Critique de jeu : HeroIK

Temps de lecture: 2 minutes

Hero IK

Du n’importe quoi

Joueurs de tout bords, fuyez ce jeu comme la peste, à moins bien sûr que vous ayez entre 12ans et 12ans et demi, jamais plus.

Hero IK est un tout petit jeu de cartes qui peut se jouer à 2 ou tout seul. On aurait pu saluer l’initiative originale de sortir un jeu en solitaire (presqu’un comble pour un jeu de société…), si cela avait été bien fait, ce qui n’est absolument pas le cas ici.

A Hero IK on ne fait principalement que lancer le dé. Pour se frayer un passage au travers des pièces du donjon et ainsi parvenir de l’autre côté pour éliminer le maître du donjon, joué par le deuxième joueur ou par personne en solo, il va falloir se démener contre myriades de créatures toutes moins polies les unes que les autres. Et pour cela, on lance un dé, supérieur ou égal.

La mécanique est des plus simples / triviales, si l’auteur n’avait pas rajouté un « fun » extraordinaire et original, le feuille-caillou-ciseau (oui, vous avez bien lu, le jeu de cour de récré de 1ère primaire). Il va falloir en effet parfois jouer à fcc avec son adversaire pour éliminer une carte donjon. Pourquoi pas faire pile ou face ? Ou un concours de crachat de noyau de cerises pendant qu’on y est ? Zigzagzoug, quelqu’un ? On se retrouve dans un donjon, a utiliser armes et potions magiques, à croiser le fer contre orcs et démons, et là, paf, feuille-caillou-ciseaux. Affligeant.

Affligeant aussi le manque total d’intérêt du jeu. On a trois cartes découvertes (sauf si embuscade), on choisit l’une contre laquelle se battre, on apprête ses aventuriers de pouvoirs et objets spéciaux, on tente un jet de dé pour avancer et ainsi obtenir la carte qui permettra ultérieurement quelque pouvoir ultime. Vous l’aurez compris, Hero IK est un jeu de stratégie d’une profondeur époustouflante, on n’avait pas fait mieux depuis la marelle!

Nous y avons joué une dizaine de fois, essayé toutes les boîtes (il en existe 3 pour l’instant, on peut s’attendre au pire et en craindre plus avec Asmodée qui préfère l’aspect commercial à la valeur ludique, la preuve ici), pour vérifier si nous n’étions pas passé à côté de quelque chose. Et non, Hero IK est du vraiment n’importe quoi, cher qui plus est. Car en effet, cerise sur le gâteau, Hero IK est cher, très cher pour ce qu’il est, plus de 15euros la boîte, pour finalement rien de consistant ni d’intéressant.

Ennuyeux à deux, le maître du donjon ne fait pas grand-chose au final, sans aucun intérêt tout seul. Amateurs ludiques de tout bords et de tout poils, passez votre chemin.

Ce jeu est bien sorti en hiver, ça fera un excellent allume-feu pour cheminées.

.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.