Jeux de plateau

Vous cherchez un cadeau de Noël ? Voici nos 10 jeux de société préférés de 2020

Vous cherchez un cadeau de Noël à offrir pour les fêtes ? Et pourquoi pas un jeu de société ? Voici notre sélection des 10 meilleurs jeux sortis en 2020.


Offrir un cadeau de Noël est un exercice périlleux et délicat. Noël est une période de fête, de rencontre en famille et de cadeaux. Mais choisir un cadeau peut aussi devenir source de stress et d’anxiété. Quoi offrir, et à qui. Un… « mauvais » cadeau peut parfois faire plus de mal que de bien.

Pourquoi offrons-nous des cadeaux?

S’offrir des cadeaux à Noël, c’est aujourd’hui évident. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. C’est le cas seulement depuis à peu près 150 ans. Avant, dans la Rome Antique, Noël n’existait pas. À la place, il y avait une fête qui s’appelait les Saturnales. On fêtait à cette occasion à la fin du mois de décembre le rallongement des journées, donc le retour de la lumière. Et à l’époque, pour fêter cela, on s’offrait des figues, des dates ou encore du miel.

Et puis plus tard, les Chrétiens transforment cette fête en célébration chrétienne pour marquer la naissance de Jésus. Mais on ne s’offre toujours pas de cadeaux comme on le fait aujourd’hui.

Il faut attendre la fin du XIXe siècle pour que tout change. À ce moment-là, Noël devient le moment où l’on se rassemble en famille. C’est l’occasion de montrer son attachement aux enfants dans la famille. Et pour faire plaisir aux enfants, on leur offre des cadeaux.

Ensuite, les magasins, avec leurs vitrines, vont contribuer à imposer cette tradition des cadeaux de Noël. C’est d’ailleurs à la fin du 19e que le papier cadeau est inventé.

Cadeaux et psycho

Les recherches en psychologie suggèrent qu’il y a deux objectifs à prendre en compte lorsque l’on offre un cadeau, de Noël ou autre.

Le premier objectif est de rendre le destinataire heureux. Encore faut-il être capable de déterminer ce qui l’intéresse.

Le second objectif est d’améliorer la relation entre la personne qui donne, et celle qui reçoit. Pour y arriver, il faut réussir à offrir un cadeau attentionné et mémorable. Un cadeau qui prouve que la personne qui offre connaît vraiment la personne à qui s’adresse le cadeau. Il va falloir y arriver, mais sans poser de questions au préalable. C’est chaud !

Alors oui, avant d’acheter le cadeau, on peut toujours demander ce que l’autre personne désire. Dans ce cas, on remplit le tout premier objectif. Mission réussie ! Mais on évacue ici tout l’aspect de surprise que revêt le fait d’offrir un cadeau. Il s’agit alors plutôt d’une… livraison d’un produit commandé et offert. C’est sympa, mais beaucoup moins fun !

Les cadeaux évoluent sur un tableau à quatre entrants : ce qui est désiré, ou non désiré, ce qui est réfléchi, attentionné, ou non réfléchi, non attentionné. Offrir des chaussettes pour Noël, c’est un peu le cadeau « tout pourri ». Ni désiré, ni attentionné. À moins de ne plus en avoir, de chaussettes. Ou que les chaussettes soient vraiment, vraiment particulières. Avec des meeples dessus ?

Comme de nombreux grands-parents, on peut également offrir du cash. C’est désiré. Qui n’aime pas les pépètes, surtout en période de pandémie et d’économie compliquée ? Mais ce n’est pas très attentionné ou personnalisé. Nous y reviendrons plus bas.

Un cadeau ? Non, pas facile

Réussir à naviguer entre ces deux objectifs devient alors un parcours du combattant, fragile et délicat. L’achat d’un cadeau peut vite devenir anxiogène, ce qui peut finir par générer un certain « risque social » sensible.

Un cadeau apprécié peut améliorer la qualité de la relation entre le donateur et le destinataire en améliorant la relation. Le contraire peut entraîner le… contraire. Ce qui a été démontré par la recherche. 

Une étude de 1999 a demandé à 129 personnes de décrire en détail une situation dans laquelle elles avaient reçu un cadeau. Dix personnes ont signalé des cadeaux qui ont péjoré la relation. Deux personnes ont d’ailleurs mis fin à la relation après le cadeau offert. Méchant !

Je pense, donc je suis j’offre de super cadeaux

La recherche montre également que les gens ont tendance à surestimer leur capacité à discerner ce que le destinataire aimera et, par conséquent, quels cadeaux conduiront à une amélioration de la relation.

Une étude de 2011 a demandé aux participants de la recherche de penser à leur propre mariage ou à un mariage auquel ils étaient invités. On a demandé aux destinataires de cadeaux d’évaluer dans quelle mesure ils appréciaient les cadeaux inscrits ou non dans la liste des cadeaux. On a alors demandé aux invités d’évaluer le niveau d’appréciation de la réception de ces cadeaux.

Les destinataires de cadeaux préféraient ceux sur leur liste. Les donneurs de cadeaux, cependant, avaient tendance à supposer, à tort, que les cadeaux non sollicités, ceux qui ne figuraient pas sur le registre, seraient considérés comme plus réfléchis et attentionnés par leurs destinataires. Ce qui s’est avéré ne pas être le cas.

Les donneurs de cadeaux ont également tendance à surestimer le fait que les cadeaux plus chers seront perçus comme étant plus attentionnés. Mais il s’avère que les destinataires de cadeaux apprécient de la même manière les cadeaux onéreux et les autres. En réalité, leur relation s’en trouve améliorée quand les cadeaux se montrent pratiques et pragmatiques. Mieux vaut un jeu de société moyen offert tout de suite qu’un bon pour un jeu génial mais qui ne sortira pas avant X-mois.

Money, money, money, must be funny

Et quid de donner de l’argent, comme les grands-parents font souvent à leurs petits-enfants (le cas de ma belle famille, qui offre toujours du cash à leurs enfants et grands enfants) ?

Après tout, avec l’argent, le destinataire peut acheter exactement ce qu’il désire le plus. Pratique ! La personne devrait être heureuse, non ? La recherche en psychologie dit tout autre chose. L’argent liquide est considéré comme inattentionné, car il ne nécessite aucun effort et peut sembler conférer à la relation une valeur monétaire.

L’alternative à l’argent liquide est le bon-cadeau. Le principal avantage est qu’il témoigne d’un certain effort et entraîne une réflexion dans le choix du bon-cadeau à acheter. 

Le meilleur cadeau du monde

Si vous voulez offrir le meilleur cadeau au monde, sans avoir demandé au préalable à la personne ce qu’elle désirait, optez pour un cadeau pratique, i.e. utilisable tout de suite, avec une touche personnalisée. Au pire, si vous avez vraiment du mal à trouver un cadeau, écrivez une petite carte personnalisée accompagnée d’un bon-cadeau. C’est flexible, personnalisé, versatile et attentionné.

Mais le principal point à retenir de tout le fatras de recherches en psychologie citées dans cet article, c’est que si votre objectif premier est d’améliorer votre relation avec la personne destinataire, offrez-lui plutôt une expérience.

Une étude de 2016, encore une, a demandé aux gens d’offrir à un ami un cadeau « matériel » ou « expérientiel » d’une valeur de 15 dollars. Les cadeaux matériels comprenaient des choses comme des vêtements par exemple. Les cadeaux expérientiels comprenaient des choses telles que des billets de cinéma (c’était en 2016. Les cinémas étaient encore ouverts…). Les destinataires des dons expérientiels ont montré une amélioration plus importante de la relation que les destinataires des dons matériels. Autrement dit, expérience > matériel.

Le cadeau le plus précieux que vous puissiez offrir à un être cher est en fait assez simple : du temps de qualité

Attention, il va y avoir encore une étude : dans une étude de 2002 portant sur 117 personnes, plus de bonheur a été rapporté dans les expériences familiales que dans les événements où les dépenses d’argent et la réception de cadeaux étaient au centre des préoccupations.

Mais au fond, vaut-il mieux offrir ou recevoir ?

Il semblerait que les jeunes enfants qui ont des parents généreux s’avèrent eux-mêmes plus généreux. Des chercheurs américains de l’université de Californie se sont intéressés à la question ce 5 novembre dernier : offrir ou recevoir ? Pour étudier lequel des deux est le plus favorable, pour notre moral, pour notre santé, ils ont comparé le comportement d’enfants en fonction de leur éducation.

L’étude a porté sur 74 enfants âgés de 4 et 6 ans, ainsi que leurs mères. Elle a été menée à nouveau deux ans plus tard. La conclusion de la recherche ? Des enfants dont les parents présentent une personnalité plus généreuse ont montré une plus grande volonté de céder les jetons gagnés à des enfants fictifs dans le besoin. Peut-être est-ce une question de modèle.

L’étude a également démontré qu’être plus généreux rend également plus calme. Ceci a pu être mesure grâce à des électrocardiogrammes.

Les chercheurs ont en effet observé qu’être plus généreux semble profiter aux enfants. À 4 et 6 ans, l’enregistrement de la fréquence cardiaque a montré que les enfants qui ont donné plus de jetons sont plus calmes après l’activité, par rapport aux enfants qui ont donné peu ou pas de jetons. Il semblerait donc que les comportements pro sociaux peuvent être efficaces pour apaiser sa propre excitation. Se trouver dans un état plus calme après le partage pourrait renforcer le comportement généreux qui a produit ce bon sentiment.

Alors ce Noël 2020, en pleine pandémie mondiale et mortelle, prenez un verre, asseyez-vous et discutez. Avec un masque ? Faites connaissance des membres de votre famille avec qui vous n’avez pas discuté depuis longtemps.

Et si vous désirez offrir un jeu de société, de… société, qui nous permettent de partager un moment, ensemble, voici notre sélection de nos jeux préférés sortis en 2020.


Nos jeux de société préférés de 2020

Des jeux pour toute la famille

Imagicien

Le pitch :

« Le grand grimoire de l’imaginaire recèle des formules imagiques
mystérieuses. Si vous parvenez à les déchiffrer, vous
pouvez faire apparaître des formes étonnantes dans le ciel,
à la surface de l’eau ou au cœur des feuillages.

Les vieux imagiciens prétendent même qu’on peut embellir les rêves
avec ces formules. Faut-il encore pouvoir les décrypter car vous n’êtes qu’un Apprenti-imagicien. Serez-vous capable de comprendre ce qui prend forme sous vos yeux ?
« 

Vous souvenez-vous de ces activités de dessin que nous faisions quand nous avions 5-6 ans ? Il fallait relier des chiffres consécutifs. En les reliant, au final ça nous donnait une image. Souvent le Père Noël ou un personnage Disney… On appelait ça le Dessin-Mystère.

Imagicien, la contraction fortuite entre « image » et « magicien », c’est exactement ça. Ou à peu près. On a juste remplacé les chiffres par des pictos fantasques, et chaque dessin à retrouver est représenté sur une carte avec les pictos à relier. Parfois, les idées les plus simples sont les meilleures.

Et pourquoi c’est bien ?

Imagicien est une excellente surprise de cette année perturbée. Les enfants et les familles apprécieront, et les adultes aussi. Il revisite le jeu du dessin-mystère avec des points à relier. Il suffisait d’y penser. C’est simple, tout bête et ingénieux. Un véritable carton ludique.

Vous avez des enfants dès 6-7 ans ? Vous aimez les jeux de rapidité malins et accessibles ? Foncez !

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 4
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (bonne estimation. Mais en simplifiant le jeu, on peut y jouer dès 6 ans également)
  • Durée : 20 minutes (pas plus)
  • Prix constaté : 22 euros

➡️ Vous pouvez consulter les règles de Imagicien ici

➡️ Vous pouvez trouver Imagicien chez Philibert ici

➡️ Et également chez Magic Bazar ici


Imagine Famille

Le pitch :

Faites deviner des mots au moyen de cartes transparentes à combiner. Un petit jeu d’ambiance malin-malin pour toute la famille.

Et pourquoi c’est bien ?

Imagine Familly est la version pour famille d’Imagine, ce jeu japonais créé par Shintaro Ono, Shingo Fujita, Motoyuki Ohki, Hiromi Oikawa et Shotaro Nakashima sorti en VF en chez Cocktail Games en 2016 et nommé pour l’As d’Or 2017 (ça sera finalement Unlock qui raflera la mise cette année-là).

Le marché des jeux d’ambiance est saturé de jeux à deviner des trucs, des bidules : des images (coucou Mystery Park), des mots (coucou Decipher), des personnalités (coucou Time’s Up), des émotions (coucou Feelings) ou des expressions (coucou Concept). Imagine Famille appartient à l’un d’eux.

Ce qui change à chaque fois dans toute cette pléthore de jeux, c’est la méthode pour y arriver : le mime, le dessin, des indices, en mode coopératif ou pas.

Dans Imagine Famille, et Imagine tout court aussi, il va falloir faire deviner un mot. Comment ? C’est tout le piquant du jeu : en combinant des cartes transparentes avec divers pictogrammes plutôt génériques : un homme, une femme, un trait, un rond, etc.

On peut les coller les unes aux autres, mais surtout, les empiler, pour les associer et tenter ainsi d’aider les autres à trouver. Ultra-malin et… imaginatif. D’où le titre. Un must de 2020.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 3 à 8
  • Âge conseillé : Dès 6-8 ans
  • Durée : 30 minutes (pas plus)
  • Prix constaté : 22 euros

➡️ Vous pouvez trouver Imagine Famille ici chez Philibert,

➡️ Et également chez Magic Bazar ici.


Détective Charlie

Le pitch :

Détective Charlie Holmes a besoin de vous pour mener l’enquête ! Engagez-vous dans six différentes affaires à Mysterville (sic) pour trouver à chaque fois le responsable.

Détective Charlie est un jeu d’enquête et de déduction coopératif pour enfants dès 7 ans dans un univers animalier. On se croirait dans Zootopia.

Et pourquoi c’est bien ?

Le jeu fait la part belle au récit. Il va falloir interroger des témoins pour ensuite éliminer un suspect après l’autre pour finalement n’en garder qu’un seul, le ou la coupable.

Les six affaires sont surprenantes et touchantes. À chaque fois immersives, narratives et pas cucul ! Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un jeu pour enfants que le jeu doit être… cheap, et au thème crétin.

Un excellent jeu de détective qui va développer les compétences de déduction des enfants.

À préciser que Détective Charlie propose 6 affaires, et pas une de plus. Une fois ces 6 affaire terminées, le jeu est fini. À quand une extension avec de nouvelles affaires ?

Si vous désirez essayer le jeu, l’éditeur IELLO propose un scénario démo en print and play. À télécharger ici.

Qui a mélangé tous les jeux. LOL
Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 5 (idéal à 3-4)
  • Âge conseillé : Dès 7 ans
  • Durée : 20-30 minutes par enquête (pas plus)
  • Prix constaté : 20 euros

➡️ Vous pouvez trouver Détective Charlie ici chez Philibert.

➡️ Et également chez Magic Bazar.


Des jeux de gamme moyenne à jouer entre amis

Unlock Mythic Adventures

Le pitch :

Unlock est un Escape Game « de salon ». Un deck de cartes, une appli pour rentrer des codes, activer des machines. Mythic Adventures est la 8e boîte, sortie en 2020.

Et pourquoi c’est bien ?

Mythic Adventures est peut-être la meilleure boîte de toute la collection Unlock. Trois aventures, immersives et narratives, aux énigmes cohérentes avec le récit. Pour vivre une Escape Room, ou à peu près, sans sortir de chez soi (le must en 2020…).

Et la réalisation technique et moteur de l’appli est bluffante ! Très présente dans cette boîte, l’appli ne prend jamais le dessus sur le récit et parvient à devenir un véritable compagnon narratif.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 6 (idéalement : 1-2)
  • Âge conseillé : Dès 10 ans (voire moins, c’est aussi possible. Vivement un UnlocKidz pour enfants dès 6 ans…)
  • Durée : Des scénarios plutôt longs. Comptez bien 50-60 minutes. Et le troisième est prévu pour 80′
  • Prix constaté : 33 euros

➡️ Vous pouvez trouver Unlock Mythic Adventures chez Philibert ici.

➡️ Et également chez Magic Bazar ici.


MicroMacro : Crime City

Le pitch :

Résolvez des crimes sur une gigantesque carte. Observez, déduisez. Un jeu qui réinvente le « où est Charlie ».

Et pourquoi c’est bien ?

Dans MicroMacro : Crime City, on doit résoudre des crimes dans une ville gangrénée par le crime. D’où le titre. Braquages, homicides, gangs, empoisonnements. Pas une ville des plus accueillantes, malgré des aspects gentillets.

Tout se joue au moyen d’une seule et unique carte gargantuesque, et d’un minuscule paquet de quelques petites cartes. La première explique l’affaire, puis carte après carte, on va devoir retrouver des éléments sur la mappe dépliée. Une carte indique la mission, la prochaine la solution. C’est tout. Aussi bête qu’efficace.

MicroMacro : Crime City est une sorte de « Où est Charlie » narratif dans lequel on doit observer et retrouver des éléments sur une carte, mais surtout, MicroMacro : Crime City est extrêmement intelligent et subtil.

La carte place en effet les personnages de l’affaire à plusieurs moments du récit, avant, pendant et après l’affaire. Il va falloir remonter ou avancer dans le temps en suivant sur la carte les personnages impliqués. Et ces personnages sont disséminés dans la ville.

Où était le personnage avant ? Quels ont été ses déplacements ? Où est-il allé après ? Quelles sont ses motivations ? Et tout ça en ne faisant qu’une seule unique chose : repérer des éléments cachés sur la carte, gigantesque. Il va falloir faire preuve d’une solide dose d’observation et de déduction.

Cela fait une trentaine d’années que nous travaillons dans le monde du jeu de société. Rares sont les jeux qui nous ont fait un tel effet Wahou ! 

À préciser que le jeu ne compte que 16 enquêtes. Une fois finie, le jeu est… fini. Mais peut s’offrir à nouveau à quelqu’un d’autre. Si on compte une moyenne de 15 minutes par affaire, avec 16 affaires disponibles, on passera 240 minutes sur le jeu. 4h sur un seul jeu, 16 parties du même jeu, c’est déjà beaucoup aujourd’hui.

À noter également que le jeu n’est pas vraiment destiné aux enfants, comptez plutôt dès 10-12 ans, parce que le jeu parle de meurtres, de vengeance et d’adultère.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (idéal à 1-2. À plus, on risque de se « marcher dessus » sur la carte)
  • Âge conseillé : Dès 8 ans (Comptez plutôt 10-12. Il s’agit à chaque fois de crimes, comme le titre l’indique, de meurtres sordides. À quand un MicroMacro : Kidz ?)
  • Durée : 10-20′ par enquête
  • Prix constaté : 25 euros

➡️ Vous désirez essayer le jeu avant de l’acheter ? Le site officiel vous propose une affaire en démo sur le site.

➡️ Vous pouvez trouver MicroMacro : Crime City chez Philibert ici

➡️ Et également chez Magic Bazar ici 


Parks

Le pitch :

Dans Parks, partez en randonnée dans les grandioses parcs, d’où le titre, naturels américains. Vous vous baladez dans différents lieux, régions, le but étant de visiter le plus de parcs possibles.

Et pourquoi c’est bien ?

Parks est un jeu qui parvient à proposer une réelle expérience ! Le matériel est tellement magnifique, illustrations, composants, et les règles tellement fluides, qu’au final, la sauce prend. On s’y croirait vraiment, à se balader dans ces pittoresques paysages de parcs américains.

À sa sortie, Parks fait un buzz de ouf ! Ses illustrations, colorées d’un pastel lumineux et flamboyant, parviennent à nous propulser dans une réalité rustique et poétique. Ce sont en tout 30 artistes qui se sont succédés sur le jeu pour composer d’opulentes et époustouflantes cartes « parcs ».

Et ce n’est pas tout. Avec des jeux qui jouent la carte de la démesure avec des tailles de boîte aussi lourdes qu’imposantes, Parks reste d’un modeste incongru. Une petite boîte, pleine, et surtout, au mini-micro thermo d’une efficacité stupéfiante ! Dès la boîte ouverte, on sent que l’éditeur américain Keymaster et Matagot pour la VF ont pensé leur jeu dans son entier, pour proposer une expérience souple, ronde et accueillante.

Au final, Parks propose des parties fluides, intenses, légères et pittoresques comme une balade en forêt dans un parc américain. Quand on pourra de nouveau voyager. Alors certes, avec Parks, on est loin d’un jeu complexe à la stratégique profonde et exigeante. Mais comme jeu Familial+, Parks s’avère être un excellent titre et l’une des excellentes découvertes 2020 avec la VF.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 5 (mais comptez plutôt 3 à 4)
  • Âge conseillé : Dès 10 ans (voire moins, en retirant peut-être les cartes « matériel »)
  • Durée : 30 à 45′ (max 60′ en traînant un peu la patte)
  • Prix constaté : 45 euros

➡️ Vous pouvez trouver Parks en français chez Philibert ici.

➡️ Et également chez Magic Bazar ici.


[Kosmopoli:t]

Le pitch :

Dans [Kosmopoli:t], on joue le personnel d’un resto, avec des clientes et clients qui s’attablent et qui passent commande. Il va falloir se dépêcher et coopérer pour apporter tous les plats à temps. On a six minutes pour servir le tout, montre / appli en main !

Et pourquoi c’est bien ?

[Kosmopoli:t], ou Kosmopolit, est sans conteste l’un des titres forts et percutants de cette année. L’un des titres qui a le plus buzzé. Et c’est mérité. Bruyant, innovant, ce jeu d’ambiance frénétique représente également une formidable plateforme pour recenser les langues peu connues ou malheureusement en voie d’extinction.

« Bête » party-game de rapidité, [Kosmopoli:t] implique et développe de nombreuses compétences : l’écoute, la communication, la coordination, la coopération, la déduction.

Mais surtout, [Kosmopoli:t] est un outil linguistique et culturel, le tout sous couvert d’un jeu de rapidité bourré de fun. En effet, il aura fallu une année du travail d’une linguiste pour retrouver toutes les langues locales et parfois en extinction pour composer les plats. Et parlons des plats. En effet, on n’a pas juste ici une liste de repas basiques, mais de plats réels traditionnels.

À relever que [Kosmopoli:t] est accompagné d’un épais livret pédagogique rédigé par le laboratoire dynamique du langage du CNRS, une véritable documentation scientifique, culturelle et linguistique. Une riche présentation de ce que sont, de ce que font les langues sur notre planète.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 4 à 8 (top à toutes les configurations, avec un coup de cœur à 7-8 pour une ambiance frénétique à la table)
  • Âge conseillé : Dès 10 ans
  • Durée : 6 minutes par partie, pas plus !
  • Prix constaté : 24 euros

➡️ Vous pouvez trouver [Kosmopoli:t] chez Philibert ici

➡️ Et chez Magic Bazar ici


Des gros jeux, riches et profonds

Aftermath : Le Cataclysme

Le pitch :

Vous incarnez des rongeurs, souris, cochons d’Inde, et vous vous baladez dans une ville humaine vide et dévastée post-apocalyptique. Votre mission : survivre et aidez votre colonie à prospérer.

Et pourquoi c’est bien ?

Aftermath: Le Cataclysme est un gros jeu de société d’aventure. Il s’agit d’un jeu en campagne coopératif. Vous allez donc jouer une série de missions jusqu’à ce que vous perdiez ou atteigniez tous les objectifs des personnages principaux.

Aftermath: Le Cataclysme est un pur jeu narratif, qui fait la part belle au récit, surprenant, rocambolesque, à la croisée du jeu de rôle. Préparez-vous à vous immerger dans un univers animalier et post-apocalyptique urbain intense et palpitant.

Les missions sont souvent surprenantes et différentes, et on peut récupérer de l’équipement qui permet d’accélérer les déplacements et scénarios.

Ce sont surtout deux moteurs qui offrent au jeu une expérience unique et sublime : la gestion de la colonie qui se gère et joue entre les parties, et le deck de Découverte, dans lequel on rajoute de nouvelles cartes selon les résultats des missions. Un jeu d’aventure puissant, passionnant et palpitant !

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (tourne très bien à toutes les configurations)
  • Âge conseillé : Dès 14 ans (peut aussi se jouer dès 14 ans, bien accompagné)
  • Durée : 45′ par scénario (x27 pour finir toute la campagne)
  • Prix constaté : 75 euros

➡️ Vous pouvez trouver Aftermath: Le Cataclysme en français chez Philibert ici

➡️ Également chez Magic Bazar ici.


Maracaibo

Le pitch :

Dans Maracaibo, la ville du Venezuela, vous incarnez des marins et aventuriers dans les Caraïbes au 17e.

Et pourquoi c’est bien ?

Maracaibo est comme le Go ou le Poker. Simple à apprendre, difficile à maîtriser. Derrière une mécanique simplissime, avancer, activer, reprendre des cartes, se cache en réalité un jeu d’une ampleur rarement égalée ! On a le choix entre des milliers (à la louche) de cartes différentes, d’options, de missions, de moyens de marquer des points par-ci, par-là.

Maracaibo est un très gros jeu, à ne pas mettre entre toutes les mains. Les joueurs et joueuses expertes s’éclateront, avec tant de profondeur stratégique.

Un jeu d’une rare richesse, qui demandera un investissement mental de tous les instants ! Votre première partie sera en mode découverte, des différentes options, de la myriade de pictos. Ce n’est qu’à partir de la deuxième, troisième, qu’on commence à se sentir plus à l’aise.

Maracaibo peut se jouer de deux manières différentes. En mode « simple », juste en jeu stratégique. Et ce mode est déjà très, très bon ainsi.

Et si on le désire, on peut s’engager dans une campagne en mode Legacy, avec des cartes narratives qui proposent des choix et modifient le plateau. Mais au contraire des jeux LegacyMaracaibo ne demandent pas de déchirer des trucs, d’écrire des machins sur le plateau. 

Maracaibo propose en effet des tuiles qui se pose sur le plateau pour le modifier. Rien n’est définitif, tout est narratif. Un très, très bon mode, pour celles et ceux qui désirent prolonger l’expérience et jouer à de multiples reprises au même jeu.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (mais comptez plutôt 2 à 3)
  • Âge conseillé : Dès 12 ans (comptez plutôt 14-16 ans, jamais moins !)
  • Durée : 30′ par personne (comptez plutôt 45′-60′ par personne, pas moins. C’est du costaud !
  • Prix constaté : 60 euros

➡️ Vous pouvez consulter les règles de Maracaibo en français ici.

➡️ Vous pouvez trouver Maracaibo chez Philibert ici.

➡️ Et également chez Magic Bazar ici.


Le Dilemme du Roi

Le pitch :

Dans Le Dilemme du Roi, vous incarnez les représentants de familles influentes qui siègent au Conseil du roi. C’est sur vos épaules que repose le sort du royaume.

Et pourquoi c’est bien ?

À chaque manche, vous piochez une carte du dessous du paquet Dilemme et vous faites peu à peu avancer l’histoire du jeu, du royaume. Chaque carte est unique et vous posera un problème que vous allez devoir gérer. Vous devrez discuter, négocier et prendre des décisions.

Tout l’intérêt et la difficulté du jeu réside dans le subtil équilibre à trouver entre intérêt général et intérêt personnel de votre faction. 

Vous devrez assurer le fonctionnement du royaume tout en servant les intérêts de votre Maison. Cette lutte de pouvoir peut mener le royaume à la guerre, à la famine ou à l’insurrection, mais aussi à la prospérité et au bien-être. Tout dépendra de vos choix ! Chaque décision a des conséquences !

C’est là que réside toute la quintessence du jeu. Vos décisions vont changer le jeu. Mais en vrai ! Le Dilemme du Roi est en effet un gros et épique jeu Legacy. Le matériel va en prendre un coup. Déchirez des éléments par-ci, collez un autocollant par-là.

Le Dilemme du Roi se déroule dans un monde fictif et souvent cruel. Il a été conçu pour vous plonger dans des situations mettant votre sens moral à rude épreuve, et vous placer face à des choix difficiles. De nombreux dilemmes qui vous seront présentés impliqueront des choix éthiques et moraux liés à des sujets sensibles. Vous allez devoir traiter de sujets graves, comme l’injustice, la violence, l’esclavage ou la discrimination.

Le jeu vous met parfois devant un choix inconfortable. C’est fait exprès. Qu’est-ce qui est juste, qu’est-ce qui rapporte le plus de points ? Dans Le Dilemme du Roi, vous pouvez vous comporter comme une parfaire ordure, ou pas. Vos décisions sont piquantes et passionnantes.

Au final, Le Dilemme du Roi est un gros jeu, à réserver à un public averti et exigeant. Vos décisions vont impacter le jeu en profondeur et vont s’ancrer dans la durée de vos parties. Le Dilemme du Roi est plus qu’un jeu. C’est une expérience ! Une expérience ludique narrative, interactive, intense, épique, sociale et politique. Le Dilemme du Roi va vous emmener en territoire éthique, vicieux et imprévisible.

Fiche technique :
  • Nombre de joueurs et joueuses : 3 à 5 (idéal à 4-5. Mais, il va falloir rester la même équipe pour faire les 15 parties. En visio ça marche aussi, si une personne possède le jeu et gère le matériel à distance)
  • Âge conseillé : Dès 14 ans (pas moins !)
  • Durée : 60-90′ par partie (pour 15-20h de jeu en tout. Après c’est… poubelle à recycler)
  • Prix constaté : 75 euros

Le jeu sort mi-décembre. Vous pouvez déjà le précommander.

 ➡️ Vous pouvez trouver Le Dilemme du Roi chez Philibert ici

 ➡️ Et également chez Magic Bazar ici


🏆 Le Prix Gus&Co 2020

Et parmi ces dix titres, notre gros, gros coup de cœur ❤️️ de l’année, le Prix Gus&Co 2020 va à :

MicroMacro : Crime City

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité. Notre équipe prend soin de présenter des jeux. Nous entretenons des relations d’affiliation avec Philibert et Magic Bazar. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur les liens menant aux boutiques, nous pouvons obtenir une petite part des revenus. Ceci nous permet alors d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles.

Et vous, quels sont vos jeux de société préférés de 2020 ? Quel cadeau allez-vous offrir cette année ?

8 Comments

  • Dark Guil

    Merci les Gustins de Noel !
    C’est un joli cadeau, plein de surprises avec une longue et intéressante parenthèse sur la psychologie du cadeau, puis un joli anti bon d’achat (puisqu’au final, vous nous faites perdre beaucoup d’argent avec vos excellents conseils !). De quoi renforcer nos liens assurément…
    Comme Mister Bean (« oh le joli cadeau »), je me suis offert à moi-même « Aftermath le Cataclysme ». Et vous savez à cause de qui? A cause de vous bien entendu !
    Mais comme je suis con et pas très fin mais surtout très confiné, je n’ai pas encore pu le tester.
    Mais Kosmopolit pourrait s’avérer une bonne idée pour une amie proche qui adooooooooooooooore la bouffe et la surprise du thème et le côté marrant visiblement du game play peut répondre parfaitement au « meilleur cadeau de la vie ».
    Merci beaucoup pour cet article

    • Gus

      Avec plaisir Guillaume !

      « Mais comme je suis con et pas très fin mais surtout très confiné, je n’ai pas encore pu le tester. » LOL (comme on disait en 2003 avant de coller 6’000 emojis chaque trois mots)

      Bon Noël au balcon-finé 🎄 (ha ben voilà j’ai mis un emoji)

  • aymerick_417@hotmail.fr

    Excellent article (très marrant Gus) qui amène bien la sélection de jeux 😉
    (à laquelle j’ajoute volontiers EXIT: La Maison des Enigmes, qui à moins de 10€ sera une bonne première expérience de la gamme)

  • Amorasix

    Bonjour Gus,

    Je comprends l’argument des jeux legacy (ils sont « jetables » mais aujourd’hui on ne joue rarement beaucoup à un jeu) puisque j’aime beaucoup ce genre de jeux.
    Néanmoins, 4h de jeu pour Micro Macro Crime City ? Je trouve cela vraiment très peu, n’est-ce pas frustrant, surtout si le jeu est excellent, de ne plus avoir d’expérience de jeu après 4 heures ?

    Cela dit, je sens venir l’argument Unlock qui n’a pas beaucoup plus de temps de jeu … mais justement c’est ce que je trouve bloquant dans Unlock.

    Merci pour l’article dans lequel je risque de piocher pour un cadeau de noël 😉

    • Gus

      Oh la la Amaury. Cette discussion me rappelle le débat pour ou contre l’ananas 🍍 sur la pizza. Ou pour ou contre le pain au chocolat (à Genève) ou la chocolatine (dans le 75). Ou enfin comme sur ce qui nous anime ici, pour ou contre les jeux-Kleenex.

      Je crains qu’il n’y ait pas de vraies réponses Amaury. Vous avez raison. Sur toute la ligne. Il y a toutefois, et je le déplore, autant d’arguments sensés et pertinents dans les deux camps.

      Si la démarche et le produit sont discutables, en faire l’impasse, par principe, en est une tragédie ! Surtout pour Micromacro.

      Joyeux Noël 🎄 Amaury. À très vite sur Gus&co.

    • Gus

      Oui dommage Hervé, Micromacro s’est vendu par palette !

      Vous avez raison, Love Letter est excellent. Mais n’est pas sorti en 2020… Cette liste ne présente que des jeux sortis cette année.

      Belles fêtes de fin d’année à vous Hervé !

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :