🩉 Critique de jeu: CuBirds. Un jeu vraiment chouette

Temps de lecture: 4 minutes

Des oiseaux qui se posent sur une clĂŽture puis s’envolent. Pas trĂšs sexy. Et pourtant, derriĂšre ce minuscule jeu de cartes et de collection se cache une micro-merveille subtile et surprenante

  • Date de sortie: Printemps 2018 en VF
  • Auteur: Stefan Alexander
  • Illustrateur: Kristiaan Der Nederlanden
  • Editeur: Catch up Games
  • Nombre de joueurs: 2 Ă  5 (optimum 4)
  • Age conseillĂ©: DĂšs 8 ans (voire plus, pour saisir toute la finesse du jeu)
  • DurĂ©e: 30â€Č
  • ThĂšme: Oiseaux
  • MĂ©caniques principales: cartes, collection

recommande

CuBirds, de quoi ça parle?

De ça:

Enfin, Ă  peu prĂšs

Pas sur une ligne Ă©lectrique, mais sur une clĂŽture

Des oiseaux qui se posent peu à peu sur des lignes de clÎture, puis pouf, envolée

Si le thĂšme est lĂ©ger, faut pas se leurrer, CuBirds est surtout un jeu de cartes et de collection, il ne faut pas chercher d’immersion ou d’aventure

Mais

Les illustrations, Ă  coup d’oiseaux cubiques, sont tellement originales qu’elles parviennent Ă  apporter un je-ne-sais-quoi extraordinaire au jeu. Un cachet. Un parfum. On craquera

Et comment on joue?

CuBirds est avant tout un jeu familial

Ou pas

PlutÎt ou pas, tellement les mécaniques sont subtiles. La preuve. Attention, accrochez-vous bien:

On commence par prĂ©parer une matrice de 4×3 cartes oiseaux, avec chaque rangĂ©e abritant des oiseaux diffĂ©rents

Les joueurs et joueuses reçoivent ensuite 8 cartes en main, puis une supplémentaire face ouverte pour marquer le début de la collection personnelle

Et c’est maintenant que ça se complique:

A son tour, on doit poser un ou plusieurs oiseaux semblables de sa main Ă  cĂŽtĂ© de l’une des 4 rangĂ©es communes. On peut alors ramasser tous les oiseaux situĂ©s entre ses oiseaux posĂ©s et l’oiseau similaire. Le mot-clĂ© est: entre

Exemple, sur la table, dans une rangĂ©e et dans l’ordre il y a: un flamand, un perroquet, un moineau. Je pose un flamand. Je ramasse donc… un perroquet

Ces cartes se placent dans sa main. Elles ne se rajoutent pas Ă  sa collection

Et quid si on n’a pas rĂ©ussi Ă  prendre des cartes, parce que les oiseaux dans les rangĂ©es ne correspondaient pas? On peut, si on le dĂ©sire, pĂ©cho deux cartes de la pioche. Au hasard. Moyen, mais ça permet de faire le plein

Et c’est tout?

Non

Comment faire alors pour compléter sa collection face visible devant soi?

C’est l’envolĂ©e

Chaque famille d’oiseaux possĂšdent trois valeurs. Une dans le coin gauche en bas, c’est le nombre de cartes dans le jeu. Les deux autres, dans le coin supĂ©rieur droit, correspond Ă  l’envolĂ©e

A son tour, si on le dĂ©sire, on peut jouer de sa main n’importe quel nombre de cartes « oiseau » similaires. Si ce nombre est Ă©gal ou supĂ©rieur Ă  la valeur de gauche, la petite envolĂ©e, on en garde une qu’on place dans sa collec, les autres cartes sont alors dĂ©faussĂ©es. Si ce nombre Ă©galise ou dĂ©passe la valeur de droite, c’est la grande envolĂ©e. Dans ce cas, on en garde deux qu’on ajoute Ă  sa collection, les autres cartes sont aussi dĂ©faussĂ©es

Et c’est tout?

Non

Quand un ou une joueuse n’a plus de cartes en main, les autres dĂ©faussent leur main (pas leur collec face visible) et on recommence une manche en laissant la matrice commune mais en recevant Ă  nouveau huit cartes

Des mécaniques certes alambiquées, mais une fois un tour effectué, tout devient clair et fluide

Un jeu familial, mais pas vraiment. Car on peut vraiment s’amuser Ă  rĂ©aliser des stratĂ©gies de ouf. ThĂ©sauriser, avec le risque de devoir tout jeter quand un ou une autre joueuse dĂ©gage toute sa main Ă  la suite d’une envolĂ©e? Ou (se) la jouer tactique, opportuniste, furtif et rapide? La fourmi, la cigale, la tortue, le liĂšvre, tout ça

Et comment on gagne?

DĂšs qu’un ou une joueuse obtient une collection de 7 espĂšces diffĂ©rentes ou deux espĂšces d’au moins 3 oiseaux (= au minimum deux brelans), il ou elle remporte aussitĂŽt la partie

Des conditions de victoire simplissimes

Qui poussent à réinventer sa stratégie de victoire à chaque tour. Viser les grandes envolées pour placer deux oiseaux semblables et chercher les brelans? Ou taper dans les petites envolées pour une collec variée? Voire un mix pour se laisser des ouvertures?

Simple. Fun. Efficace

Interaction?

Pas Ă©normissime, car on ne peut pas s’en prendre Ă  la collection des autres. Et pourquoi pas dans une extension avec un carte « rapace » qui ferait fuir certains oiseaux bien tranquilles en train de prendre l’apĂ©ro sur sa clĂŽture?

Mais une interaction bien prĂ©sente quand mĂȘme

Car selon les cartes qu’on pose dans les rangĂ©es, on offrira des opportunitĂ©s aux autres. Avec du contre-pick aussi nĂ©cessaire. Et surtout, le coup de faire dĂ©fausser la main des autres

Et Ă  combien y jouer?

A 4

A 2-3, l’interaction et la tension sont moins prĂ©sentes

A 5, c’est trop le chaos, la matrice change trop, trop souvent, trop rapidement

A 4, c’est le parfait Ă©quilibre

Alors, CuBirds, c’est bien? Critique.

Mettre dÚs 8 ans sur la boßte dessert presque le jeu. Cela le rend familial et risque bien de détourner les joueurs et joueuses plus confirmées, plus exigeantes

8 ans, ça fait un peu: « bouaf, mon petit neveu peut y jouer, ça ne doit du coup pas trop avoir d’intĂ©rĂȘt »

La réalité est toute autre

Les mĂ©caniques extrĂȘmement fines et subtiles de CuBirds confĂšrent au jeu une amplitude, un intĂ©rĂȘt insoupçonnĂ©

Un jeu fluide, profond, fun, efficace. Mais surtout, surprenant

Et les illustrations sont juste magiques. Avec chaque carte « oiseau » unique: orientation, décor

Bref, coup de cƓur pour ce micro-jeu

Score:

Anticipation: 4/5. Des illustrations extrĂȘmement attirantes. Un jeu des Lyonnais Catch Up Games, tout feu tout flamme depuis leur blockbuster Paper Tales. Les 8 ans affichĂ©s sur la boĂźte refroidissent un peu, on se dit qu’il sera « trop » familial, « trop » lĂ©ger

Pendant la partie: 5/5. Fluide, efficace, Ă  l’intĂ©rĂȘt insoupçonnĂ©. Une pĂ©pite.

AprĂšs la partie: 5/5. Une irrĂ©sistible envie de rejouer pour prendre sa revanche ou gagner diffĂ©remment, encore plus rapidement. Un jeu qu’on ressortira souvent

Score final: 5/5. Mettre un 5/5 pour un mini-jeu de cartes, c’est couillu. Et pourquoi pas? Faut-il toujours un dĂ©luge de fig, avec un thĂšme de ouf hyper immersif? Non. La preuve avec ce CuBirds, ramassĂ©, original, tĂ©mĂ©raire. Encore une nouvelle belle rĂ©ussite pour Catch Up

Et encore une derniĂšre chose.

En parlant d’oiseaux, en printemps 2018 un phĂ©nomĂšne inquiĂ©tant a Ă©tĂ© observĂ© dans les campagnes. Une diminution vertigineuse du nombre d’oiseaux. Corollaire Ă  la diminution du nombre d’insectes (les pesticides? Les changements climatiques?)

Vous pouvez consulter les rĂšgles du jeu ici

Vous pouvez trouver le jeu chez Philibert ici

Chez Jeu du Bazar

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop

6 Comments

  1. J’ai une question sur le jeu, Ă  quel moment considĂšre ton qu’une manche se termine ?
    Au moment oĂč je n’ai plus de cartes aprĂšs une envolĂ©e ou bien si je n’ai plus de carte en posant mes oiseaux sur la matrice sans encadrer d’oiseau ? (oĂč normalement j’ai la possibilitĂ© de piocher)

        1. My pleasure Ben

          Et bonnes parties!

          Gardez un Ɠil 👁 Ă  la main des autres pour Ă©viter de vous faire pĂ©cho par cette maniclette

          A trĂšs bientĂŽt sur Gus&Co Ben đŸ‘‹đŸŒ

  2. Un excellent jeu!

    Une petite prĂ©cision (tes explications m’ont donnĂ© un doute, je suis allĂ© vĂ©rifier dans les rĂšgles) :

    « Il est interdit de dĂ©voiler des cartes si l’on ne peut pas faire d’EnvolĂ©e. » => donc ce ne serait pas, comme tu le dis, « A son tour, si on le dĂ©sire, on peut jouer de sa main n’importe quel nombre de cartes « oiseau » similaires. » Un petit dĂ©tail qui a son importance pour Ă©viter d’accĂ©lĂ©rer injustement la fin d’une manche ! 😉

    Bon, quant Ă  moi, ta trĂšs bonne critique m’a permis de me rappeler que l’on Ă©tait pas obligĂ© de faire des envolĂ©es au nombre juste (« égal ou supĂ©rieur »), et j’avais oubliĂ© la pioche des deux cartes quand aucun oiseau pris. Comme quoi…

    Salutations de Belgique !

    Nicolas

A vous de jouer! Participez Ă  la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.