Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Star Wars: The Deckbuilding Game. Luke, je suis ton deck

Découvrez Star Wars: The Deckbuilding Game et vivez des duels intenses entre l’Empire et les Rebelles. Qui remportera la victoire ?


Star Wars: The Deckbuilding Game, de quoi ça parle ?

⚠️ Avertissement : Dans le cadre de notre démarche de transparence, nous tenons à vous informer que nous n’avons pas reçu ce jeu. Nous l’avons acheté ou emprunté nous-mêmes et nous vous partageons ici notre expérience sans filtre. Nous vous indiquons les points positifs et négatifs du jeu selon de nos attentes, critères et expériences.

Star Wars: The Deckbuilding Game. Tout est dans le titre. Star Wars: The Deckbuilding Game est un jeu de « deckbuilding » dans l’univers de Star Wars chronologiquement dans l’épisode IV à VI incluant les protagonistes de « Rogue One ».

Star Wars : The Deckbuilding Game, comment on joue ?

Une personne va jouer l’empire et l’autre les rebelles. Je n’ai testé que la version 1vs1 bien qu’on puisse faire du 2vs2 en team avec deux exemplaires du jeu et en téléchargeant les règles spécifiques.

Le but est de détruire 4 bases de l’adversaire (PV variables) sachant qu’on commence avec une base imposée et après nous avons le choix parmi 9 autres bases de sa faction qui vont donner un certain avantage.

Il y a différentes catégories de cartes, mais relevons ici qu’une carte « vaisseau amiral », tel un bouclier, protège la base avant de pouvoir s’attaquer directement à celle-ci.

Sans mentionner les notions classiques du genre (main, deck, défausse, etc.), le ou la joueuse de l’empire commence la partie et joue l’ensemble de ses 5 cartes en effectuant dans l’ordre qu’il ou elle souhaite ses différentes actions avant de passer la main au joueur rebelle.

Les cartes peuvent être utilisées pour leur capacités diverses, avec bien évidemment des combinaisons.

La particularité du jeu réside dans la « ligne galactique » correspondant à une rivière de 6 cartes sur laquelle on va pouvoir globalement effectuer deux choses, soit acheter la carte si elle correspond à notre faction, avec des ressources que certaines cartes nous permet de récupérer, soit d’attaquer une carte de la faction adverse avec des vaisseaux ou des unités et de gagner directement un bonus variable en fonction de la carte.

Il y a aussi une petite piste qui représente la « force » afin de déterminer de quel côté elle se trouve en fonction de certaines cartes qui permet de bouger le curseur d’un côté ou de l’autre.

Le deck building, mais qu’est-ce que c’est ?

Star Wars: The Deckbuilding Game est donc un jeu de… wait for… deckbuilding. Ou deck building. Ou deck-building. Ou DeckBuilding. Bon, faites comme vous voulez !

Le monde des jeux de société ne cesse de nous surprendre avec des mécaniques et des concepts novateurs qui enrichissent notre expérience ludique. Parmi ces révolutions, le deck building est devenu un incontournable pour tous les fans de jeux de société.

Les prémices du deck building

Avant d’aborder l’origine du deck building, il est essentiel de comprendre ce qui a précédé cette révolution. Les jeux de cartes à collectionner (JCC) et les jeux de cartes évolutifs (JCE) ont jeté les bases du deck building. Des jeux comme Magic: The Gathering, lancé en 1993 (30 ans déjà !!!), ont popularisé la notion de construire et personnaliser un paquet de cartes pour affronter d’autres joueuses et joueurs.

Mais, il faut le savoir et le dire, ces jeux nécessitaient souvent un investissement conséquent pour obtenir les cartes les plus puissantes et compétitives, rendant l’accès difficile pour certaines bourses. Et surtout, pour faire simple, t’as de la thune, t’as un niveau de ouf. Et malheureusement, le contraire est aussi valable !

L’arrivée du deck building

Et là, bim, REVOLUTION (à prononcer avec un accent espagnol, ça marche mieux !). C’est en 2008 que le monde des jeux de société a été bouleversé par l’arrivée de Dominion, un jeu créé par Donald X. Vaccarino.

Dominion a introduit une mécanique de jeu innovante et accrocheuse : le deck building. Dans ce jeu, chaque personne débute avec un petit paquet de cartes identique et, au fil des tours, acquiert de nouvelles cartes pour améliorer son deck. La particularité du deck building réside dans le fait que tout le monde a accès aux mêmes cartes disponibles sur la table, rendant ainsi le jeu plus équilibré et accessible (financièrement, surtout).

La popularité grandissante du deck building

L’engouement pour Dominion et son mécanisme de deck building a été immédiat. Le public a été séduit par la simplicité et la profondeur stratégique de cette mécanique, ainsi que par les possibilités infinies qu’elle offrait. Les récompenses et les critiques élogieuses n’ont pas tardé à suivre, notamment le prestigieux Spiel des Jahres en 2009. C’est ainsi que Dominion a ouvert la voie à un nouveau genre de jeux de société.

L’explosion du deck building

Le succès de Dominion a inspiré de nombreux auteurs et éditeurs à créer leurs propres jeux utilisant la mécanique du deck building. Des titres tels qu’Ascension, Legendary: A Marvel Deck Building Game et Star Realms ont vu le jour, apportant chacun leurs particularités et leurs univers.

Le deck building a également été intégré à d’autres types de jeux, comme les jeux de plateau et les jeux coopératifs, offrant ainsi une variété encore plus grande pour les amateurs de cette mécanique.

L’avenir du deck building

Aujourd’hui, le deck building continue de se développer et de se réinventer. Les auteurs et éditeurs cherchent constamment à innover et à créer des expériences ludiques inédites pour les amateurs de cette mécanique. L’essor des jeux hybrides combinant le deck building à d’autres mécanismes, comme Clank! qui intègre des éléments de jeu de plateau et d’exploration de donjons, témoigne de la créativité et de la diversité qui règnent dans cet univers.

En outre, le deck building a commencé à s’adapter aux nouvelles technologies, avec des applications numériques et des jeux en ligne reprenant cette mécanique pour toucher un public encore plus large. Des titres tels que Slay the Spire, dont la version plateau est annoncée pour bientôt, et Shards of Infinity ont su conquérir le cœur sur différentes plateformes, prouvant ainsi la polyvalence et la popularité du deck building.

L’impact du deck building sur la communauté ludique

Le deck building a profondément marqué la communauté des jeux de société, offrant une expérience de jeu unique et captivante. En démocratisant l’accès aux cartes et en permettant une plus grande égalité entre les joueuses et les joueurs, le deck building a contribué à rendre les jeux de cartes plus accessibles, diversifiés et inclusifs. Cette mécanique a également renforcé les liens, car elle favorise l’échange et la discussion autour des stratégies et des combinaisons de cartes.

Star Wars, pourquoi on kiffe ?

Il y a quelque chose de magique dans la saga Star Wars qui nous unit toutes et tous, jeunes et moins jeunes (mon cas). Depuis le lancement du premier film en 1977, cette saga a conquis le cœur de millions de personnes à travers le monde. Mais qu’est-ce qui rend Star Wars si spécial et pourquoi nous sentons-nous si profondément attachés à cette histoire? Plongeons ensemble dans cet univers (c’est le cas de le dire).

Un récit intemporel

L’une des raisons pour lesquelles Star Wars a su traverser les décennies est la nature intemporelle de son récit. La saga est une histoire épique de bien contre mal, d’amour et de trahison, de rédemption et de sacrifice. Cette trame de fond universelle parle à tous, quelle que soit notre origine ou notre culture. Star Wars reprend le concept du « voyage du héros » de Joseph Campbell, offrant un récit familier qui résonne en chacun de nous.

Des personnages attachants

Star Wars nous a présenté des personnages qui sont devenus des icônes culturelles. De Luke Skywalker, le jeune héros rêveur, à Dark Vador, l’incarnation du mal, chacun a sa propre histoire et ses motivations. Nous nous identifions à ces personnages, car ils sont imparfaits et complexes, tout comme nous. Ils luttent, échouent, apprennent et grandissent au fil des films, ce qui nous permet de nous engager émotionnellement et de les aimer profondément.

Un univers riche et immersif

L’univers de Star Wars est incroyablement vaste et riche. Des planètes exotiques aux différentes espèces extraterrestres, il y a toujours quelque chose de nouveau et d’excitant à découvrir. Chaque film, série télévisée, livre ou jeu vidéo élargit cet univers et nous donne envie d’explorer encore plus. La richesse de l’univers Star Wars nous permet de nous évader de notre quotidien et de plonger dans un monde où tout semble possible.

Une trame sonore inoubliable

John Williams, le compositeur légendaire, a créé une musique qui est devenue indissociable de l’univers Star Wars. La trame sonore nous emporte et nous transporte au cœur de l’action. Les thèmes de Williams sont devenus emblématiques et ont grandement contribué à l’atmosphère et à l’émotion des films. Le simple fait d’entendre les premières notes de « La Marche Impériale » suffit à nous / me donner des frissons.

Une communauté

Star Wars a créé une communauté de fans fidèles et passionnés qui partagent leur amour pour cette saga. Les conventions, les forums en ligne et les événements spéciaux permettent aux fans de se rassembler et de célébrer ensemble leur passion. L’amour pour Star Wars transcende les frontières et les générations, créant un lien fort entre les fans du monde entier.

Au fil des ans, Star Wars est devenu bien plus qu’une simple série de films. C’est un phénomène culturel qui a inspiré des générations et laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du cinéma. Que vous soyez un fan de longue date ou que vous découvriez tout juste cet univers fascinant, une chose est sûre : la Force est et restera avec nous pour les années à venir.

Star Wars : The Deckbuilding Game, matériel

Les illustrations sont bien faites et la boite à des compartiments de rangement logiques en fonction du jeu. Pions de ressources et de dégâts classiques.

Star Wars : The Deckbuilding Game, verdict

Les règles sont assez faciles à prendre en main et relativement bien écrites avec des exemples assez clairs.

Personnellement, j’aime bien l’idée de cette ligne galactique qui peut être attaquée par son adversaire. Le jeu est assez rapide (environ 30 minutes) mais nécessite un certain espace (on oublie donc de jouer avant d’être servi au restaurant).

Soyons honnêtes. Les jeux en mode deck building manquent souvent, cruellement d’interaction. On joue dans son coin de cartes et de combos.

Dans les jeux de deck building, on a souvent l’impression de jouer seul et de ne voir ses adversaires que lorsqu’ils achètent une carte que vous voulez. Dans Star Wars : The Deckbuilding Game, vous attirez la Force vers vous, en détruisant leurs cartes et en attaquant leurs bases. Perso, c’est un niveau d’interaction que je n’ai jamais vu dans un jeu de deck building auparavant.

Selon moi, les parties rapides posent des problèmes de rythme. Les premiers tours sont plutôt lents et… plats. Comme dans la plupart des deck building, on commence avec les mêmes cartes, puis on va effectuer des choix stratégiques qui vont orienter, et varier les voies, les parties.

Une fois que la deuxième base est tombée, c’est une véritable bataille qui s’engage. Jouer avec quatre bases est ce qu’il y a de mieux, car on peut se sentir fort et en profiter avant que le jeu ne se termine, contrairement à d’autres jeux d’engine-building qui se terminent lorsqu’on a atteint son potentiel.

Je dois encore relever que la plupart des jeux de cartes reposent sur le tirage des cartes. Si on n’a pas de chance, le fait de piocher dans deux paquets – le sien et celui de la galaxie – peut rapidement faire boule de neige. Heureusement, au cours de la partie on peut écrémer, et optimiser son deck.

Soyons clairs. Star Wars : The Deckbuilding Game est un must pour les fans de Star Wars à la recherche d’un nouveau jeu de deck building. Son gameplay et ses avancées dans le genre sont inégalables. À noter que ce deck building ne permet pas de jouer à plus de deux. Pour l’instant. Mais on peut s’imaginer que de futures extensions pourraient changer la donne.

Parmi tous les jeux de deck building existants, reste à savoir si vous estimez cet achat indispensable, surtout si vous n’êtes pas un fan absolu de l’univers en question.

Globalement, personnellement, j’aime beaucoup ce jeu ! Je dois bien avouer que je vais le garder, et je lui mets un 4 sur 5.

Très bon !

Note : 4 sur 5.

  • Création : Caleb Grace
  • Édition : Fantasy Flight Games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 uniquement
  • Âge conseillé : dès 12 ans (bonne estimation)
  • Durée : 30 minutes
  • Thème : Star Wars
  • Mécaniques principales : Affrontement, deck building, cartes. Pour en savoir plus sur les différentes mécaniques de jeux, c’est ici.

Et encore une chose

Vous aimez Star Wars ? Vous cherchez d’autres jeux de société qui se déroulent dans la saga ? Ne cherchez plus ! Voici quelques propositions :

  • Star Wars: Légion : un jeu de figurines tactique où vous commandez des troupes de l’Empire ou de la Rébellion dans des batailles épiques.
  • Star Wars: X-Wing : un jeu de combat spatial où vous pilotez des vaisseaux emblématiques comme le Faucon Millenium ou le TIE Fighter dans des affrontements dynamiques.
  • Star Wars: Rébellion : un jeu de stratégie asymétrique où vous dirigez soit l’Empire galactique soit l’Alliance rebelle dans une guerre secrète pour le contrôle de la galaxie.
  • Star Wars: Assaut sur l’Empire : un jeu d’aventure coopératif où vous incarnez des héros rebelles qui doivent accomplir des missions périlleuses face aux forces impériales.
  • Star Wars : Aux Confins de l’Empire, un jeu de rôle qui vous permet de créer vos propres aventures dans l’univers de Star Wars, en incarnant des personnages qui vivent à la marge de la société galactique, comme des contrebandiers, des chasseurs de primes ou des explorateurs. Le jeu utilise un système de dés spéciaux qui génèrent des succès, des échecs, des avantages et des menaces, ce qui rend les actions plus dynamiques et… imprévisibles.
  • Et tout bientôt, Star Wars: Shatterpoint, un nouveau jeu de figurines tactique qui sortira en juin 2023.

Et en parlant de Star Wars, la saison 3 de Mando a commencé il y a 3 semaines. Et pour l’instant, je dois reconnaître qu’elle est pas mal du tout (mais moins qu’Andor).


2007. Wahou ! Nous avons de la peine à croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derrière l’écran à écrire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n’aurait pas été possible sans votre fidélité.

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Comme nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d’acheter des jeux que nous pouvons ensuite vous présenter.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider à continuer à produire du contenu que vous appréciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer à faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure expérience possible. Vous pouvez nous aider à soutenir notre blog directement en faisant un don sur la plateforme française uTip.

Nous vous remercions du fond du cœur pour votre soutien et avons hâte de partager encore de nombreuses années avec vous.


Article écrit par Daniel,employé de banque (le cliché, le suisse qui bosse dans une banque…) fan inconditionnel du jeu sous toutes ses formes : JDR depuis l’âge de ses 10 ans, jeux de société experts, fan absolu des jeux de fig Games Workshop. Pour lui, le jeu permet de se rapprocher des autres et de partager réellement quelque chose.

Votre réaction sur l'article ?
+1
16
+1
5
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

5 Comments

  • Liojen

    Le jeu est sympa pour les fans de SW mais il n’est qu’une copie du génial Star Realms, qui lui offre bien plus de profondeur, de challenge et d’interaction avec ses nombreuses extensions.

  • spotincubus

    « Perso, c’est un niveau d’interaction que je n’ai jamais vu dans un jeu de deck building auparavant. »
    Jetez un coup d’œil à La vallée des marchands. : )

    Star Realms peut difficilement lutter au niveau du thème par contre. Plutôt tenté par le jeu mais j’attendrais bien un éventuel autre stand-clone basé sur la prélogie par exemple où l’on verrait l’opposition Jedi/Sith (ici on a encore droit aux Rebels vs l’Empire).

  • Trapipo

    Et voilà, encore un jeu que je vais devoir acheter, et attendre une bonne occasion pour l’offrir à mes enfants…
    Je viens de prendre Shard Of Infinity et Mindbug aussi, grâce à votre « Must have 2023… ».
    Vous êtes de très bon influencer chez Gus & Co…

    • Gus

      Boah Max, notre but n’est pas d’influencer qui que ce soit, mais de partager nos coups de cœur (et nos coups de gueule).

      Si Mindbug ne vous a pas plu, on vous le rembourse et on vous envoie votre poids en fromage suisse pour nous excuser 😉

      • Trapipo

        Désolé c’était de l’humour noir, y’a aucun souci 🙂 Vous etes toujours de tres bon conseil et j’adore vos articles documentés.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :