Jeux de plateau

Combo Colors. Gribouille des points

Temps de lecture: 2 minutes

Olivier nous propose ici une chronique sur Combo Colors, un petit jeu de dessin familial

Combo Colors, de quoi ça parle ?

Le pitch : 

« Un jeu de coloriage stratégique et familial ! Voyagez à travers Versailles, Tokyo, la jungle et des paysages fantastiques, et étendez votre territoire en coloriant pour multiplier vos points, tromper vos adversaires et obtenir le meilleur score » 

Édité par Zygomatic (Dobble, TTMC, Timeline) il s’agit d’un jeu de Charles Chevallier (small detectives, Kanawaga, Abyss) et Laurent Escoffier (Looney Quest, Corto, Pix, Yum Yum Island)

Colorier c’est scorer !

Un jeu au thème copié-collé

Et comment on joue?

Ça va être assez rapide !  Chaque tour on colorie une case jusqu’à ce que ce que toutes les cases soient coloriées.

C’est tout ? Oui. Vraiment ? Oui !

Mais quel est l’intérêt ? C’est là où réside le génie de la chose : malgré cela c’est intéressant.

Déjà, on ne peut colorier qu’une case avec une flèche (deux ou trois cases) ou une case adjacente à une case déjà coloriée.

Chaque case contient (ou pas) une icône. Par exemple, ue ou deux ananas, un appareil photo, une photo, un éléphant. En fin de partie, on va aller compter par exemple le nombre d’icônes de chaque type colorié, et scorer tantôt en les additionnant, en les multipliant, selon le nombre obtenu…

Et selon le niveau de difficulté, on pourra même obtenir des points en reliant des éléments de terrains, ou en étant majoritaire autour. Etc.

Et à combien y jouer ?

L’adage plus on est de fou plus c’est chaotique est de mise. A deux joueurs c’est plus stratégique, mais à trois ou quatre on va avoir une ambiance qui va monter et il va falloir prendre sévèrement en compte les autres ! 

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Combo Colors atteint un 5/5

Pourquoi?

Forcément on a une limite dans les cases à colorier et la façon de scorer. Donc on va essayer de ne pas rendre coloriable une case qu’on souhaiterait obtenir.

On va surveiller les majorités, empêcher l’adversaire de relier des lieux tout en essayant de le faire par ailleurs.

Et on va se parler. Se déconcentrer, tenter d’influencer, faire diversion. Tout est bon.

Alors, Combo Colors, c’est bien ?

Rigolo et malin. Je ne suis pas un gros party gamer, mais j’avoue que celui-ci m’a fait passer un très bon moment, et je me vois bien jouer avec les gamins ou les potes en apéro ou pour se détendre après un petit brass.

Bonne rejouabilité avec 18 cartes effaçables, proposant des façons, des combinaisons de scoring différentes.

  🔴 Combo Colors score final : 4/5

Et encore une chose

Et vous pouvez trouver Combo Colors chez Philibert ici

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité et tentons de rester le plus simples possibles. Notre équipe prend soin de recommander des jeux et espérons que vous apprécierez! Juste pour que vous le sachiez, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez quelque chose en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

  • Date de sortie : Automne 2019
  • Langue : Française
  • Éditeur : Zygomatic
  • Auteurs : Charles Chevallier & Laurent Escoffier
  • Produit en : Chine
  • Ecoscore : Du pur E, avec beaucoup, beaucoup de plastique. Si vous voulez en savoir plus sur l’EcoScore dans les jeux de société, c’est ici
  • Durée du jeu : 20 à 30′
  • Dès : 8 ans
  • Nombre de joueurs et joueuses : 2 à 4

3 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :