Jeux de plateau

Le divertissement, stratégie tremplin pour Hasbro

Des jeux et des jouets Hasbro, partout.


Hasbro, une stratégie planétaire

On l’apprenait hier dans le Hollywood Reporter. Hasbro, le géant des jeux et des jouets américain est en train de plancher pour développer 30 licences pour le cinéma et la télévision afin de booster sa stratégie de divertissement. En plus de continuer à produire des jeux, Hasbro étend ses ailes pour tracer un avenir axé sur la propriété intellectuelle. Tout ceci dans une stratégie de développement pour accroître sa présence, partout. Et notamment dans l’industrie du divertissement, son nouveau cheval de bataille.

Juste quelques jours après l’annonce du décès de son PDG Brian Goldner à la suite d’un cancer, Hasbro cherche à renforcer son rapprochement avec l’industrie du cinéma et de la télévision, porteuse, lucrative. Et surtout, touchant un très large public. Rien de tel pour renforcer sa présence et celle de ses marques, licences et gammes de jeux et de jouets.

Rappelons que c’est en 2019 que Hasbro a racheté Entertainment One, ou eOne, est une société de production et de distribution américaine, propriétaire et distributeur indépendant de produits de divertissement.

Ses activités sont intégrées au sein de quatre unités principales: E1 Television, E1 Films, E1 Music et E1 Distribution. Ces unités regroupent les activités internationales de E1 en matière de distribution de films, de télévision et de musique, ainsi que de production de télévision et de musique, y compris sa division pour enfants, en plus de ses divisions de distribution et de licences.

👉 À lire également : Comment Hasbro et le Monopoly ont conquis le monde.

Le secteur de divertissement de Hasbro, dirigée par eOne, a réalisé un chiffre d’affaires de 327 millions de dollars, en hausse de 76% par an, et ceci même avec la pandémie qui est venue jouer les trouble-fêtes.

Malgré le décès de son PDG, et remplacé ad intérim par Rich Stoddart, anciennement directeur indépendant principal du conseil d’administration de la société, Hasbro voit et prépare son avenir dans le divertissement. Le PDG d’eOne, Darren Throop, a déclaré que sa société développait plus de 30 marques Hasbro pour la télévision et le cinéma, tels que les Transformers.

À noter que le divertissement est dans l’ADN du groupe. Hasbro n’est pas étranger à l’industrie du divertissement. Au début des années 80, les productions de la société ont commencé à créer des séries animées Transformers et G.I. Joe.

Au cours de la dernière décennie, on a vu de plus en plus de licences Hasbro s’étalier sur le grand écran. Transformers, en partenariat avec Paramount Pictures, ont généré plus de 4,8 milliards de dollars box-office mondial, et ses deux films G.I. Joe ont généré près de 700 millions de dollars. Ils ont également lancé en 2012 l’adaptation cinématographique de Battleship, ou Touché-Coulé, avec la chanteuse Rihanna, mais le film a été… coulé par la critique. Mon Petit Poney cartonne également sur Netflix.

Dans la tourmente

Depuis quelques mois, la planète entière doit faire face à une situation de crise économique sans précédent, avec des chaînes d’approvisionnement en pleine déroute. Entre congestions portuaires, manque de containers, pénurie de papier, retards de livraison et augmentation massive des coûts de transport, l’industrie du jeu et des jouets, et de tout le reste d’ailleurs, souffre énormément. Le cas également de Hasbro, qui a vu son chiffre d’affaires affecté par la situation.

La crise de la chaîne d’approvisionnement a en effet coûté 100 millions de dollars à Hasbro en ventes au troisième trimestre. 100 millions de ventes perdues.

Alors que la demande a bondi au cours de 2020, les fermetures d’usines à la suite de la crise sanitaire, le manque de porte-conteneurs et les longs retards portuaires ont alimenté les craintes d’une pénurie de jouets à mettre sous les arbres de Noël pendant la saison des fêtes.

Hasbro n’est pas la seule à s’intéresser à l’industrie du divertissement. En 2018, Asmodee créait Asmodee Entertainment, une entité visant à décliner ses jeux et propriétés intellectuelles en contenus pour la télévision, le cinéma et en produits dérivés. Comme Hasbro, Asmodee voit également d’un très bon œil une stratégie de développement dans ce secteur.

À propos de Hasbro : Hasbro est une société mondiale de jeu et de divertissement. Jeux, jouets, les marques emblématiques de Hasbro sont, entre autres, les pistolets Nerf, Magic, Donjons et Dragons, Mon Petit Poney, Transformers et le Monopoly.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :