Critiques de jeux,  Escape game,  Jeux de plateau

EscapeWelt. C’est dans la boîte

EscapeWelt, une gamme de jeux de réflexion en bois et artisanale. des boîtes et des puzzles. Nous en avons testés plusieurs.


EscapeWelt

EscapeWelt est une gamme de jeux de réflexion. Conçus par une équipe qui gère un Escape game à Leipzig, ils viennent compléter et étendre l’expérience réelle. Tout en bois, de bouleau, les jeux sont découpés au laser et montés en Allemagne de manière artisanale.

La gamme comporte principalement 2 types de jeux :

  • Des puzzles
  • Des boites à ouvrir

Nous en avons découverts, testés plusieurs. En voici la chronique.

Puzzles

Les puzzles sont sans doute ce qui se rapproche le plus des casses-têtes classiques. Des formes à emboîter pour reconstruire le pavage. Comme tout puzzle et casse-tête, la rejouabilité est faible. Une fois le « truc » trouvé.

De plus, les puzzles de la gamme EscapeWelt n’ont que peu d’intérêt esthétique, contrairement aux casse-têtes classiques, qui eux sont souvent plutôt des objets de décoration.

Par ailleurs, le temps nécessaire à la réalisation du puzzle est très court. Comptez moins d’une heure, contrairement à un puzzle de 500 pièces au moins qui vous occupera plusieurs heures.

Avec cette gamme de puzzles EscapeWelt, on trouve donc ici le moins bien des deux mondes. Et sans les avantages. Dommage.

Ajoutez à cela que le temps annoncé sur la boîte n’est pas très… pertinent. Vous comprendrez que je ne sois pas particulièrement emballé. Dans le détail, voici deux de ces puzzles EscapeWelt que j’ai pu tester pour vous.

Puzzle Labyrinth

Le Puzzle Labyrinth est un puzzle rond, formé de cercles concentriques. Les pièces sont découpées sur plusieurs cercles, avec des passages entre les cercles. De par sa forme, c’est le plus facile des deux puzzles.

Les pièces étant en arc de cercle, il est aisé de deviner à quel niveau une pièce se place. Et de là, de résoudre le puzzle. J’ai mis moins de 20 minutes à compléter le puzzle. Assez loin de l’heure annoncée. À éviter, donc.


Quest Puzzle

Le second puzzle est plus difficile. Le plateau est formé de lignes et colonnes de ronds, et les pièces ont des formes plus… exotiques que les pièces du précédent Labyrinthe. Il est moins aisé de deviner à quel niveau la pièce se place.

Ce puzzle demande plus de concentration que le Puzzle Labyrinth. Mais il n’est pas exceptionnellement difficile non plus. J’ai mis entre 30 et 40 minutes pour le finir, plus proche du temps annoncé.

La rejouabilité est toutefois un peu plus élevée que celle du Labyrinthe. Mais cela reste un… puzzle. À offrir à un enfant débrouille, peut-être. Pour autant que l’on ne respecte pas l’âge indiqué, qui est de… 14 ans !


Boites

Les boîtes sont des Escape games à… l’envers. Il ne s’agit pas de sortir de la pièce, mais d’ouvrir la boîte. On retrouve le concept offert par certains espaces ludiques, mais au format mini. Les boîtes présentent différentes énigmes, qu’il va falloir résoudre dans l’ordre afin d’ouvrir des espaces qui contiendront des indices pour les énigmes suivantes, ou un MacGuffin final.

Les jeux proposés sont différents des boîtes à secret classiques, parce qu’elles présentent des énigmes, avec du texte ou des gimmicks, là où les boîtes à secret classiques sont souvent dépouillées et plus décoratives. Ici aussi le temps annoncé est plus étendu que la réalité selon moi. La moitié du temps annoncé suffit en général.

Quest Pyramide

Quest Pyramide est sans conteste la boîte la plus originale de toute la gamme de ces EscapeWelt ! Ce n’est pas une boîte, mais, comme son nom l’indique, une pyramide.

La forme n’est pas seulement esthétique, elle participe à l’énigme, et elle est utilisée intelligemment. La difficulté est graduelle, ce qui est plaisant, et les énigmes s’enchaînent de manière fluide et instinctive. La boîte n’est pas pour autant facile à ouvrir, mais elle est logique dans son fonctionnement. L’espace final est par contre tout petit, ce qui est compréhensible vu la forme de la… « boîte ». Un bel objet, ludique, intriguant.


House of the Dragon

Aucun lien avec la série…

House of the Dragon est la boîte EscapeWelt la plus difficile de la gamme. Mais aussi la plus jolie. La boîte est vraiment travaillée. Elle est plaisante à regarder.

Mais cette beauté extérieure cache des énigmes compliquées. Il va falloir se triturer les méninges et manipuler avec attention le jeu pour en arriver au bout. House of the Dragon est clairement le jeu la boîte le jeu la boîte le jeu le plus réussi de la gamme ! Et celui qui présente également la meilleur plus-value.


Fort Knox

Fort Knox est la boîte la plus ratée de la gamme EscapeWelt. Les premières énigmes s’enchaînent bien. Mais impossible de trouver la dernière. Jusqu’à ce que la pièce tombe par hasard. Et je ne suis pas le seul à avoir été confronté à ce souci, vu les vidéos trouvables sur le net. C’est dommage.

La boîte présente certes un bon espace de rangement interne, mais j’ai été dans l’incapacité de la refermer. Ce qui est vraiment un gros défaut. À éviter, clairement.


Space box

Space box est la plus enthousiasmante de la gamme EscapeWelt. La Space box est la boîte avec laquelle j’ai eu le plus de plaisir.

Les énigmes s’enchaînent bien, et la boîte présente plusieurs espaces, qui vont permettre de trouver des indices pour les énigmes suivantes. Un petit regret sur la facilité, relative, d’ouverture. Mais malgré tout, une des meilleures de la gamme, avec Quest Pyramide et House of the Dragon.


Orbital box

Orbital box est la plus prise de tête. Mais pas dans le bon sens du terme, malheureusement.

Une des énigmes demande un peu de précision, mais la boîte présente un manque de visibilité qui… l’empêche. C’est rageant ! Surtout quand on a compris le mécanisme, mais qu’il s’avère presque impossible de le faire fonctionner… À réserver aux fans inconditionnels.


Secret Box

Secret Box est la plus gadget de cette gamme EscapeWelt. Il s’agit d’un cadenas, tout simplement. Il n’y a pas d’énigme, mais un code à trois chiffres, et c’est tout. Avec une « belle » boîte illustrée en carton et en noir et blanc pour y cacher des trucs, des bidules. Gadget cheap. À utiliser pour un anniversaire « fun » d’un enfant ou pré-ado. Et encore.


Pour vous offrir une expérience de lecture plus agréable, nous vous proposons un site sans aucune publicité. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Play-in.

Ainsi, lorsque vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, vous nous soutenez.

Grâce à vous, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.


Article écrit par Clément de la Team Gus&Co. Adepte des jeux rapides, son pire ennemi est le paralyseur. Spécialiste des jeux de plis, des casse-têtes et des ours. Il a deux chats, trop de plantes et une mémoire défaillante. Devise : « Faut que ça poppe ! »

Votre réaction sur l'article ?
+1
8
+1
3
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :