Jeux de rôle

2019, la meilleure année de tous les temps pour Donjons et Dragons

Temps de lecture: 2 minutes

L’éditeur américain de Donjons et Dragons à publié ses chiffres. 2019 fut l’année la plus lucrative en 46 ans d’existence du plus vieux jeu de rôle

Wizards of the Coast a annoncé dans un communiqué de presse que 2019 était l’année la plus réussie pour Dungeons & Dragons en 46 ans d’histoire du jeu ! Selon l’infographie partagée par la société, les ventes de kits de démarrage D&D ont augmenté de 300% d’année en année, avec un bond impressionnant de ventes en Europe (c’est chez nous ça !)

Ce qui est intéressant de relever dans cette infographique, c’est que la population de joueurs et de joueuses évolue : 40% de joueuses, et 40% ayant moins de 25 ans. Comment expliquer ce succès ? C’est certainement en partie dû aux parties en lignes sur Twitch, YouTube et les podcasts qui parlent du plus vieux jeu de rôle, ce qui permet de générer buzz, effervescence et fandom

La boîte américaine Wizards of the Coast qui appartient à Hasbro annonce fièrement 40 millions de joueurs et de joueuses dans le monde (je ne sais pas trop comment ils font pour arriver à ce chiffre, mais bon)

Voici un résumé des chiffres clés de Dungeons & Dragons 2019 :

  • 6ème année consécutive de croissance
  • 17,5 milliards de liens dans les médias (dont le nôtre)
  • Les ventes de kits de lancement ont augmenté de 300%. Pas une grande surprise, les gens préfèrent une petite boîte pour commencer à se lancer
  • Les gens ont regardé 4,3 milliards de minutes de D&D sur Twitch
  • 2 millions de personnes connectées à D&D Live 2019
  • 39% des joueurs s’identifient comme des femmes et ce pourcentage augmente
  • Les ventes en Europe ont augmenté de 65% sur un an et ont plus que quadruplé depuis 2014 ! 

🔴 Et pendant la pandémie et le confinement, Wizards of the Coast balance régulièrement du matos gratuit : des campagnes, des scénarios et d’autres ressources, même des coloriages D&D pour enfants ! À suivre ici sur le site de l’éditeur

Des chiffres qui vous surprennent ? Comment expliquez-vous un tel succès ?

10 Comments

  • Az El

    Cette 5ème édition de D&D est d’excellente qualité.
    Ce que je trouve regrettable en revanche c’est la décision de WoTC (à moins que ce soit celle d’ Hasbro) de nous pondre une version en franglais malgré des ventes remarquable chez nous, pour je ne sais quel sombre prétexte.

    Il n’y a qu’à voir le nom des manuels: ‘Players Handbook’ (au lieu du classique manuel des joueurs) et c’est comme ça sur toute la gamme.

    Pareil à l’intérieur des livres, tous les noms propres sont en anglais alors que les traductions françaises officielles existent depuis des décennies. Une aberration doublée d’un manque de respect pour nous autres européens.

    Si je veux jouer en anglais j’achète la V. O comme je le faisais sur les toutes premières versions de donjons et dragons. Inutile de nous pondre une version en franglais. Voilà le gros (et seul) point noir selon moi.

    • shoyandell

      100% d’accord avec ces propos, les règles sont excentrés mais ce franglais minable est une vraie nuisance lors de la lecture.

      Si vous parcourez les royaumes oubliés il y a de quoi être dégouté d’ailleurs je n’ai acheté aucun des ouvrages sur les royaumes oubliés en V5 car cet irrespect envers les lecteurs francophone est totalement inacceptable.

      Je ne vois toujours pas pourquoi mon manuel des joueurs est devenu un players handbook, j’ai l’impression d’être chez Disney où la Guerre des Étoiles est devenu Star Wars et 6PO est devenu C3PO.

      Que l’on ne me parle pas de l’aisance des jeunes générations avec la langue de Shakespeare, il s’agit simplement de marques déposées et c’est moins coûteux de protéger un seul nom au niveau international que de faire l’effort de respecter son public en s’adaptant aux particularismes linguistiques.

      Quel dommage que ce soit encore le profit qui nous dicte sa loi et ce même dans nos univers de jeux préférés..😿

    • Cedric Snow

      Le choix de WotC est d’avoir la dénomination Player Handbook et un soutitre dans toutes les langues tu aura donc du franglais , mais aussi de l’allemanglais, de l’italianoglais, du janonanglais…
      Quelle que soit la langue le triptyque conserve son nom.
      Pareil les noms propres ne sont pas traduit pour une harmonisation mondiale; peu importe la langue dans laquelle tu joue, Waterdeep restera toujours connu sous ce noms .
      Si tu suis un actual play peu importe d’ou dans le monde tu conserve ainsi un vocable commun.

      • shoyandell

        C’est une belle pirouette marketing permettant de faire passer des raisons comptables et financières comme un argument de vente.

        Cela me fait penser aux pannonceaux nous expliquant que « pour notre sécurité » on installe des radars automatiques dans de belles lignes droites sans carrefour…

          • shoyandell

            Le lundi c’est rude…

            Pour moi c’est la reprise des cours et j’ai plus envie de me plonger dans le John Carter RPG (que le facteur m’a livré il y a 20 minutes) que de corriger les copies de mes élèves de terminale….

            Honte sur moi… 🙁

            • Gus

              Copie d’élèves de Terminale ??? Chez nous à Genève les examens ont été annulés. Du coup aucune copie pour moi

              Courage collègue !!! 💪🏼 (pour John Carter. Les copies on s’en balek. 1d20 et hop)

              • shoyandell

                Genève??? Mais ce n’est pas loin de Lyon!!! Il faudra qu’on en discute autour d’une bonne bière lorsque les restrictions de circulations seront levées!!!

                🙂

  • Cédric GEORGES

    Dommage qu’ils aient arrêté les nouveauté en France. J’ai la base pour faire jouer, mais il y a pas ma de manque

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :