Le jeu du jour : Marvel Crisis Protocol

Temps de lecture: 6 minutes

Marvel Crisis Protocol, de quoi ça parle ?

Tout est dans le titre. Marvel. Les superhéros, les superméchants, tout ça. Dans Marvel Crisis Protocol on incarne les personnages bien connus de l’univers. Il faut dire que Marvel, ou DC, comme Star Wars, le Seigneur des Anneaux ou Game of Thrones, constitue l’un des piliers bien connu de la culture pop, au point d’être très souvent porté en jeu, vidéo ou plateau

Nous vous avons déjà parlé de Marvel Champions, cet excellentissime jeu de cartes coop sorti l’année passée. Après des stocks rapidement épuisés, un réassort est justement (enfin !) sorti vendredi passé 14 février

Parlons aujourd’hui de ce Marvel Crisis Protocol plutôt peu connu. Et pour cause, il n’a pas tout pour remporter les faveurs du public de gamers : un jeu (très !) cher et un jeu édité par un éditeur inconnu du bataillon, Atomic Mass Games, et non FFG comme on aurait pu le croire

Pour faire simple, parce qu’au final, c’est le concept du jeu, simple, Marvel Crisis Protocol est de la baston de figurines entre super-gentils et super-méchants. Un jeu d’escarmouche, comme on dit dans le milieu, et compétitif. On choisit la mission, sécuriser ou récupérer des objets, des territoires, on constitue son équipe, on monte le décor, souvent des extérieurs urbains, et c’est parti !

Un jeu super-narratif, et surtout, super-immersif ! 5 sur 5 sur l’ITHEM

Et comment on joue ?

Comme la plupart des jeux de fig de baston, Marvel Crisis Protocol se joue sur une table bourrée de trucs, de machins : des fig, bien sûr, et surtout des décors : bâtiments, lampadaires, voitures…. Ils sont essentiels pour la partie puisqu’ils vont servir d’objectifs, de protection bien sûr, et de vecteur immersif. Rien de tel que de se trouver devant un pur Diner américain pour se retrouver propulsé dans un « vrai » film jeu Marvel

Une fois le plateau, le décor, la scène installée, donc montée et… peinte, bien sûr, on choisit ensuite la mission : objectifs à réaliser, avec des objets, des marqueurs à récupérer sur le plateau

Puis, enfin, cerise sur le gâteau, on constitue son équipe en fonction de la valeur de menace maximale choisie. Cette valeur équivaut à des points, points que l’on pourra distribuer pour monter, engager ses héros ou méchants

Chaque joueur et joueuse reçoit également un deck de cartes Team Tactics, en lien avec son affiliation. Ces cartes permettent aux personnages d’effectuer des attaques spéciales, des activations supplémentaires ou d’autres actions tonitruantes

Et dans le détail ?

Marvel Crisis Protocol se déroule en plusieurs cycles, divisés en trois phases: puissanceactivation et « nettoyage« 

La phase de puissance commence avec les personnages qui gagnent des jetons de… puissance, qui sont alors nécessaires pour des attaques spécifiques, des super pouvoirs, des tactiques d’équipe, etc. Divers effets peuvent également se produire, selon les modèles et les missions

La phase d’activation commence lorsque les personnages effectuent des actions. Chaque joueur et joueuse alternent pendant qu’il ou elle active un héros ou un méchant. Pendant l’activation, le personnage choisi peut effectuer deux actions, déplacement ou action, dont la baston bien sûr, en utilisant de super pouvoirs : cogner sur les autres, ou interagir avec les objectifs sur le terrain. Sachant que le mouvement dépend des éléments du décor et des pouvoirs des personnages : grimper, voler, marcher sur les murs, tout ça

Une tatane dans les gencives !

Comme Marvel Crisis Protocol est un jeu de figurines d’escarmouche, la baston est LE coeur du jeu. Chaque personnage dispose d’une liste d’attaques sur sa feuille de perso spécifique, dont certaines nécessitent des jetons Pouvoir reçues en début de manche

Les attaques se résolvent en lançant des dés (selon l’attaque), le défenseur lançant également des dés et essayant d’annuler les résultats des adversaires. Les faces de dés peuvent également provoquer des effets spéciaux, comme pousser un adversaire ou avoir un impact sur le terrain

Au fil de la partie, les persos subissent des dégâts, par des attaques directes ou des effets spéciaux. Une fois qu’un héros ou un méchant subit des dégâts égaux à son endurance , il est HS, kaput, KO, dans les vapes, étourdi pour la manche. Et chaque fois que l’on se mange des dégâts, on reçoit des points d’énergie, de quoi devenir encore plus chanmé et activer des effets super-surpuissants. Autrement dit, cogner sur les autres leur confèrent… des avantages. Plus les persos morflent et plus ils deviennent balaises. Fun

Après que chaque personnage ait pu s’activer, la manche passe ensuite à la phase de « nettoyage » (non, rien à voir avec le fait de devoir passer l’aspirateur sous la table). Au cours de cette phase, des points de victoire sont distribués selon divers effets résolus et la mission choisie

Et comment on gagne ?

Les points de victoire sont obtenus en fonction du scénario choisi : récupération, sécurisation d’objets ou de lieux. Une partie de Marvel Crisis Protocol se joue généralement au premier à 16 points de victoire ou après six rounds, et la partie s’arrête. Facile

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Marvel Crisis Protocol atteint un 5 sur 5, difficile de faire dans une interaction plus directe, plus torride ! C’est baston générale

À combien y jouer ?

Marvel Crisis Protocol ne se joue qu’à deux. On pourrait y jouer par équipe, pourquoi pas, mais les discussions, les stratégies à négocier risquent de faire perdre de temps, de la fluidité au jeu

À partir de quel âge y jouer ?

Le jeu indique 14 ans, et c’est une bonne estimation, parce qu’il y a quand même beaucoup de facteurs à maîtriser, beaucoup de pouvoirs spécifiques par personnage à comprendre, gérer et utiliser

Alors, Marvel Crisis Protocol, c’est bien ?

Oui, c’est vraiment, vraiment bien. Marvel Crisis Protocol propose des parties courtes, tendues, fluides, extrêmement nerveuses. Comptez environ 45 minutes par partie, de quoi enchaîner les missions, les chapitres. Malgré un jeu cher, près de 100 euros, un investissement conséquent de montage et peinture sur fig et décor, le jeu est au final beaucoup plus accessible qu’il pourrait en avoir l’air. Vous n’avez pas tout le week-end devant vous pour vous lancer dans une partie ? Ce n’est pas grave. Avec Marvel Crisis Protocol vous pouvez vous en lancer une rapidos. Enfin, façon de parler, une fois le terrain monté bien sûr, ce qui pourrait prendre autant voire le double de temps que la partie en elle-même !

Ensuite, la mécanique de devenir plus balaise après s’est ramassé des dégâts est vraiment, vraiment fun. Elle pousse à aller chercher l’affrontement plutôt que le fuir. Un jeu qui récompense le courage, la témérité, la prise de risque. Et ça (comme dans la vraie vie), c’est beau !

Enfin, autre chose, le terrain devient un personnage à part entière, puisqu’il s’utilise aussi pendant la partie. Si vous êtes un ou une fan des jeux de fig, en règle générale le terrain ne sert « juste » qu’à bloquer les LOS (line of sight, lignes de vue »). Dans Marvel Crisis Protocol, on rentre en véritable interaction avec le terrain, le décor

Mais

Il y a quand même des trucs qui fâchent, et qui son inhérents à ce genre de gros jeux de fig. Le temps nécessaire pour le montage du matos : construction et peinture des figs et du décor. Si vous êtes fans et passionné.e.s, ça ne sera pas un frein, au contraire, même. Je connais beaucoup de joueurs et joueuses de fig qui kiffent toute cette partie créative, artistique. Peut-être même plus que le jeu en soi, au final. Le prix, également, assez élevé (enfin, toute raison gardée, la plupart des KS actuels coûtent le même prix…)

Les règles sont également plutôt moisies, denses, peu claires, avec des points confus. Pas un jeu pour total débutants et débutantes

🔴 Marvel Crisis Protocol, score final :

Note : 4.5 sur 5.

Ce qui nous a plu ❤️️

✅ Un jeu immersif dans l’univers Marvel

✅ Des parties courtes, tendues, ramassées, nerveuses

✅ Les dégâts occasionnés qui activent des pouvoirs

✅ Le matos, superbe (une fois monté, peint…)

✅ Le temps de montage, de peinture (si on aime)

Ce qui nous a moins plu ⛔️

❌ Devoir vendre ses trois reins, hypothéquer son chat, son chien, sa sœur pour pouvoir y jouer et se faire péter les 217 extensions et nouveaux persos

❌ Le temps de montage, de peinture (si on n’aime pas)

❌ Des règles peu claires. Comme d’hab, proposer de BONNES règles n’est pas un exercice facile…

Et encore une chose

Le trailer du jeu :

Vous pouvez consulter les règles de Marvel Crisis Protocol en anglais ici

Vous pouvez trouver Marvel Crisis Protocol en anglais chez Philibert ici

Et de nombreuses extensions, nouveaux persos et décors sont déjà dispo

Pour une lecture plus agréable, plus confortable, notre blog ne vous propose aucune publicité, aucun contenu sponsorisé ! Nous espérons que vous appréciez. Dans un souci de transparence, pour votre information, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une (minuscule) part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

  • Auteur : William Shick
  • Illustrateurs : Joleen Rhyden, Jessy Stetson
  • Éditeur : Atomic Mass Games
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2
  • Âge conseillé : Dès 14 ans (bonne estimation)
  • Durée : 45′ (max)
  • Thème : Marvel
  • Mécaniques principales : Figurines, escarmouches, narration

1 response to Le jeu du jour : Marvel Crisis Protocol

  1. Clavières says:

    Bonjour et merci pour cette excellente analyse : c’est détaillé et simple à comprendre (visiblement pas comme les règles du jeu). Une version en français est-elle prévue un jour?
    Merci et bravo pour ce que vous faites !

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.