Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

Quand la science dissèque et décrypte le jeu de société

Ou quand la science et le monde académique s’intéressent de près, et en profondeur, aux jeux de société.


Il y a quelques jours la plateforme de revues scientifiques et académiques en libre accès Open Journals a publié plusieurs articles d’analyse sur les jeux de société issus du numéro 14 de la revue Sciences du Jeu, une revue internationale et interdisciplinaire qui a pour mission de développer la recherche sur le jeu.

Sciences du Jeu s’intéresse aux jeux vidéo, mais pas que. Ainsi, dans ce numéro 14, on retrouve plusieurs articles scientifiques de fond sur le jeu dit analogique, comprenez par-là, le jeu de société comme nous le connaissons.

Dans ce numéro de la revue, on y découvre plusieurs sujets, plusieurs analyses, plutôt orientées sociologie.

Que sait-on des jeux de société « modernes » ?

Un article qui s’intéresse à la pratique générale des jeux de société, à travers son histoire et évolution. Un article fondateur.

Le pitch : cet article propose un état des connaissances sur le jeu de société dans le champ des sciences humaines et sociales. Dans un premier temps, le texte rassemble différentes données statistiques pour comprendre son évolution sur les soixante dernières années.

À travers l’étude de plusieurs enquêtes publiques, il met en évidence, au tournant des années 1980, une augmentation des pratiques, une diversification de l’offre et une transformation des publics qui se traduit notamment par une féminisation des usages.

Dans un deuxième temps, l’article examine différentes recherches sur le jeu de société pour en souligner deux logiques distinctes : un premier ensemble de travaux s’intéresse au jeu de société en tant qu’indicateur de transformations sociales et démographiques en cours. Plus récent, un second mouvement de recherche fait du jeu de société l’objet central de l’analyse pour en comprendre ses logiques spécifiques en termes d’engagement, d’expérience et d’apprentissage. L’article se termine par une présentation des contributions de ce numéro.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.


« Qui veut jouer au Monopoly ? » Cultures et pratiques du jeu de société en France

Un article qui analyse les pratiques du jeu de société en France, s’appuyant sur une enquête sociologique sur plus de 2’000 personnes.

Le pitch : en s’appuyant sur les résultats d’une enquête par questionnaire, cet article analyse la place des jeux de société dans les loisirs de la population française adulte. Il vient ainsi combler une lacune de la sociologie de la culture, qui ignore le plus souvent les jeux, montrant que la distribution des pratiques ludiques suit des logiques similaires à celles d’autres pratiques culturelles, tout en s’en distinguant notamment par la centralité de la configuration familiale.

L’article examine systématiquement la distribution des pratiques par âge, configuration familiale, genre, et position sociale. Il met en évidence la coexistence de trois formes sociales du jeu : le jeu en famille, les pratiques ordinaires entre adultes, et les pratiques de passionnées.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.


« Bon, qui connaît la règle ? » Aspects communautaire et situé de la transmission orale des règles de jeu chez les joueurs passionnés

Un article qui décortique les règles du jeu, mais surtout, leurs explications. Qui s’y colle, pourquoi, comment.

Le pitch : la règle du jeu est souvent reconnue ou identifiée par les joueurs comme l’un des critères permettant de déterminer si une activité est un jeu ou non. Pour autant, la transmission des règles se fait rarement par l’écrit lors des soirées et clubs de jeux de société où se rassemblent les joueurs passionnés.

Avec la prolifération des vidéos d’explications de règles de jeux, certains joueurs cherchent dorénavant les tutoriels des versions numériques des jeux de société pour apprendre et perfectionner leur pratique.

Cet article se propose d’étudier l’enjeu posé par l’apprentissage des règles chez les joueurs passionnés. En effet la légitimité sociale autour de la maîtrise des règles, la capacité à les restituer, à les communiquer efficacement ou à les apprendre rapidement entre en conflit avec l’effort individuel à fournir, véritable porte d’entrée du loisir.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.


Financement participatif et engagement des consommateur·rice·s dans l’essor du secteur du jeu de société : un « âge d’or » tiré par la demande ?

Tout est dans le titre. Cet article étudie le financement participatif et son impact sur l’industrie du jeu de société.

Le pitch : le jeu de société est un produit ludique qui se situe au carrefour de plusieurs secteurs de production et modèles éditoriaux. Ce secteur connaît actuellement un développement important et remarqué qui a accompagné en France un effort de structuration et de définition entrepris par les professionnels.

Son récent succès est associé à la croissance d’une offre de produits dits «  d’auteurs  », visant un public plutôt adulte, mais il est aussi marqué par l’extension vers de nouveaux marchés. Nous interrogeons ici le rôle que jouent les outils et plateformes numériques dans cet essor, en particulier celles de financement (crowdfunding) pour les mondes professionnels du jeu de société.

La numérisation d’un secteur aussi dépendant que celui du jeu de société de la matérialité de sa production, mérite d’être interrogé, d’autant que le financement participatif s’y révèle particulièrement efficace, en comparaison avec d’autres industries culturelles et artistiques. L’article pose en particulier la question du type de production affectée et générée par les technologies numériques, et leur contribution à l’évolution du secteur dans son ensemble.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.


Des jeux et des sociétés

Un article en mode réédition d’un autre, plus vieux, datant de… 1979, qui étudie jeu, matériel et thématique, et qui s’essaie à une définition.

Le pitch : l’article explore la spécificité des jeux d’édition dont la diffusion des règles est solidaire de la commercialisation du matériel. Il s’agit d’une nouvelle modalité de construction d’une culture ludique après la transmission orale ou par observation et l’usage de livres de règle.

Ce nouveau cadre de jeu implique un matériel original et non l’usage d’un matériel polyvalent comme les jeux traditionnels de cartes ainsi que l’absence d’une communauté préexistante de joueurs.

Les jeux thématiques associant hasard et échanges monétaires fictifs, très présents dans les années 1970, sont plus particulièrement étudiés. Le texte se termine par une comparaison de ces jeux à la théorie des jeux et aux jeux d’entreprise, en soulignant le travail de modélisation et de simplification que l’on trouve dans ces divers dispositifs.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.


Les jeux américains : une perspective historique

Là aussi, tout est dans le titre. Cet article, plutôt historique, s’intéresse aux prémisses et à l’évolution de la pratique du jeu de société aux US.

Le pitch : peu de choses ont été écrites aux États-Unis sur les jeux de société américains et la façon dont ils reflètent, sur une période brève de près de 140 ans, l’évolution de la culture dans laquelle ils ont été conçus.

À partir de données issues d’ouvrages et d’articles et, plus encore, en étudiant les produits eux-mêmes, l’auteur a mené un important travail de documentation dans ce domaine ainsi qu’une recherche inédite sur l’histoire des éditeurs.

L’objectif de cet article est d’analyser la naissance et la croissance de l’industrie du jeu de société aux États-Unis en portant un regard sur les titres et les évolutions qui ont structuré le secteur, mais aussi sur le contexte culturel dans lequel ils se sont diffusés.

Bien que les premiers titres commerciaux aux États-Unis se développent dans une industrie encore balbutiante au regard de la situation européenne, le secteur américain du jeu est une réplique en miniature des transformations que connait ce jeune pays, depuis son essor industriel au milieu du 19e siècle jusqu’au développement d’une Amérique constituée de multinationales aux prises avec des logiques de fusion et de concentration au tournant du nouveau millénaire.

➡️ Vous pouvez lire l’article au complet, et même télécharger sa version PDF ici.

Après un numéro 14 orienté histoire et sociologie, le numéro 15 de Sciences du Jeu à sortir dans quelques semaines s’intéresse aux jeux et à leur ancrage avec le phénomène religieux. Passionnant !

Merci à Clément de la Team Gus&Co pour le lien vers ces articles.


Quel article avez-vous lu ? Votre avis dessus ? Et que pensez-vous du fait que la science étudie le jeu de société ?

2 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :