Fast Sloths. Cours Forrest, Cours

Temps de lecture: 5 minutes

Fast Sloths, de quoi ça parle ?

De paresseux. Le singe mammifère. Dans Fast Sloths, oui, vous allez jouer un paresseux « rapide » (comme dans le titre) pour vous balader dans une région, le plateau, et tenter de manger le plus de feuilles

Si le thème est fun et original, incarner un paresseux, toute la mécanique de jeu repose sur l’utilisation de cartes pour activer des jetons « animaux » présents et distribués sur le plateau. Pas d’aventure, et une thème assez peu intégré. Un pur jeu « à l’allemande » créé par un allemand. 2/5 sur l’ITHEM

Et comment on joue?

On commence par piocher 3 cartes de trois tas différents d’animaux, puis on en joue autant que désiré mais du même animal. On additionne les points de mouvement de l’animal joué, qui se déplace sur le plateau. Le but ultime ? Transporter son jeton paresseux à travers le plateau pour l’amener vers d’autres arbres, d’autres feuilles à grignoter. Si le paresseux est personnel, les animaux, eux, sont joués par tout le monde à la table. Et chaque animal possède ses terrains favoris qu’il peut franchir, d’autres pas. Il faudra bien composer avec ces contraintes géostratégiques

Tout le sel du jeu réside dans son aspect win-to-lose. Plus on gagne, plus on avance dans la course, plus on récolté de feuilles et plus le jeu se serre. En effet, à la manière d’un Fluxx, la règle des « je pioche 3 cartes et j’ai le droit d’en garder 7 », à mesure qu’on récolte des feuilles / objectifs, les mécaniques deviennent moins généreuses : moins de cartes piochées, moins de cartes en main. Un win-to-lose, donc. On gagne pour… perdre de plus en plus, ou à peu près. Une mécanique originale, subtile et délicieuse

Et comment on gagne ?

Fast Sloths est un pur et « simple » jeu de course. Le but : être le ou la première à avoir mangé 8 feuilles (sur 9 dispo). Tout ça sans bouger, comme un vrai paresseux, pour se faire balader par les autres animaux. LOL

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Fast Sloths atteint un 2/5

Pourquoi?

Parce que dans Fast Sloths, la seule interaction « directe » repose sur le phénomène de course, sur sa capacité à convoquer et instrumentaliser les autres animaux pour se faire balader au travers du plateau et ainsi attendre son, ses buts

On ne peut jamais bloquer les autres, ou alors juste à peine à faisant bouger l’un ou l’autre animal qui aurait pu arranger les autres. Mais c’est peu. Une interaction plutôt indirecte et froide, donc

À combien y jouer ?

On peut y jouer de 2 à 5, sans aménagement aucun entre 2 ou 5. Le plateau, les jetons, tout reste pareil. Autant le dire tout de suite, à 2-3 on s’y ennuie ferme ! La course, la tension et le chaos sur le plateau deviennent inexistants, anecdotiques. Calme plat. Flatline

C’est à partir de 4 que le jeu devient beaucoup plus fun, beaucoup plus chaotique aussi, avec des animaux qui gambadent de tous les côtés sur le plateau

À partir de quel âge y jouer ?

Le jeu est prévu dès 8 ans. C’est une bonne estimation. On pourra même y jouer avec des enfants plus jeunes, dès 6-7 ans, en les aidant à additionner les points de mouvement de leurs cartes

Fast Sloths est vraiment destiné à un public familial. Dans cette optique, il devient un très bon jeu pour apprendre aux plus jeunes à gérer leurs cartes, à optimiser leurs déplacements

Alors, Fast Sloths, c’est bien ?

Non, pas vraiment

Sur le papier, il aurait tout pour plaire : une mécanique de « win-to-lose » originale, un thème cocasse, une course trépidante. Et dès qu’on s’y met, mais qu’est-ce qu’on s’y ennuie !

À 5 on se surprend à se prendre… au jeu, à lâcher un « dégage de là, c’est mon zèbre » (une phrase que l’on sort relativement peu souvent dans la vraie vie courante). Mais sinon, on passe sa partie à compter les cases, sans arrêt : 1, 2, 3, je récupère mon paresseux, et hop je continue mon déplacement, 4, 5, 6… rébarbatif #baillement

Alors certes, la variété des animaux, de leurs compétences et territoires de prédilection spécifiques parvient quelque peu à rehausser le tout, mais pas au point de relever le jeu. Même les enfants s’en lasseront rapidement

Fast Sloths porte bien son nom, son thème. Le jeu est long, lent comme un paresseux

🔴 Fast Sloths Score final : 3/5

Je suis peut-être un peu dur. Au vu de ses subtilités, avec des règles qui évoluent au fil de la partie à la Fluxx et son thème cocasse, Fast Sloths pourrait mériter plus. Mais non. Car au final, même si on s’amuse à (se) balader sur le plateau à gauche, à droite, en bas, en haut, le jeu devient rapidement rébarbatif. 3/5 c’est au final plutôt bien payé pour le peu d’intérêt que le jeu suscite

Dans Fast Sloths, il y a du bon, mais il y a aussi beaucoup de moins bon

Ce qui nous a plu ❤️️

✅ Une idée de thème loufoque et originale : incarner un paresseux pour se faire trimbaler sur le plateau. Du pick-up-and-delivery dans lequel VOUS êtes l’objet

✅ Une mécanique toute en subtilité : plus je gagne et plus le jeu se tend. Ce n’est pas du win-to-win mais du win-to-lose 😅

✅ Pléthore d’animaux aux pouvoirs et terrains spécifiques

✅ Des règles mi-compactes, mi-didactiques. Plutôt un bon point

✅ Un jeu sympa pour jouer avec les enfants pour les aider à travailler leurs maths (additionner les valeurs de mouvement, compter les cases)

Ce qui nous a moins plu ⛔️

❌ Passer sa partie à compter des cases, sans arrêt. Pas super, super fun

❌ Un jeu peu trépidant pour adultes. Très rébarbatif

❌ Des débuts de partie extrêmement lentes puisque les cartes sont ordonnées par ordre croissant. Donc au début, ça bouge peu, très peu, trop peu

❌ Des variantes, des extensions qui apportent peu : nouvelle mappe, nouveaux animaux possibles, nouvelle config de plateau. Au final, c’est toujours la même mécanique de jeu peu passionnante

❌ Friedemann Friese qui peine à sortir un carton depuis quelques années. Snif 😥

❌ Un prix abusif. Plus de 60 euros pour deux bouts de carton qui composent le plateau, 120 cartes et quelques jetons en bois. Et on doit même coller tous les autocollants du jeu soi-même. Abusé

Et encore une chose

Le jeu propose déjà une extension, une carte, un plateau supplémentaire. Pas vraiment nécessaire

Pour l’instant, post-Essen, le jeu n’existe encore qu’en anglais. Seules les règles sont en anglais, et mieux vaux bien maîtriser le langue de Trump pour pouvoir y jouer car elles sont plutôt denses, même si au final tout est clair et limpide. Une VF devrait débarquer plus tard chez EDGE

Entre temps, si vous êtes pressés, pas comme un paresseux, vous pouvez trouver Fast Sloths chez Philibert en anglais ici

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité et tentons de rester le plus simples possibles. Notre équipe prend soin de recommander des jeux et espérons que vous apprécierez! Juste pour que vous le sachiez, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez quelque chose en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

  • Auteur : Friedemann Friese
  • Illustrateur : Harald Lieske
  • Éditeur : Stronghold
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 4 (mais comptez plutôt 2 à 3)
  • Age conseillé : Dès 8 ans
  • Durée : 45′ environ,
  • Thème : Animaux
  • Mécaniques principales : Course, gestion de main

2 responses to Fast Sloths. Cours Forrest, Cours

  1. Derfred says:

    Un lémurien, c’est un lémurien Prof ! Comme qui dirait une rareté !
    Cela dit merci pour cette présentation pleine de nuances… J’aime !

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.