Comment écrire une (bonne) critique de jeu

Par défaut

A la suite des nombreux commentaires pour un de nos récents articles, La Révélation Flagrante, beaucoup de commentateurs ont relevé que certaines critiques et sites ludiques pouvaient manquer de congruence et de sérieux.

Nous avons par conséquence trouvé pertinent de rédiger un article sur comment écrire une (bonne) critique de jeu.

Les sites analysant, critiquant, présentant et parlant de jeux sont aujourd’hui foison sur internet. La communauté francophone n’est pas en reste: québécois, belge, suisse et français.

Ces sites, comme le nôtre, ont ceci d’intéressant qu’ils permettent aux joueurs et futurs acheteurs de se faire une idée sur un jeu, de savoir ce qu’il a "dans le ventre", de déterminer s’il va convenir à ses goûts et groupes de joueurs.

Avertissement : nous ne nous targuons pas de pondre les meilleures critiques de l’univers, mais après nombreux retours et expérience au fil des ans, quatre ans pour être plus précis (d’abord un blog sur Blogspot, puis un site gusandco.ch, depuis une année ici sur WordPress), nous avons pu retenir quelques éléments que vous proposons de partager ici et ouvrons la discussion.

Premiers pas

Avant toute critique, lapalissade, il faut jouer. Jouer une seule fois à un jeu, voire pire, ne lire que la règle, ne donnera pas une idée suffisante et sérieuse pour le critiquer. Trois, quatre, cinq parties, et le mieux à différentes configuration / nombre de joueurs, offriront une vision globale du jeu. On en aura ainsi obtenu un aperçu des forces et faiblesses. Il va sans dire que plus on joue à un jeu, plus on  est à même d’en retenir les meilleurs (ou pires) aspects.

Cependant, si certains jeux nécessitent de nombreuses parties pour être "domptés", lire à ce propos nos articles d’Innovation & Tournay, quelques jeux, par leur fulgurance, voire pire, maladresse, permettront une vision soudaine de leur intérêt. C’est le cas par exemple d’Elder Sign ou Alba Longa.

De plus, pour écrire une bonne critique, il vaut mieux jouer, l’esprit libre, ne pas commencer à penser à son texte, pour ne pas freiner son plaisir ludique. Au final, nous jouons pour avoir du plaisir, pas pour critiquer.

Si pendant la partie plaisir il en est ressenti, ce sera un point positif à relever. Analyser un jeu à froid, une dissection mécanique, ne conférera au texte qu’une vision froide & mécanique.

Cependant, le plaisir est un concept complexe, "tricky", comme disent nos collègues anglo-saxons; pas facile à cerner. Certes, du point de vue neurologique, on commence à pouvoir l’expliquer, relâchement d’hormones dans certaines parties du cerveau, l’effet chocolat, mais qu’en est-il de l’origine du plaisir ludique? Se retrouver entre amis? Être de bonne humeur pour pouvoir véritablement apprécier le jeu? Se trouver dans de bonnes conditions géographiques pour le test (jouez à un gros jeu dans une salle bruyante, vous en constaterez certainement un plaisir diminué)?

C’est pour cette raison que même si le plaisir est un facteur important dans un test et une appréciation de jeu, il n’en demeure pas moins élément extrêmement fragile et relatif. Il sera donc nécessaire de faire la part des choses, de bien mesurer « plaisir ressenti » et mécaniques.

Rédaction

GAPS

Comme dans toute composition littéraire, avant de passer à la rédaction, on peut exploiter le système GAPS, pour Genre, Audience, Purpose, Style. "Purpose" signifie "but", "objectif".

Genre

Le genre est simple. Une critique de jeu est une critique de jeu. Ce n’est ni un polar, ni une poésie, mais une critique. Elle se doit d’être claire, structurée, compréhensible.

Audience

Pensez à qui vous destinez votre texte. Un groupe d’amis? Une ludothèque? Un magazine pro? Le net anonyme? Selon à qui vous désirez vous confier modifiera votre critique.

Purpose = but

Pourquoi écrivez-vous? Pour critiquer un jeu, certes, mais dans quel contexte: un blog? Un magazine pro? Dans ce cas, votre article devra être adapté.

Nous reviendrons sur ce facteur de but plus bas, car une critique de jeu se doit de remplir certains critères pour atteindre un but spécifique.

Style

Comment désirez-vous écrire votre critique. Léger? Lyrique & ampoulé? Humoristique? Précis et technique?

Orthographe

On dit que deux faute représentent la maximum "autorisé" par lecteur. Une fois cette tolérance dépassée, le lecteur n’attachera plus d’importance au texte, ne le jugeant ni sérieux ni appliqué. Je viens justement de commettre trois fautes exprès (si si), et voilà que votre cerveau s’est automatiquement mis en mode "distance".

Veillez à utiliser votre meilleure langue possible! Il arrive d’ailleurs souvent que des mots soient absents dans le texte, parce que ces mots ont été pensés mais perdus dans le flot digital sur le clavier. Les coquilles habituelles telles que les inversions de consonnes sont également une « plaie », et il n’est pas besoin d’être dyslexique pour commettre ce genre d’erreurs fréquentes.

Pour éviter toute coquille ou erreur linguistique, il faut se relire, et se relire, et encore se relire. Après 3 lectures, on aura pu apporter corrections et améliorations.

But

Alors, que recherchons-nous par la rédaction d’une critique ?

En ce qui me concerne, il s’agit avant tout de présenter un jeu et de prévenir les futurs potentiels acheteurs et / ou joueurs.

En effet, il m’arrive souvent d’acheter ou de recevoir des jeux rapidement, et je me plais à en faire la critique. Beaucoup de jeux sont excellents, mais beaucoup de jeux sont également médiocres. Comment publier 1’400 jeux en 2011 sans nuire à la qualité ?

Pour faire vibrer un lecteur, il est important de sortir d’une vision manichéenne et déceler les subtilités et nuances d’un jeu. Une telle mécanique est mauvaise ? Peut-être qu’il y a autre chose d’intéressant, tel que le matériel ou l’interaction ?

Il est également très important de justifier ses analyses. Pourquoi dire que cet élément ne coïncide pas avec le thème du jeu ? Pourquoi est-ce que cette condition de victoire est intéressante ?

Autre but important à poursuivre dans une critique, offrir au lecteur en fin de critique un résumé clair et concis sur les éléments du jeu, tel que notre « j’ai beaucoup apprécié » et « je n’ai pas beaucoup apprécié », ou les positifs / négatifs sur Ludigaume par exemple.

Forme

Pour finir, attardons-nous sur quelques conseils de présentation de la critique. Hormis le fait qu’elle se doit d’être rédigée dans une langue correcte comme déjà précédemment expliqué, il est de plus nécessaire de l’agrémenter de nombreux visuels : photos du matériel, de partie en cours, de la boîte. Cela permet deux choses : offrir au lecteur un aperçu du matériel, et aérer votre texte.

Pensez également à structurer votre texte, paragraphes chapitres, thèmes, le lecteur pourra ainsi plus rapidement s’y retrouver, et cela allégera votre texte.

Enfin, tout dernier conseil, faites-vous plaisir. A moins d’être engagé par un magazine pro et d’être payé pour votre critique, il s’agit dans ce cas-là d’un job, rien ne vous oblige à critiquer un jeu et passer du temps à sa rédaction.

Vous avez certainement autre chose de mieux à faire, comme jouer, voir vos amis, courir après vos chats ou manger du tofu. Si la critique ne vous procure aucun plaisir rédactionnel et personnel, laissez tomber.

Vous verriez d’autres conseils pour rédiger une (bonne) critique ? Est-ce que cet article vous aura été utile ?

"

  1. Bonjour, pensez vous aussi que le but d’une critique n’est pas essentiellement de diriger le lecteur vers l’achat du jeu (ou non) ? Car en s’adressant à des gens ayant déjà joué au jeu, on peut se permettre de détailler certaines scènes ou d’avantage analyser une fin ou des situations qu’en s’adressant à des joueurs qui n’y ont pas encore joué. On peut ainsi faire une analyse plus poussée et précise de certains passages et pousser la critique vers d’autres horizons.

  2. Je rajouterais, à cette liste déjà plutôt complète, une bonne connaissance du jeu en général. Je pense qu’un peu comme dans le monde de la critique cinéma ou musicale, avoir une bonne connaissance des jeux qui préexistent à celui qu’on souhaite critiquer est important. Pouvoir mettre en lumière des références, des points d’ancrage dans l’histoire des jeux permet sans doute aux amateurs de mieux saisir les subtilités d’une mécanique ou l’intérêt redondant de certaines productions. C’est sûrement ce qui m’empêcherait aujourd’hui d’écrire une critique de jeu, dans la mesure où c’est un plaisir jeune chez moi.

  3. Bonjour,
    J’ai découvert votre site depuis peu et je ne peux que vous féliciter pour vos idées. Votre organisation d’évenement "grandeur Nature" (Sherlock, Zombies) est tout simplement géniale. Encore bravo !!!!

    C’est tellement géniale que j’aimerai vous copier (n’ayons pas peur des mots) pour, peut-être, organiser la même chose dans ma commune (trés éloigné de Genève car c’est en Bretagne). Je dis bien peut-être car pour l’instant cela reste un discussion sur nos possibilités et/ou surtout notre envie de se lancer dans ce genre de projet. Mais avant de nous lancer, j’aurai aimé être sûr de ne pas "voler" un concept protégé ou quoi que ce soit… Je parle bien de l’idée car, bien sûr, le scénario d’enquête serait ré-écrit pour répondre à notre environnement.
    Encore bravo…

    Cordialement

    • Bonjour Franck,

      D’abord, un grand merci pour votre très sympathique message et compliments, nous apprécions.

      Ensuite pour votre question, votre honnêteté est admirable. Non, notre Sherlock Live n’est pas protégé puisqu’il s’agit d’une enquête / chasse au trésor, upgradée certes. Vous pouvez sans autre reprendrez le concept, mais par honnêteté intellectuelle, vous pourriez citer dans votre organisation Ystari pour la version jeu de société et Gus&Co pour la version live et l’inspiration. Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s