Conseils pour la création, surmonter les difficultés I

Après avoir décortiqué le jeu et développé les 12 piliers du jeu,

Nous allons entamer un nouveau cycle approfondissant la création ludique.

Nous allons commencer aujourd’hui en nous penchant sur les difficultés, et notamment comment les surpasser.

Présentation

Quand on se plonge dans le processus créatif, quel qu’il soit, livre, film, bédé, jeu, on doit faire face à plusieurs obstacles.

1. Temps

2. Motivation

3. Discipline

4. Perfectionnisme

5. Argent

6. Style

7. Peur de l’échec

8. Détester créer pour toutes les raisons ci-dessus

1. Temps

Quand trouver le temps pour créer un jeu ?

Il n’y a pas de métier d’auteur à proprement parler, rares sont les auteurs de jeux à temps complet et professionnels, la plupart des auteurs ont un autre métier (éditeur, informaticien, enseignant) et se mettent à la création ludique dans leur temps libre, ce qui n’est jamais facile, d’autant plus qu’il faut également concilier vie de famille & sociale.

On dit souvent ne pas avoir assez de temps.

Alors, quand créer?

Le mieux est de s’instaurer un rituel et de s’y tenir. Une fois par semaine le même jour, à la même heure, etc.

Certains auteurs apprécient créer le soir quand l’effervescence journalière s’estompe, ou le matin, quand son énergie est au plut haut. S’imposer une telle plage créative développera l’aspect sérieux de la chose et empêchera toute procrastination.

Le processus de création intervient souvent dans des endroits incongrus: en déplacement dans les transports, au restaurant, sous la douche, chez des amis, etc. Il est alors important de noter toutes les idées pour ne pas les oublier et y revenir ensuite. Le moment ritualisé permettra alors de s’y pencher à nouveau.

2. Motivation

Comment palier au manque de motivation? Créer un jeu n’est pas facile, il peut arriver que l’on traverse des phases de démotivation et de repli profond.

A cela, deux réactions peuvent émerger:

1. la pause : votre jeu n’avance pas et commence sérieusement à vous fatiguer? Vous êtes bloqué quelque part, ça n’avance pas et vous en avez assez? Accordez-vous une pause. De 5 minutes, un jour, une semaine. L’avantage c’est que vous y reviendrez le cœur léger et les idées plus claires.

Attention toutefois à ne pas lâcher la chose, persévérer est nécessaire, même si parfois un jeu abandonné au fond d’un tiroir peut ressortir quelques années plus tard, avec un élément qui se décoince alors.

2. la persévérance : ne pas lâcher, se montrer persévérant. Car après tout, la création ludique est un jeu en soi. Abandonner pourrait apparaître comme un manque de sérieux, voire même comme un échec. L’avantage de cette réaction c’est qu’elle vous poussera à la ténacité, aux résultats, mais risque cependant de vous épuiser à force.

3. Discipline

Créer demande une certaine discipline. Il faut s’imposer des moments, du sérieux, de la ténacité, de la pugnacité même, ce qui n’est jamais facile, d’autant que nous somment constamment bombardés de distractions et divertissements divers. Comment travailler et développer une idée quand tout nous dérange?

Le mieux, pour créer dans des conditions optimales, est d’éteindre tout, portable, Twitter, Facebook, télé, et de se consacrer entièrement à la création. Toute distraction empiète sur son processus, et diminue efficience et motivation.

S’imposer une certaine discipline améliorera la créativité.

4. Perfectionnisme

Le perfectionnisme est souvent considéré comme un défaut, et pour cause.

Tout le monde connaît l’adage populaire : « le mieux est l’ennemi du bien ». Vouloir toujours faire mieux est certes un moteur de perfection et d’optimisation, mais il peut souvent se retourner contre l’auteur puisqu’il diminuera le processus créatif.

Lâcher prise et créer un jeu bien est souvent plus que suffisant. Vouloir toujours faire mieux diminue ses forces et ralentit nettement la gestation.

Dans la suite de l’article, nous aborderons les 4 autres difficultés : Argent, style, peur de l’échec & détester créer pour toutes les raisons évoquées.

Avez-vous déjà été confronté à ces obstacles ? Et comment les avez-vous surmontés?

One Comment

Laisser un commentaire