Critiques de jeux,  Jeux de plateau

Exit : La Porte entre les mondes et La Forêt enchantée. Voyages interlopes

Exit : le Jeu. Et si on se faisait une petite « sortie » entre deux mondes avec La Porte entre les mondes et La Forêt enchantée ?


Exit : La Porte entre les mondes et La Forêt enchantée

Vous jouez aux Escape Games de salon, vous ? Lequel, lesquels sont vos favoris ? Dans ce sous-genre de jeu de société, il existe une ample série de boîtes. Les Exit. Doit-on encore les présenter ? Avec Unlock, cette série caracole en tête de liste des Escapes Rooms de salon. Une boîte, une aventure, un ou deux carnets, quelques éléments en carton fin, quelques cartes, une petite roue à tourner pour valider les énigmes, et c’est tout. Un format compact, captivant.

Après une sortie orientée puzzles, Iello revient, en ce début mars, avec deux nouvelles boites Exit. Des boîtes plus « classiques », mais toujours aussi surprenantes. Depuis 2016 que cette série existe, après plus d’une trentaine de boîtes, y a-t-il une fatigue, un essoufflement Exit ? Non. Clairement pas. La preuve ici avec ces boîtes.

Le couple Brand, auteur et autrice, mari et femme, toujours aux manettes de la gamme depuis six ans, ont réussi l’invraisemblable. Créer de nouvelles expériences, innovantes, surprenantes, passionnantes. Le cas ici avec ces deux nouvelles boîtes, La Porte entre les mondes et La Forêt enchantée. Deux boîtes qui proposent des mécaniques certes identiques et iconiques à la gamme Exit, mais qui parviennent toutefois à rafraîchir la série. Tout est pareil, mais en mieux, en différent.

Un ciseau, des ciseaux

Pour réussir à vous échapper de ces deux nouveaux mondes : La Porte entre les mondes et La Forêt enchantée, votre paire de ciseaux sera votre meilleur allié. Elle va chauffer !

Pour les phobiques de la destruction de matériel de jeu, passez votre chemin ! Dans ces deux nouvelles boîtes, ça va trancher, chérie. Pour les autres foncez !

Ces deux nouveaux opus sont vraiment de très belle qualité. Tant au niveau des univers, immersifs, que des manipulations et solutions d’énigmes variées. Chaque boîte propose un niveau de complexité différent : débutant pour La Forêt Enchantée et confirmé pour La Porte entre les Mondes.

Voici notre chronique des deux boîtes, garantie sans Spoiler !

Exit : La Porte entre les Mondes

Cette carte antique vous a mené jusqu’ici, devant cet incroyable portail mystique. Mais… regardez ! Les anneaux qui la décorent semblent vibrer ! Parviendrez-vous à les actionner pour activer ce portail ? Et plus important encore : où risquez-vous d’être transporté ?

Indiqué comme niveau Confirmé, cette boîte Exit reste tout à fait abordable. Hormis une ou deux énigmes légèrement plus complexes.

Vous voilà littéralement transportés dans une suite d’épisodes à la Stargate. Étonnant, captivant ! Pour espérer rentrer chez vous, il vous faudra visiter 7 mondes différents, réclamant chacun une compétence nouvelle pour vous en extirper.

Les énigmes sont très variées et surprenantes, surtout pour le final. Il va falloir vraiment vous mettre en mode « think outside the box ». Et préparez-vous à faire chauffer ciseaux et cerveaux.

Si vous êtes fan de science-fiction, vous ne pouvez pas passer à côté de cette boîte Exit. Un pur délice de déluge détonant.

Grandiose !

Note : 5 sur 5.

  • Autrice et auteurs : Inka et Markus Brand, Ralph Querfurth
  • Illustrateur : Martin Hoffmann
  • Editeur : Iello
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (tourne mieux à 2)
  • Âge conseillé : 12 ans
  • Durée : 45-90 min
  • Thème : fantastique, mondes imaginaires
  • Mécaniques principales : Escape Room, coopératif

Exit : La Forêt Enchantée

Niveau Débutant. Mais les publics confirmés y prendront autant de plaisir.

Il était une fois… une promenade en forêt qui avait tout pour être plaisante. Mais le pont que vous venez de traverser disparaît soudain sous vos yeux ! Vous voilà à présent égaré dans une forêt enchantée qui regorge de créatures féériques et d’énigmes mystérieuses. Quels secrets renferment ces sous-bois ? Parviendrez-vous à en sortir ?

Cette aventure vous amène dans un univers féérique où les animaux parlent (ben oui et alors ?) et les références aux contes de fées sont nombreuses. Le matériel fourni est varié et les énigmes le sont tout autant.

Les illustrations collent parfaitement au thème et nous entrainent directement dans ce monde enchanté.

Cette balade en forêt n’est vraiment pas à manquer et mérite d’être faite en famille. Même avec des plus jeune, dès 8 ans, si vous les accompagnez pas à pas dans les énigmes. Une très belle boite d’initiation aux Escape Games de salon. Ils ne pourront qu’en redemander !

Grandiose !

Note : 5 sur 5.

  • Autrice et auteur : Inka et Markus Brand
  • Illustrateurs : Michael Menzel et Martin Hoffmann
  • Editeur : Iello
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (tourne mieux à 2)
  • Âge conseillé : 10+ (dès 8 ans si accompagné)
  • Durée : 45-90 min
  • Thème : Magie, forêt
  • Mécaniques principales : Escape Room, coopératif

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Aline, membre de la Team Gus&Co. Elle travaille dans le domaine social. Elle est tombée toute petite dans la marmite du jeu sous toutes ses formes (plateau, jeux vidéo, escape room, murder). Écrire sur le blog lui permet de découvrir de nouveaux jeux et partager de vrais coups de cœur.

6 Comments

  • Eric

    Bonjour,

    J’avoue avoir du mal avec un ecoscore de A pour un jeu à usage unique. Certains jeux ne sont pas intéressants pour être rejoués (jeux d’enquêtes) mais peuvent être donnés ou revendus. Mais pour ces deux jeux….même pas.

    A une époque où on nous parle de pénuries de matières premières, de hausse de l’énergie, de changement climatique etc…je n’arrive vraiment pas à comprendre que cette catégorie de jeux continuent à exister.

    • Gus

      Bonjour Éric,

      Vous tapez dans le mille avec votre intervention. Vous avez raison, les jeux Kleenex soulèvent aujourd’hui un débat essentiel. Peut-on, doit-on produire, jouer à des jeux qui ne se jouent qu’une seule et unique fois ? On peut bien entendu les refourguer ensuite, quand c’est possible.

      Mais c’est en effet un modèle discutable.

  • Eric

    « Le but de l’Ecoscore est juste d’informer, de donner un étalonnage des coûts environnementaux de production de notre hobby et passion »

    Un coût doit être ramené à la durée de vie/utilisation. La fabrication d’un tel jeu a nécessité énergie et matières premières et même si c’est beaucoup mieux que d’autres jeux, ce n’est que pour une seule partie. Je préfère donc un jeu avec un moins bon ecoscore mais qui permettra des dizaines de parties et pourra avoir une seconde vie en occasion.

    Il y a les matériaux à proprement parlé pour jouer. Auquel il faut rajouter carton et encres de la boite. Ainsi que la pub et la communication pour le jeu (papier et numérique). Cela fait beaucoup pour du jetable.

    Mon but n’est pas de critiquer le blog!!! C’est juste que je trouve cela tellement incohérent cette note pour ce genre de jeux.
    Mais on retrouve ce phénomène dans d’autres domaines. C’est comme l’argument du recyclé pour nous faire acheter. Sous prétexte qu’un objet est fait de matériaux recyclés on peut l’acheter en ayant bonne conscience car cela devient un achat vert. Oui mais non…
    Bref…je m’arrête là. Et je souhaite longue vie à ce super blog!

  • aymerick_417@hotmail.fr

    Merci pour cette belle critique. Je suis un grand fan d’EXIT et j’ai très hâte de découvrir ces deux-là. Concernant le recyclage, je choisis toujours l’option non destructive (rarement non contournable), ainsi je prolonge la vie de chaque jeu.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :