Samedi, c’est jeux et cocooning

Temps de lecture: 1 minute Ce samedi 4 février, venez passer une soirée différente au Bar à Jeux de Genève. Une soirée Hygge. Oui, comme le bonheur danois. En chaussettes ou en pantoufles, pour se sentir comme à la maison. Des gourmandises, pour se faire du bien. Des gens, pour discuter. Des jeux, pour s’amuser. Et en parlant du Danemark, plus de huit mois avant sa sortie vous pourrez justement découvrir Caesar’y Glory, le tout nouveau jeu des Danois de Plotmaker Games (London Dread). Un jeuLire la suite

Les meilleurs jeux de 2016. Les jeux les plus fun, farfelus et frénétiques

Temps de lecture: 2 minutes Après les meilleurs jeux à deux de 2016, les jeux les plus immersifs, voici les meilleurs Party Games de l’année. Juste à temps pour passer des fêtes de fin d’années délirantes. Chimère Un jeu aussi intelligent que bouillonnant. En piochant tous ensemble dans un tas commun, le joueur le plus rapide, mais aussi le plus malin et le plus perspicace parviendra à élaborer une créature fantastique unique. Frénétique. Onirique. Ingénieux. Pour découvrir la critique, c’est ici. Fast Fouille Un jeu frénétique.Lire la suite

Critique de jeu: Codenames Pictures. Mieux? Moins bien que l’original?

Temps de lecture: 2 minutes Codenames Pictures est sorti pour Essen en octobre 2016, toujours créé par le talentueux auteur tchèque Vlaada Chvátil et édité par CGE. Codenames Pictures fonctionne exactement comme l’original avec les mots, sorti en octobre 2015, qui a remporté le prix du meilleur jeu de l’année 2016 et qui s’est vendu en une année à un million d’exemplaires selon l’éditeur. Un million en une année. Joli. Codenames Pictures est tout pareil, ou presque, si ce n’est qu’on utilise cette fois desLire la suite

Codename Pictures se dévoile. Un peu. Plus

Temps de lecture: 1 minute Codenames vient tout juste de gagner le Spiel des Jahres il y a quelques jours. Le prix le plus prestigieux et convoité du milieu du jeu de société. Un Spiel, c’est une renommée mondiale et au bas mot une promesse de 300’000 unités vendues. Et cette récompense est amplement méritée. Depuis que nous vous en parlions en automne 2015, Codenames n’a cessé de flamboyer. Des règles simples, une tension palpable, un jeu d’une grande subtilité. Bref, une grande réussite pour sonLire la suite