Jouer Solo. The Lost Expedition

Temps de lecture: 3 minutes
  • Date de sortie : 2017 pour la VO. Une VF est en approche pour fin septembre 2018 chez Nuts Publishing
  • Auteur : Peer Sylvester
  • Illustrateur : Garen Ewing. Des illustrations très Tintin
  • Editeur : Osprey Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 5
  • Age conseillé : dès 14 ans
  • Durée : 30 à 50 minutes
  • Thème : Expédition tintinesque
  • Mécaniques principales : Coopératif ou solitaire

Cette critique vous est proposée par Clément, le spécialiste des jeux solo sur Gus&Co.

Vous avez monté une expédition pour partir à la recherche de la cité perdue d’El Dorado. Mais saurez-vous vaincre la forêt et tous ses périls ? Déjouez les dangers qui se dressent sur votre chemin: falaises, fauves, indigènes farouches, et emmenez au moins un de vos aventuriers au bout du trajet.

Comment ça marche ?

Le plateau de jeu se présente comme ceci :

Les 9 cartes du haut représentent le trajet jusqu’à la cité perdue. Les 6 cartes en dessous sont les cartes du chemin quotidien. Les 3 dernières cartes représentent les membres de l’expédition.

Il y a 3 modes de jeu :

Solitaire

Coop

Un contre un

La mécanique de jeu reste la même dans les trois cas : Les joueuses vont poser des cartes, qui définiront le chemin de la demi-journée, et résoudront ensuite les effets de ces cartes de gauche à droite. Le matin, les cartes seront arrangées en ordre croissant, mais l’après-midi, elles seront résolues dans l’ordre où elles sont posées.

Les cartes du chemin vous permettront d’avancer sur les cartes du trajet, de récupérer des objets (nourriture, balles, santé) ou des compétences (botanique, orientation, campement). Elles vont également vous coûter des objets ou des compétences, ou vous permettre de sauter ou d’inverser des cartes du chemin de la demi-journée.

Chaque membre de l’expédition a un certain nombre de points de vie, et une compétence. Lorsqu’une carte demande une compétence, les joueuses doivent alors choisir d’enlever un point de vie au membre ayant la compétence, deux points de vie à un autre membre, ou utiliser une carte compétence correspondante, si elles en ont une disponible.

De même, si une carte demande un ou plusieurs jetons nourriture, les joueuses peuvent enlever autant de jetons vie d’un ou plusieurs membres de l’expédition.

Une fois toutes les cartes de la demi-journée résolues, les joueuses retournent le jeton demi-journée et perdent un jeton de nourriture.

La partie se termine quand :

Les membres de l’expédition sont tous morts

La pioche se termine pour la deuxième fois

Au moins un membre de l’expédition atteint la cité.

Alors, The Lost Expedition, c’est bien? Critique

Un reproche pour commencer : C’est grand. Trop grand.

Les cartes sont immenses, et l’installation va prendre toute une table. Pour un jeu solo, c’est nul.

Le matériel est bien fait, les illustrations tintinesques sont réussies, la boite en forme de livre est une bonne idée.

Les règles sont assez fluides, et peu complexes (même si la distinction chemin/expédition n’est pas super claire dans les règles en anglais). Un jeu qui se joue bien en coop et bien en solo, c’est rare. Je n’ai pas essayé le mode Un contre un, mais le mode me semble bien équilibré et prometteur.

Un oui global pour moi!!!

Et encore une dernière chose

Si vous êtes allergiques à la langue de Donald, la VF est prévue pour (environ) fin septembre 2018 chez Nuts Publishing

Vous pouvez trouver The Lost Expedition en VO chez Philibert

3 Comments

  1. Tout d’abord, merci pour cette critique d un jeu que je ne connais pas
    Simplement, te dire que le fait d avoir des cartes trop grandes est « nul » pour un jeu solo m a vivement interpellé !. Je suis mordu de jeux mais malvoyant. C’est un calvaire pour jouer à certains jeux. Là, je ne m en plaindrai pas et, par conséquent, se transforme en qualité.
    Et oui, il y a des « ludi-capes » dans ce monde ludique !!!!!

    1. Bonjour, et merci pour les remerciements 🙂
      C’est vrai que j’ai tendance à oublier qu’il y a une grande diversité de joueuses et joueurs. Merci du rappel, j’essayerai de faire plus attention maintenant !

  2. J ai le jeu et la grandeur des cartes renforce la beauté du jeu. Très sympa et difficile en mode hard, très difficile. La règle est en anglais et honnetement à part ça il n’y a aucun texte sauf d’ambiance sur les cartes. Je garderai ma VO. Je me permet aussi de souligner le sérieux de l’éditeur qui n’a pas hésité à me renvoyer un set de carte complet pour quelques cartes mal imprimées. Pour comparer, même si le mécanique est différente, je m’amuse plus à ce jeu qu’a Friday et le mode coop est bon, mon fils adore.

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.