Jeux de plateau

My Island, la suite inattendue de My City

My City, le jeu Legacy nommé au Spiel 2020 revient dans une suite… insulaire. Et ça s’appelle My Island.


My Island

Vous y avez joué, vous, à My City ? Ce jeu de polyomino en mode Legacy créé par Reiner Knizia ? Ce fut notre gros coup de cœur de 2020. Le jeu a même été nommé pour le Spiel cette année-là. Il n’a finalement pas remporté le prix. C’est le jeu de déduction d’images Pictures qui l’a raflé. Deux ans plus tard, My City revient, avec une suite inattendue et insulaire, My Island.

Le matériel de My City, sorti en 2020

Souvenez-vous, dans My City nous devions construire un village, qui deviendrait une ville, d’où le titre. En plaçant des tuiles polyomino sur un plateau vierge. Tout en respectant quelques contraintes de placement. Avec des règles, toutes simples au début, qui se corsent au fil des parties, des chapitres. Avec des contenu caché dans des enveloppes scellées, à la Trek 12 ou Zombie Kids Evolution.

My City 2, mais avec des palmiers

Reiner Knizia, dont nous vous parlions il y a quelques jours à peine pour son excellentissime nouveau jeu Mille Fiori, revient donc avec My Island.

Dans My Island, vous tentez cette fois de développer une île entière. Et ceci, comme dans My City, toujours en plaçant des tuiles connectées. Cette fois, les tuiles ne sont pas des polyominos mais un réseau d‘hexagones. Tout au long du jeu, vous allez pouvoir prendre des décisions pour savoir comment vous désirez façonner votre île. Et certains secrets semblent même être enfouis sous les sables…

My Island reprend la mécanique Legacy. Au cours de 24 chapitres, évolutifs, vous allez pouvoir découvrir de nouvelles règles, du nouveau matériel. De quoi surprendre, modifier le jeu au cours des différentes sessions de jeu.

My Island est annoncé pour 2 à 4, dès 10 ans, pour des parties de 30 minutes, chez Kosmos pour la VO, et certainement chez Iello pour la VF. La date de sortie n’a pas encore été dévoilée. Peut-être pour cet été, pour jouer à My Island quand on sera sur la plage, justement ?

👉 Vous pouvez découvrir notre article sur My City ici.

👉 Vous pouvez trouver My City ici chez Philibert.

👉 Ou chez Play-in ici.


Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in. Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez. Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths.


My Island, une suite pour My City, ça vous réjouit ? Vous avez aimé My City ?

4 Comments

  • Dix

    My City a été ma meilleure expérience de jeu legacy.
    Côté gameplay, la mécanique était passionnante, beaucoup de choix engageants à faire sans être paralysé par un trop grand nombre d’options à chaque tour.
    Côté legacy, aucune partie ne ressemblait à la précédente. La multitude de manières de scorer pour le legacy (courses, total de scores, objectifs individuels…) et les malus que l’on prend en gagnant ont eu pour conséquences qu’aucun.e joueur.se n’avait été distancé.
    Bref, My Island me donne très très très envie.

  • Benj

    Oui oui oui !
    J’espère qu’il sera plus surprenant que my city qui était assez pantouflard au niveau de la campagne.
    J’avais lu une sortie automne 2022 chez kosmos, avez-vous des infos concernant une trad chez Iello ?

  • Mely

    J’avais beaucoup aimé My City, ca change des gros jeux Legacy comme Pandemie Legacy 🙂 On va voir ce tome 2 à ce qu’il ressemble.

    PS: pour un prof de math , j’aime beaucoup  » Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths. ». Y en a que 3 de passions là 😉

    • Gus

      « PS: pour un prof de math , j’aime beaucoup » Ses quatre passions : les jeux narratifs, sa ménagerie et les maths. ». Y en a que 3 de passions là »

      Dans le mille Mely (ça aussi c’est des maths 😉)

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :