Critique de jeu: Whistle Stop. Un jeu qui fait tchou-tchou

Temps de lecture: 3 minutes

Un bon jeu qui remplit sa mission principale, servir de palier entre des purs Gateway Games et des jeux plus intenses. Fonctionnel mais pas sensationnel

  • Date de sortie : septembre 2017
  • Auteur : Scott Caputo
  • Editeur : Béziers Games
  • Nombre de joueurs : 2 à 5 (optimum 4)
  • Age conseillé : dès 13 ans
  • Durée : 75′
  • Mécaniques principales : pick-up-and-delivery, tuiles, majorité

Whistle Stop, de quoi ça parle?

De l’expansion du chemin de fer au 19e siècle aux US et de transport de matériau. Pas super, super sexy

Mais le thème est assez bien rendu avec ses tuiles, ses mécaniques de livraison

Mais un thème qui ne fera pas rêver

Et comment on joue?

A son tour, on peut

avancer son ou ses trains en suivant les rails, en payant du charbon ou des… sifflets (???)

et/ou

payer des ressources pour obtenir deux cartes « améliorations »

Voilà, c’est tout. Des règles simples et fluides

Sachant que si le train que l’on cherche à faire avancer se trouve devant un espace vide, on peut poser l’une des trois tuiles que l’on possède en main. Et si cette tuile ne possède pas de « stop », on on continue jusqu’à avoir posé les trois tuiles. Le plateau de départ ne contient que le départ, le milieu et la fin. Tout le reste est vide et à remplir

Quand son train arrive sur une tuile avec une ressource, il l’embarque. Certaines ressources sont simples, d’autres plus rares

Quand son train arrive sur une tuile « comptoir », on peut procéder à des échanges de ressources

Quand son train arrive sur une tuile « stop », on paie les ressources indiquées pour obtenir des PV. Si on ne le fait pas, on perd alors ces PV. Le train est alors retiré du plateau

Et il y a encore plusieurs tuiles spéciales qui offrent différents avantages: or, charbon…

Les améliorations sont visibles de tous sur la table et coûtent un certain nombre de ressources. On peut même les racheter aux autres, sans qu’ils ne puissent s’y opposer. Ces améliorations offrent quelques avantages, des petits coups de pouce, et rapportent également des PV en fin de partie

Voilà, c’est tout. Des règles simples et fluides une fois qu’on aura bien saisi toutes les spécificités des tuiles spéciales

Et on gagne comment?

Lorsqu’un ou une joueuse a retiré son dernier train du plateau, la partie prend fin

Pendant la partie on obtient des parts de chemin de fer. Par couleur, il y en a cinq, la majorité score des PV

PV pour les amélioration

PV pour les ressources

-10 PV par tuile spéciale encore en main et non jouée

Plutôt simple

Interaction

Plutôt forte, puisque les trains de autres peuvent bloquer des tuiles (les petites. Pour les grandes, les spéciales, le nombre de trains n’est pas limité) et qu’on peut également leur racheter des cartes « améliorations » sans qu’ils ne puissent s’y opposer. Avec la course liée au déplacement et à la livraison et la majorité des parts

Et à combien y jouer?

A 2-3, bof bof, ni le jeu ni l’interaction ne sont trépidants

A 5, le jeu devient trop long, trop lent

C’est vraiment à 4 que le jeu prend toute sa saveur, un bon rapport durée-interaction

Alors, Whistle Stop, c’est bien?

Oui, pas mal

Sans être la révélation du siècle non plus

En résumé: on se déplace, on chope des ressources qui permettront d’avancer plus loin et de pécho des PV

Whistle Stop présente l’avantage de s’essayer aux jeux de train (Age or Steam, Railroad Tycoon) beaucoup plus lourds, beaucoup plus profonds. Il est un excellent intermédiaire entre les Aventuriers du Rail, très léger, et Age of Steam, plus costaud

Mais au final, après 3-4 parties, le jeu devient très mécanique, très procédurier

Score

Anticipation: 3/5: les jeux Béziers sont souvent bons. Suburbia était une grosse, grosse claque. Mais le thème de Whistle Stop n’est pas de plus excitants

Pendant la partie: 4/5: des règles claires, fluides. Un bon jeu, sans être incroyable non plus

Après la partie: 3/5 un jeu qui laisse un bon arrière-goût ludique, sans offrir d’expérience trépidante. On passe sa partie à se déplacer, à chercher des ressources pour les livrer ensuite. Du pur Pick-up-and-Delivery. Fonctionnel mais pas sensationnel

Score final: 4/5: un bon jeu de 2017 qui remplit sa mission principale, servir de palier entre des purs Gateway Games et des jeux plus intenses. Encore faut-il aimer les jeux de trains

Vous pouvez trouver Whistle Stop chez Philibert

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.