Jeux de plateau

Ces jeux Matagot & Friends à ne pas rater à Cannes

Le Festival international des jeux de Cannes s’approche à grands pas. Matagot & Friends présentent une grosse sélection de jeux. Un petit tour qui vaut le détour.


Matagot, & Friends

Comme la Gen Con en septembre et Essen en octobre 2021, le Festival international des jeux de Cannes en février 2022 sera… étrange. Asmodee et toute son écurie d’éditeurs ont, encore une fois, décidé de ne pas être présent pour l’événement, pandémie oblige. Mais il y aura d’autres éditeurs de jeux. Tous les autres éditeurs de jeux. Dont Matagot, & Friends. Beaucoup de « friends ».

Matagot est cet éditeur de jeux de société indépendant, très connu et bien implanté sur le marché du jeu de société en France, mais pas seulement. Créé en 2005, avec un siège à Bordeaux, Matagot totalise une douzaine de collaboratrices et de collaborateurs.

Éditeur de jeux pour la création et la localisation de jeux en français, Matagot peut compter sur les services de Surfin’Meeple, une structure de distribution lancée en interne par… Matagot, justement.

Depuis quelques temps, l’éditeur bordelais s’est acoquiné avec d’autres éditeurs, des partenaires, qu’ils soient français ou internationaux. Il se charge alors de les accompagner sur leur campagne de précommande participative ou sur la sortie de leurs jeux. L’éditeur se charge également de leur filer un petit coup de pouce pour leur comm et le développement, graphisme et gameplay, de leurs jeux. C’est leur activité qu’ils ont baptisée aujourd’hui Matagot & Friends.

Matagot à Cannes

Dans quelques jours donc, ouvre le FIJ à Cannes, du 25 au 27 février. La délégation Matagot & Friends y sera, en grande forme, puisqu’ils y présenteront près de 40 jeux, oui, 40. Extensions comprises.

Nous avons pu nous procurer la liste de toute cette ribambelle de jeux. Et pour vous, nous en avons sélectionnés 5 que vous devriez allez voir si vous faites le déplacement à Cannes. Et si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. Ces 5 jeux finiront bien par sortir en boutique en 2022. Et les 35 autres aussi.

Hidden Leaders

Nous vous en avons déjà parlé. Nous y avons déjà joué. Et nous avons vraiment, vraiment beaucoup aimé. Après une campagne de précommande participative réussie en 2021, le jeu s’apprête à sortir en version retail fin mars.

L’île d’Oshra est en pleine tourmente. À la suite de la mort de l’Empereur, le conflit entre les Tribus des Collines et l’Armée Impériale s’est intensifié. Alors que le Peuple de l’eau tente de maintenir l’équilibre entre les anciens rivaux, les morts-vivants cherchent à intensifier la guerre. 

Tous les espoirs reposent sur les six enfants de l’Empereur : qui d’entre eux revendiquera le trône ? 

Hidden Leaders est un jeu de cartes de stratégie rapide et léger avec une interaction directe. Le jeu combine la construction de tableaux et des éléments de déduction avec son mécanisme de victoire unique. C’est un jeu de grande tension, léger, addictif et sans temps mort, qui s’apprend rapidement. Un gros carton, mais dans une toute petite boîte. À ne pas rater à Cannes, ni en boutique lors de sa sortie fin mars.


Reload

Nous vous en avons déjà parlé. Nous y avons déjà joué. Et nous avons vraiment, vraiment beaucoup aimé, aussi. Après une campagne de précommande participative réussie en 2021, le jeu s’apprête à sortir en version retail ces prochains jours.

Reload est une sorte de Fortnite en jeu de plateau, co-créé par l’auteur de Room 25. Une île, des personnages aux différents pouvoirs et des objectifs tactiques, le tout en mode Battle Royale.

La mécanique principale du jeu repose sur l’utilisation, astucieuse, des dés. Affrontez-vous en équipe ou les uns contre les autres. Récupérez des équipements, posez des pièges et construisez des murs.

Le pitch : « Dans un futur proche, les méga-corporations du complexe militaro-industriel ont investi des milliards dans le développement de soldats clones améliorés cybernétiquement. Afin de constituer des équipes solides pour les futures missions, et surtout, pour décrocher des contrats gouvernementaux lucratifs, elles ont créé des îles d’entraînement spéciales. Sur ces îles, ils sont capables de simuler toutes les conditions mortelles auxquelles leurs soldats peuvent être confrontés sur des planètes éloignées.« 

Et c’est là que vous entrez en scène, dans l’arène. Un jeu de baston tactique et épique !


Peter Pan

Marc Paquien. Tout est dit. Après l’excellent petit jeu de cartes de rapidité Loading, après le gros carton de l’insolite L’Île au Trésor, l’auteur revient chez Matagot avec une adaptation du fameux récit de Peter Pan créé par l’auteur écossais J. M. Barrie en 1911.

« C’est la panique au Pays Imaginaire. L’ennemi juré de Peter Pan, le Capitaine Crochet, a enlevé les enfants perdus. Tous les héros de l’île partent à leur recherche pour les sauver. Peter, Clochette, Wendy, Lily et les jumeaux tentent de comprendre les visions qu’ils reçoivent pour retrouver les enfants perdus tout en échappant à la vigilance du Capitaine Crochet. »

Peter Pan est un jeu coopératif. Vous y incarnez une équipe de Héros et vous vous entraidez pour gagner ensemble en retrouvant les Enfants perdus. Un jeu qui va faire beaucoup de bruit à sa sortie, attendue pour ?

À noter que les illustrations sont juste… somptueuses :

Et en attendant, on vous laisse avec cette chanson, cultissime, du fameux dessin animé de 1953 :


CloudAge

CloudAge. Faut-il encore le présenter ? Sorti fin 2020, Matagot présentera à Cannes la VF. Enfin ! CloudAge est le tout dernier gros jeu du prolifique et talentueux auteur autrichien Alexander Pfister. Qui revient ici comme Maracaibo et Expédition à Newdale avec un gros un jeu en format Legacy, un jeu narratif et évolutif.

Co-créé avec Arno Steinwender, CloudAge nous propulse dans un univers dystopique dans lequel une catastrophe écologique et terroriste a eu lieu. Des raffineries de pétrole ont explosé et la déforestation a été phénoménale. Les conséquences environnementales catastrophiques ont dévasté la planète. Plus rien ne pousse. L’eau est alors devenue la plus précieuse des ressources. Des milices errent et terrorisent les villes qui tentent de survivre tant bien que mal.

C’est dans ce contexte écolo-poterie, comme une allégorie de notre crise sanitaire écologique que nous sommes en train de traverser produire, que vous incarnez des survivants. Vous vous déplacez de ville en ville dans les cieux et en dirigeable. Parce que c’est moins bruyant, parce que c’est moins polluant, parce que c’est plus pratique. Parce que, surtout.

CloudAge vous propose de jouer en mode « normal », ou en mode campagne, immersif, narratif et évolutif. En mode normal, le jeu dure une bonne et grosse heure. En mode campagne, on enchaîne les parties, les scénarios, avec des choix narratifs à prendre qui vont affecter le jeu, le plateau, le matériel.

Si les règles sont denses et copieuses, le jeu est beaucoup plus fluide qu’il n’y paraît. On commence par une phase d’ajustement, événement, ressources, puis une phase de déplacement de son dirigeable sur le plateau, et enfin, une dernière phase d’action. Cette phase d’action vous permet soit d’acquérir de nouvelles ressources, et une nouvelle carte au passage, soit d’améliorer votre dirigeable : de meilleures capacités de combat contre les milices ou un déplacement amélioré.

Le jeu mêle quelques mécaniques connues, dont le deck-building, avec un soupçon fun de cartes à piocher à moitié dissimulée par des… nuages, dans des sleeves.

Une fois toutes les règles de CloudAge assimilées et digérées, et il y en a beaucoup, le jeu fonce ! Répétitif après 2-3 parties en mode normal, CloudAge prend toutefois son envol (c’est le cas de le dire) dans sa variante campagne Legacy.

Alors non, au contraire de certains autres jeux Legacy, on ne déchire ou ne change rien du jeu. On ne fait que rajouter de nouvelles cartes ou de nouvelles tuiles sur le plateau, le tout en lien avec le scénario en cours, en fonction de la partie, en fonction de ses choix. Souvent, en lien avec ses prouesses au fil du jeu, on rajoute ceci ou cela, et c’est tout. Au contraire d’autres jeux en format Legacy, le jeu s’en sort indemne.

Encore une nouvelle réussite d’Alexander Pfister, qui co-signe ici un jeu narratif, immersif et disruptif. Matagot présentera donc la VF à Cannes. La sortie boutique est prévue pour tout début mars.


Platypus

Acide ? Dangereuse ? Énervante ? Une vendeuse de voitures ! Comestible ? Rapide ? Souple ? Captain America ou une autruche ? Dans Platypus, vous coopérez pour éliminer progressivement les mauvais mots, afin de trouver et d’identifier le Platypus grâce à leurs cartes Adjectif. Entre définitions très personnelles et cartes en main limitées, il faudra parfois avoir de l’intuition et même de l’imagination !

Un jeu d’ambiance et de déduction extrêmement malin créé par l’iconoclaste Phil Walker-Harding (Explorers, Silver & Gold). Sortie en mai 2022.


📍 Encore une chose : Matagot & Friends occupera le stand numéro 09.01. Passez leur dire bonjour pour voir ces 5 jeux, et les 35 autres avec.

Et vous, quels jeux Matagot & Friends attendez-vous pour cette année ?

3 Comments

  • L. de Nantes

    La loi du genre, sans doute: article gentiment un tantinet complaisant ;-)…

    Matagot (et Surfin Meeple), c’est aussi, de plus en plus: de fréquents et parfois longs retards ou reports de prod et de parution (Everdell), des tirages parfois de moindre qualité que ceux de l’éd. d’origine (jeux Leder Games) ou/et comportant des erreurs (Root, Everdell), des ruptures de stock à répétition (les classiques de SMG et leurs extensions), parfois quasi immédiates (Red Rising). Plus récemment, encore, comme certes bcp d’autres éd. établis – et très bien portants! – qui y voient un moyen commode à la fois d’épargner leur trésorerie et de minimiser le risque éditorial: le préfinancement/la prévente de jeux maison, par ailleurs de moins en moins visibles dans la masse des juteuses ou très prometteuses localisations à tout va, sur KS (rééd. de Kemet hier, Yucatan aujourd’hui et rééd. de Cyclades demain).

    Matagot reste certes un petit éd. indépendant que cette qualité seule suffit à rendre a priori sympathique, mais qui ces derniers temps ressemble de plus en plus à la grenouille de la fable. Espérons pour lui qu’il ne finisse pas comme elle et pour les ludophiles qu’il retrouve ces sérieux et rigueur qui n’ont pas peu contribué à faire sa réputation.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :