Jeux de plateau

Exhibition: 20th Century. L’exposition du siècle !

Bienvenue à la grande exposition rétrospective du XXème siècle ! Avec Exhibition: 20th Century, faites un voyage dans les années 1900.


Exhibition: 20th Century

Le siècle dernier nous a laisser un foisonnement d’inventions et de découvertes. Pour cette exposition retraçant la période de 1900 à 1999, les vitrines sont prêtes à être garnies du mieux possible pour satisfaire la curiosité des visiteurs et des visiteuses. Soyez le ou la meilleure à les agencer et la renommée vous sera acquise !

Vous aurez donc la charge du remplissage de vos vitrines, comme vos adversaires d’ailleurs. Vous utiliserez votre moyen de transport afin de vous rendre aux six coins de la planète et remplir vos engagements le mieux possible. Mais comment ?

Un plateau de jeu personnel, accompagné de son meeple-transport respectif ( avion, bateau, zeppelin… ) 

Une ligne géographique se décomposant en 6 continents : Europe, Asie, Océanie, Afrique, Amérique Nord et Sud.

Un deck de 100 cartes. Elles vont de 1900 à 1999. On y ajoute une ultime carte « Albert Einstein » qui sera un joker.

On place trois cartes au hasard du deck sous chacune des destinations géographiques.

Et le casse-tête commence !

Plan du musée

Chaque plateau individuel possède des emplacements pour y placer les cartes récupérées. Mais il va falloir respecter quelques règles pour cela, notamment toujours suivre l’ordre chronologique.

La première ligne possède 6 emplacements. Il va falloir y placer 1 carte des 6 différents continents.

La seconde ligne possède 4 emplacements. Il va falloir y placer 4 cartes de manière que l’écart d’années entre chaque ne dépasse jamais 10 ans…toutes de continents différents.

La troisième ligne de 3 emplacements, doit être garnie avec 3 cartes du même continent.

Une quatrième ligne de 2 emplacements doit contenir le plus grand écart d’âge entre les deux cartes.

Un ultime emplacement doit être utilisé par une carte la plus proche possible de 1950

Enfin, 3 emplacements Hangar, permettent de ranger le surplus gênant des stocks ( pour respecter les règles de pose ) 

En quête

Pour récupérer des cartes, il va falloir parcourir le vaste monde.

En début de partie, le premier joueur ou joueuse pose son moyen de transport sur la localisation du premier continent et ainsi de suite dans l’ordre du tour de jeu.

Puis il ou elle récupère une des trois cartes à disposition sous son continent et se déplace immédiatement sur le continent d’origine de la carte récupérée : c’est d’ici que son prochain tour de jeu commencera.

Il doit ensuite positionner la carte récupérée sur un emplacement libre de son plateau personnel, tout en respectant les règles de pose. En cas d’impossibilité de poser, la carte est rangée dans un des emplacements Hangar. S’il n’y en a plus de disponible le jeu se termine immédiatement pour la joueureuse !

Les autres peuvent continuer, ainsi de suite, jusqu’à ce que plus personne ne puisse jouer.

Le décompte final est déclenché !

Ouverture de l’exposition

Pour chaque plateau:

  • Le continent le plus représenté rapporte 1 pt par carte. 
  • La plus grande suite de cartes présentent sur le plateau rapporte 1 pt, par carte également.
  • Le plus grand écart sur la quatrième ligne rapporte 5 pts au premier et décroissant pour les suivants.
  • Chaque emplacement libre ou Hangar utilisé fait perdre 1 pt.

Franchement, sur le papier, comment faire plus simple !

Exhibition: 20th Century, critique de la presse

Et en pratique, Exhibition: 20th Century est beaucoup plus tordu bien sûr !

Choisir ce que l’on récupère pour le poser à la bonne place, tout en regardant vers quel continent il nous emmène pour enchaîner.

Tenter des coups de poker pour se positionner là où d’autres ne sont pas pour leur souffler les cartes sous le nez. 

Ou, à contrario, aller là où se trouvent déjà 2 autres joueureuses pour faire tourner les cartes avant d’avoir à choisir, lorsque rien ne nous intéresse.

Ou encore…. Non j’arrête ici, mais les possibilités sont multiples.

Comme souvent dans ce genre de jeu, les premiers tours sont simples avec une stratégie claire se mettant en place. Au fur et à mesure que la partie avance, les choses peuvent se gâter. Souvent. Tout le temps !

On se retrouve à faire le pompier pour éviter que l’affaire ne parte en fumée.

Exposition vivante

Des options de jeu se trouvent directement dans la boîte de base ou sur une petite extension à part :

  • Décennies : on reçoit secrètement un objectif décennie. Chaque carte correspondante compte 1 pt supplémentaire ( dans la boîte de base )
  • Liaisons : à poser sur l’emplacement de 4 cartes, doivent être liées par l’origine géographique ou un maximum de 5 années d’écart.
  • Époque courte : au lieu d’être le plus long, l’écart doit être le plus court sur l’emplacement de 2 cartes.
  • Décennie unique : l’emplacement de 3 cartes se doit de tenir sur la même décennie.
  • Antiquités : sur l’emplacement de 2 cartes, avoir la carte de droite la plus ancienne.

Bref, une variété de petites modifications ne changeant pas les fondamentaux du jeu mais apportant suffisamment de modifications pour varier les plaisirs et les parties. Et surtout les manières de gérer.

Exhibition: 20th Century, verdict

Que j’adore ce type de jeu ! Devoir gérer au mieux la crise, tout en gardant un œil sur les autres afin de les ralentir le plus possible.

Celui-ci en est vraiment un bon exemple.

Le jeu est fluide, il tourne rapidement, pas le temps de s’ennuyer. Que demander de plus ?

Des points négatifs ? Les cartes sont en anglais, mais il y a une règle VF dans la boîte, cela peut juste gâcher votre enrichissement de culture générale. Et encore.

Exhibition: 20th Century, je valide à 100%. Petit jeu à sortir pour des parties rapides mais intenses !

Très, très bon !

Note : 4.5 sur 5.

  • Création : Peter Joustra, Ron van Dalen, Corné van Moorsel
  • Illustration : Jenny Caris
  • Édition : Cwali
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1-5 ( tourne bien à toutes les configurations )
  • Âge conseillé : à partir de 9 ans ( bonne estimation )
  • Durée : 20 – 50 mn
  • Thème : Expositions de musée
  • Mécaniques principales : Connexion, combinaison, objectifs communs . Pour en savoir plus sur les différentes mécaniques de jeux, c’est ici.

Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in.

Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez.

Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, entre 5 et 8% du prix d’achat. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

Vous pouvez également nous aider à soutenir notre blog directement en faisant un don sur la plateforme française uTip ❤️️


Article écrit par Chab. Rôliste devenu platoïste par manque de temps. Pâtissier initié et fan de Robbie Williams. Patriarche de cœur d’un troupeau de gremlins. Aime qu’un jeu lui raconte une histoire.

Votre réaction sur l'article ?
+1
7
+1
6
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

2 Comments

    • Chab

      Et oui, Pierre. On ne peut pas tout le temps se taper sur la tronche entre joueurs…certains peuvent être de très mauvais perdants. J’en suis un bon exemple !
      Une bonne course aux points, en se regardant de travers de temps en temps, c’est pas mal aussi.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :