Un petit coup de déprime ? Selon une étude, ce jeu pourrait vous redonner la myrtille

Temps de lecture: 3 minutes

Selon une étude publiée dans la revue Social Science & Medicine, le jeu traditionnel chinois Mah-jong permettrait de lutter contre la dépression, tout simplement

Cela nous arrive à toutes et à tous d’avoir le blues, de se taper la déprime. Les raisons sont suffisamment nombreuses pour nous filer le cafard

Selon une toute nouvelle étude parue ce mardi 17 septembre 2019 dans la revue scientifique Social Science & Medicine, jouer au Mah-jong pourrait être LA solution pour réduire le risque de dépression chez les adultes d’âge moyen et plus âgés

Le quoi ?

Entre Rami et Poker, le Mah-Jong est un jeu traditionnel qui se joue à quatre (uniquement, en principe), avec des pièces appelées tuiles. Le but ? Réussir à composer une « main » parfaite, composée de paires, de brelans, de carrés (le truc super balaise au Mah-Jong) et de suites. On retrace son origine en Chine dans la seconde moitié du 19e siècle, mais il pourrait avoir existé bien avant

Même si la « chance » (et on le sait depuis le temps, la chance n’existe pas) de tirer une bonne tuile joue un rôle important dans le jeu, il est également question de mémoire, de tactique, de stratégie et de psychologie pour décrypter comment les autres jouent

Aujourd’hui, le Mah-Jong se joue un peu partout dans le monde, principalement en Asie du sud-est et au sein des différentes diasporas

C’est la déprime

La dépression est un trouble de l’humeur qui provoque un sentiment persistant de tristesse et une perte d’intérêt et qui peut nuire au fonctionnement quotidien, en gros. Si la déprime est un état souvent passager, la dépression, elle, est bien plus profonde et peut s’étendre à long terme, pour des raisons plus tenaces que la déprime

L’étude s’est tout particulièrement intéressée à la Chine. L’équipe de recherche a analysé les données d’enquête de près de 11’000 personnes âgées de 45 ans et plus

Ils ont examiné les symptômes de la dépression et les ont comparés au type et à la fréquence de participation sociale: sport, bénévolat, et, vous l’aurez compris, le fait de se voir entre amis pour jouer au, wait for it… Mah-Jong (qui se joue à quatre, encore une fois)

Les chercheurs ont constaté que, dans l’ensemble, la participation à une grande variété d’activités était associée à une meilleure santé mentale

OK, cool, ça, on le savait déjà. Rester à la maison isolé n’est pas toptop pour l’humeur

Mais surtout, plus précisément, les gens qui ont joué au Mah-jong étaient moins susceptibles de se sentir déprimés. Bim

Bruno Cathala, ce médicament anti-dépression (pas encore remboursé par la Sécu, mais bientôt)

Donc depuis mardi, c’est prouvé dans l’étude, le Mah-Jong permet donc de lutter contre la dépression

OK, cool. Ça s’est fait

Mais quid des autres jeux ?

En réalité, qu’importe le jeu, du moment que les gens sortent de chez eux (ou invitent) pour rencontrer d’autres personnes pour partager une partie. Le but ? Se voir, se rencontrer, échanger, partager. Encore une fois, pourquoi jouons-nous ? Pour créer du lien. Et en jouant, selon l’étude, on lutte contre la déprime et on se redonne la myrtille*

Notre Bar à Jeux de Genève, les ludothèques et tout autre club ou association de jeux sont donc d’intérêt public (mais ça on le savait déjà) et sanitaire (on vient donc de l’apprendre)

La prochaine fois que vous vous sentez moyen-moyen, pensez à sortir, à sortir jouer. Vous verrez, selon l’étude, ça pourrait vous faire du bien. Et si vous ne savez pas comment trouver des joueurs et joueuses près de chez vous, nous vous livrons ici 10 conseils pour en trouver

*pourquoi myrtille ? Parce que pourquoi banane

Et pour vous, est-ce que jouer vous a parfois permis de vous redonner la myrtille ?

3 responses to Un petit coup de déprime ? Selon une étude, ce jeu pourrait vous redonner la myrtille

  1. Yannick says:

    Actuellement en Chine, comme chaque année, je peux vous assurer que le mah-jong n’y est pas pratiqué pour créer du lien social mais essentiellement pour y jouer de l’argent en fumant, le tout arrosé de Tsingtao tiède . Ne vous méprenez pas j’adore la Chine ( dans le cas contraire je n’y passerais pas 1 mois par an) mais je doute réellement de l’immersion des scientifiques à l’origine de cette « étude ».

    • Gus says:

       » je doute réellement de l’immersion des scientifiques à l’origine de cette « étude » » Monsieur est un sceptique 😊 Une qualité

      Si l’étude a été publiée dans la revue scientifique, on peut s’attendre à une certaine valeur scientifique

      Cela étant dit, oui, Yannick, vous avez amplement raison, le Mah-Jong est considéré comme jeu d’argent par certains (n’est-il justement pas interdit au Vietnam pour cette raison ??? Parce que les gens perdent trop / trop vite leur argent ???). Mais selon l’étude, les conclusions sont encourageantes. Jouer est bon pour la santé mentale (en espérant qu’on n’y laisse pas sa chemise…)

      Merci pour votre réaction Yannick

  2. Yannick says:

    Si ma santé mentale peut s’en voir améliorée je vais tenter d’apprendre les subtilités de ce jeu et m’installer à une table ( à rangement automatique c’est plus facile et assez impressionnant ) avec une Tsingtao ( fraîche pour ce qui me concerne) et ne manquerai pas de vous retour des améliorations ressenties ! Bonjour amical de Shenyang ou j’enchaîne les parties de Black Angel ( qui a pris la moitié d’une de mes valises.

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.