Jeux de plateau

Kickstarter met les chaînes et se lance dans la blockchain

Kickstarter change de formule et se lance sur la blockchain en 2022.


Kickstarter rentre dans la danse blockchain

C’est une annonce qui ne vous a peut-être pas échappé cette semaine. Je ne parle pas d’Asmodee qui va peut-être rejoindre Carlyle ou Embracer. Non, je parle d’une autre information, qui a fait du bruit dans le milieu. Kickstarter se réinvente et se lance dans la Blockchain.

Si vous naviguez dans le milieu du jeu de société, mais pas seulement, vous connaissez forcément Kickstarter. Il s’agit d’une plateforme qui existe depuis 2009 et sur laquelle des projets sont lancés, des projets de toutes sortes : films, œuvres d’art, et beaucoup de jeux, de société, de rôle, vidéo.

L’idée de la plateforme étant de faire appel au public pour financer un projet pour le réaliser. En contrepartie, les gens qui ont participé au financement peuvent souvent recevoir quelques avantages exclusifs.

Ce jeudi 9 décembre, Kickstarter a annoncé lancer une nouvelle société. Elle leur permettra de construire un système de financement participatif, un peu comme celui de Kickstarter, mais basé sur la technologie blockchain. Quand la société sera prête, Kickstarter migrera son propre site Web sur la nouvelle infrastructure. Désormais, la nouvelle société mettra les outils à la disposition de quiconque pour créer un site de financement participatif concurrent. En mode blockchain, donc.

La nouvelle société n’a pas encore de nom. Le développement devrait commencer au premier trimestre de l’année prochaine. Et Kickstarter prévoit de faire la transition de son site vers le nouveau protocole dans le courant de 2022. Est-ce que cela va changer quoi que ce soit pour les jeux que vous, que nous allons financer ? Non. Ce changement sera discret et ne devrait pas affecter la façon dont nous utilisons le site, selon Kickstarter.

Kickstarter sous Celo

Et qui dit blockchain, dit bien sûr crypto-monnaies. Oui, on pourra bientôt précommander la 19e édition de Zombicide en Dogecoin. Enfin ! L’adoption des crypto-monnaie pourrait aider Kickstarter à retrouver une certaine pertinence et modernité. Une série de startups cherchent des moyens de décentraliser leur infrastructure numérique. Ceci souvent dans le but de réduire les coûts.

Le protocole open-source de ce nouveau Kickstarter sera construit sur la plateforme blockchain décentralisée Celo. Celo affirme que son réseau est négatif en carbone, en partie grâce à   l’achat de compensations carbone. Parce que oui. C’est l’une des critiques principales de toute cette techno. La crypto-architecture est énergivore. Et génère donc des quantités de rejets d’émissions de gaz à effet de serre. Et en pleine crise climatique, qui devient de plus en plus sérieuse, la blockchain, c’est moyen-moyen. Pas selon Celo…

👉 À lire également : Bientôt des NFT dans nos jeux de société ?

Techno pas jojo

Parce que oui, la blockchain, le bitcoin et d’autres crypto-monnaies soulèvent un problème énergétique et environnemental majeur. Depuis plusieurs années, un débat féroce agite la technosphère. Faut-il, ou non, utiliser des crypto-monnaies ? Le bitcoin, entre autres, consomme beaucoup d’énergie. Et à mesure que plus de gens sur la planète se lancent dans les crypto, cette consommation d’énergie augmente et consomme chaque année autant d’énergie que des pays.

Même les transactions avec bitcoin consomment beaucoup d’énergie. La transaction moyenne consommant plus de 1 700 kWh d’électricité, soit près du tiers d’un foyer en Europe. Se pose ainsi la question, pertinente : mais comment générer autant d’électricité, de nouvelle électricité, pour ce nouveau besoin ? Le danger est de se tourner vers le plus simple, et le plus néfaste pour la planète, les combustibles fossiles.

Boycott de boyscouts

Cette annonce officielle de Kickstarter a presque immédiatement suscité une réaction négative de la part de nombreux membres de la communauté des jeux de société sur Twitter qui appellent au boycott pur et simple de la plateforme. À l’instar de Matt Leacock, l’auteur de Pandemic, qui travaille justement à l’heure actuelle sur un jeu de plateau sur le changement climatique.

Ou également l’autrice de Wingspan Elizabeth Hargrave :

Si vous ne savez pas exactement ce qu’est la Blockchain, voici deux petites vidéo qui vous expliquent cette « nouvelle » technologie :

Kickstarter qui passe sur la blockchain. Vos réactions ? Prenez vos stylos, vous avez 4h. Et laissez-nous un petit commentaire au passage.

One Comment

  • Eludra - Jeux de société

    La plupart des éditeurs font produire leurs jeux en Chine. Niveau emprunte carbone, on a connu plus responsable …
    Surfer sur la vague Ecologie en critiquant les autres, plutôt qu’en remettant en question ses propres actions, c’est un peu facile et hypocrite je trouve.

    Mais bon, dans le monde du j2s, plus rien ne m’étonne hélas :s

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :