Jeux de plateau

Warhammer, bientôt en films et en séries chez Amazon

Amazon s’empare des droits de la licence Warhammer pour adapter l’univers en films et en séries. Avec Henry Cavill sur le projet.


Warhammer chez Amazon

On vient tout juste de l’apprendre hier. Amazon a conclu un accord avec la chaîne de magasins Games Workshop pour créer une série basée sur sa franchise à succès Warhammer, le jeu de figurines de science-fiction et de fantasy. Et des rumeurs s’agitent pour avancer le nom de l’ancienne star de Superman Henry Cavill.

La société cotée à Londres Games Workshop, dont la valeur boursière est de 2,7 milliards de livres sterling et qui exploite environ 530 magasins à travers le monde, a conclu un accord avec Amazon pour développer la propriété intellectuelle de la société en productions cinématographiques et télévisuelles, ainsi que pour vendre des produits dérivés.

Games Workshop a déclaré que les premiers droits à développer seront liés à la franchise Warhammer 40 000, qui a déjà été adaptée en un film d’animation en 2010.

Et maintenant qu’il a annoncé qu’il ne reviendra pas dans les futurs films Superman comme il l’avait prévu, qui d’autre que Henry Cavill pour se greffer au projet ? Car l’acteur britannique ne le cache pas. Il est un grand fan de Warhammer 40 000. Il peint lui-même des figurines, un loisir qu’il affiche sur son Insta.

Son compatriote Tom Holland de Spiderman lui a même demandé s’il pouvait se joindre à lui…

Hier, l’acteur de Superman et The Witcher a confirmé la nouvelle.

For 30 years I have dreamt of seeing a Warhammer universe in live action. Now, after 22 years of experience in this industry, I finally feel that I have the skill set and experience to guide a Warhammer Cinematic Universe into life. Partnering with Natalie Viscuso at Vertigo has been a blessing beyond words, without her we might not have found the perfect home at Amazon

Pendant 30 ans, j’ai rêvé de voir un univers Warhammer en vrai. Maintenant, après 22 ans d’expérience dans cette industrie, je me sens enfin capable de guider l’univers cinématographique Warhammer pour lui donner vie. Faire équipe avec Natalie Viscuso chez Vertigo a été une bénédiction au-delà des mots, sans elle, nous n’aurions peut-être pas trouvé la maison parfaite chez Amazon.

Henry Cavill

Malgré la signature du contrat potentiellement très… lucratif avec Amazon, Games Workshop n’a pas relevé ses prévisions financières pour l’année jusqu’à la fin de mai. Les actions de Games Workshop ont bondi de 20% ce vendredi, ce qui en fait le plus grand gagnant du FTSE 250. Les investisseurs ont salué la perspective d’une augmentation des bénéfices à long terme de la relation avec Amazon. Pas folle, la guêpe.

Avec Les Anneaux du Pouvoir, Amazon continue de dépenser des milliards chaque année pour produire du contenu pour son service de streaming Prime Video, un élément clé de sa stratégie pour inciter la clientèle à s’inscrire à ses services d’abonnement mensuels.

Petit historique pour grande société

Games Workshop, qui possède donc la licence Warhammer, a été fondée il y a plus de quatre décennies lorsque des amis, John Peake, Ian Livingstone et Steve Jackson ont commencé à créer leurs propres jeux de société en bois et à créer un bulletin d’information sur les jeux. Ils ont trouvé leurs marques lorsque le créateur américain de Donjons & Dragons leur a demandé de devenir le premier distributeur britannique du jeu de rôle.

Fondée à Londres au milieu des années 1970 par Ian Livingstone et Steve Jackson, qui deviendront plus tard célèbres pour avoir co-écrit les livres-jeux Les Livres dont vous les Héros, l’aventure Games Workshop a rapidement évolué au cours de ses premières années d’existence. Elle est passée de la fabrication et de la distribution de jeux de société traditionnels à la concentration de produits mâtinés de fantasy, dont surtout Donjons & Dragons, le jeu de rôle culte d’Amérique qui définira tout le genre.

Le premier magasin Games Workshop a ouvert ses portes dans le quartier de Hammersmith en 1978 et a commencé à produire des modèles de figurines pour wargames au préalable. Et puis, en 1983, ils décident de lancer Warhammer, un univers de jeu qui met en scène des batailles sanglantes entre orcs et elfes.

De ces « soldats » de plomb modernisé avec un mélange de science-fiction et d’un monde fantastique peuplé d’elfes et d’orcs, inspiré des œuvres de Tolkien, Warhammer est désormais aujourd’hui une marque mondiale de livres, de jeux vidéo, de jeux de plateau, un magazine et des dessins-animés. L’entreprise possède aujourd’hui 530 magasins dans le monde, où les fans peuvent apprendre à créer et peindre des figurines, ou jouer au jeu.

Les collectionneurs construisent de grandes armées à jouer avec des figurines qui peuvent coûter plus de 120 euros chacune. Une figurine peut être composée de centaines de pièces qui doivent être assemblées puis peintes avec des couleurs telles que… « chair » et « os ».

La société a rapidement lancé le magazine White Dwarf, qui est devenu une… bible pour les joueurs de fantasy, et s’est lancée dans la fabrication de figurines pour wargaming sous sa marque Citadel Miniatures. Games Workshop a rapidement commencé à développer ses activités autour de ces figurines et, dans une moindre mesure, du jeu de rôle Warhammer, qui a été lancé en 1983. Au milieu des années 1980, White Dwarf avait cessé de couvrir Donjons & Dragons et les jeux d’autres licences pour se concentrer uniquement sur leur propre univers Games Workshop.

Pour fêter ses 40 ans d’existence en 2023, l’univers de Warhammer 40 000 est donc en passe d’être adapté au cinéma et en série par Amazon. Un beau cadeau !


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Enseigne à l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration, travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste.


Amazon qui signe un accord pour adapter Warhammer 40 000 en films, séries et merchandising. Vous en pensez quoi ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
5
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :