Magic the Gathering réagit aux événements et interdit sept cartes jugées racistes

Temps de lecture: 3 minutes

L’éditeur Wizards of the Coast a décidé de retirer sept cartes à caractère raciste dans son jeu Magic: the Gathering.


Suite à l’assassinat tragique de George Floyd à Minneapolis il y a deux semaines par la police, suite aux manifestations massives qui agitent les États-Unis et le monde entier, les éditeurs de jeux réagissent eux aussi aux événements et au racisme endémique qui pourrit la société. C’est le cas aujourd’hui avec Magic: The Gathering.

C’est une année après sa création, soit en 1994, que le plus célèbre jeu de cartes à collectionner Magic: The Gathering a sorti une carte intitulée « Invoke Prejudice« . Cette carte représente une horde de personnes cagoulées semblant appartenir au KKK. L’action de la carte permet de contrer des créatures d’une couleur de mana différente. Pas très… subtil.

Suite aux événements socio-politiques actuels qui secouent la planète en faveur des droits civiques et de lutte contre le racisme et les violences policières, l’éditeur américain de Magic: The Gathering jette un regard critique sur sa propre histoireWizards of the Coast retire cette carte et en profite pour faire le ménage dans son jeu. Six autres cartes connaissent également le même sort.

L’éditeur américain Wizards of the Coast, appartenant à Hasbro, qui publie Magic, a présenté ses excuses hier sur Twitter et sur son site pour les cartes jugées racistes qui ont fait partie du jeu depuis des décennies. Sept cartes sont désormais retirées du jeu et de l’index officiel.

L’éditeur a expliqué hier mercredi que « Les événements des dernières semaines et la conversation en cours sur la façon dont nous pouvons mieux soutenir les personnes de couleur nous ont amenés à nous examiner nous-mêmes, nos actions et nos inactions.« 

Les cartes en question sont Invoke Prejudice, Cleanse, Stone-Throwing Devils, Pradesh Gypsies, Jihad, Imprison et Crusade. Et selon le tweet de Wizards, cela ne semble être que le début.

Ces sept cartes seront désormais bannies, et dans l’index des cartes, elles seront remplacée par la déclaration suivante :

« Nous avons supprimé cette image de carte de notre base de données en raison de sa représentation raciste, de son texte ou de sa combinaison. Le racisme sous toutes ses formes est inacceptable et n’a pas sa place dans nos jeux, ni nulle part ailleurs.« 

Une carte Magic qui fait l’apologie de la suprémacie blanche

La carte « Invoke Prejudice » aurait dû être supprimée il y a des années. Ordonnée par ordre alphabétique et par date de sortie, la carte a obtenu l’ID 1488. Une coïncidence (?) malheureuse qui semble se référer à deux nombres et symboles importants pour les nazis et les suprémacistes blancs

En effet, 1488 est une combinaison de deux symboles numériques suprémacistes blancs. Le premier symbole, le 14 , qui est l’abréviation du slogan « 14 mots » du suprémaciste blanc américain David Lane : « We must secure the existence of our people and a future for white children » composé de… 14 mots. La traduction : « Nous devons préserver l’existence de notre peuple et l’avenir des enfants blancs« . 

Le second, 88, signifie « Heil Hitler » (H étant la 8ème lettre de l’alphabet). Ensemble, le nombre 1488 constitue une approbation générale de la suprématie blanche et de ses croyances. Ce nombre est omniprésent au sein du mouvement suprémaciste blanc. On le retrouve sur des graffitis, des t-shirts ou également en tatouage dans la mouvance des suprémacistes blancs.

Mais ce n’est pas tout.

Pour aggraver les choses, l’artiste de la carte Magic, Harold McNeill, est connu également pour ses références à l’imagerie nazie.

En même temps, il faut rappeler que cela fait un moment que Wizards of the Coast fait un effort pour promouvoir une diversité dans son jeu, comme l’éditeur principal de Magic l’explique ici dans cet article paru l’année passée.

Aujourd’hui, on retrouve dans le jeu Magic: The Gathering des personnages gayslesbiennes, transgenres ainsi que des personnages féminins forts.

Si vous lisez les réactions sur Twitter à la suite de cette annonce, déjà plus de mille (!) après seulement 24h, la plupart des fans du jeu juge cette action positive.

Et qu’en est-il des autres jeux de société ? Trouve-t-on d’autres représentations à caractère raciste ? Dans les jeux, devrait-on jouer le rôle de racistes, d’esclavagistes et de… nazis ?

Cards Against Humanity, c’est fini

On a également appris il y a quelques jours qu’une employée afro-américaine a subi du harcèlement et un comportement toxique et abusif de la part du patron de l’éditeur du célèbre jeu Cards against Humanity.

En réaction à ces événements, plusieurs employées ont réagi et ont décidé de quitter la maison d’édition. Deux articles forts à découvrir sur Medium.

Et également ici :

Vous pouvez suivre le fil de la discussion avec le hashtag #cahisover (Cards against Humanity est fini) pour connaître la suite de l’affaire qui secoue et accuse le célèbre éditeur de Chicago. Les langues se délient dans le monde du jeu, et tant mieux !!!

À part dans Magic, y a-t-il d’autres jeux de société dans lesquels vous avez constaté des personnes racisées représentées de manière raciste ?

50 responses to Magic the Gathering réagit aux événements et interdit sept cartes jugées racistes

  1. Ah le politiquement correct ! Autant réécrire l’Histoire de A à Z et inventons un monde de bisounours ! Imaginez un peu le traumatisme de nos enfants sachant que les grecs et les romains avaient des esclaves ? Sans parler du sacrifice des taureaux et autres animaux ? Va-t-on brûler la Bible pour cause de massacres, de viols, d’incestes, de sacrifices et autres erreurs scientifiques ?
    La discrimination homme/femme a toujours existé, idem en ce qui concerne la couleur de peau ou les inclinations sexuelles, c’est une (triste) réalité. Ce n’est pas en la voilant qu’on la fera disparaître.

    D’accord pour ne pas admettre n’importe quoi, mais il faut savoir situer les choses dans leur contexte; quitte à devoir mettre un petite note explicative.

    Si on pousse un peu, avec un peu d’extrémisme et de mauvaise foi, la plupart de jeux auxquels nous jouons devraient être envoyé au pilon. Je ne citerai pas d’exemples, tant que c’est évident 🙂

    • Gus says:

      Merci Patrick.

      Certes.

      Mais faire l’apologie du KKK, ou autres, comme ici dans Magic, c’est quand même plus inquiétant.

      Et l’argument « La discrimination homme/femme a toujours existé, idem en ce qui concerne la couleur de peau ou les inclinations sexuelles » n’en est pas un. Ce n’est pas parce que ça a toujours existé avant qu’il ne faut pas réagir. Je vous laisse relire notre article sur l’emploi de l’écriture inclusive dans les jeux société et le débat passionné qui a suivi.

      Pour revenir à Magic, il n’est pas question pour eux de « voiler » la réalité, ou la rendre politiquement correct, mais juste de bannir des messages, des figures, des représentations anti-sociales qui vont à l’encontre des valeurs d’une société saine et respectueuse.

      Dans le cadre de Magic, et autres, on a dépassé l’argument du « politiquement-correct ». Ces mouvements sociaux s’inscrivent ici dans une véritable remise en question de choix historiques et sociétaux discutables aujourd’hui. Aujourd’hui. C’est le mot-clé. Aujourd’hui, corriger les erreurs du passé pour construire un demain meilleur.

      Refuser, renverser (certaines statues) ou bannir (des cartes) participent à une prise de conscience qui dépassent le « simple » politiquement-correct

      Oups, mais je sens que cet article va susciter une polémique…

      Merci à toutes celles et ceux qui désirent poster un commentaire ici à la suite de cet article de respecter la bienveillance, une valeur fondamentale pour nous !

      • Je n’ai pas dit qu’il ne faut pas réagir, mais qu’il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées vis-à-vis du passé. L’argument homme/femme ou du sexe est un argument au même titre que le KKK, sinon vous laissez entendre que discriminer une femme ou un homosexuel est moins grave. De plus, j’ai parlé de triste réalité, ce qui sous-entend que je ne cautionne pas.

        On commence par un doigt et on se retrouve avec tout le bras. C’est ça qui m’inquiète actuellement. Je me souviens trop bien des années 70 et 80 globalement plus libres, et j’assiste à une lente dégradation et ainsi qu’à des replis identitaires de tout bord.

        Corriger les erreurs du passé pour construire un demain soi-disant meilleur, ça nous amène tout droit à 1984… Non, il faut connaître le passé, l’accepter pour justement éviter de refaire les mêmes erreurs.

        • Gus says:

          Vous avez raison Patrick. Intéressant parallèle que vous relevez avec le taf de ce cher Winston au Ministère de la « Vérité ».

          Mais ne pensez-vous pas que retirer des cartes à caractère raciste est justement un début de remise en question ? Que penser alors de ces images de statues, déboulonnées, poussées à la rivière ? Faut-il les laisser en place pour mieux se souvenir de leur passé ?

          • Ce n’est pas en balançant des statues dans un fleuve qu’on change vraiment les choses. Par contre, laisser une statue dans un coin avec une plaque explicative serait déjà plus constructif. Ce n’est pas en effaçant toutes les statues/portraits de Staline, de Mao ou d’Hitler qu’on éradique leur idéologie. Je pourrais citer d’autres noms…

            Pourquoi ces cartes « racistes » existaient dans ce jeu ? Bonne question…
            Elles étaient là pour quelle(s) raison(s) ? Pour témoigner d’un passé existant ? Par négligence ? Parce que le concepteur était un méchant de chez méchant ?

            • Chris says:

              Tout à fait d’accord avec cela comme ça ferait du bien un guilorine dans la cours de l’Elysee avec juste un petit panneau disant : « Souviens-toi…. » ça en ferait peut être réfléchir certains…

  2. Eddie says:

    Et les Mystères de Pékin, on en parle ?

    • Gus says:

      On vous écoute Édouard

  3. Parisot says:

    Et puis les wargames c’est tout de même aussi prendre plaisir à jouer à la guerre : à éradiquer ! Pauvre société. Quand va t’on arrêter de subir les lobbies Anti blancs.

    • Gus says:

      « Quand va t’on arrêter de subir les lobbies Anti blancs. »

      De quoi parlez-vous exactement ? Quel rapport avec les jeux de société ? Avec Magic, ici ? Il semblerait d’ailleurs que le staff de WotC soit peu diversifié en terme d’origines ethniques.

      Et de quel lobby parlez-vous ? Ne pensez-vous pas que les lobbies BLANCS sont justement beaucoup plus puissants et présents que les autres (mais y en-a-t-il d’autres, au fait ?)

      • Cecile says:

        Non mais laisse c’est forcément un troll…

        • Gus says:

          J’aurais dû m’en douter, merci Cecile !

  4. Drnemrod says:

    Merci Gus de lancer un debat aussi intéressant malgré les risques que ça dérape. Essayons d’en parler de manière depassionnée.

    Le kkk c’est clair que c’est limite comme symbole, mais l’analyse des chiffres? Heuuu je sais pas trop. Faut il interdire la mention au chiffre 88 partout où on la trouve?

    C’est un exemple beaucoup trop spécifique pour être pertinent, alors soyons plus général : où doit on s’arrêter ?

    Dans l’imaginaire collectif, la couleur noire est souvent associé au mal. Est ce du racisme systémique ? Dans ce cas, ne faudrait il pas interdire tout simplement l’usage de la couleur noire dans magic ? Et quid des nombreux chevaliers noirs, de la tour noire de stephen king (devrait il aussi être pointé du doigt au passage?), de l’expression « une âme noire comme de la suie ». Et le côté « obscur » de la force dans SW? Une incitation a la discrimination raciale ?

    Je n’affirme rien. Je ne fait que soulever des questions difficiles. L’équilibre entre la suppression de symboles toxiques et le révisionnisme historique est mince. Il faut être prudent dans les symboles que l’on utilise comme dans ceux que l’on utilise plus !

    • Gus says:

      Merci Pierre pour votre commentaire. J’apprécie votre pertinence : « un debat aussi intéressant malgré les risques que ça dérape. Essayons d’en parler de manière depassionnée. »

      Oui, essayons (mais ça a plutôt mal commencé, au vu des quelques commentaires ci-dessus…).

      Profitons de votre intervention, Pierre, pour rebondir, relancer et rehausser le débat de manière cordiale, pertinente et respectueuse.

      • Drnemrod says:

        Merci pour votre reponse.

        Je ne saurais malheureusement pas quoi dire ou faire pour rehausser le débat.

        On a eu récemment une discussion de la sorte avec des joueurs de jdr, justement a propos de la couleur noire comme symbole du mal. C’était une bonne question et une chouette discussion entre amis. Mais on s’est vite retrouvé dans une impasse : supprimer de notre imaginaire le lien entre l’obscurité et le mal s’est avèré très difficile et au final on avait plus envie de débattre que de jouer. Et puis surtout, a la fin, il ne restait plus aucun jeu auquel jouer sans tomber dans des travers sociologiques.

        Ce sont des questions qui, pour les gens comme moi qui n’aiment pas trop les absolus, resteront sans reponse. Je ne me sens ni proches de ceux qui voudraient supprimer toute mention historique genante, ni proche de ceux qui voudraient les laisser. Les deux camps font preuve d’une repoussante violence a mon goût.

        Au plaisir de lire de nouveau un de vos article sur le sujet.

  5. Paul says:

    Où est le racisme dans ces cartes ? Regardez bien les 6 cartes et jugez par vous-mêmes. Essayez de penser par vous-mêmes.
    J’ai honte que notre société soit devenue folle à ce point. Je n’achèterai plus jamais aucune carte magic. Autant de bêtise c’est le début du totalitarisme et je ne veux pas y participer.

    • Gus says:

      « J’ai honte que notre société soit devenue folle à ce point. » C’est-à-dire, Paul ? Qu’entendez-vous par « notre » ? Et de quelle société parlez-vous ? Celle qui a jusque-là fait preuve de discrimination à l’égard des femmes et des personnes racisées ? Aux US, en France et ailleurs ?

      Ne pensez-vous pas justement, Paul, qu’il est temps de nous interroger sur « notre » société pour nous en construire une autre, plus saine, plus inclusive, plus constructive, plus… ouverte ?

      Mais je vous vois venir, Paul. Vous allez certainement me demander en quoi est-ce que retirer sept cartes à caractère raciste va changer dans LA société. Disons que c’est un début. Comme de retirer de la voie publique des statues de personnalités (toutes masculines, soit dit en passant…) faisant l’apologie de l’esclavagisme et de la colonisation.

      Maintenant, en ce qui concerne l’amalgame entre Magic et totalitarisme, ne nous lançons pas dans cette diatribe de si bon matin.

      Nous ne pouvons pas changer et améliorer notre passé (à moins d’avoir une machine à remonter le temps, mais ce n’est pas pour tout de suite), mais nous pouvons (devons ?) améliorer notre avenir. Est-ce que sept maigres cartes retirées vont y contribuer ? Non. Ne soyons pas dupes. Mais c’est déjà un début.

      • Paul says:

        Je comprends bien ce que vous dites, et je suis globalement d’accord. Par contre vous n’avez pas compris mon message, donc j’explique mieux.
        Ok pour la carte où les gars ressemblent au KKK, ça peut choquer certaines personnes.
        Mais pour le reste ?

        En quoi les cartes « croisades » ou « jihad » sont-elles racistes ? Les croisades et le jihad sont des faits historiques. Les gars qui y prenaient part étaient des fanatiques violents, c’est vrai, mais comme tant d’autres, vikings, apaches, spartiates, zélotes juifs, mais aussi les guerriers du Rohan ou les Fer-nés… Bon je suppose qu’ils ne veulent plus mettre en avant des fanatiques violents… Mais quel rapport avec la situation des afro-américains ? Quel rapport avec le racisme ? Pourquoi dire que ces cartes sont racistes ? Le fait de jouer avec une carte qui fait référence aux croisades fait-il de moi quelqu’un de raciste ? Le fait de m’instruire et de connaître l’histoire des croisades fait-il de moi quelqu’un de raciste ?

        Quand aux autres cartes, c’est là qu’on tombe dans la folie pure et simple. Essayez de penser par vous-même et dites-moi en quoi ces cartes sont racistes. Faites l’effort de penser par vous-mêmes au lieu de relayer sans réfléchir.

        En quoi est-ce raciste qu’une carte dise « all black creatures will be destroyed » ? Le noir est l’une des couleurs du jeu, comment peut-on croire que cette carte vise les noirs américains ? Pensez-vous vraiment que la couleur noir dans le jeu magic vise les noirs américains ?

        Carte des gitans : en quoi mentionner les gitans est-il raciste ? On a pas le droit d’en parler car ils ne sont pas blancs ? Je ne comprend pas bien…

        Pour les deux autres cartes je n’ai même pas le début d’une explication. Mais vous devez en avoir une puisque vous approuvez le retrait de ces cartes. J’aimerai vraiment savoir pourquoi ces cartes sont racistes, et je vous remercie d’éclairer mes lanternes.

        • Sébastien says:

          J’avoue moi aussi ne pas comprendre. Pour info, j’ai découvert le jeu Magic en 1996 (j’avais 15 ans).
          Les sorts font référence aux couleurs des cartes et non aux couleur de peau des créatures.
          Il y a des cartes pour bruler vif, enterrer vivant, tout détruire, infliger des morts cruelles, mais non ce qui gêne c’est une carte croisade qui donne un bonus aux cartes d’une couleur.
          Je trouve tout cela grotesque. Rendez vous compte, Magic, c’est 5 « couleurs » qui se font la guerre, des créatures « privilégiées » par des attributs, etc… Donc déjà ça part mal. Le rouge s’oppose au bleu, le blanc s’oppose au noir, c’est pour ça qu’il ya beaucoup de cartes blanches anti-noir et inversement. L’univers des cartes noires est portée sur la magie noire, la cruauté, les zombies, les morts vivants, etc… et l’univers des cartes blanches sur la vie, la piété, le courage, la protection, etc… Donc faut banir tout le jeu alors ?
          Jusqu’à présent personne n’avait fait de lien entre ces cartes et du racisme parce que les « couleurs » sont des couleurs de carte et non de peau. Et puis il y a une question qui se pose, faut il banir toute « idée » du racisme ? On fait des jeux où on peut tuer des gens de manière horrible mais par contre faut pas être raciste, faut tuer de manière équitable c’est ça ? Ca n’a aucun sens car la guerre elle même est basée sur la discrimination de son ennemi. Sinon, elle n’existerait pas !
          Et franchement il y a des cartes Magic bien plus « choquantes » que celles qui sont montrées là.

          Le plus terrible c’est que cette idéologie de la censure des jeux, dans les années 90, elle était portée par l’extrême droite. Mais si rappelez vous, Famille de France qui voulait interdire toute sorte de jeux vidéo, de mangas, etc …! Aujourd’hui ce combat est récupérée par l’extrême gauche antiraciste.

          Enfin bon, ces cartes vont devenir collector maintenant. Ca tombe bien j’en ai quelques unes.

  6. PKParadox says:

    Merci beaucoup Gus pour vos articles et vos engagements. Récemment, une conversatoon sur un groupe facebook au sujet de la sur-abondance d’hommes blancs chez les créateurs de jeux a suscité tellement d’indignation de la part… d’hommes blancs que j’ai commencé un peu à perdre espoir. Puis je me suis souvenu de votre site et de vos supers articles sur le sujet. Tout n’est heureusement pas perdu.

  7. Soundeba says:

    Bon alors peut-être que je suis un gros raciste qui s’ignore, auquel cas j’irai me faire soigner, mais en quoi ces cartes sont racistes?

    On parle de couleur des cartes, pas de couleur de peau des créatures. Dans ce cas on enlève celles qui détruisent des créatures rouge (pour les Amérindiens) et verte (pour les martiens et les protecteurs des animaux).

    Celle où les mecs ont des capuches ok elle est borderline dans l’illustration, mais le comble aurait été que ce soit une carte blanche.

    Quand je jouais a Magic il y a 20 ans , je n’ai jamais joué en me disant que « je tue des noirs ou j’augmente la suprématie des blancs ».

    Ou alors ils changent la couleur de leurs cartes en fushia, émeraude, gris, orange, violet.

  8. Tholas says:

    Ça reste des vieilles cartes quand même, on voit que ça fait quelques temps que Magic fait attention à ce genre de détails.
    Mais la croisade vraiment ?

  9. Thibault says:

    Bonjour Gus et l équipe du site, premier commentaire pour ma part sur ce site que je consulte pluri-quotidiennement depuis environ 2 ans maintenant, et tout d abord merci pour la qualité de vos critiques, analyses et débats qui font pour moi de ce site la référence du monde ludique sur internet. Même si je suis parfois en desaccord avec certains de vos « tests »(assez peu souvent en verite, a part les deceptions Charlatans de Belcastel et Villainous pour ma part😋 ), vos plumes et arguments sont toujours un regal a lire.
    Pour revenir au sujet, j avoue être un peu embêté car j ai beau chercher, j ai du mal à voir le caractère raciste des cartes incriminées. Je ne sais pas si c est la définition des images qui me cachent des détails, ou si je suis un raciste qui s ignore😂; la où certains voient du KKK je vois des bourreaux, j ai du mal à comprendre le coté subversif des demons qui balancent des caillasses et des gitans a moustaches (cf photos historiques, ca correspond a une réalité de style)… a moins que ce soient les textes qui soient incriminés et là encore je me creuse la tête… ou alors augmenter des creatures blanches et detruire des creatures noires dans un jeu où les couleurs représentent un type de carte et non un peuple ou une ethnie soit devenu condamnable? Si vous pouvez m apporter un eclaircissement je suis preneur car j ai vraiment l impression de louper quelquechose d important.
    Concernant le 1488, c est une information « officielle » ou une interpretation personnelle? Car là aussi j ai tendance a trouver ca un poil capilotracté.
    Je ne rentrerai pas dans le debat « annuler un passé raciste/homophobe/mysogine ou le reexpliquer » car les arguments des deux cotés sont recevables, je pense que la décision de virer ces cartes aurait été tout a fait louable si elles etaient ouvertement xenophobes mais je trouve qu on est beaucoup dans l interpretation sur les cartes concernées (sauf si encore une fois j ai loupé des details d imagerie ou de texte)
    Malgré tout ca, merci de nous faire échanger et reflechir sur ces problemes de société ô combin dramatiques, il n y a que comme ca que nous pourrons faire avancer les choses dans le bon sens! (Et désolé pour le pavé😅)

    • Gus says:

      « Concernant le 1488, c est une information « officielle » ou une interpretation personnelle? »

      Nous avons cité en référence le lien Wikipedia que vous pourrez retrouver dans l’article. Et tapez ce nombre dans Google Images, vous verrez que malheureusement, c’est une réalité et non « juste » une interprétation journalistique de notre équipe Thibault.

      • Thibault says:

        Pardon je n est pas été clair dans ma question, je parlais de l attribution de l id a cette carte qui correspond tout de meme a un classement alphabetique par serie comme vous le precisez, dans le sens où cet argument est peut être un peu spécieux si il n y a pas d intention avérée de coller le 1488 a cette carte précise. D autant que comme je le disai, personnellement l image du triple K de sinistre reputation ne s est absolument pas imposée a moi en voyant l image (apres je vis peut etre dans le monde des licornes tachetées😋). En tout cas bon courage et merci de prendre le temps de repondre a autant de commentaires que possible!

        • Gus says:

          Vous avez raison Thibault de souligner ce hasard hallucinant. Des centaines de cartes Magic qui sont sorties entre 93 et 94, il a fallu que cette carte se voit attribuer ce nombre, cette I.D. 🤯

          Je vous laisse cliquer sur le lien de WotC ils en parlent justement

          Nous essayons de répondre aux plus de commentaires possibles. L’écoute et le respect font partie de nos valeurs

          Mais

          Cela étant dit Thibault, nous nous astreignons également à suivre une politique de modération des commentaires qui tente d’éviter les commentaires agressifs, violents et hargneux. Bref, les trolls 😅

          • Thibault says:

            Vous risquez d avoir fort a faire ces prochains temps alors!😂

  10. Soundeba says:

    « assez peu souvent en verite, a part les deceptions Charlatans de Belcastel » ah merci, moi qui hésitais à le prendre 🙂

    • Thibault says:

      Alors la mécanique en soit est très bien, mais l interaction entre joueurs est tellement inexistante que nous avons laché l affaire après 4 parties… apres pour des joueurs pour qui l interaction est accessoire, le jeu en lui meme est très bien!

  11. Noé says:

    Pas le meilleur exemple mais je trouve qu’Unlock!, pourrait s’améliorer sur l’image qu’il donne de la femme. Je pense par exmple à Insert Coin (Attention SPOIL!) où il faut sauver la princesse Marion (Toujours le garçon courageux qui vient délivrer la princesse, donc cliché) et les auteurs d’Unlock, pratiquement que des hommes jusqu’à peu.

    • Xavier Laurence says:

      Moi perso ça me choque tout se révisionnisme en se moment. Pour moi, on ne corrige pas le passé. On fait en sorte de ne pas reproduire les erreurs.
      Quand j’entends certains discours aujourd’hui, effectivement, j’ai l’impression d’être projeté dans 1984 sous les applaudissements… Cf : la reine amidala dans la revanche des sith…

      Toujours est il que je garde précieusement mes Puerto rico et monbasa sinon ils finiront brûler pour contenter des gens en manque de reconnaissance

      • Gus says:

        Merci Xavier pour votre commentaire

        Malheureusement, si je puis me permettre, je vais être obligé de changer ma casquette 🧢 de blogueur pour celle de prof d’histoire que je suis (aussi).

        Le révisionnisme n’est pas cela. Le révisionnisme, c’est clamer qu’un certain passé, souvent dérangeant pour certaines personnes pour certaines raisons (oui, c’est vague) n’a jamais existé

        Or, ici avec Magic, et les nombreuses statues déboulonnées, nous n’avons pas du tout affaire à un révisionnisme. Le fait d’exclure ces sept cartes, ou de déboulonner des statues est exactement le contraire du révisionnisme. C’est accepter son passé. Pour mieux faire un examen de 400 ans de colonisation. Éliminer sept cartes discriminatoires qui peuvent déranger est un acte fort, nécessaire, constructif. Ni révisionniste, ni déconstructif.

        Maintenant, je reprends ma casquette 🧢 de blogueur de jeux, je pense que Wizards of the Coast n’a pas besoin de cette « publicité », ils se portent déjà assez bien ainsi. Merci D&D 💰

        https://gusandco.net/2020/05/02/donjons-et-dragons-chiffres/

        • Soundeba says:

          Tiens d’ailleurs dans la première édition Puerto Rico c’était des colons dans les champs et les bâtiments ou des esclaves comme dans la première édition de Five Tribes qu’ils ont remplacé par des fakirs?…

          • Gus says:

            Juste des jetons. Bruns…

  12. Jules says:

    Cette histoire de « la carte blanche gagne +X/+X tant qu’une créature noire est en jeu, j’y vois plutôt un côté paladin (blanc) contre force du mal (noir). Après, c’est vrai que tout peu être sujet à interprétation, c’est peut-être moi qui suis mal cis blanc qui n’y voit aucune mal car je ne suis pas impacté.

    M’enfin, blanc = gentil, noir = méchant, c’est pas nouveau, j’ai été biberonné avec ça, et je ne suis pas devenu raciste pour autant.

    Mais bon, ces cartes, c’est peut-être justement ça qu’on appelle le racisme involontaire.

    Voilà, vous êtes pas plus avancé après m’avoir lu qu’avant, mais bon, je voulais quand même partager mes réflexions 😀

  13. Cédric N. says:

    Ah ah ! WoC s’achète une bonne conscience à moindre frais :
    Ok pour l’oeuvre du « suprématiste », ça peut valoir le coup de retirer une carte … retirée ?!? Une carte antique que 3 tondus (de près, surtout la moustache sur les cotés…) doivent jouer en Commander !
    Surtout que WoC n’a absolument pas envie de remettre en cause les fondements même de leur jeu phare (« pointu » et pourtant en bonne place dans le rayon jouet des échoppes d’Edouard Leprête …).
    Car comme souligné plus haut, ils n’annonce pas que les Marais(r) produiront dorénavant du mana(r) de lumière (noire !) et que le Blanc(r) symbolisait désormais la mort (clinique !).
    Donc, une petite séquence com qui … enfin ma première phrase quoi !
    Et je file répondre au débat suivant qu’est bien rigolo aussi !

  14. Des jeux sur l'autel says:

    je n’ai pas lu tous les commentaires… mais j’y vais du mien 🙂
    Devons nous brûler tous les jeux au thème touchy ou qui mettent en avant des travers / pans regrettables de l’histoire de l’humanité ???… Et que dire des jeux de rôles qui peuvent nous faire incarner de vraies pourritures, et pire, nous « obliger » à tenir des propos de circonstances ?
    Selon moi, le problème est dans l’excès et dans les dérives de chacun. Et dans sa mentalité. Comme « tout le monde », je préfère jouer à escape from colditz (ou tout autre jeu réprouvé par la morale / bien-pensance etc.) avec des personnes qui ne souhaitent que s’amuser en incarnant momentanément un rôle que voir un enfant jouer à docteur Maboule avec un pédophile… Mais on n’est pas dans la tête des gens… :-/

  15. Red eagle says:

    On devrait aussi bannir les échecs, parce que les blancs commencent toujours la partie (MDR)

    • Gus says:

      Je sens que ce débat part en sucette 🍭 … 🙄

  16. Gus says:

    Merci pour tous vos commentaires ! Et pour un débat riche et relativement… Serein. Il a été cordial et respectueux, c’est tout ce qui compte.

    Perso, et je vais faire court, je suis extrêmement favorable que les éditeurs remettent en question leurs jeux, leurs produits, surtout quand ceux-ci peuvent heurter certaines personnes déjà victimes de discriminations, et/ ou quand ceux-ci peuvent véhiculer un message discriminatoire.

    Le jeu de société est… de… société.

    Bon weekend à vous toutes et tous !

  17. Pascal says:

    Un petit commentaire en passant 🙂

    Cas pratique :
    M.Blanc décide de se teindre les cheveux en bleu. Ce style devient, un mouvement, ce mouvement devient une communauté.

    Le monde dans lequel vit M.Blanc est une société où les cheveux sont noir. La culture de ce monde a toujours représenté des hommes et femmes aux cheveux noir.

    Or, la communauté de M.Blanc commence à se faire entendre. Ils crient au racisme anti-cheveux bleus et à la discrimination de leur communauté notamment dans les œuvres culturelles.

    La Société se sentant coupable, décide donc de censurer les œuvres culturelles représentant la culture dominante (cheveux noirs).

    Victoire de la minorité.

    • Gus says:

      Merci Pascal pour ce exercice de logique. Un tout petit peu capillo-tractée quand même. Une expression qui tombe au poil. OK je sors.

      • Gus says:

        L’éditeur Stonemaier Games (Scythe) vient lui aussi de réagir en publiant un manifeste de soutien à la cause. Et c’est plus que des mots ! Il s’engage à soutenir financièrement la cause des personnes de couleur et indigènes dans l’industrie du jeu de société.

        Stonemaier

  18. Pascal says:

    Ce que je veux dire, mon cher Gus, c’est que quand tu écris : « je suis extrêmement favorable que les éditeurs remettent en question leurs jeux, leurs produits, surtout quand ceux-ci peuvent heurter certaines personnes déjà victimes de discriminations, et/ ou quand ceux-ci peuvent véhiculer un message discriminatoire. »

    Toute personne, tout mouvement, toute communauté, peut se sentir un jour heurter par une œuvre, ou victime d’un message discriminatoire. C’est le principe même de la liberté créatrice.

    Choisir est un acte discriminatoire.

    Si je choisis de représenter un personnage blanc sur une Carte, je vais peut être heurter au moins une personne noire parce qu’elle ne comprendra pas pourquoi ce personnage n’est pas noir.

    A partir de là, plus aucune forme d’expression n’est permise.

    Je ne veux pas vivre dans un monde ou on me dirait ce qu’il faut penser, ce qu’il faut choisir ou ce qu’il faut jouer.

    • Gus says:

      Cher Pascal,

      « Je ne veux pas vivre dans un monde ou on me dirait ce qu’il faut penser, ce qu’il faut choisir ou ce qu’il faut jouer. » Ce sont exactement les même revendications de la communauté Afro-Américaine. Et ceci depuis 400 ans. Quand la justice et les droits civiques sont différents pour certaines populations, il n’y a plus de liberté. Pour personne. Le concept-même de liberté n’existe plus. « Je ne veux pas vivre dans un monde ou on me dirait ce qu’il faut penser, ce qu’il faut choisir ou ce qu’il faut jouer. » Il faut justement que cela cesse ! Que les droits et la liberté soient respectés, partout. Sans violence, sans discrimination.

      La réaction actuelle et inouïe de certaines instances politiques et d’éditeurs et auteurs, autrices de jeux, témoignent justement de ce désir de faire changer les choses, les consciences. De donner plus de liberté, à TOUT LE MONDE !

      Maintenant, oui, on peut discuter de la manière (boycott, communiqués, déboulonnements, bannissement de… cartes Magic, subventions…), mais nous sommes toutes et tous d’accord, Pascal, pour dire que l’objectif est extrêmement louable. Nécessaire. Crucial. Pour construire une société plus juste, plus libre, plus durable, plus… belle.

      Excellent weekend à vous Pascal. C’est un réel plaisir d’échanger avec vous !

    • Gus says:

      Bonjour Roman, merci pour votre commentaire. Vous avez raison, la carte peut susciter le débat.

      Deux éléments de réponse à votre intervention :

      Comme dit dans l’article et dans le communiqué de presse de WotC. Le bannissement de ces sept cartes n’est que le début. Ils doivent déjà être en train de revoir leurs 20K autres cartes et les passer au tamis
      La carte que vous citez ne semble pas discriminatoire. Il ne faut pas faire l’amalgame entre couleur de jeu ET couleur de peau. Les sept cartes retirées ont été jugées racistes et à caractère culturellement discriminatoire et pouvant heurter certaines communautés et/ou ethnies. Le noir dans Magic, les Marais, tout ça, n’est pas en lien avec une couleur de peau. La carte que vous citez protège contre le noir, la couleur des cartes, rien de plus.

  19. Yoyo says:

    Le problème de tout cela s’est l’homme. Il suffit qu’il disparaisse de l’équation pour que pleins de soucis mondiaux disparaissent avec… Les problèmes des différentes cultures (religieuses ou pas) existent depuis la nuit des temps et je ne pense pas qu’on les règle un jour (court, moyen ou long terme) sauf à adopter le système social des insectes telle les abeilles ou les fourmis au niveau mondial.

    Pour exemple, prenons deux êtres humains, normalement, ils arrivent à vivre ensemble (potentiellement) avec des points de vue sur lequel ils sont d’accord et d’autres où la balance va être d’un côté ou de l’autre (cela devrait s’équilibrer comme les jets de dés).

    Ajoutons un troisième être humain, là, cela se complique. L’un des 3 pourrait se sentir discriminer plus souvent que les autres, si la balance devait moins lui être favorable.

    Passons à notre bonne vieille terre et s’est 7 milliards d’individus… ben c’est le bazar… Quoi qu’on fasse, il y aura toujours des gens qui se sentiront discriminer. On va donner quoi comme explication : la majorité a raison… Ben non, c’est pas bien comme raison. Alors comment faisons nous ? On peut essayer de tendre vers le système le plus juste possible, on ne l’atteindra jamais et il y aura toujours des discriminés. On passe dans un système où on élimine toutes les libertés, toutes les différences ? On en revient aux fourmis et abeilles…

    Tout cela pour dire que je comprend que certaines représentations peuvent choquer, qu’il faut les retirer mais il ne faut pas tomber dans un extrême inverse et j’ai l’impression que c’est vers cela qu’on se dirige. Pour en revenir au choix de WotC, pour Jihad et Croisade (entre autres), je ne vois pas en quoi les représentations gênées…

  20. Shanks says:

    C’est une vrai question mais « throwing devil’s » a quoi de raciste vraiment ? Il n’y a pas le mot « color » comme certaines des autres. C’est le fait que la carte a un fond noir ? si c’est ça c’est vraiment stupide…

Comments are closed.