Essen 2018. Les toutes derniĂšres photos du salon. Snif 😱 Et les coups de ❀ du jour

Temps de lecture: 5 minutes

VoilĂ 

Essen 2018, c’est fini

Ou presque

Ça continue encore bien sĂ»r aujourd’hui dimanche, le tout dernier jour de quatre jours de folie ludique

Mais Marion, notre reporter-photo, retourne chez elle (8h30 de route quand mĂȘme…)

Elle nous aura ramené de superbes photos du salon que vous pourrez retrouver ici:

Le jour de la presse

Le tout premier jour

Le deuxiĂšme jour et les coups de ♄ de Marion

Essen 2018 en quelques chiffres, ce furent 80’000 m2 d’espace d’exposition avec plus de 1’400 jeux prĂ©sentĂ©s par prĂšs de 500 Ă©diteurs originaires de tous les continents

A l’heure Ă  laquelle j’Ă©cris ces quelques lignes, les chiffres officiels de frĂ©quentation n’ont pas encore Ă©tĂ© annoncĂ©s par les orga

Mais comme chaque annĂ©e, on peut s’attendre Ă  un chiffre record, avec certainement plus de 180’000 sur les quatre jours. Il n’y a qu’Ă  voir les rĂ©servations d’hĂŽtels dans la rĂ©gion pour s’en convaincre, ils affichaient tous complets. Vivement les toutes nouvelles constructions đŸ—ïž prĂ©vues pour l’annĂ©e prochaine

Merci Marion pour tes photos et ton travailÂ đŸ™đŸŒ

L’annĂ©e prochaine, Essen aura lieu aux mĂȘmes dates, du 24 au 27 octobre 2019. RĂ©servez dĂ©jĂ 

Les coups de ❀ de Marion du vendredi

Hier, Samedi, dernier jour de ma visite au Salon Internationale du jeu d’Essen, et comme l’avait dĂ©crit Gus, les familles sont bien prĂ©sentes, les tables de jeu pour enfants ne dĂ©semplissent pas !

Les allĂ©es sont davantage bondĂ©es, les tables de jeu prises d’assaut… tout comme la file d’attente pour accĂ©der Ă  la boutique de dĂ©stockage… A peine 20 minutes aprĂšs l’ouverture, la file s’est allongĂ©e de plus de 50 mĂštres, et le meilleur dans tout ça, c’est le sourire des joueurs au bout de la ligne !

Mon objectif du jour, le Hall 3 dont la plupart des jeux sera disponible en français aprĂšs Essen et mĂȘme dĂšs la semaine prochaine pour certains.

Une des plus belles surprises du jour : CerbÚre, de La boßte de jeu. La critique complÚte du jeu est à découvrir ici.

Je n’avais pas Ă©tĂ© sĂ©duite par le matĂ©riel, ni le graphisme… Oui j’avoue, ce sont des critĂšres qui orientent beaucoup mes choix, car parmi la masse de nouveautĂ©s, il faut bien choisir ! Et finalement, j’aurai pu passer Ă  cĂŽtĂ© de cette pĂ©pite si une place ne s’Ă©tait pas libĂ©rĂ©e Ă  une table de jeu. Car le jeu prĂ©sente plusieurs mĂ©caniques qu’on ne voit pas ailleurs, en tout cas, parmi tous les jeux que je connais. Il y a du coopĂ©ratif, du chacun pour soi, de la trahison ou pas… et surtout mĂȘme si notre personnage vient Ă  se faire croquer par le cerbĂšre, alors il lui reste encore la possibilitĂ© de gagner en incarnant la bĂȘte, avec tous les joueurs ayant servi Ă  son dĂ©jeuner. Finalement, c’est un jeu stratĂ©gique avec des interactions fortes entre les joueurs et par consĂ©quent un vĂ©ritable jeu d’ambiance. On plonge complĂštement dedans !

Solenia. Ce jeu a tout pour lui, il est beau, il offre Ă©galement de nouvelles mĂ©caniques, le plateau Ă©volue au cours de la partie… TOP !

L’extension de Celestia, coup de thĂ©Ăątre, toute aussi jolie que le jeu elle aussi. Alors quand on aime Celestia, on empruntera avec plaisir cette petite chaloupe pour s’extirper en solo de l’aĂ©ronef tout en poursuivant son voyage !

J’ai aussi pu tester l’extension 7 Wonders – Armada. D’ailleurs, on en parlait dĂ©jĂ  en avant-premiĂšre ici. Elle fonctionne bien, sans ajouter de longueur au jeu. Le vĂ©ritable avantage est qu’elle ajoute de l’interactivitĂ© avec tous les joueurs autour de la table et plus uniquement ses voisins immĂ©diats.

Un bon point pour Gobi, qui sur le stand avait remplacé ses jetons grains de café par de véritables grains de café au chocolat ! Ils savent nous prendre par les sentiments chez Capsicum Games ! Le jeu est toutefois beau et fort sympathique. Des tuiles, des meeples comme dans Carcassonne mais une toute autre mécanique. Aussi simple, aussi efficace.

Sur le salon, il y a ensuite pas mal de jeux qui reprennent des mĂ©caniques similaires… parfois on n’est pas loin d’un jeu dĂ©jĂ  existant et c’est toujours un peu troublant.

Parmi les jeux de tuiles de type casse-tĂȘte, j’ai pu essayer Eco Links, adorable pour les plus jeunes. Il me fait Ă©normĂ©ment penser à Tubyrinth, que j’adore.

Il y a aussi Cosmic Factory, pour les plus grands, plutÎt bien fait avec une rÚgle et un calcul des points de victoire trÚs fluide, un systÚme de draft de tuiles qui donne un soupçon de stratégie.

Et encore un cran au-dessus, en termes de difficultĂ©, Globe Twister qui propose une vraie gymnastique visuelle en programmant le dĂ©placement ou la rotation de ses tuiles dans le but de retrouver l’image d’origine. Il faut aimer, mais c’est trĂšs bon ! La critique complĂšte du jeu est disponible ici.

Enfin, quelques tests de jeux abstraits.

Squadro qui m’a Ă©tonnĂ© pour le plaisir que j’ai pris Ă  y jouer. La forme des piĂšces de bois est trĂšs agrĂ©able Ă  manipuler. Elle donne l’impression de faire avancer sa flotte de vaisseaux spatiaux alors que le jeu est censĂ© ĂȘtre complĂštement abstrait… mais ça c’est peut-ĂȘtre parce que je sortais d’une partie de Cosmic Factory ! Quoiqu’il en soit, il a Ă©tĂ© un succĂšs lors du salon : « Out of Stock ! ». Les dĂ©placements sont trĂšs simples, toujours en ligne droite. C’est judicieux sans ĂȘtre trop casse-tĂȘte. J’adhĂšre aussi !

Twisty, un jeu abstrait oĂč l’on se dĂ©place en L, comme le cavalier aux Échecs. Il faut rĂ©ussir Ă  se placer sur les jetons positionnĂ©s sur le plateau pour les remporter dans un ordre prĂ©cis, sans se les faire voler ! Un jeu qui fonctionne…

Ringo, dont j’avais dĂ©jĂ  pu tester le prototype, Ă©tait prĂ©sentĂ© Ă  Essen. C’est un pur jeu abstrait… si pur, si efficace ! Et dans une petite boĂźte Ă  emporter partout…

Enfin, ma petite dĂ©ception d’Essen est au sujet du jeu basĂ© sur le livre La couleur des Ă©motions, Le monstre des couleurs. Peut-ĂȘtre parce que j’en attendais trop, parce que j’aime les jeux qui abordent le sujet des Ă©motions comme Feelings (Feelings, ça vous rappelle quelque chose? Vous pouvez dĂ©couvrir ce jeu ici) parce que j’aime le livre… je n’ai pas trouvĂ© le jeu Ă  la hauteur. La partie memory sauve un peu l’affaire mais le rĂŽle de la petite fille ne me semble pas aboutie, elle se dĂ©place sur le plateau, pour accompagner le monstre, un dĂ©placement sans profondeur alors que l’intention Ă©tait plutĂŽt bonne. A sa dĂ©charge, c’est un jeu pensĂ© pour les plus jeunes donc trĂšs accessible, qui aura toujours l’intĂ©rĂȘt de pouvoir faire mettre des mots sur nos ressentis… mais une si grosse boĂźte est-elle nĂ©cessaire ? Oui, car la manipulation se fera par des plus petits… c’est alors peut-ĂȘtre plus un outil pĂ©dagogique qu’un vĂ©ritable jeu.

Un grand merci Ă  toutes et tous de m’avoir suivie lors de ce reportage photo !

Et merci Gus pour ta confiance.

 

 

 

2 Comments

A vous de jouer! Participez Ă  la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.