Trump lâche du lest et calme le jeu sur les… jeux. Pour l’instant

Temps de lecture: 2 minutes

La semaine passée, c’était le G20, le sommet international des grands dirigeants et dirigeantes de ce monde des vingt pays les plus riches et industrialisés de la planète

En plus de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, il y avait, forcément, les USA. Et Trump (avec sa fille, on y reviendra plus bas)

Lors de cette réunion, Trump a pu discuter avec son homologue chinois Xi Jinping sur la bataille commercial qui fait rage entre les deux pays. Taper la discute a du bon, cela permet de mettre les choses à plat et de détendre tout le monde. Au point que Trump a décidé de geler sa décision d’imposer de de taxes douanières sur de nouveaux produits. Dont les jeux de société

Trump, round one, fight!

Vous le savez déjà certainement, il y a quelques semaines, Trump a lancé une salve contre le président chinois en le menaçant d’imposer des taxes douanières monumentales de 25% sur certains biens culturels de divertissement importés aux US, les jouets, les consoles et les… jeux de société et tous les accessoires qui vont avec (dés, etc.)

Mike Selinker, un auteur de jeux de plateau bien connu, s’est d’ailleurs fendu d’un long et extrêmement riche billet viral qui explique pourquoi cette décision était autant crétine que dangereuse pour le marché du jeu de plateau. La Toy Association a même témoigné devant une audience du représentant américain au Commerce, la semaine dernière, affirmant que les tarifs douaniers pourraient dégommer 68’000 (!) emplois et augmenter considérablement les prix des jouets, et ainsi faire mal aux familles américaines

Bref, une idée à la con

Trump, round two, fight!

Suite à la rencontre internationale du G20 de ce weekend, Trump a donc décidé de lâcher du lest et se calmer avec ces / ses taxes douanières. Pour l’instant

Avec Trump, personne ne sait jamais sur quel pied danser, et le monsieur est autant incohérent qu’impulsif, deux traits de caractères plutôt moyens pour diriger un pays

Comme on le sait bien depuis janvier 2017, il suffit d’un Tweet rageur à 4h du matin du président américain parce qu’il a mal dormi ou qu’il est constipé pour tout remettre sur le table. D’ailleurs, c’est peut-être même déjà le cas au moment où je vous écris ces quelques lignes. À moins que pas du tout, et tout ça pour ça, le marché du jeu de société a évité « le pire », et tout va bien dans le meilleur des mondes possibles. Vivement 2020 et son second mandat…

Tiens, en parlant de Trump et du G20, vous l’avez déjà vue, cette vidéo? Quand ta fille se tape l’incruste à une soirée des plus grands dirigeants et dirigeantes de la planète. Mais LOL.

Depuis, la planète s’est lâchée 😂 sous le hashtag #unwantedIvanka

4 responses to Trump lâche du lest et calme le jeu sur les… jeux. Pour l’instant

  1. Ange says:

    Désolant ce « roi Trump »… et le pire est qu’à la fin, la video rappelle qu’elle et son mari sont des conseillers à la maison blanche…. La réalité américaine fait plus fort que « Game of Cards » (croisement de la série Game of Thrones, pour les rois mettant leurs enfants en place et House of Cards, pour la politique à esprit tordu à la maison blanche)
    Et sinon, n’aurait-on pas un problème de schizophrénie, entre d’un côté se satisfaire que la chine continue à être le premier fabricant de jeux et de l’autre mettre de mauvaises notes au ludiscore pour la distance du lieu de production ? 😉

    • Gus says:

      « Game of Cards », je retiens 😂

      « n’aurait-on pas un problème de schizophrénie, entre d’un côté se satisfaire que la chine continue à être le premier fabricant de jeux et de l’autre mettre de mauvaises notes au ludiscore pour la distance du lieu de production »

      C’est toute la nature humaine que vous citez ici Ange. D’un côté, on pense / espère être tout le temps cohérent.e avec nos choix, nos opinions, actions, comme si la cohérence était une valeur, et pourtant, nous sommes bourrés d’incohérences. Nous ne croyons pas au Père Noël, pourtant nous croyons en Dieu. Nous savons que la voiture pollue et crée des bouchons, pourtant nous conduisons souvent (pour aller au boulot, en vacances, faire les courses, etc) et râlons sur les bouchons. Nous savons que le plastique pollue (extraction, production, « recyclage »), pourtant nous n’hésitons pas à acheter des figurines. Nous savons que rester assis et ne pas faire du sport est mauvais pour la santé, pourtant nous restons des heures devant nos écrans (à bingewatcher Stranger Things, DEMAIN!!!). S’il y a bien une seule cohérence qui nous habite, c’est bien… l’incohérence, justement. La reconnaître est déjà un énorme chemin parcouru 😉

  2. De toute façon, il faudra bien y venir sur cette limitation de déplacement et sur la localisation de production. Cela nous coûte trop cher du point de vue environnemental. Sauf si les tankers s’améliorent subitement pour ne pas polluer, ce qui est fortement improbable. Alors, au début, ça va piquer pour tout le monde. Et puis des solutions seront trouvées. Mais dans tous les cas, cette décision de Trump n’a pas été prise pour de bonnes raisons. Donc, ça reste une bonne nouvelle.

  3. Marrant comme cet article fait écho au précédent qui suscite tant de débats !
    Tout le paradoxe de la mondialisation :
    Elle nous permet de consommer moins cher mais si c’est Chinois !
    Elle permet une ouverture et des relations commerciales (développement économique) entre les pays du monde mais rend ces mêmes pays dépendants les uns des autres. Elle favorise sans doute la paix car comme l’écrivait Richelieu « Les pays s’agrandissent par la guerre mais s’enrichissent par la paix » mais avec des gugus (pas toi ami helvète) comme Trump elle devient prétexte à des guerres commerciales (voire plus si non-affinité).
    Elle pollue mais permet d’exporter aussi les technologies pour moins polluer…
    Finalement, ce sont nous, les citoyens, qui définissons ce qu’elle est, par nos comportements, nos engagements, nos votes ; alors jouons responsables, vive le ludiscore !

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.