Preview : 1,2,3 Nimaux

1-2-3-nimaux

Limp nous propose ici la preview du tout nouveau jeu des éditions Asmodée, créé par Reiner Knizia, oui, Reiner Knizia, le plus grand auteur de jeux de la planète avec plus de 17’896 jeux publiés (OK j’exagère un peu, mais quand même).

Dobble fut un jeu événement. A sa sortie, je faisais un parallèle avec Jungle Speed en me disant « Le roi est mort, vive le roi ». Je pourrais expliquer le pourquoi de ce ressenti, mais ce n’est pas le but de cet article. Alors, pourquoi le débuter ainsi ?

Tout simplement parce que, quand un jeu de société se met à crever l’écran, on en fait des extensions et toutes autres sortes de jeux dérivés. Ainsi, Dobble eut droit à une version destinée pour les jeunes enfants : Dobble Kids.

Dobble Kids, c’était moins de symboles sur les cartes pour au final moins de cartes, puisque moins de combinaisons possibles. Les symboles choisis étaient devenus des dessins d’animaux. Ces deux changements devaient permettre de pratiquer le jeu à un âge moins avancé que la première version de Dobble. Seul souci, si c’était le cas, la différence d’age n’était pas si marquée. C’est en tous cas un constat que nous avions réalisé avec des amis sur nombre d’enfants dans une association de jeux de société. De plus, d’autres jeux semblaient plus intéressants ou plus attirants pour des enfants de l’age visé…

Et voilà qu’on nous annonce le tout prochain 1,2,3, nimaux !

Le jeu propose des cartes rondes sur lesquelles sont représentés des animaux, est destiné pour un public « à partir de 4 ans » et utilise les mécaniques d’observation et de rapidité : voici donc toutes les caractéristiques communes avec Dobble Kids. Mais, peut être arriverez-vous au même constat que moi, à savoir que ce sont les petites différences qui font … une grande différence !

1-2-3-nimaux-2

Imaginez pour commencer douze jolies figurines représentant des animaux de la jungle. Ca attire l’oeil des plus jeunes tout autant que ça éveille notre curiosité, grands enfants que nous sommes. Imaginez ensuite un mécanisme à base d’observation, simple et efficace, proche de Dobble mais ne faisant pas doublon avec ce dernier si vous le possédez déjà. Le mécanisme en question rappelle celui de Merkolino, jeu peu connu par chez nous, qui utilise le même principe mais sans le système de rapidité ni les figurines (pour un prix d’achat dérisoire : si vous tombez dessus et que vous avez des enfants, n’hésitez pas). Voilà, vous venez de découvrir ces fameuses différences qui font, à mes yeux, LA différence.

Pour ce qui est de la règle du jeu, elle est est finalement très simple : on place les douze animaux au centre de la table, puis on découvre une carte, sur laquelle est dessiné un nombre d’animaux qui varie (ce qui fait que vous pouvez même trier vos cartes en début de partie pour rendre le jeu plus ou moins difficile selon les enfants présents autour de la table). Tout le monde prend connaissance de la carte et tente de se souvenir de tous les animaux qui y sont illustrés. Puis, on retourne cette carte. Ne reste plus qu’à retrouver l’animal qui a disparu ou qui est venu s’ajouter (ce qui fait que vos cartes n’ont pas de recto-verso prédéfinis -à moins que vous vouliez qu’il y ai chaque fois un animal de moinsà retrouver ou au contraire un de plus- et que vous n’aurez pas à les trier dans « le bon sens » pour les ranger si vos chères têtes blondes les ont mis sans dessus-dessous).

Une fois l’animal en question reconnu, il ne vous reste plus qu’être le premier à attraper la figurine correspondante pour remporter la carte !

C’est simple et logique, et c’est encore plus facile à expliquer à un enfant que Dobble. De plus, les douze figurines ajoutent à l’esthétisme et donc au plaisir du jeu. Voilà un jeu qui devrait plaire.

Je suis en tous cas pour ma part, et vous l’aurez deviné en lisant ces lignes j’imagine, plus qu’enthousiaste concernant ce jeu Asmodée qui ne devrait pas tarder à sortir (ndr: le jeu vient justement de sortir cette semaine en boutique).

C’est alors que j’y jouerai avec grand plaisir, avec les plus jeunes, et s’il s’avère que le défi reste intéressant pour des adultes (le côté « rapidité » va déjà en ce sens), je pense même le faire mien et le sortir de temps en temps à la place de Dobble.

 Et vous, qu’en pensez vous ?

Laisser un commentaire