RE-Wood
Écologie,  Jeux de plateau

Avec Re-Wood, l’éditeur de jeu CGE se met au vert

🌳 Zoom sur le RE-Wood, matériau écologique 🍃 made in Europe 🇪🇺 qui ambitionne de remplacer le plastique dans nos jeux préférés !


RE-Wood : La révolution verte des jeux de société

Pour tout gamer qui se respecte, rien ne vaut le frisson de découvrir un nouveau jeu. Toucher les pièces, monter le plateau, plonger la main dans la boîte… une expérience tactile unique !

(Petite) révolution dans l’univers du jeu de société. L’éditeur tchèque CGE frappe fort en annonçant une grande première : son prochain carton Kutná Hora : The City of Silver intégrera le révolutionnaire RE-Wood. Une surprise de taille signée par le créateur des Ruines de Narak.

Un matériau d’avenir

Re-Wood

Le RE-Wood est produit en Allemagne. Sa fabrication utilise 80% de déchets de bois et 20% de liants recyclés. Les pièces sont moulées par injection, comme du plastique. Mais contrairement au plastique, le RE-Wood est entièrement biodégradable et réutilisable.

Ce matériau révolutionnaire cumule de nombreux avantages. Il est à la fois durable, léger et esthétique. Son processus de production, local et européen, utilise des matériaux recyclés. Les produits en RE-Wood sont réutilisables à 100%, minimisant ainsi les déchets. Et le moulage par injection permet d’obtenir des détails très fins, comme avec le plastique.

Pourquoi RE-Wood change la donne

L’utilisation de RE-Wood présente de nombreux avantages :

🌱 Durable : RE-Wood est fabriqué à partir de matériaux recyclés et naturels tels que les déchets de bois, en utilisant un processus de fabrication ayant un impact minimal sur l’environnement.

🔍 Détaillé : RE-Wood permet d’obtenir des composants de jeu détaillés et esthétiques grâce au moulage par injection, à l’instar des pièces en plastique.

⚙️ Efficace : Le processus de production est plus rapide que celui du bois ou du plastique, ce qui rend le bois RE très efficace pour la production de pièces de jeu.

🔄 Réutilisable : Tous les produits RE-Wood sont entièrement réutilisables, ce qui permet de réduire les déchets.

L’avènement du RE-Wood dans les jeux de société

L’introduction du RE-Wood par la CGE dans « Kutná Hora : City of Silver », la CGE a montré que ce matériau avait le potentiel de révolutionner les jeux de société. Les visiteurs et visiteuses des salons Gen Con et SPIEL à Essen de cette année seront les premiers à découvrir le toucher du bois recyclé et à observer la complexité que ce matériau innovant permet d’obtenir.

👉 À lire également : Gen Con 2023, les 10 jeux à surveiller.

CGE encourage également une adoption plus large du RE-Wood par l’industrie en le proposant à d’autres éditeurs intéressés par une production plus écologique. Cette avancée pionnière témoigne de l’importance croissante du développement durable dans le secteur des jeux et au-delà.

Alors que nous nous efforçons collectivement de réduire notre impact sur l’environnement, des innovations comme le RE-Wood offrent un aperçu d’un avenir plus vert pour les loisirs et le jeu. L’intégration de RE-Wood dans les jeux de société démontre qu’il est possible de développer des alternatives durables sans sacrifier la qualité, le détail et le plaisir. Son arrivée marque un nouveau chapitre dans la production et la consommation responsables pour l’industrie des jeux de table.

L’impact environnemental (complexe) des jeux de société

La popularité des jeux de société a explosé ces dernières années, avec des milliers de nouveaux titres sortis chaque année. Cependant, la production et la distribution mondiale de ces jeux ont un coût environnemental.

L’industrie se trouve aujourd’hui à un carrefour important où elle doit trouver un équilibre entre le développement durable et la nature tactile des jeux de société qui les rend si attrayants.

Face à la menace croissante de la crise climatique, de nombreuses industries se mobilisent pour réduire leur empreinte écologique. Les jeux de société, cependant, il faut être lucides, peinent à suivre la cadence. Malgré les efforts réalisés dans d’autres domaines, tels que les voitures électriques ou les emballages écologiques, l’industrie des jeux de société continue de s’appuyer sur des matériaux et des procédés de fabrication… peu respectueux de l’environnement, on ne va pas se le cacher.

Les jeux de société sont souvent commercialisés dans de grandes boîtes, accompagnés de nombreuses figurines en plastique. Avec son initiative RE-Wood, l’éditeur tchèque CGE tente le pari de la fabrication écolotique. Mais c’est encore, malheureusement, trop rare dans l’industrie du jeu de société. Leur production repose principalement sur des usines chinoises et l’approvisionnement en matériaux reste parfois… opaque. Les préoccupations environnementales semblent être reléguées au second plan, au profit des ventes.

Mais des suggestions, des propositions, des solutions existent. La preuve ici et aujourd’hui avec ce RE-Wood. Une goutte d’eau dans l’océan ?

Un jeu de société écologique se distingue par ses matériaux, c’est-à-dire les éléments physiques qui composent le jeu. Il s’agit souvent de matériaux durables et recyclables, comme le bois, le carton ou le papier. Certains jeux de société écologiques sont même fabriqués en France, ce qui réduit l’impact carbone lié au transport. D’autres jeux utilisent des encres végétales ou des emballages biodégradables, pour limiter la production de déchets.

On peut également penser à la réduction de la taille des boîtes de jeu, l’élimination des emballages excessifs et des composants plastiques, l’approvisionnement responsable en bois et carton, ainsi que l’utilisation d’énergies renouvelables lors de la fabrication. Des alternatives existent.

Alors oui, l’industrie des jeux de société a encore du chemin à parcourir pour devenir plus durable, mais des exemples, inspirants, et des solutions, potentielles, existent. Certains éditeurs de jeux, comme ici Queen Games, font des efforts. Il faut les mettre en avant !

Quelques idées, concrètes

Comment rendre les jeux plus… durables, à l’instar de CGE avec son RE-Wood ? Voici quelques suggestions.

Aujourd’hui, un jeu « typique » est produit sans tenir compte de la durabilité, génère d’importantes émissions de carbone et comporte souvent des composants peu susceptibles d’être recyclés. Mais ceci pourrait changer si les éditeurs essayaient, décidaient de :

Utiliser moins

  • Réduire la quantité de composants nécessaires pour jouer
  • Réduire les matériaux et les déchets de production

Choisir de meilleurs matériaux

  • Choisir des matériaux à faible empreinte carbone
  • Utiliser des matériaux susceptibles d’être recyclés/compostés

Emballer de manière réfléchie

  • Minimiser la taille des boîtes de jeu
  • Éviter les matériaux d’emballage inutiles

Utiliser des énergies renouvelables et des méthodes d’élimination basées sur la nature

  • Utiliser des énergies renouvelables
  • Compenser les émissions restantes par des mesures d’élimination du carbone telles que le captage direct de l’air.

Communiquer

  • Faire connaître la nécessité d’un changement
  • Soutenir les éditeurs et les fabricants pour qui le développement durable est une valeur cruciale
  • Utiliser l’EcoScore, par exemple, pour communiquer sur la valeur de durabilité du jeu

👉 À lire également : « Le jeu le plus écologique est celui qui n’est pas produit Â»

L’impact environnemental de la fabrication et de l’expédition des jeux de société

La création des pièces complexes qui composent de nombreux jeux de société modernes nécessite l’utilisation intensive de plastique, de carton, de bois et d’autres matériaux. La production de ces composants consomme des quantités importantes d’énergie et de ressources, souvent dérivées de combustibles fossiles, et crée de la pollution. L’empreinte carbone varie en fonction des matériaux utilisés :

🌳 Le bois est renouvelable et biodégradable, mais doit être approvisionné de manière durable.

♻️ Le plastique est extrêmement polyvalent, mais le recyclage des pièces de jouets spécialisées est difficile. Certaines entreprises utilisent désormais du plastique recyclé.

📦 Le carton a une empreinte plus faible, surtout lorsqu’il est fabriqué à partir de matériaux recyclés.

🌍 Les produits chimiques utilisés pour enduire et peindre les pièces ont également un impact sur l’environnement.

🚢 L’expédition des jeux à travers le monde dans d’énormes cargos et d’autres moyens de transport entraîne des émissions et une pollution supplémentaires. La réduction des déchets de fabrication et de l’impact du transport reste un obstacle.

L’impact minimal des jeux de société

Cependant, une fois qu’un jeu de société est acheté et entre les mains des joueurs et joueuses, son impact sur l’environnement est minime. Les jeux peuvent être réutilisés indéfiniment sans consommer d’énergie ni produire de déchets.

Les jeux de société sont donc un loisir dont l’impact est relativement faible par rapport à de nombreuses autres activités de loisirs. Il convient également de tenir compte de la valeur ludique et communautaire des jeux de société.

La demande de la clientèle stimule une production plus écologique

De nombreuses sociétés de jeux de société répondent à la demande des consommateurs et consommatrices pour des produits respectueux de l’environnement en intégrant le développement durable dans leurs pratiques :

  • Certains jeux, comme le tout récent Marrakesh, ont complètement éliminé le plastique de leur conception.
  • Des éditeurs, comme Blam! et leur gamme Cartaventura, ou Cocktail Games qui entame sa transition écologique avec Trio, utilisent moins d’emballages en plastique et s’approvisionnent en matériaux durables avec des fabrications locales.
  • De nouvelles ressources telles que ce RE-Wood que CGE lance aujourd’hui, aident les éditeurs de jeux à adopter des pratiques plus écologiques.

Bien que la transition vers une production entièrement durable reste un défi, la préférence des consommateurs pour les jeux « verts » peut accélérer les progrès.

RE-Wood, la voie à suivre

Alors la prochaine partie de jeu de société va-t-elle sauver la planète ? Bien sûr, il ne faut pas exagérer l’impact d’un nouveau matériau, aussi prometteur soit-il.

Mais l’arrivée du RE-Wood ouvre un nouvel horizon pour les joueurs et joueuses. Plus besoin de choisir entre l’expérience tactile et la conscience écologique. Les figurines en RE-Wood allient le charme du bois à la précision du plastique. Les plateaux de jeu fabriqués dans ce matériel durable résisteront à d’innombrables parties.

L’aventure ne fait que commencer. Le monde fascinant du jeu a encore bien des surprises à nous révéler, dans le respect de l’environnement. Et avec des pionniers comme le RE-Wood lancé par l’éditeur tchèque CGE, l’avenir ne s’annonce pas trop mal.


Rejoignez notre communauté :


2007. Wahou ! Nous avons de la peine à croire que cela fait depuis 2007 que nous sommes derrière l’écran à écrire sur ce blog que nous aimons tant ! Cela n’aurait pas été possible sans votre fidélité.

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Comme nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in, nous touchons une petite commission lorsque vous achetez un jeu depuis notre site. Ce qui nous permet d’acheter des jeux que nous pouvons ensuite vous présenter.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre soutien pour nous aider à continuer à produire du contenu que vous appréciez. Chaque contribution, petite ou grande, nous permet de continuer à faire ce que nous aimons et de vous offrir la meilleure expérience possible. Vous pouvez nous aider à soutenir le blog directement en faisant un don avec Tipee.

Nous vous remercions du fond du cœur pour votre soutien et avons hâte de partager encore de nombreuses années avec vous.

Soutenez Gus&Co sur Tipeee

Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne à l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.


Qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que le RE-Wood peut révolutionner les jeux de société ? Ce matériau répond-il à une vraie demande des joueurs pour plus d’écologie ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
6
+1
2
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

2 Comments

  • EricFIM

    Ce materiau semble très prometteur
    Dans le même style j’ai lu que GameTrays allait produire des matériaux à base de maïs pour leur solution de rangement interne de boite de jeu qui sont aujourd’hui 100% en plastique

  • Mateo

    Je cautionne totalement ce genre d’initiative ! Bravo CGE !!!
    Encore faudrait-il que les éditeurs arrêtent de mettre des thermofromages pour masquer le fait que leur boite est disproportionnée par rapport a leur contenu et que les joueurs arrêtent de sleever inutilement toutes leurs cartes.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :