Museum. La critique en une minute

Temps de lecture: 2 minutes

Museum est sorti en mai 2019. Il s’agit d’un jeu de plateau de collection de cartes qui se déroule au début du XXe siècle, en pleine euphorie muséale européenne. Le but? Pécho le plus de cartes pièces archéo pour remplir son musée

Le jeu tourne bien, à son tour on est obligé de prendre une carte du plateau, puis soit on en pose une ou plusieurs, en payant leur coût avec les cartes de sa main, soit on en reprend de sa défausse. C’est tout, à peu près

On gagne des points au fil de la partie pour ses cartes posées, et en toute fin, dès que quelqu’un a passé le cap des 50 PV, on en rajoute selon le nombre de cartes de la même collec dans son musée

Le jeu tourne bien, encore une fois, mais n’est pas mémorable pour autant. Pioche, collection

Et le décompte à la fin laisse un petit arrière goût amer, avec une sensation à l’aveugle (que l’on retrouve aussi dans Wingspan, d’ailleurs) de ne pas savoir exactement combien on a réussi à en accumuler au final. Et surtout, combien les autres en rajoutent à la fin avec leurs objectifs secrets. On gagne, on perd, pouf

À préciser que toutes les cartes sont somptueuses, aux incroyables illustrations de Vincent Dutrait, et cohérentes avec à chaque fois des indications archéo uniques

Rajoutez à cela une interaction polaire, sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Museum atteint un 1/5

Bref. Un bon jeu, qui n’a toutefois rien de stupéfiant et qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable

Score final pour Museum: 4/5

Et encore une chose

Comme le jeu est sorti sur KS, le jeu est déjà blindé d’add-ons / extensions: une boîte pour rajouter une 5e personne, et 3 autres boîtes (pour l’instant) pour rajouter et varier les règles d’acquisition des cartes. Si on est prêt à craquer un pont et son budget pour une centaine d’euros, on peut se faire la totale pour un jeu en maxi-format, de quoi renouveler et pimenter le jeu

Vous pouvez consulter les règles (bêta) de Museum ici

Vous pouvez trouver Museum chez Philibert ici

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité et tentons de rester le plus simples possibles. Notre équipe prend soin de recommander des jeux et espérons que vous apprécierez! Juste pour que vous le sachiez, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez quelque chose en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

chez Magic Bazar ici

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop ici

  • Date de sortie : mai 2019
  • Langue : Française
  • Produit en : Chine
  • Auteurs :  Eric Dubus, Olivier Mélison
  • Illustrateur : Vincent Dutrait
  • Éditeur : Holy Grail Games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 4 (optimum 2-3)
  • Age conseillé : Dès 10 ans (pas moins, car il y a pas mal d’éléments à gérer)
  • Durée : 60 minutes (rarement plus)
  • Thème : Musée
  • Mécaniques principales : pioche, objectifs, collection

11 Comments

  1. Salut !
    Merci pour le retour 🙂
    Les cartes sont effectivement magnifiques mais elles étaient aussi très fines dans la version kickstarter. Est-ce toujours le cas dans cette version ?

  2. Bonjour!

    Merci pour cette critique, je l’attendais car Museum semble magnifique mais avait l’air terriblement classique dans son mode de jeu. Est-ce que les extensions corrigent ce classicisme? J’avais l’impression de me retrouver pour la première fois avec un jeu à option/extension à acheter pour obtenir le gameplay complet (comme « le marché noir » en vue d’interaction entre joueurs).

    Encore merci pour la qualité de vos avis, elle m’a permis d’enrichir ma ludothèque!

    1. Merci à vous pour votre retour Arnaud

      Oui, vous avez très bien saisi les enjeux du… jeu, qui est d’un classicisme crasse, ne nous leurrons pas. Cartes, collection. Les différentes extensions parviennent à pimenter le jeu, mais malgré ce déluge d’artifices, son cœur de jeu demeure le même

  3. L’extension marché rajoute vraiment de l’interaction, elle est indispensable pour moi. Par contre le jeu prend une place folle, et pour le moment nous avons fait une partie à 5 qui a durée presque 3h et une seconde à 4 qui a duré prés de 2h, s’il y a un joueur sujet à l’analysis paralysis le jeu peut vraiment s’éterniser… À plusieurs moment on ne savait même plus qui devait jouer… Mais malgré tout mes joueurs ont bien apprécié. Le jeu est tout de même simple à assimiler et très classique. Avis mitigé donc.

  4. Merci pour ce retour express sur un jeu qui visuellement (l’effet waouh du trait de Vincent !)
    et thématiquement me faisait les yeux doux. Comme Wingspan d’ailleurs. Et comme Wingspan aussi, à vous lire et après la lecture des règles, je crains fort d’être un peu déçu par le manque de profondeur et le clacissisme des mécanismes.
    Je pioche/je joue des cartes, des objectifs secrets, la difficulté à prédire la victoire… Cela me fait penser aux Aventuriers du Rail. Est-ce qu’on s’en approche au niveau des sensations de jeu? Dans ce cas-là je suis sûr que Museum pourrait se faire une place à la table familiale. Merci de votre retour.

    1. Bonjour Loïc et merci pour votre commentaire

      Alors oui, ça reprend (un peu) les mécanismes de TtR, en y rajoutant plein d’éléments / fioritures qui viennent varier / alourdir le jeu: événements chaque début de tour qui vient modifier les règles du tour, possibilité d’engager des experts qui viennent eux aussi modifier les règles, etc

      Ce que le jeu gagne en « profondeur » il le perd aussi en simplicité, au contraire d’un TtR qui se veut beaucoup plus abordable, fluide et familial

      Vous avez vu juste Loïc, Wingspan et Museum sont assez proches, dans une gamme très Family+ à tendance ++

      Avez-vous d’autres questions?

      1. Un grand merci pour ces précisions et compléments sur le gameplay et sensations de jeu. Ah, ah, ah, non, plus d’autres questions! Il n’y a plus qu’à l’essayer. Mais il me semble qu’on a affaire à un jeu en équilibre (peut-être précaire) entre deux chaises et deux publics. Et possiblement à un jeu dont le plumage surpasse un poil trop le ramage. Néanmoins, j’ai bien envie d’aller faire un tour au musée pour voir…en famille plutôt qu’avec mon petit cercle de joueuses chevronnées.

    2. En terme de sensation, je trouve qu’on se rapproche d’un 7 wonders en plus simple et avec un peu moins d’interaction (pas de draft). Clairement le jeu a sa place à une table familiale et c’est pour cela que je le garde… Parcequ’il est quand même très facile à expliquer et à appréhender… Les 2 bémols que je trouve sont la longueur des parties (à voir si ça s’arrange au bout de plusieurs parties…) et l’aire de jeu gigantesque nécessaire.

      1. Merci également Tristan pour ces commentaires. Si en plus il peut être rapproché de 7W, alors je signe immédiatement pour une partie d’essai !

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.