Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Le jeu du jour : 50 Clues

Temps de lecture: 5 minutes

50 Clues, de quoi ça parle ?

50 Clues est un Escape Game « de salon ». Comme Unlock!, 50 Clues est un jeu narratif d’énigmes composé d’un paquet de cartes et assisté d’une application pour y entrer différents codes.

La VO de 50 Clues est sortie à Essen en 2019, voici enfin la VF des deux premiers chapitres. Le troisième est attendu pour novembre.

50 Clues est donc un jeu narratif qui nous plonge dans un récit immersif. À la manière des « vraies » Escape Games IRL, les multiples énigmes qui mitraillent l’aventure sont surtout là pour poser un défi. On est surtout là pour découvrir et progresser dans le récit.

Un 5 sur 5 sur l’ITHEM.

Et comment on joue ?

C’est donc comme Unlock, à peu près. On retourne des cartes, sur lesquelles on découvre des chiffres cachés, avec parfois, souvent, des énigmes à résoudre pour progresser dans le récit et prendre de nouvelles cartes.

L’appli, en réalité une plateforme web, permet d’inscrire des codes en combinant deux nombres, mais également d’y inscrire un nombre tout simple. Le tout pour obtenir de plus amples informations sur l’histoire et obtenir de nouvelles cartes.

Et comment on gagne ?

50 Clues est donc un Escape Game « de salon ». Une fois le scénario, le chapitre, le paquet de cartes terminé, la partie est finie.

50 Clues, au contraire d’Unlock, n’est pas minuté. On peut prendre son temps. En revanche, plus on se trompe et moins on remporte d’étoiles et de points. En fin de partie, un pourcentage de réussite s’affiche. Selon ses erreurs, on obtient tel ou tel score. On finit toujours par réussir l’affaire, d’autant que « l’appli » fournit des indices pour chaque énigme, et au pire, la solution. Mais cette « réussite » sera toute relative.

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, 50 Clues atteint 5 sur 5.

Pourquoi ?

Parce que dans 50 Clues, à moins d’y jouer en solo, ce qui est tout à fait possible, et même très bon dans cette configuration, on est obligé de coopérer pour avancer. Les énigmes étant parfois complexes, il va falloir s’entraider pour les résoudre.

50 Clues, à combien y jouer ?

Le jeu peut très bien se pratiquer en solo, même si on risque parfois de sécher sur certaines énigmes. Mais comme « l’appli » propose deux indices par énigme, avant de fournir la solution, on peut toujours compter sur un petit coup de pouce.

Sinon, c’est à 2 que 50 Clues se pratique le mieux. C’est à 2 qu’on est certain de suivre le jeu, de mieux communiquer et de se sentir engagés jusqu’au bout.

À partir de quel âge y jouer ?

Le jeu indique 16 ans, et ce n’est pas une plaisanterie ! Le jeu met en effet des scènes violentes et dérangeantes ! Âmes sensibles s’abstenir, mais vraiment ! À ne pas mettre entre toutes les mains.

Rarement un jeu de société aura proposé un tel déluge de scènes gore et malsaines.

50 Clues, verdict

50 Clues surfe clairement sur le succès d’Unlock : un paquet de cartes, des nombres à retrouver, des énigmes à résoudre, une appli pour y entrer des nombres et ainsi progresser dans la partie. Rien d’original.

Sauf que.

N’est pas Unlock qui veut !

Le scénario est tout moisi : sans ne rien spoiler, c’est dans le prologue du tout premier chapitre, on se met dans la peau d’une mère internée en asile psychiatrique qui décide de s’échapper pour retrouver son fils avant qu’un méchant, Léopold (quel nom de méchant !) ne le retrouve avant, pour une sombre histoire de messe noire. Voilà. On n’en apprendra pas plus. Et au bout des deux premières boîtes, des deux premiers chapitres disponibles, on n’en sait toujours pas plus. Et au final, on n’y tient pas plus que ça. Rien n’est fait pour se placer dans la peau du personnage principal, qu’on s’amuse à diriger sans aucune empathie, passion ni émotion.

50 Clues est un enchaînement de scénettes, gores et gratuites, et parfois crétines. Et surtout, 50 Clues est composé d’un enchaînement abscons d’énigmes, ad nauseam. C’est pratiquement une carte = une énigme. Au bout de la 20, 30e énigme, on commence à saturer.

Et si ces énigmes sont plutôt intéressantes, elles fonctionnent toujours de la même manière : retrouver un nombre, qu’on insère sur la plateforme pour recevoir une nouvelle carte, qui nous fournit une nouvelle énigme, etc. etc etc, ad nauseam. Au bout d’un moment, on perd le fil et on sature.

Et parlons de fil, justement. Le récit n’a aucun sens. On saute du coq à l’âne. On se retrouve dans un lieu, dans une situation sur une carte, dans une autre sur la prochaine, sans véritablement savoir comment ni pourquoi on est passé de l’un à l’autre. L’écriture est bâclée !

50 Clues, verdict final

Mauvais !

Note : 1 sur 5.

Ce qui nous a moins plu ⛔️

❌ Tout !

❌ Les scènes gore. La violence inutile et sérieusement dérangeante. C’est à se demander si l’auteur du jeu ne devrait pas aller consulter

❌ La plateforme web, cheap

❌ Un enchaînement incessant et pénible d’énigmes

❌ Un jeu produit en Chine ??? Juste pour quelques cartes ? Il aurait très bien être imprimé plus près de chez nous, non ?

❌ Le jeu indique un numéro de série spécifique. Qui ne peut être utilisé que 30 fois en tout. Une fois joué 30 fois, le numéro de série, et le jeu sont désactivés ! Pas glop. Une maniclette certainement mise en place pour éviter de trop faire tourner le jeu. Un jeu pur Kleenex

❌ Le fil narratif qui saute du coq à l’âne. Aucune cohérence, aucune écriture

❌ Un pseudo Unlock raté

Ce qui nous a plu ❤️️

✅ Un parti-pris esthétique assumé : du noir et blanc avec du rouge, pour le sang par exemple, au trait simpliste et enfantin qui détonne avec le caractère tragique du récit

✅ L’exemple parfait de tout ce qui ne faut pas faire. Les contre-exemples sont parfois constructifs et instructifs !

✅ Un jeu pour patienter entre deux boîtes Unlock. La 8e, Mythic Adventures, débarque en novembre (déjà en préco ici)

Et encore une chose

Vous pouvez trouver le premier chapitre de 50 Clues chez Philibert ici,

Et également chez Magic Bazar ici.

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité. Notre équipe prend soin de présenter des jeux. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Magic Bazar. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

  • Auteur : Jeppe Norsker
  • Illustrateur : Jeppe Norsker
  • Éditeur : Blackrock pour la VF
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 5 (« idéal » à 1-2. Entre guillemets, parce qu’il n’y a rien d’idéal dans 50 Clues !)
  • Âge conseillé : Dès 16 ans (Jamais en-dessous. Certaines scènes sont vraiment choquantes !)
  • Durée : 60-90′ par chapitre. Il y en a 3 en tout. La 3e est en passe d’être traduite
  • Thème : Thriller
  • Mécaniques principales : énigmes, coopératif, Escape Game
%d blogueurs aiment cette page :