Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Fog of Love. Le romcom du jeu de société, bientôt en français

Fog of Love, cet objet ludique non-identifié fort, frais, romantique, immersif et vivifiant. Bientôt en français. Enfin !


Fog of Love

On l’apprenait lundi passé 14 février dans un communiqué de presse et une petite vidéo YouTube Short, pile poil pour la Saint Valentin. Blackrock signe la VF de Fog of Love. Enfin. Cela fait 5 ans que le jeu est sorti en VO. Nous vous en parlons chaque année, ou presque, dans nos sélections de jeux pour la Saint Valentin.

Fog of Love débarque enfin en français. Cette année. En septembre.

Publié à l’origine par l’éditeur danois inconnu Hush Hush Project en 2016-2017, les droits du jeu ont été cédés l’année passée à Floodgate Games. Un éditeur de jeux de société américain connu pour avoir sorti Sagrada et Bosk en VO. Blackrock a ensuite pu signer un partenariat avec Floodgate pour la VF.

Fog of Love, c’est quoi ?

C’est d’abord un jeu de plateau qui a connu un gros buzz médiatique aux US :

👉 Vox : The best board game of 2017 is a wildly entertaining romantic comedy generator.

👉 Newsweek : ‘Fog of Love’ Board Game Review: You Need to Work for This Relationship.

👉 Forbes : Playing ‘Fog Of Love’ Made Me And My Husband Break Up.

Fog of Love, le brouillard de l’amour, est le romcom du jeu de plateau. Comprenez par-là, une comédie romantique à vivre sur un plateau. Et à deux uniquement.

Nous vous proposons ici une republication de notre critique de la VO qui remonte à 2017.

Fog of Love, de quoi ça parle?

D’une relation de couple. À vivre. À entretenir. Ou à cesser.

Fog of Love est un jeu narratif avec des situations de couple à découvrir et à gérer. Il y a quatre scénarios différents dans le jeu, chacun composé de chapitres et d’un dénouement final.

Les joueurs et joueuses incarnent un personnage qu’ils se construisent en tout début de partie, choix du sexe, de l’occupation, de leur traits de personnalité. Et selon les scènes, les situations rencontrées, des décisions seront prises.

Par sa nature narrative, le thème de Fog of Love est extrêmement présent et important. C’est tout l’intérêt du jeu. Vivre, imaginer et réagir aux situations. Un jeu à la croisée entre jeu de rôle et jeu de plateau.

Eh non, le jeu n’est pas du tout hétéronormé. On peut tout à fait jouer des couples LGBTQI+.

Un jeu au thème extrêmement fort. Un romcom sur plateau.

Et comment on joue ?

On commence par choisir l’un des quatre scénarios dispo dans la boîte.

Puis, chacun et chacune crée son personnage. Sexe, traits, occupation.

On pioche alors des cartes « scènes », des chapitres selon le scénario. Et on procède alors à des choix en fonction de la situation et de son personnage.

Selon la décision retenue, le bonheur de son personnage évoluera et des pions de sa couleur seront posés en conséquence sur le plateau. Plateau composés de six aspects: discipline, curiosité, extraversion, sensibilité, gentillesse et sincérité. Sachant que chacun de ces aspects est doté d’un pendant positif (créatif, gentil, honnête, modeste) et négatif (timide, prétentieux, paresseux).

Des règles simplissimes une fois qu’on aura compris les picto et la mécanique générale de prise de décision et de conséquences.

Le jeu propose même une petite partie tutorielle le-nez-dans-les-règles pour apprendre à jouer. Pratique !

Et comment on gagne?

Tout dépend des scénarios, des personnages et du dénouement.

Son personnage possède trois objectifs secrets, des indications de décompte final des pions posés parmi les six aspects du plateau, positifs et négatifs. Des traits parfois uniquement personnels, parfois partagés qui demanderont alors de faire l’addition des pions, les siens et ceux de l’autre.

Mais également des cartes « destinée » (oui, comme dans la chanson), qui seront des objectifs de bonheur final.

C’est tout ?

Non.

Pendant la partie, on pose encore face cachée des cartes « secrets » qui pourront influer sur la fin.

Un jeu coopératif ? Compétitif ?

Un jeu coopétitif. Ou compératif. Choisissez le terme que vous préférez.

Bref. Un jeu qui se co-construit.

Le but est en effet d’arriver ensemble à résoudre le scénario. Mais comme dans Dead of Winter par exemple (avec des zombies, aucun rapport), chacun essaie de tirer son épingle du jeu d’une manière ou d’une autre.

Un jeu cynique qui fait la part belle aux manipulations et à l’égoïsme ?

Non. Car de nombreux traits et destinées s’intéressent à l’autre. Pour gagner, il faut élever et rendre l’autre heureux. C’est beau.

Et selon les décisions prises par l’autre il faudra deviner les objectifs de l’autre pour co-créer un dénouement plus ou moins heureux. Et parfois, comme dans la vraie vie, on finit par se… séparer 😢.

Un jeu kleenex ?

Alors oui, il n’y a que quatre scénarios disponibles dans la boîte. Ça peut paraître peu. Mais on peut tout à fait imaginer les rejouer et changer de décisions qui pourront amener à un différent dénouement.

Fog of Love, verdict

Fog of Love est un must-have dans toute ludothèque !

Pourquoi ?

🎨 À commencer par son esthétique. Superbe, blanc, épuré. Pas beaucoup, pas du tout d’illustrations, avec beaucoup de texte, qui fait toutefois très proto.

⚙️ La mécanique est simple et fluide. Très « livre dont vous êtes le héros » avec des cartes à choix multiples.

🎒 Le thème est extrêmement fort et immersif.

🤿 Le jeu est original. Différent. Insolite.

💜 Il faudra faire preuve d’empathie, une compétence cruciale, essentielle.

💬 Le jeu suscite débats et discussions.

💍 Excellent en couple. D’ami.e.s, LGBTQI+ ou hétéro.

📚 Un thermo pratique pour ranger tout le matos.

➕ Les quatre scénarios sont suffisamment différents. Et deux ans après sa sortie, la VO a été suivie en 2019 de trois extensions. Peut-être sortiront-ils également en VF ? Si la boîte de base marche bien à sa sortie en septembre, ce n’est pas impossible.

Trouble with the In-Laws

Les beaux-parents s’en mêlent.

Paranormal Romance

Un petit air de Legacy.

It Will Never Last

Une histoire qui commence mal et difficile à gérer.

⛵ Les jeux de majorité, de draft, de deck-building, ça va un moment. C’est bien parfois de changer, d’essayer différents titres, d’autres mécaniques.

Fog of Love, verdict

Pendant la partie, on prend des décisions de couple, en couple, d’ami·e·s, ou dans la vie. Qui vont influer sur la partie, sur le dénouement. Après la partie, on a une très, très méchante envie de rejouer et d’essayer les autres scénarios, de découvrir les autres situations.

Un jeu unique, téméraire, insolite. On peut y jouer en… y jouant, juste pour le fun de découvrir les situations, même entre ami·e·s joueur et joueuse. Pas besoin d’être en couple.

Mais on peut également y jouer en vrai couple. Pour susciter débats et discussions entre partenaires de vie. Toute ressemblance avec des personnes et des situations existantes ou ayant existé est purement fortuite. Ou pas ?

Préparez-vous à tomber… amoureux ou amoureuse. Du jeu.

Grandiose !

Note : 5 sur 5.

👉 Vous pouvez télécharger les règles du jeu en anglais ici.


  • Âge conseillé : dès 17 ans (pas en-dessous. Oui, parce que ça parle de situations de couple. Sexe y compris)
  • Durée : 90 à 120 minutes par scénario
  • Thème : quotidien, amour
  • Mécaniques principales : majorité, narration, objectifs secrets

Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :