 minutes
  • ThĂšme : Aucun
  • MĂ©caniques principales : Cartes, mĂ©moire, dĂ©duction. Pour en savoir plus sur les diffĂ©rentes mĂ©caniques de jeux, c’est ici.

Et encore une chose

Trio propose deux variantes qui ne sont pas dans le jeu d’origine.

Une variante « picante », qui permet de gagner avec uniquement 2 brelans, avec des cartes « liĂ©es », i.e. avec des chiffres prĂ©sents en bas (et en petit) sur les cartes. Mais cette variante ne nous a pas emballĂ© du tout. Trop touffue, confuse. Il faut se souvenir de plus d’Ă©lĂ©ments. Le jeu perd en fun. Perso, pas emballĂ©. La version « simple » (vous apprĂ©cierez les guillemets) se suffit largement Ă  elle-mĂȘme.

Une variante par Ă©quipe, dans laquelle on va pouvoir s’Ă©changer des cartes parmi dans sa propre Ă©quipe (la variante se joue Ă  4 ou Ă  6 uniquement). Mais non. Car cette variante interdit toute communication, mĂȘme discrĂšte ou codĂ©e. On n’est pas dans Kems. Donc on joue ensemble, mais pas vraiment. Pas mon kiff. Comme Ă©noncĂ© plus haut, la version « simple » (vous apprĂ©cierez encore et toujours les guillemets) se suffit largement Ă  elle-mĂȘme.

Essayez ces deux variantes et dites-nous si vous ĂȘtes d’accord / pas d’accord avec nous.


2007. Wahou ! Nous avons de la peine Ă  croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derriĂšre l’écran Ă  Ă©crire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n’aurait pas Ă©tĂ© possible sans votre fidĂ©litĂ©.

Pour vous offrir une expĂ©rience de lecture plus agrĂ©able, nous vous proposons un site sans aucune publicitĂ©. Comme nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d’acheter des jeux que nous pouvons ensuite vous prĂ©senter.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider Ă  continuer Ă  produire du contenu que vous apprĂ©ciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer Ă  faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure expĂ©rience possible. Vous pouvez nous aider Ă  soutenir notre blog directement en faisant un don avec Tipee.

Nous vous remercions du fond du cƓur pour votre soutien et avons hĂąte de partager encore de nombreuses annĂ©es avec vous.


Article Ă©crit par Gus. RĂ©dacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne Ă  l’École supĂ©rieure de bande dessinĂ©e et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.

Votre réaction sur l'article ?
+1
12
+1
7
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

3 Comments

  • Pad Cartier

    Pas d’accord avec vous sur la version en Ă©quipe. C’est celle que mes 6 joueurs en version piquante Ă  ma table a clairement prĂ©fĂ©rĂ©e.
    Elle apporte du fun et de la tactique en donnant la possibilitĂ© de donner une carte Ă  son partenaire Ă  chaque trio fait par une autre Ă©quipe. Faut dire aussi qu’on n’est pas mauvais en mĂ©moire donc ça ajoute une dose de challenge bienvenue.

  • Tomkatt

    Est-ce que ranger les cartes dans l’ordre est important pour jouer? Hier, plusieurs joueurs Ă  la table soutiennent que ça n’influe pas sur le jeu puisqu’on sait quelles valeurs sont les plus petites et les plus grandes dans les mains des autres… Alors que pour moi c’est important, parce que ça me permet de repĂ©rer plus facilement quelles cartes peuvent ĂȘtre dans les mains des autres joueurs, de façon visuelle j’arrive Ă  estimer les valeurs des cartes, alors que quand ce n’est pas rangĂ©, je n’y arrive pas

    • Gus

      Bonjour Tomkatt,

      Les rĂšgles stipulent bien qu’il fallait ordonner les cartes dans l’ordre. Cela permet justement d’observer le jeu des autres, d’avoir une (trĂšs) (trĂšs) (trĂšs) maigre information sur ce qu’ils et elles peuvent avoir en main, et oĂč.

      Ne pas mĂ©langer est aussi possible j’imagine, et rajoute plus de chaos et Ă  la partie. Perso, je ne suis pas trĂšs fan de cette seconde option, je prĂ©fĂšre la premiĂšre. Exactement comme vous !

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :