Critique de jeu: Not Alone Exploration. L’extension doudou

Une évolution, pas une révolution

  • Date de sortie: Fin-octobre 2017
  • Auteur: Ghislain Masson (qui a déjà signé le jeu de base)
  • Illustrateur: Sébastien Caiveau
  • Editeur: Geek Attitude Games
  • Nombre de joueurs: 2 à 7, comme le jeu de base (optimum 6 à 7)
  • Age conseillé: dès 14 ans
  • Durée: 40 à 60 minutes.
  • Mécaniques principales: bluff, guess, collaboration, asymétrie

Not Alone fut le carton d’Essen 2016. Un jeu qui a connu un tel succès fulgurant qu’il est rapidement devenu épuisé. Il a alors fallu patienter plusieurs mois pour le revoir arriver début 2017

Dans Not Alone, les joueurs sont séparés en deux équipes. Les survivants, qui viennent de se crasher sur une planète hostile, qui doivent attendre les secours et… survivre, et la créature de la planète, qui fait tout pour se débarrasser des intrus. Allégorie de la crise environnementale actuelle?

Bref

Parlons de l’extension. Exploration. Qui sort fin-octobre et que nous avons déjà pu découvrir en avant-première au Bar à Jeux de Genève

De quoi ça parle?

Toujours le même contexte, toujours la même chose que le jeu de base

Et comment on joue?

Comme avec le jeu de base. En fait, Exploration ne propose que de nouvelles cartes:

nouveaux cartes Lieux, de 1 à 10

nouvelles cartes Survie pour les survivants

nouvelles cartes Traque pour la créature

Voilà, c’est tout

On peut ne jouer qu’avec les nouvelles cartes Lieux. Ou on peut décider de mélanger les lieux avec ceux du jeu de base, tout en veillant à n’en avoir qu’un de chaque. Et les nouvelles cartes Traque et Survie peuvent être mélangées sans aucun souci avec les autres (en remplaçant 2-3 cartes)

Les aficionados (que vous êtes) s’y retrouveront

Interaction

Toujours pareil. Toujours extrêmement forte, puisque les survivants doivent collaborer (tout en ne parlant pas trop pour ne pas se faire pécho) et que la créature doit les capter

Et à combien y jouer?

Toujours au max, à 6-7. Plus il y a de joueurs à la table et plus l’interaction et les rebondissements seront nombreux et tendus. Sans que la partie ne traîne pour autant. Et les excellents jeux à 6-7 ne sont pas légion, alors autant se faire plaisir à beaucoup (une phrase que l’on entend également souvent dans les parties fines. OK je sors)

Alors, Exploration, c’est bien?

Oui, vraiment

Mais il ne faut pas s’attendre à une extension qui change tout

Exploration est une évolution, pas une révolution

Les nouveaux Lieux sont somme toute assez proches du jeu de base. Elles changent quelque peu la manière de jouer: le Labyrinthe qui rajoute une sorte de draft, le Dôme qui fait bouger la Balise slash Bouclier

Mais non, non, il ne faut pas s’attendre à voir un gameplay changer radicalement

Exploration est surtout une « extension doudou ». Une extension qui revient aux bases sans modifier le jeu en profondeur. Une extension faite pour les fans, qui fait du bien, toute en tendresse et cotonneuse comme un doudou, confortable comme les pantoufles qu’on enfile un dimanche matin pour aller lire le journal des articles sur Gus&Co une tasse de café bio et fumante à la main

Exploration est une évolution, pas une révolution

Se pose alors la question suivante: mais à quoi sert-elle?

A apporter un peu de renouveau au jeu. Un renouveau bienvenu, surtout si, comme moi, vous avez déjà joué plus de vingt fois au jeu de base et que vous commenciez un tout petit peu à avoir fait le tour de cette satanée planète. A force, on se croirait un peu comme ces couillons dans Groundhog Day / Edge of Tomorrow / Before I fall / Source Code. Ces films dans lesquels les personnages revivent sans cesse la même journée

Avec Exploration, la durée de vie du jeu vient d’exploser, on a désormais 20! (factoriel) parties différentes en mélangeant les lieux des deux boîtes. Une grosse, grosse variabilité et rejouabilité

On devrait alors se poser une question plus méta:

Mais à quoi servent les extensions?

En pleine rentrée ludique, avec le déferlement qui s’annonce, entre les Queendomino, les nouveaux plateaux in-croy-ables in-dis-pen-sables pour les Aventuriers du Rail ou Small World ou la saison 2 pour Pandémie Legacy, cette question prend tout son sens

D’abord, une extension vient apporter de la richesse au jeu, de la profondeur, mais également, et surtout, de la diversité

Et rien de tel qu’une petite extension pour relancer la durée de vie d’un jeu. En effet, si un jeu est quelque peu en perte de vitesse, plus « à la mode », clairement pas le cas ici avec Not Alone, encore très frais sur le marché et la mémoire des joueurs, une extension vient offrir au jeu une piqûre de rappel et relance son intérêt et ses ventes, pour lui redonner une nouvelle « jeunesse ». De nouveaux joueurs pourront le découvrir et avoir envie de se le procurer. Bref, c’est tout bénéf. L’exemple parfait avec The Crew. L’extension qui sort dix ans plus tard

Une extension, c’est aussi la possibilité pour ses auteurs de revenir sur le jeu et se faire plaisir de remettre la main à la pâte

Une bonne extension doit apporter son lot de nouveautés, sans changer le jeu de base en profondeur non plus. Un exercice d’équilibriste subtile. Du changement, oui, mais pas trop non plus. Ou alors, au fil du développement, l’extension devient spin-off, stand-alone

Souvent, les extensions proposent des expériences ludiques plus complexes, plus exigeantes. Les éditeurs se disent que les joueurs se sont déjà fait les griffes sur le jeu de base, l’extension pourra leur proposer d’aller plus loin

C’est exactement le cas ici avec Exploration. Des cartes Lieux un poil plus complexes, un gameplay un poil plus complexe, sans changer le jeu en profondeur non plus

Si vous êtes fans du jeu de base, si vous cherchez du renouveau sans tout chambouler, c’est l’extension qu’il vous faut

Maintenant, la balle est dans le camp de l’auteur et des Wallons de GAG. Vont-ils à l’avenir nous proposer d’autres extensions doudous? Ou sont-ils prêts à révolutionner le jeu et surprendre leurs joueurs avec, qui sait, un nouveau plateau (la navette de secours avec la créature qui a sauté dedans avec l’équipe, à la Alien? Not Alone, chapitre 2) ou une créature infiltrée qui prend l’apparence des survivants, pour mieux les décimer, comme Moriarty dans Sherlock Holmes Détective Conseil?

Vous pouvez déjà précommander l’extension chez Philibert

7 Comments

  1. Vive les extensions doudou !
    Tellement d’extensions ont ‘tué » le jeu de base en l’alourdissant, lui faisant perdre son équilibre sans doute finement calibré pendant des mois par le créateur : « Echos » pour l’extraordinaire et déjà si riche »Innovation » ; « Farmers » pour l’extraordinaire et déjà si riche « Keyflowers » ; les multiples et dispensables extensions de l’extraordinaire et déjà si riche « RFTG » ; « Marché noir » pour l’extraordinaire et déjà si riche « Dungeon petz »… en fait bien souvent, après avoir introduit l’extension, je n’ai plus joué au jeu de base.

    J'aime

  2. Bon, je demande au cas où, mais il y a bien 10 nouvelles cartes lieu, une 1, une 2, … , une 10 ? Et on peut choisir la nouvelle ou l’ancienne à chaque fois ? Donc 2 possibilités pour chaque numéro, le tout 10 fois ? On serait plus sur du 2 puissance 10 que du 20!, non ? Soit 1024 possibilités plutôt que 2 432 902 008 176 640 000 ?
    Ok, c’est déjà beaucoup, mais c’est juste un tout petit peu moins 😉 Après, je peux totalement me tromper, et passer pour un guignol. Déjà que ce post me fait passer pour un nerd…

    Aimé par 1 personne

    1. Donc mon calcul factoriel était foireux??? 😆

      Pas impossible. J’ai toujours été une grosse pine d’huître en maths

      (mes respects aux huîtres)

      Merci pour la correction Eric

      J'aime

  3. euh l’extension suivante est sanctuary ya deja des infos dessus ca rajoute de nouvelles meca donc pas doudou 😉 principalement une citee qu’on peut faire evoluer upgrader.. c’est encore work in progress donc a voir =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s