Critique de jeu : Queendomino. Mieux que? Moins bien que?

Temps de lecture: 3 minutes

Kingdomino VS Queendomino. Lequel est le meilleur? Mais qui sortirait vainqueur d’un combat entre Hulk et Yoda?

  • Date de sortie : novembre 2017
  • Auteur : Bruno Cathala (Kingdomino, Five Tribes, Oliver Twist)
  • Illustrateur : Cyril Bouquet
  • Editeur : Blue Orange
  • Nombre de joueurs : 2 à 4 (optimum à 4)
  • Age conseillé : dès 8 ans
  • Durée : 25 minutes.
  • Mécaniques principales : placement de tuiles, construction de bâtiments.

Cette critique vous est proposée par Altaripa, membre (honorable) du staff Gus&Co

Queendomino, de quoi ça parle ?

 

Queendomino, c’est Kingdomino avec plus de possibilités.

Queendomino reprend les mêmes règles que Kingdomino en y ajoutant un système d’achat de bâtiments permettant une autre manière de faire des points de victoires et une compétition pour attirer la reine dans le plus beau royaume.

Comment on joue ?

Chaque joueur doit construire un royaume de 5 par 5.

Un domaine est un ensemble de cases du même type de terrain.

Comme dans Kingdomino, chaque domaine rapporte autant de points que son nombre de cases multiplié par son nombre de couronnes.

Le jeu se déroule en plusieurs manches composées, pour chaque joueur, de 5 phases :

Placement

Le joueur récupère le domino sur lequel il s’est placé et le pose dans son royaume. Soit adjacent à son château soit à côté d’un autre domino en agrandissant au moins un domaine (l’une des couleurs du domino doit être posée à côté d’un domino de même couleur).

Impôt (facultatif)

Utiliser un ou deux chevaliers pour percevoir l’impôt. Les chevaliers doivent être posés sur le dernier domino joué. Chaque chevalier fait gagner autant de pièces que la grandeur du domaine sur lequel il est posé.

Certains bâtiments permettent de gagner plus de pièces lors de cette action en fonction du nombre de chevaliers ou du nombre de tours dans son royaume.

Construction (facultatif)

Queendomino a un nouveau type de terrain, les chantiers (rouges). Ils permettent de construire des bâtiments en payant entre 0 et 5 pièces.

Ces bâtiments permettent de gagner des points de victoires, par exemple pour chaque domaine d’un certain type ou par nombre de tours dans son royaume.

A l’achat de certains bâtiments, on peut récupérer des chevaliers ou des tours.

La reine va dans le royaume le plus beau, celui qui a le plus de tours.

La reine offre une réduction sur l’achat des bâtiments et compte comme une couronne supplémentaire en fin de partie.

Dragon (facultatif)

Si le dragon est encore dans sa caverne, on peut payer une pièce pour qu’il détruise l’un des bâtiments proposés à l’achat.

Choix de la tuile suivante

Le joueur choisi la tuile suivante et y place son pion.

Une fois que chaque joueur a choisi sa tuile, on décale et recharge les bâtiments proposés à l’achat.

Et comment on gagne ?

Lorsqu’il n’y a plus de tuiles on décompte les points :

1 point pour 3 pièces

Points pour chaque domaine (taille multipliée par couronnes)

Les points rapportés par les bâtiments

Le gagnant est celui qui a le plus grand score.

Interaction

Forte:

Interaction sur le choix des tuiles.

Interaction sur le choix des bâtiments.

Interaction pour attirer la reine dans le plus beau royaume.

Interaction pour utiliser le dragon.

A combien y jouer ?

A 2 joueurs : Pas joué à deux, mais comme c’est un jeu de Bruno Cathala, ça doit très bien fonctionner.

A 3 joueurs : Fonctionne très bien. Mettez tout de même 4 dominos à chaque tour, afin d’éviter qu’un type de terrain ne puisse se retrouver systématiquement sur la tuile défaussée.

A 4 joueurs : Interaction maximale. Le choix, de prendre le domino le plus intéressant ou celui qui nous permettra de choisir en premier au prochain tour, devient cornélien.

Alors, Queendomino c’est mieux que Kingdomino ?

Oui, mais non.

Certains disent que c’est une inutile complication de Kingdomino, d’autres aiment beaucoup.

En tout cas c’est comme de demander qui sortirait vainqueur d’un combat entre Hulk et Yoda : le débat est ouvert 😁

Je dirais : Kingdomino est meilleur que Queendomino, mais je préfère jouer à Queendomino.

Mais ta phrase est totalement contradictoire !

Oui, mais non. Je m’explique.

Je trouve Kingdomino juste parfait : règles faciles à expliquer, jeu d’une rare pureté, l’un des premiers jeux que je sortirais pour initier quelqu’un.

Juste une évidence.

Mais étant un grand amateur de gros jeux de gestion, je préfère jouer à Queendomino qui offre plus de choix, un challenge un peu plus grand.

 

Et encore une chose

Une bonne idée est de jouer en 7 par 7, cela peut parfois permettre de faire plus de 100 points avec un seul domaine 😉

On peut jouer en 7 par 7 à quatre joueurs avec une boîte de Queendomino et une de Kingdomino. Dans ce cas les bâtiments auront une influence plus faible sur le jeu.

Vous pouvez aussi jouer en 7 par 7 à quatre joueurs avec 2 boîtes de Kingdomino. Prenez alternativement 4 tuiles dans une boîte puis 4 dans l’autre (mais il faudra triez les tuiles à la fin car elles ont la même couleur de dos).

Les règles officielles sont dispo ici

Vous pouvez trouver le jeu chez Philibert

Chez Ludibay,

Chez Ludikbazar,

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop

9 Comments

  1. J’avoue que KD est classe de par son épure, mais je m’y ennuie. QD permet plus de choses et je m’y amuse. C’est également une bonne marche pour des jeux plus complexes.

    Gus;ta bonne éducation a fait que tu as oublié de dire que la reine est également une casse bonbon de première puisque lorsqu’on l’a avec soir on ne peut pas utiliser le dragon. Bitch ! 🙂

  2. Je partage entièrement ton analyse, Gus… Avec la même affection pour les gros jeux…
    Déjà plusieurs dizaines de parties de Kingdomino, sans me lasser… Un énorme point fort (que l’on perd un peu avec Queendomino), l’immédiateté…
    Pour des après-midi entre voisins, j’organise des tournois de Kingdomino en ronde suisse, la possibilité de jouer avec des newbies, des enfants de tous âges…

  3. Merci pour ton article, Gus. Par contre, je n partage pas ton opinion quand tu dis qu’en jouant en mode « Royal wedding » (c’est à dire 4 joueurs, 7×7 et en mélangeant les boites King et Qeen), les bâtiments ont moins d’importance…. Au contraire.. avec 2/3 des bâtiments qui jouent sur la dispersion des territoires, dès lors que tu joues en 7×7, tu peux booster leur rentabilité bien plus que lorsque tu joues en pur Queen en 5×5. Il en de même pour les impôts, issus des chevaliers récupérés sur les bâtiments, puisque en 7×7, tu peux te constituer des domaines bien plus étendus, et donc rapportant bien plus d’argent. Bref c’est tout le contraire, en mode Royal Wedding, les bâtiments ont encore plus d’importance (fais déjà une partie à deux en 7×7 avec Queen et tu verras ce que je veux dire 😉 )

    Amitiés depuis pas loin
    Bruno

    1. Merci merci merci Bruno mais comme dit en début d’article, c’est Altaripa qu’il faut remercier / corriger / gronder, c’est sa critique à lui

      Moi pendant ce temps je prends le soleil aux Maldives dans notre villa Gus&Co pied-dans-l’eau. Les 600’000 bannières de pub sur notre site nous paie une salaire de ouf, du coup on roule sur l’or. Enfin, moi. Pendant ce temps, Altaripa bosse

      Je lui transmets ton commentaire

        1. D’où les slash. Slashs? Slashes? Enfin, les barres obliques diagonales

          @altaripa, t’iras me faire 600 pompes dans le jardin. Aujourd’hui. Il fait beau, t’as de la chance. Enfin, aux Maldives. Ailleurs, j’en sais rien

    2. Ok, mon opinion erronée, provient d’une partie en 7×7 à quatre joueurs:
      Je gagne avec 203 points, seulement 9 points de bâtiment et un domaine prairie qui rapporte 108 point.
      Le second à fait 198 points avec un lac de 112 points (et des bâtiments, il est vrai).
      Celui qui a le plus joué avec les bâtiments à fait 169 points.

      Merci pour tes précisions.
      Ludiquement.

  4. J’ai eu la même réaction que vous dans votre bilan. Mon vendeur (ami), m’expliquait que Queendomino c’était un peu comme King of New York par rapport à King of Tokyo, c’est à dire une complication de trop.

    Je trouve aussi que Kingdomino est proche de la perfection, fin, pur, simple mais profond. Un jeu pour tous. Queendomino, effectivement, pour les joueurs velus que nous sommes c’est chouette….. mais non. Parce que pour ma part si je veux faire un jeu plus réflexif je m’oriente vers d’autres jeux, Queendomino restant un familial + pas hyper contrôlable malgré tout.

    Queen domino, c’est le genre de jeu « cul entre deux chaises » que je n’arrive pas à apprécier (peut être justement qu’il souffre de l’ombre de son grand frère, on veut un jeu léger et on en est pas contenté).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.